Accueil Politique 60 millions d’otages des medias et moi, et moi, émoi…

60 millions d’otages des medias et moi, et moi, émoi…

5
0
87

ingrid.jpgBonne nouvelle. Ingrid a été libérée. Petit bémol cependant, effet boomerang detected. Lourde rançon de la gloire, soixante millions de franchouillards sont désormais pris en otage ! Tous étaient innocents, certains pensaient même que la Colombie était une marque de kawa. Qu’importe, ils sont désormais programmés pour bouffer de l’émotion matin, midi et soir. Obligés à la larme nationale, contraints au mouillage de culotte républicain, assujettis à la vénération tous azimuts de la nouvelle idole, forcés de subir les logorrhées médiatiques sur la Jeanne d’Arc de la jungle. Dans cette époque épique, il nous faut créer du héros ou mieux de l’héroïne modern style pour masquer les choses qui fâchent. La libération d’un martyre tombe à pic.

L’omnipotent élyséen a tout de suite vu le profit qu’il pouvait en tirer. Même si kozybetancourt.jpgpour une fois, il avance à pas feutrés. Faut pas pousser mémé dans les orties, il n’a quand même pas grand-chose à voir avec l’événement. Ce n’est pas lui qui a ramené la franco-colombienne avec les dents, comme il l’avait promis jadis. Pas grave, on interrompt quand même les programmes des deux chaînes principales, on focalise l’attention sur la miraculée, le président va intervenir dans la nuit. Il s’affiche avec la famille, boit du petit lait quand la fille de l’ex-otage le remercie. Il en remet deux couches, révèle que l’Ingrid a causé avec Carla. Ça nous fait une belle jambe.

On exhorte le bon peuple à faire la fête. Finis les emmerdes, exit le pouvoir d’achat, terminado la déprime, on est HEUREUX ! Le psy à la mode, Serge Hefez  affirme sans sourciller à la radio que chacun d’entre nous doit être ému et que ceux qui ne le sont pas, masquent leur réaction pour se protéger, les lâches ! On n’a pas le droit de modérer un tantinet l’instant présent. Françaises, français, le bonheur est déclaré obligatoire. Le 2 juillet doit être classé fête nationale…
http://www.dailymotion.com/video/x5zzhn

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

5 Commentaires

  1. lediazec

    4 juillet, 2008 à 9:50

    Cerise sur le gâteau, la néo-sanctifiée est attendue au Vatican pour un accueil papal. Libre, Ingrid Betancourt ou victime d’une autre forme de terrorisme ?

    Répondre

  2. Gonzague

    4 juillet, 2008 à 10:42

    Eh bé, on n’arrête pas le progrès ! On a droit à un bon retour des bondieuseries en plus. Dieu l’a sauvée, c’est elle qui le dit !

    Répondre

  3. Alexandre-Benoît

    4 juillet, 2008 à 16:46

    Elle est quand même bien dodue pour quelqu’un qui vient de passer 6 ans en enfer… Et bien bavarde aussi. Je vais finir par regretter sa libération.

    Répondre

  4. Canette S'ensuque

    4 juillet, 2008 à 16:47

    Chui content pour elle, mais pendant ce temps, les 35 heures se font taclés les genoux et les publicités passent pendant les images du ralenti.

    35 heures de Domenech c’est déja assez dur.

    Pas d’euro supplémentaire.

    Répondre

  5. ruminances

    4 juillet, 2008 à 17:35

    Ce qui était à craindre, se produit évidemment. On est dans la récup totale, le pathos écoeurant, les larmes de croco et les bondieuseries… Et évidemment on oublie l’essentiel… la mise au pas des medias et la destruction des acquis sociaux. C’est à vomir…

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Soigne ta gauche !

Nucléaire et quadrature du cercle vicieux Libye : un bref printemps pour un long hiver ? A…