Accueil Politique Edvige et moi. Quelle nuit !

Edvige et moi. Quelle nuit !

30
0
69

edvige2.jpgDe nous jours le drame est le suivant : on se bat pour du boulot. Il devient rare.
On se bat pour de la propreté, tout est de plus en plus sale…
On se bat pour de la chaleur. Humaine, bien entendu. Tout devient de plus en plus froid.
On se bat pour moins d’agios. Les banques font faillite au nez et à la barbe de milliards de couillons avec des milliards imprimés pour le bonheur du couillon !
On se bat pour soi, pour son prochain. Pour une certaine idée de la liberté. Salut ! A la prochaine…

Jamais pourtant les outils de réflexion et de contestation n’ont été aussi puissants. La disponibilité aussi grande.
C’est le paradoxe de la perplexité !
Alors la nuit je fais des cauchemars…

Soudain, je me réveille en sursaut, tout en sueur… Je faisais un rêve ! Je parle de rêve. Le truc qui te bouge et te fais bouger. Cela devient très rare.
Je me lève d’un bond. Quitte la chambre. Allume un clope. Ouvre ma porte et regarde le ciel. Rien n’est plus simple, il suffit de lever les yeux en oubliant les paupières.
Dans le noir, je fais en sorte de deviner les contours de la muse ou du moins sa version bêta. Je découvre Edvige !

Au loin, à mes pieds, j’aperçois ses billes au fond de nulle part. La voie lactée est là qui me passe le bonjour d’un certain Buñuel, allez savoir pourquoi !
Entre Edvige et moi, une histoire de parabole installe sa pulsion à l’heure du laitier et des croissants chauds. Je sens le coup de foudre. L’accident de la route… Les bérets noirs… Toute sorte d’idées me traversent l’esprit en un coup de fermeture éclair.

Quand elle m’a vu, elle s’est dit : « Ce mignon-là est dans mon fichier morphologique… Exactement le type dont je rêve… »
Tu penses !
Le « mignon » en question, malgré pas mal d’heures de vol sur le dos et quelques septennats d’avals, restait aussi béat qu’au premier jour de la création. Il clignait des mirettes comme un parfait débile, mais le braquemart a des lois que la loi…

Les premiers instants de la rencontre furent d’une beauté, d’un entrain, dignes des plus beaux poèmes d’amour et de passion rarement suggérés par encre humaine à l’ombre des sombres campagnes.
Un enthousiasme extraordinaire ! Imaginez ! A gauche… A droite… A toi, à moi… Au centre… Nulle part…
Même si cela sentait l’entrisme à pleins nez, je consentais. Me laissait aller… Gémissait comme un idiot : « encore, encore… Vas-y plus fort, ma douce ! ».
Naturellement, bien sûr.

Mais comment fait-on pour résister au tsunami du passé ? A ces images que le Kâma-Sûtra et la délinquance mettent de facto dans le fichier des futures ordures à traiter ?
Un fichier amoureux ? Un fichier criminel ? Chiche !
A quelles pratiques se livre l’omnipotent avec l’auteuse de « quelqu’un m’a dit ? » Que faisaient-ils à l’âge où la psychanalyse exhorte l’enfant à tuer le père ? A quelle sorte de chatouillis se livraient-ils dans le secret d’une vie qui était la leur ? Qui avaient-ils envie de massacrer avec pugnacité, reconnaissant aujourd’hui la stupidité de leur pensée dans leur intime pensée ?…
Vite, un fichier !

Monsieur le Président où est votre fichier personnel ? Au nom de la transparence dont vous et la présidence faites état depuis des septennats, je vous le demande.
kozyedvige.jpgA quel tabloïd allez-vous donner la primeur ?… Et sous quelle forme ?
Petit à petit, Edvige, proposant une panoplie intellectuelle dont le repli sentait le repassage : la porte ou la fenêtre ? Une manière de penser très tendance de nos jours, a aujourd’hui tendance à choisir les deux !

Ce matin, de bonne heure, j’ai envoyé caguer l’Edvige.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

30 Commentaires

  1. b.mode

    17 septembre, 2008 à 21:36

    Tu as bien fait, elle ne mérite que l’opprobre ! ;)

    Répondre

  2. lediazec

    18 septembre, 2008 à 9:06

    Merci pour les illustrations. Elles sont épatantes.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. lediazec

    18 septembre, 2008 à 10:06

    Marin du dimanche, oui. Quelques casiers, pêche à la traîne, filet et dandine. Tous les dimanches en fonction du temps et de la marée.
    J’aime beaucoup le côté Diogène de ce marin. Et le commentaire qui va avec. Des propos que je tiens très régulièrement. Bien vu, Erby !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. Erby

    18 septembre, 2008 à 11:31

    Ce soir j’aime la Marinnnnnnne ! Potemkiiiiiiiiiiine !!!!!

    En fait la Marine je l’ai toujours aimée. Ce que je déteste, c’est la plage où des rombières font le steack – tourne et retourne – à longueur de journée !

    Répondre

  5. lediazec

    18 septembre, 2008 à 16:58

    Lu sur Yahoo.
    Gaffe, les artistes. Pour avoir roulé accidentellement sur le pied d’une petite fille, provoquant un léger hématome, un artiste-peintre septuagénaire (78 ans) a écopé de 10 heures de garde-à-vue…
    Pourquoi ? Parce que l’illustre peton appartient à la fille de la demi-soeur de Nicolas Sarkozy ?
    A quand un débat sur le retour de la guillotine ?
    Le papy artiste-peintre en question appartient-il à l’école surréaliste ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    18 septembre, 2008 à 17:06

    Je ne sais pas mais le propre père de Sarko est artiste peintre lui… en tout cas il s’affirme comme tel… à plus de 80 arpions !
    http://www.lemonde.fr/web/recherche_breve/1,13-0,37-1042060,0.html
    http://ruminances.unblog.fr/2008/07/01/pal-sang-bleu/#comment-35

    Répondre

  7. lediazec

    18 septembre, 2008 à 17:20

    Oui-oui. J’avais vu ça ! Assez baroque, la famille !
    Ce n’est pas grave (à vérifier avec soin), mais Nanard Laporte, le très grand sportif de Matignon, veille au grain ! Il a la financière au cul pour « corruption »… Active ou passive ?… Quel famille !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  8. b.mode

    18 septembre, 2008 à 17:32

    Oui oui perquise au ministère de l’intérieur
    http://www.lepoint.fr/actualites/null/1037/0/274775
    Ils vont nous étouffer ça !!! ;)

    Répondre

  9. lediazec

    18 septembre, 2008 à 17:55

    Aura-t-il, comme Tapie, le droit à la reconversion. Je le vois bien dans un futur film de Claude Lelouche, invité par Michel Drucker et brossé de près par Canteloup, avec en point d’orgue, la Nana Mouskouri de l’Elysée dans le rôle de la Lolita ridée/dévergondée…
    Michel Drucker étouffant un petit rire d’hypocrite achevé dont il a le secret.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. b.mode

    18 septembre, 2008 à 21:00

    Onze jours après le cirage dominical de Michou, Carlita a eu droit à celui de Denise sur anal+… C’est dingue ce qu’elle les éblouït tous de « sa beauté païenne et ses mains savonneuses ». Ce soir, la propagande a atteint des sommets !!! ;) Qui peut désormais relever le défi ? Zitrone ? il est mort…. Ferrari ? leur face à fesse ne manquerait pas de mordant !!!

    Répondre

  11. Canette S'ensuque

    19 septembre, 2008 à 3:01

    Un monde de merde vous dis-je edvige. Filet au fiche sur le net. Chicken Pub bleus cités constamment a la télé sur les reportages de cinq félonnes à la une. Vidéo surveillance et radars du dollar. Téléphone pistés souvent au hasard du lascar.

    Monde mitard pour retrouver l’espoir de voir le ciel noir.

    Putain c’est pas un cauchemar, j’ai le cafard, vite un gros pétard.

    Et hop une fiche dans le falzar..M’en fouti avec mon syndicat j’étais déja tricard…en zone 51 Zubar.

    Répondre

  12. b.mode

    19 septembre, 2008 à 4:28

    A propos de zone 51, un tricard sinon rien ? ;) vous avez dit zubar, comme c’est zubar !

    Répondre

  13. clarky

    19 septembre, 2008 à 23:32

    et oui, edvige fout le bourdon mais qu’on se rassure, bientôt le fiel et les abeilles ne seront que de lointains souvenirs dans notre imaginaire collectif…

    tout ceci me rappelle implacablement le fabuleux film « soleil vert », à force d’anticipation, l’affliction dépasse sauvagement la réalité, alors tous les tartuffes du grenelle de l’environnement peuvent aller se faire décapsuler le conduit, l’on peut pérorer médiatiquement des inepties pour se filer un genre, mais quand on pas le sou pour financer ce que l’on sème ben vaut mieux carrément fermer sa boite à chicots !!!

    http://www.lemonde.fr/sciences-et-environnement/article/2008/09/19/le-declin-des-abeilles-produit-ses-premiers-effets-economiques_1097085_3244.html#xtor=RSS-3208

    allez, encore un petit effort et la théorie de bebert se confirmera, plus d’abeilles et la fin voire la faim de l’homme ne sera plus très loin, quoique les adeptes de mao pourraient avoir notre peau avant :)

    Répondre

  14. b.mode

    20 septembre, 2008 à 5:50

    Une taille de guêpe pour tout un chacun, c’est ça la solution contre l’obésité ! ;)

    Répondre

  15. lediazec

    20 septembre, 2008 à 12:04

    J’ignore s’il y a relation de cause à effet, mais ce matin, j’ai beaucoup ri en écoutant France Culture (c’est assez rare !)
    Une émission consacrée à la pomme de terre dans tous ses états.
    Le 21ième siècle sera tuberculeux ou ne sera pas. Rendez-vous est pris chez Parmentier !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  16. clarky

    20 septembre, 2008 à 12:49

    personnellement, je ris énormément quand j’entends borloo, ce gérant vert fertilisé au kiravi ondulant comme une stipa, qui n’en finit plus d’avaler des couleuvres.
    le grenelle n’est qu’une vaste supercherie gouvernementale, une campagne de comm mise en place afin de satisfaire quelques râles médiatiques.

    faut croire que le tri sélectif n’est pas d’actualité chez nos chers politricards, là on y trouve plus de mauvaises graines que de cultivars intéressants.

    Répondre

  17. lediazec

    20 septembre, 2008 à 12:58

    Salut clarky, ta mauvaise humeur commençait à me manquer. Vrai !
    Sinon, classique, la terre bouge, les hommes avec… Avec le plus, on attaque les moins. On invente des taxes et comme l’environnement, c’est mode, on infiltre la faille !
    Même Sarko a trouvé la ficelle trop grosse. C’est dire !
    Avec ça, le CAC 40 s’envole ! C’est la danse des rongeurs !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  18. b.mode

    20 septembre, 2008 à 13:37

    Moi aussi il me manquait le clarkman ! Faut soigner ton PC, gaby, à défaut de ton CV !!! :)

    Répondre

  19. clarky

    20 septembre, 2008 à 14:51

    voué, ben mon pc je vais pas tarder à lui mettre un coup de massette puissance 10 vu que lui me côse en binaire et moi en primaire…bestial.

    dame, sûr que la terre bouge et en france on fait dans la monoculture, c’est nicolas le jardinier qui creuse le sillon et accessoirement les déficits, et faut croire que ça porte ses fruits vu que le besogneux nous fait une remontée de sève dans les sondages.

    j’espère qu’il n’oublie surtout pas d’arroser tous les matins sa plante ornementale, la carlita vulgaris.
    plante baise-annuelle ne révélant son éclat intense que sous une forte intensité médiatique, floraison de courte durée, ne donne rien en terrains pauvres, préfère les sols riches, supporte sans broncher de changer d’endroit voire de lit, à défaut d’être l’aster elle fait la star sur les plateaux hexagonaux, s’épanouit de mille éclats certains dimanches après-midi pour rendre anecdotique sa fugace fragrance dans une boite à questions digne d’un hymne à la rabat-joie.

    je ne suis que très rarement de mauvaise humeur ami breton, par contre la connerie ambiante me fait ricaner, et en matière de connerie j’ai de quoi faire avec la mienne qui est plus que jamais conséquente.

    tain, faut croire que vous êtes les deux seuls alors à qui je manque :)

    nb: c’est dans les tuyaux, va y avoir du tout-venant, un bric-à-brac de démences felliniennes comme dirait dav_, enfin, si le long des golfes plus trop clairs ma petite entreprise ne connait plus la crise du cluster défectueux…

    Répondre

  20. b.mode

    20 septembre, 2008 à 15:40

    Dis moi, ça pourrait pas presque faire un édito, ta bafouille ? :)

    Répondre

  21. clarky

    20 septembre, 2008 à 15:59

    désolé, vrai que mes posts sont à eux seuls des éditos de par leur longueur monotone :)

    je suis en train de bafouiller sévère, à défaut de rentrer dans les détails je vais surtout rentrer dans le lard, une sorte de festival de couenne, je vais t’en remettre moi du prix spécial du jury !!!

    Répondre

  22. b.mode

    20 septembre, 2008 à 16:01

    Tout est bon dans le cochon… ;)

    Répondre

  23. clarky

    20 septembre, 2008 à 16:24

    je préfère les cochonnes…

    Répondre

  24. b.mode

    20 septembre, 2008 à 17:14

    Arf ça y’en a pulluler sur le ouèbe et pas simplement sur les sites ad hoc, mon capitaine… :)

    Répondre

  25. lediazec

    20 septembre, 2008 à 18:39

    Entre nous, clarky, tu me fais penser à un très bon ami breton, maçon d’art de son métier (excellent !) et récalcitrant de son état. Le maçon en question avait réussi à faire venir Léo Ferré dans le oued perdu où j’habite… Sacrée Soirée !
    Comme toi, toujours de bonne humeur. Sauf quand il s’agit de principes. Là, il prend une gorgée, tance une salope et s’éclate comme une bête, en envoyant chier tout le quartier !
    J’adore Jean-Jacques, c’est un copain.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  26. glaçonglacière

    21 septembre, 2008 à 4:09

    Ce que vous disez est assez faut, je pebse. La terre bouge, mais c’est pas prouvé en même teps ça remet pas mal de choses en khose.

    Répondre

  27. glaçonglacière

    21 septembre, 2008 à 4:12

    ce que vous dîte est assez faut je trouve, la terre tourne c’est possible mais c’est pas prouvé, en meme tant ca remet pas mal de chose en khose non ? Le débats est poser…..

    Répondre

  28. clarky

    21 septembre, 2008 à 17:00

    vrai lediazec que je suis quelque peu récalcitrant, comme je n’ai qu’une piètre image de moi je me fous d’envoyer chier les mecs qui me gavent sévère, au risque de passer pour un fouteur de merde ou bien pire encore, mais le jeu en vaut parfois largement la chandelle, j’ai jamais aimé les hypocrites et encore moins les courtisans à deux balles, titiller les susceptibilités et les faux-semblants j’aime assez ça.

    ah léo, une gueule, une voix, des textes, le ni dieu ni maitre qui parfois m’interpelle.

    m’enfin glaçonglacière, t’as pas compris que par ici y’a que des gonzes qui tournent plus trop rond :)

    Répondre

  29. TESSIER

    27 septembre, 2008 à 19:07

    nous sommes tous fichés , mais j’ai l’impression que tout le monde s’en fout.C’est le moment de réecouter LEO FERRE? JUSQU40 QUAND ALLONS NOUS ACCEPTER LE NABOT QUI NOUS GOUVERNE; ‘

    Répondre

  30. lediazec

    27 septembre, 2008 à 22:20

    Etres fichés. Quelle affaire ! Depuis « Les provocations policières » de Bernard Thomas, Canard Enchaîné et armoricain de son état, qui ne l’est pas ?
    J’emmerde l’état policier. Point ! Je le dénoce. Je le dégueule.
    Si par sa faute, je meurs, d’autres seront là demain !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Du rififi dans les orchestres

Y a pas à dire, la vie du gourmand qui ambitionnait le fruit de l’ambition n’e…