( 28 juin, 2008 )

Ma came, hymne national ?

razzia.jpgFranck Louvrier le conseiller en communication du tout-puissant l’assure : « C’est un événement mondial, très populaire, qui aura des répercussions fortes ». On se dit benoîtement qu’il cause du prochain G8, de la future présidence française de l’Europe voire du prochain tour de Gaule. Que nenni ! Tout faux. Le grand communicant nous parle ni plus ni moins du futur album de Carla B. , l’ex top-model libertine devenue en deux coulées gros première dame élyséenne bon chic bon genre. Manifestement ce disque sera politique ou ne sera point. A observer l’excitation médiatique que procure sa sortie, on s’interroge sur la stratégie de communication mise en place.

Le Figaro, Mougeotte oblige, donne le ton dès le 12 juin. Overdose de compliments, pléthore de superlatifs, rien n’est trop beau pour saluer chaque morceau du chef d’œuvre. A lire la chose, on dirait que le gars qui a fait l’article est tombé en pâmoison devant la voix de la ritale et qu’à chacun de ses râles, il frôle l’évanouissement. Libération enchaîne. Laurent Joffrin, l’humilié de janvier, était même prêt à donner pour un jour les clés de son canard à la pasionaria enrouée. Pas rancunier, le barbichu. Mais sa rédaction a dit niet. La Bruni a quand même eu droit à six pages. Paraît qu’elle a « des réflexes épidermiques de gauche ». On a envie d’ajouter mais son cœur penche à droite.

France Inter pousse même le bouchon jusqu’à signer un partenariat avec la maison de disques de l’ancien mannequin. Bonjour le mélange des genres. Encore une fois, de qui se moque-t-on ? On dirait pratiquement que la côte de popularité du Prince est indexé sur le nombre de ventes de disque de son épouse. On a l’impression que Nico la scoumoune mise gros sur le succès de Carla. Enfin un moyen de se refaire la cerise ! De stopper la spirale des flops. De remonter dans les sondages et de reprendre sa vie bling-bling. Nom d’un p’tit bonhomme, on n’a pas fait président pour vivre comme un ascète. Ma came à moi, c’est les montres et les stylos. On a les stupéfiants qu’on peut… 

 http://www.dailymotion.com/video/x4b1h8

 

 

3 Commentaires à “ Ma came, hymne national ? ” »

  1. Canette s’ensuque dit :

    Frit style pas héro des coco, y bride de Flash Gordon et Dragon Ball, camé à flashball, garrot speedball..

  2. Hantécrise dit :

    Justement en train de lire “les derniers jours du Grand Charles” de Béhachelle, autre adepte d’un certain “bling blang” et j’y retrouve le problème à tic de l’immédiat (“périra par les médias”) …du prof éthique!
    Faut dire qu’au pays des coqs chauvins plus facile de jouer les coucous…

  3. ruminances dit :

    « Jean Sarkozy a avoué au Figaro ne pas avoir trouvé le temps d’écouter le nouvel album de belle-maman Carla Bruni (Comme si de rien n’était), trop occupé qu’il était à « lire les dossiers de la voirie et de l’assainissement » des Hauts-de-Seine. »
    Voilà un garçon qu’il est bien !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|