( 30 juin, 2008 )

Hortefeux de l’amour

hortefeux.jpg On se pose en chef de bande à la fin des seventies. On a de l’ambition comme quatre. Dans le groupe, il existe un gugusse capable de se sacrifier pour vous tant il vous prend pour le messie. Une âme damnée en quelque sorte. Un gars pas vraiment top-model mais vraiment top-fidèle. Un regard de colin froid, un teint de rouget pas frais, un physique aussi avenant qu’un agent de la Stasi mais un cœur gros comme ça. Un ami de trente ans quoi ! Dans votre ombre, le quidam fait toute sa carrière. Secrétaire général à Neuilly, sous-préfet, chef de cabinet au ministère du budget, préfet dans des conditions de nomination plus ou moins douteuses, député au parlement européen, ministre délégué aux Collectivités territoriales. Une ascension réglée comme du papier à musique. On n’est pas ingrat chez les Sarkozy. On sait récompenser les valets.

Lire la suite…

( 29 juin, 2008 )

Lefebvre utile !

pulp.jpgDe tous les porte-flingues de la Sarkozie triomphante, de Jégo à Morano en passant par Karoutchi, le plus killer d’entre tous reste sans conteste Frédéric Lefebvre. Gouailleur, agressif parfois brutal, l’aboyeur échevelé bataille sur tous les fronts. Obsédé par la couverture médiatique, il squatte la petite lucarne, monopolise les micros, donne son avis sur tout. Enfin surtout l’avis du roy. Plus fidèle que lui tu meurs. « A l’Assemblée nationale, c’est l’oeil de Moscou, révèle Jean-Pierre Grand, un député villepiniste. Tout ce que l’on peut se dire sera répété à Nicolas Sarkozy, on le sait. Il s’est aliéné tout sens critique. »

Lire la suite…

( 28 juin, 2008 )

Ma came, hymne national ?

razzia.jpgFranck Louvrier le conseiller en communication du tout-puissant l’assure : « C’est un événement mondial, très populaire, qui aura des répercussions fortes ». On se dit benoîtement qu’il cause du prochain G8, de la future présidence française de l’Europe voire du prochain tour de Gaule. Que nenni ! Tout faux. Le grand communicant nous parle ni plus ni moins du futur album de Carla B. , l’ex top-model libertine devenue en deux coulées gros première dame élyséenne bon chic bon genre. Manifestement ce disque sera politique ou ne sera point. A observer l’excitation médiatique que procure sa sortie, on s’interroge sur la stratégie de communication mise en place.

Lire la suite…

( 27 juin, 2008 )

Vive le sévice public !

pouvoir2.jpgLe p’tit écran, c’est son dada à Nicolas. Il le fascine tellement qu’il aurait bien aimé être patron de télé. Vrai que ça aurait été chouette. On aurait eu droit à Barbelivien en boucle matin, midi et soir plus Sardou en alternance avec Mireille ou Macias, le dimanche après les vêpres (retransmises évidemment en direct live). On aurait pu se taper des sympathoches émissions culturelles avec les grands écrivains du siècle, Paul loup Sulitzer, Rika Zaraï ou Georges Marc Benamou. Jacques « fils de pub » Séguéla aurait présenté Télé-Achat de 6 à 11, faut bien consommer et Lolo Ferrari (la journaliste people pas la porno-star aux nichons hypertrophiées), le 20 heures… Alléchant programme somme toute mais il a préféré faire président, notre guide pas très spirituel. Comme ça, il peut s’admirer toute la sainte journée dans la lucarne façon miroir vu qu’il y passe en permanence.

Lire la suite…

( 26 juin, 2008 )

Propaganda

impatients2.jpgSuffit pas d’être présent caïman tous les jours à la téloche. Suffit pas de s’agiter dans tous les sens pour donner à penser  qu’on agit. Suffit même pas d’attaquer l’INSEE et dire qu’il se trompe. Alors, tandis qu’on reste bien bas dans les sondages d’opinion et que le pouvoir d’achat du français demeure désespérément médiocre, on réinvente le bourrage de crâne. On claque en pub gouvernementale l’argent d’un état déjà fort endetté pour  faire croire que tout va bien. Qu’on se le dise, la propagande revient. Merci Thierry Saussez, grand communicant de l’Elysée pour cette idée qu’elle est bonne… Le peuple est ingrat !

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x5w0zq

Publié dans Pub par
Commentaires (3)
1234
Page Suivante »
|