Accueil Politique Concerto en fat majeur

Concerto en fat majeur

11
0
396

sarko2010.jpg

Prenez Sarko. Au hasard. Un mec sévèrement « urné ». 53% de matière grisante aux dernières élections. De quoi faire tourner la caboche de tout un chacun. Un truc plus mortel qu’un nabuchodonosor de Veuve Clicquot. Si on n’y prend garde, on peut même finir à Charenton avec un entonnoir sur le vertex à faire croire qu’on est Napoléon. Sauf que là, présentement, on est tombé sur un cas d’école. Un extra-terrestre en (trop) cher et en os (dans le potage). Un authentique OVNI. Objet Vaniteux Nettement Identifié, ça veut dire dans son cas. Vrai ! En accédant au poste suprême, le monsieur n’a pas simplement pris le melon. Il a carrément hérité de tout un hectare de pastèques…

Au terminus des prétentieux, cher à Audiard, l’avocaillon postule légitimement au rang de chef de gare. Un moi hypertrophié nourri aux flatteries quotidiennes de sa cour. Un rutilant tout à l’ego, soigneusement entretenu par la sphère médiatique flagorneuse. Le must pour évacuer les hommes usés. Et même aussi les femmes. Regardez Rachida, Michèle et les trois Christine. En moins de deux piges, elles ont déjà plus de valises sous les lampions que le groom du Waldorf Astoria n’en accueille chaque année. Faut dire qu’il a tendance à fatiguer ses proches, le garçon. Pas le groom, l’autre…

A force de courber l‘échine, Fillon a mal au dos. Tellement il cire les pompes, Kouchner se plaint du poignet. Laporte va même jusqu’à faire chialer les rugbymen en leur déclamant du Guy Môcquet. Chez Nana la murène, c’est naturel le passage de pommade. Elle l’aime d’amour son prince sans rire. Idem pour Lefebvre. “Mon objectif de vie était que Nicolas Sarkozy devienne président de la République” ose-t-il dire à la cantonade.“Le jour de son élection, j’ai versé une petite larme, j’ai eu le sentiment de redevenir léger.” Pour le gros Bertrand, la brosse à reluire tient plus du calcul mental. 2012 + 5 = 2017. Ça vaut le coup de lécher le fondement. Quant à Hortefeux, lui c’est différent. Le rouquin a été génétiquement programmé à sa naissance pour servir le roitelet. Ça aide…

Maître du monde, roi d’Europe, sauveur de la planète, que ne lit-on pas dans la presse servile. La réalité est cruellement tout autre. Le G20, la présidence de l’Europe et la naissance de l’UPM, évènements auto-qualifiés d’historiques par Nicolas 1er, ont en fait accouché sinon d’une souris, d’un joyeux nid de couleuvres. Deux provinces géorgiennes ont été cédées aux russes dans la précipitation. L’immigré est désormais traqué à la française au niveau européen. Le paquet climatique n’est qu’un compromis bancal et chaotique. L’Europe des Nations est manifestement de retour au détriment de l’Union Européenne. La réunion du G20, rapport à la crise financière, s’avère un coup d’épée dans l’eau. Quant à l’UPM, plus fragile que ce « machin-là », tu meurs…

soupeauxchoux1.jpgAu plan hexagonal, moins de deux ans de Sarkozysme ont entraîné une régression sociale sans précédent. Un service public démantelé. De riches amis cajolés. Une justice assassine. Une misère sans précédent. Un pays aux abois. Et, tandis que les bruits de la rue commencent enfin à gronder, les premiers signes de reculade se font jour chez l’omnipotent. Capitaine pas plus courageux que ça, il tremble dans la tempête. Il se remémore tout à coup la tragique histoire de France. Il confie à qui veut bien l’entendre qu’il faut « faire attention à ces français qui n’ont pas hésité à couper la tête de leur roi… » Et d’ajouter un brin désabusé, « Et de leur reine alors qu’elle n’avait rien fait. » Faut-il le rappeler, la guillotine n’existe plus, fort heureusement. Il reste cependant le goudron et les plumes…

Article relayé par

agora.gif

betapolitique01.jpg

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

11 Commentaires

  1. lediazec

    20 décembre, 2008 à 11:11

    Il a beau avoir le look et le comportement d’un cadre commercial, l’homme n’en est pas moins habile politicien et stratège dangereux. Il a maintenant une expérience politique acquise depuis son plus jeune âge qu’il utilise comme un oiseau de proie pour s’abattre sur l’adversaire en débauchant dans le parti voisin tous ceux qui pourraient nuire à son dessein.
    Cet homme a tout du dictateur en devenir. Cet homme est dangereux pour le pays qu’il gouverne.
    Voilà quelques raisons pour veiller au grain et ne pas lâcher prise.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. b.mode

    20 décembre, 2008 à 11:29

    Tu l’as dit bouffi !!! Bois donc un peu de cidre, ça va faire passer !!! ;)

    Répondre

  3. lediazec

    20 décembre, 2008 à 11:38

    Je vais boire du cidre, d’abord, pour la belle trouvaille : « sévèrement urné ». Et il passera très bien, mon coup de cidre. En revanche, je ne boirai pas à la santé des domestiques du pouvoir qui forment le gouvernement de la France.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. clarky

    20 décembre, 2008 à 12:08

    ou quand cet infiniment petit n’a de cesse que de repousser les limites de l’indécence, de son château de cartes, il investit la fonction des nombres réels, ensemble borne tant au pays des aveugles ce borgne est roi, de facto, sa majesté minore les problèmes et majore son budget de représentation, et assurément le gonze doit se dire qu’on est jamais mieux asservi que par soi-même, alors il se lance dans des séries géométriques complexes pour se simplifier l’envie, appelons ça critères de convergence de scierie à court terme tant les volées de bois vert qui se profilent, risquent de s’amplifier en retour de bâton.
    ah ça ira ça ira ça ira, le vrai d’avec le faux l’on connaitra…

    Répondre

  5. mancioday

    20 décembre, 2008 à 15:31

    Article écrit avec brio comme d’hab. Il y a pas mal de vérités mais je n’abonde pas à tout, tu dois t’en douter. Je ne reviendrais pas sur la présidence française de l’Europe, on en a maintes fois débattu. Pour le contexte national, ce que tu dis est vrai mais encore une fois, ne confondons pas crise économique et effet de sa politique gouvernemental. A te lire, on a parfois l’impression que tu serais presque tenté si tu le pouvais de lui mettre sur le dos : la crise économique, les 50 milliards de Madoff et la cavale de Kerviel en sus.

    J’écoutais Baverez il y a peu, il disait que la France a entamé des réformes que les autres pays ont déjà effectué, il y a 4 ou 5 ans. Avec la crise économique, ça coupe tout cet élan. Alors certes il y a eu le paquet fiscal, le pêché originel de ce gouvernement mais ne pas le mettre en place, ne nous aurait pas sauvé pour autant.

    Il y a beaucoup de dérives, de réformes à dénoncer mais on peut pas l’accuser de tous les maux pour autant.

    Répondre

  6. titus

    20 décembre, 2008 à 16:07

    le texte est très marrant mais les caractères sont trop petits pour des yeux fatigués

    Répondre

  7. b.mode

    20 décembre, 2008 à 16:13

    arf… Afflelou pourrait être le papa Nono ? ;)

    Répondre

  8. lediazec

    20 décembre, 2008 à 18:30

    @titus. Je crois que tu possèdes une fonction dans ton ordi pour augmenter la taille du texte à lire…
    Je me trompe ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. clarky

    20 décembre, 2008 à 18:46

    pour augmenter la taille à l’écran, CTRL et molette de la souris pour scroller en plus ou moins gros.

    Répondre

  10. lediazec

    20 décembre, 2008 à 19:08

    Alors titus, c’est pas beau tout ça ? La modernité et tout et tout. Même plus besoin d’Antoine et de son atoll !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. b.mode

    21 décembre, 2008 à 1:34

    Mancio, Sarkozy est le symbole de cette crise économique… J’ai presqu’envie de dire l’incarnation. C’est pas parce qu’il retourne piteusement sa veste désormais qu’il faut oublier d’où il vient…

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Y’a pas photo

Notre national président ne peut-il plus se voir en peinture (ou plutôt en photo) ? Tel le…