( 18 octobre, 2008 )

Plus dur sera le parachute !

parachute3.jpgServir la soupe, tel est plus que jamais le mot d’ordre dans les rédactions de France et de Navarre. Catherine Nay, la pasionaria d’Europe 1 ne trouve plus de mots assez forts pour encenser son super-héros. Pensez, on était au bord du précipice et au moment où on allait faire le grand pas en avant au bras de la visionnaire Christine Lagaffe, Sarko est arrivé. En se pressant. Le grand Sarko, avec sa gouaille et son aplomb. Et il a sauvé le monde ! Qu’importe si les super-idées de Sarkoman appartenaient en fait à « Flash Gordon » Brown, la très grande majorité des médias gaulois a décidé que le mérite de l’exploit revenait au surfer frenchie. Le pire est que le bourrage de crane semble porter ses fruits. Selon un sondage commandé par la bande à Mougeotte, 60% de la population juge que notre omnipotent préféré gère bien la crise…

kozyparachute.jpg A l’heure où le gouvernement se prend les pieds dans le tapis mité de ses mesures anti-sociales, où le chômage revient au triple-galop, où les promesses d’augmentation du pouvoir d’achat s’envolent à jamais, le tsunami financier est bel et bien tombé à pic pour l’agité élyséen. Haro sur le libéralisme décomplexé ! Vive les nationalisations ! Coup de barre à 180° ! Plus de dogme, plus de concept, encore moins de suite dans les idées. On se dédit, on se contredit, en bref, on se renie.

Sans la moindre vergogne, le mari de Carla vilipende désormais le profit si vénéré jadis. Mermoz de la haute-voltige, il tire à vue sur les parachutes dorés. Notre candide vient curieusement de découvrir leur existence. Tchaïkovski du pouvoir, il casse les noisettes des vilains traders de l’Ecureuil. Ceux-là même qu’il aurait encensés il y peu au nom des actionnaires reconnaissants. Mandrake de la finance, il trouve miraculeusement 300 milliards pour sauver les riches. Avant-hier, il n’arrivait pas à trouver 300 fois moins pour aider les pauvres.

En ces temps incertains où les bruits de la rue se font jour après jour plus prégnants, où la misère tend à se banaliser cruellement, surfer sur l’événement reste le sport favori du narcisse. Il ne résout rien mais donne en permanence l’impression de se trouver au sommet de la vague. Parader dans l’épicentre du cyclone médiatique, telle est son unique posture. Exploiter le moindre filon populiste, tel est son ultime credo. Le plus anodin fait divers est monté en épingle pour en tirer un bénéfice politique ou faire diversion.

Qu’on se le dise, son présent virage à gauche est juste conjoncturel. Ainsi pour racler quelques suffrages à droite, plus si affinités, il n’hésite pas à transformer le sifflement des banlieues en affaire d’état et à faire monter au front une meute enragée de ministres qui n’a sans doute que cela à faire dans le marasme ambiant. Quitte à leur faire dire et annoncer n’importe quoi. Quitte à exacerber le racisme ordinaire. Apprenti-sorcier, notre homme aime plus que tout jouer avec le feu. Pour combien de temps encore ?

http://www.dailymotion.com/video/k2k7R88tTbWSUgNXvV

http://www.dailymotion.com/video/k6Y2EqSOdw1lmBO7fa

Article relayé par

betapolitique01.jpg

 

 

16 Commentaires à “ Plus dur sera le parachute ! ” »

  1. lediazec dit :

    Merci beef pour cette piquouse de rappel.

    De bonne heure, ce matin, je lisais le n° 935 de « Courrier international ».

    Au milieu du fatras mondial sur la nouvelle guerre froide, la bataille de l’arctique, les retombées économiques et les nouvelles configurations politiques résultant du séisme boursier que nous savons, je suis tombé sur un billet signé de la main de Jean-Claude Guillebaud : « Rompre avec les jérémiades ».

    Je connais un peu monsieur Guillebaud (nous avons un ami commun à Saint-Nazaire), ses talents de chroniqueur gnangnan, certains essais soporifiques sur la culture, que je range dans le rayon « mortel ennui » et un engagement à gauche mou du genou.

    Un gentil gars, Jean-Claude. Mais quelle mouche l’a piqué pour le pousser à écrire ceci : « Voilà des années qu’un vocabulaire d ’apocalypse est en usage ; des années que, un désastre domestique chassant l’autre, nous vaquons lugubrement dans une rumeur catastrophée. A croire qu’elle nous est plus nécessaire que le pain et l’eau… »

    Bien sûr, monsieur Guillebaud n’ignore rien des problèmes sur les chômeurs, les Rmistes, les mal logés, les clandestins et de cette armée de quart-mondistes qui gangrène la France, l’Europe et le monde. Pour lui, il s’agit d’opposer au « discours de l’angoisse, une vision plus apaisée, plus énergique, plus engagée vers l’avenir… » Car le « présent n’est calamiteux qu’au yeux de l’homme sans cervelle. Ou sans jugeote… »

    Eh, Jean-Claude, faut arrêter la verveine ! Cherches-tu à te faire engager par Mougeotte ? Parce que ton discours n’est pas clair du tout, même si pour donner consistance à ton truc tu convoques à la barre un certain Albert Londres.

    Allez, buvons un coup, demain ça ira mieux !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  2. b.mode dit :

    Cher breton, je vois très bien qui est Guillebaud… ;) Il fait malheureusement parti de tous ces néo-sarkozystes fascinés par l’agitation du présent personnage . Mais derrière le vent que nous sert ce dernier, va poindre inexorablement la tempête. Sociale ! Et là tous ces thuriféraires à trois francs six sous retourneront leur veste sans vergogne. La dramatique période qui s’annonce devrait remettre les pendules à l’heure. Rétablir les urgences…

  3. Anonyme dit :

    la tempête n’aura point lieu, même si toutes les conditions semblent se donner rendez-vous pour qu’un gros grain vienne fouetter nos faciès décomposés…finalement, seule celle de shake speare perdure dans le temps.

    comme quoi, vaut mieux être dans l’essaim des saints, avoir le bras long et le nez creux pour ne pas finir laminé et oublié à la mie de pain.

    alors ouais, aujourd’hui certains sont plus dans la merde que d’autres, et à bien y regarder c’est pas nouveau, mais là on tombe dans l’accélération exponentielle et sarko l’a bien compris, « demain on rase gratis » et ça marche malgré tout, on a beau gueuler que ce bonhomme est une véritable girouette ça n’y changera pas grand chose, le toujours plus sera toujours pour les mêmes et le toujours moins aussi d’ailleurs !!!

    la révolution, y’a que le factor qui y croit et ses sympathisants, mais parfois les délires les plus utopiques sont aussi calamiteux que les diatribes sarkozystes…

    j’aime à croire que y’a encore des gens qui ont cet esprit d’insoumission et de révolte face aux inégalités plus que flagrantes, mais bon, l’indignation c’est une chose, après qui est réellement prêt à franchir le pas pour tout péter…ben plus grand monde.

    et quand je vois la médiocrité grandissante de nos présidentiables à gauche, l’on comprend mieux pourquoi la messe est dite.

  4. clarky dit :

    euh, l’inconnu qui perd le nord express c’est moi…je vais de ce pas à ma séance d’anonyme acolyte.

  5. b.mode dit :

    Martégal, les chiants désespérés sont les chiants les plus beau. Il ne faut pas désespérer de la nature humaine. A force de se caguer dessus, on va peut-être finir par tirer la chasse… ;)

  6. clarky dit :

    la peur on te l’impose, te la fait subir, le calque du modèle capitaliste gomme tout ce qui ne lui sert à rien, t’as peu ou pas d’artiche…t’intéresses degun et on te stigmatise genre parasite social.
    on tend vers la consommation des méninges, de plus ou moins de 50 ans ça n’a que peu d’importance, celle qui te bouffe le bulbe rachidien à grands renforts de publicités, on te formatte à ce que doit être une vie normalisée…

    alors je sais pas si on va tirer la chasse mais je peux te dire que pour la chasse en ce moment putain que ça tire et y’a pas que des poètes dans les bois, j’ai bien cru que j’allais finir en fumure genre sang séché et os broyés tant les échanges ont été d’une très grande courtoisie.

    au final la résignation te gangrène insidieusement, et quand je lis ça par exemple http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/10/18/peu-de-moyens-pour-le-paquet-foret-europeen_1108417_3214.html je ne désespère vraiment plus d’une certaine nature humaine où seuls les intérêts particuliers prévalent quoi qu’on en dise, putain c’est voir l’état de la nature qui me désespère ainsi que les tentatives hypocrites qui tentent d’y apporter des solutions viables, et que dire de ces dégénérés du bulbe qui me soutenaient allègrement qu’ils étaient plus respectueux de la nature eux armés de leur pétoire de mierda que moi en train de planter mes fruitiers, je hais de plus en plus une certaine nature humaine, et leurs chiants des partisans sous couvert de tradition à la mords moi le noeud est à pisser de rire.

  7. b.mode dit :

    Tiens le clown du buffet, content de revoir cette imagette. ;) Pour la résignation, c’est vrai que cela semble être le climat ambiant… On endort en jouant les cadors. A la narcose se substitue la sarkoze. J’ose espérer que ce ne soit pas définitif ! Trop de tromperies, trop d’humiliations, trop de roueries ne resteront pas longtemps sans riposte…

  8. lediazec dit :

    Ridicule, risible, pitoyable, rien que la vérité. Toute la vérité. Et la vérité est cruelle pour le président !
    Une bande d’escrocs a réussi à se procurer les coordonnées bancaires de l’omnipotent et à faire joujou avec ! Vite, une médaille pour ces génies de la cambriole !
    Radin comme il est (dixit Cecilia), il a aussitôt porté plainte et avalé une tablette de cachetons !
    Douloureux !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. Milla dit :

    Salut ami d’unblog, j’ai lu ton com sur Marainne2, iremaisdiable…
    Bah pendant qu’eux se débouillent pour planquer toutes leu magouilles, il faut bien amuser les consciences, en tous cas on en est qu’aux prémisses des grandes révélations, le meilleur reste a venir …

    super tes billets ;-)

    Dernière publication sur MYLENE K : PAUL SIMON - GRACELAND... Obvious Child

  10. b.mode dit :

    Bienvenue à toi Milla et effectivement on n’est pas à défaut de sub-primes au bout de nos sur-prises… Le fantaisiste en action n’est qu’un personnage de cirque moderne. Plus dure sera la chute :)

  11. lediazec dit :

    « Deux petits escrocs congolais ont été interpellés dans le cadre de l’arnaque à la carte bancaire du président. »
    Tout est petit chez Sarko !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  12. b.mode dit :

    Tout est bon dans le cochon… C’était des sénégalais… mais qu’importe… la diversion et la manipulation sont les fers de lance de la politique actuelle. L’important est d’occuper l’espace médiatique… pour inoculer du vide !

  13. lediazec dit :

    Ca tombe au poil. Mon prochain cauchemar file vers le Sénégal, avec Rach pour bagage. Horrible !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  14. Raoul Volfoni dit :

    Voilà un blog qui fait du bien .
    J’adhère,j’adore!
    Et puis c’est tellement vrai !
    Pendant que la populace crache au bassinet ,la France d’en haut ne paye pas d’impôt ?
    Et pour combien de temps ? :o

  15. booguie dit :

    salut tous le monde un coucou en passant à plus

    Dernière publication sur Liberté d'expression. : La vie de Ludwig Van Beethoven.

  16. b.mode dit :

    Salut booguie ! A fond la forme ?

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|