Accueil Politique L’année des méduses

L’année des méduses

1
0
84

mduse.jpgL’une est murène, l’autre méduse, ils étaient faits pour sévir ensemble. Ainsi soit-il. Depuis mars, la première est devenue secrétaire d’état de l’autre. Ecartée dans un premier temps du gouvernement par son mentor chéri, Nana-la-Murène jugée à l’époque trop agressive en haut-lieu, tenait là sa revanche. Elle en rêvait la nuit d’un portefeuille, notre nouvelle madame Sans-Gène. C’est fait. Son Nicolas au début, dans l’euphorie de la victoire, l’avait pourtant sacrifiée sur l’autel de l’ouverture. Elle, la fidèle de toujours, l’aboyeuse en chef, toujours prête à aller au casse-pipe pour vendre du Sarkozysme, toujours prête à mordre quiconque aurait des velléités sociales ou humanistes. Capable de se camoufler pendant la campagne pour investir un meeting de Ségolène Royal afin de discréditer cette dernière. D’une mauvaise foi olympique comme le montre la vidéo ci-dessous…

Xavier-la-Méduse, lui sait se faire plus discret. Flottant entre deux eaux, on aurait presque parfois tendance à l’oublier. Avec son air flasque et son regard vide, il sait endormir sa proie. Mais ses tentacules nauséabondes rappellent qu’il peut irriter à tout moment. Sur la question du temps de travail par exemple ou encore sur celle du régime des retraites… Où s’arrêteront ces deux-là, fanatiques entre les fanatiques du monarque, petits soldats devenus généraux par la grâce du prince, désormais membres imminents du fameux G7, le club très privé de Sarkozy ?
http://www.dailymotion.com/video/x3j0yc

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

Un commentaire

  1. titus

    29 juin, 2008 à 9:20

    morano boutin c’est du gratin

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le mythe est rance

C’est fait. Don Sarko a encore frappé. Après avoir à Versailles définitivement renon…