Accueil Politique Sarko, connaît pas la crise !

Sarko, connaît pas la crise !

4
0
244

acomoda2.jpgTandis que la misère bat son plein, que les plans sociaux se multiplient, la petite entreprise de Nicolas va bien. Merci pour elle. Le bonheur n’a pas de prix, c’est bien connu. Quoi de plus idyllique que de se dorer la couenne en compagnie d’une femme ravissante au milieu des cocotiers et des palmiers ?

Quoi de plus merveilleux que de se retrouver seul à seul avec l’être adoré dans un vaste bungalow face à la mer ? Quoi de plus enchanteur que de découvrir avec la femme qu’on aime le « paradis de l’écotourisme » ? Pas grand chose en fait. Il suffit de se rendre à l’hôtel de luxe Txai Resort d’Itacaré, petite ville brésilienne situé à 440 km de Salvador de Bahia. Le budget moyen d’un séjour d’une semaine pour une personne, voyage compris, oscille selon la saison entre 2790 et 5360 euros. C’est cadeau, on vous dit !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

4 Commentaires

  1. kaspar

    25 décembre, 2008 à 15:20

    Elle est pas belle la vie !!!

    Répondre

  2. lediazec

    25 décembre, 2008 à 19:13

    Le ciel étoilé des envies cache ses étoiles en cet hiver 2008. Pas toutes cependant. C’est la trêve des confisseurs. Cela tombe bien pour le couple président de la France. Une femme qu’on aime. Un cadre rêvé. Une puissance affirmée. Un bungalow n’ayant rien (évidemment)à voir avec les centres d’hébergements pour SDF du côté de Paris ou des favellas et un contrat d’armement pour les moins disant à la clé avec l’état brésilien, histoire de contenter une opinion dont les journalistes assis encenseront demain la trouvaille, le charisme et l’astuce…
    C’est honteux ! Avec qui le Brésil va-t-il entrer en guerre prochainement ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. clarky

    25 décembre, 2008 à 23:08

    les aventures merveilleuses de sailor au pays de lula, m’en irais bien leur coller un bobby peru moi aux deux tourtereaux…

    nico doit peaufiner ses cours de samballec et carla d’approfondir son « les favelas pour les nuls ».

    Répondre

  4. b.mode

    26 décembre, 2008 à 8:30

    Chassez le naturiste, il revient au bungalow disait un penseur du club Med…

    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=2854

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Trois millions de manifestants et moi et moi et moi…

Trois millions de manifestants Et moi, et moi, et moi Avec ma vie, mon petit clinquant mes…