Accueil Politique Sarko se prend un vent à Saint-Lô

Sarko se prend un vent à Saint-Lô

29
0
1,059

sarko102.jpgSur fond de manifestations houleuses, Sarkozy a présenté à Saint-Lô ses vœux aux personnels de l’Education Nationale. Personnels qu’il n’a cessé, depuis le début de son règne, de stigmatiser aux yeux de l’opinion publique. Personnels qui l’ont justement boudé lors de la cérémonie protocolaire.
Dans la foulée, l’omnipotent a annoncé la nomination d’un haut-commissaire à la jeunesse. C’est Martin Hirsh qui s’y colle en plus de la Solidarité Active. Cet homme-là, croyez-moi, prend du galon. Par contre Laporte doit tirer la tronche. C’était lui avant qui était censé s’occuper des jeunes sous la houlette de tatie Roselyne. On n’a pas réellement cerné leur action. A part ça, on retiendra du discours apparemment lénifiant du chef de l’état cette délicieuse lapalissade : « Certains enfants ont besoins d’être plus encadrés que d’autres ». On avait oublié qu’on avait un maître-penseur à l’Elysée. Dont acte !

http://video.google.com/videoplay?docid=3009632114491458121

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

29 Commentaires

  1. lediazec

    13 janvier, 2009 à 11:19

    Il devait faire hyper-chaud à Saint-Lô. Il était tout en sueur le Sarko.
    Ca a chauffé en coulisse ou quoi, Nico ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. b.mode

    13 janvier, 2009 à 11:30

    Comment t’y étais pas, Rodolphe ? C’est pas loin de chez toi ça pourtant… :)

    Répondre

  3. clarky

    13 janvier, 2009 à 11:46

    je sais pas si certains enfants doivent être plus encadrés que d’autres, mais une chose est sûre, lui je peux plus l’encadrer,et t’as raison breton, qu’est ce qu’il mouillait sa liquette l’élémentaire qui court moyen, devait vraiment avoir le nervousomètre au taquet.

    par contre, nabo léon s’y entend pour encadrer les enseignants rebelles et nantis du droit de manifestation, la maison poulagas semblait tout autant excitée que le maitre de cérémonie…

    et tiens en écoutant rmc pour ne pas la citer et les GG plus précisément , on peut dire que les poncifs du prof qui bosse 17 ou 18 heures par semaine ont la vie dure, mon père était agrégé de maths, l’une de mes frangines est instit, j’ai moi même bossé en tant que contractuel avec les ATOS pour l’EN, et je peux le dire sans complexe aucun, à l’éducation nationale c’est tous des branleurs de première qui ont trop de vacances et de temps libre et bien évidemment sont trop payés pour les heures effectives de travail.

    je vais juste finir en disant que celui qui manque d’éducation semble surtout être le petit homme, lui se prend à réécrire tous les jours le livre de sa jungle fantasmagorique…

    Répondre

  4. lediazec

    13 janvier, 2009 à 11:50

    @ beef.
    Non, je n’y étais pas. Je lisais Siné Hebdo !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. b.mode

    13 janvier, 2009 à 11:51

    C’est qui qui dit ça des profs ?

    Répondre

  6. lediazec

    13 janvier, 2009 à 11:56

    Quelqu’un dit ça à propos des profs ? J’ignorais. Si tel est le cas, profs et élèves sont en phase. Bonne nouvelle !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. clarky

    13 janvier, 2009 à 12:00

    @bovino

    je sais pas si la question m’était adressée mais je réponds quand même, les mecs qui tenaient le discours caricatural, pour ce que j’en ai saisi, étaient pour l’un un commerçant et l’autre un chef d’entreprise, bref, ça rejoint les propos de ce brave coppé qui clamait haut et fort sur les ondes qu’un prof palpait 4000 euros net par mois, assez fameux pour un politique de haut vol comme l’est ce môssieur, bref, on dit tous des conneries mais certains plus que d’autres quand même…

    Répondre

  8. b.mode

    13 janvier, 2009 à 12:27

    si c’était à toi, clarkman mais le breton avait posté entre temps. Un instant j’ai cru que c’est toi qui disait ça sur les profs. C’est à ce moment là que j’ai décidé d’abandonner définitivement l’absinthe… ;)

    Répondre

  9. clarky

    13 janvier, 2009 à 12:40

    euh je sais qu’il me manque pas mal de cases et que je superpose les couches comme on enfile les perles, mais je sais ce que c’est que d’être prof ou instit, je suis assez critique envers certains aspects de la grande maison, des différences flagrantes constatées à mon époque entre atos et personnel enseignant, je ne me suis jamais gêné pour dire à une camarade de la fsu ce que je pensais de leurs méthodes locales, et le dis aussi, y’a comme partout, des gens qui sont faits pour cette profession et d’autres qui sont complètement à la ramasse.

    m’enfin, bientôt le mammouth sera privatisé non ??!!??

    Répondre

  10. lediazec

    13 janvier, 2009 à 12:42

    Les absinthes ont toujours tort !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. b.mode

    13 janvier, 2009 à 12:48

    Tiens j’ai changé l’image. J’ai mis le bonhomme en sueur. Vous aviez l’air d’y tenir
    @clarky et à Porthos kesketadi ? Je sors… :oops:

    mais relis toi, on dirait que c’est toi qui dit ça… ou alors faut que j’arrête le pastaga aussi…

    Répondre

  12. clarky

    13 janvier, 2009 à 12:49

    le verre c’est la couleur de l’espérance

    Répondre

  13. clarky

    13 janvier, 2009 à 13:02

    @bovino

    nan, je faisais dans la provoc et le cynisme, j’aurais dû mettre de l’émoticône mais par flemme j’ai rien collé.

    sarko souffle la chaux et l’effroi, lui sa philosophie se résume à monter les uns contre les autres, il stigmatise les problèmes de l’école en disant grosso merdo que ce n’est pas en foutant plus de moyens financiers s’entend qu’on résoudra une situation, qui mine de rien, se dégrade rapidos, je te parle même pas des effectifs supposés pléthoriques et qui ne correspondraient plus à la nouvelle démographie scolaire, sarko et son sous lieutenant darcos veulent réformer la maison, mais c’est surtout de belles conneries qu’ils essaient de nous faire gober, le coup de la maternelle c’est tout de même un grand moment, la lettre de guy, etc, etc,

    nan n’arrête rien, c’est ma faute, tu sais que je cultive le mauvais goût, et là je reconnais que j’avais fait dans l’allusif ambigu mais sans intention de donner l’amor!!!

    Répondre

  14. b.mode

    13 janvier, 2009 à 13:41

    Toute ma famille est enseignante, faut comprendre… :oops:

    Répondre

  15. clarky

    13 janvier, 2009 à 13:51

    ben chez moi on fait dans le 50/50.

    Répondre

  16. b.mode

    13 janvier, 2009 à 13:53

    De toute façon, tu as bien fait de le dire. La tactique de sarko consiste à diviser pour régner. Ce gars l’a n’aime pas grand monde à part les top models et les riches patrons. Il déteste les juges, les enseignants, les parlementaires, les journalistes, les fonctionnaires en général… ça fait pas mal pour un mec qui veut rassembler…

    Répondre

  17. clarky

    13 janvier, 2009 à 14:07

    et je pense pas non plus qu’il prenne son pied en allant serrer la paluche des ouvriers, et son parcours au salon de l’agriculture est assez révélateur, une fois que t’as goûté au bling bling t’as du mal à porter voire supporter du toc.

    comme ce grand moment qu’avait été l’apparition de carlita à rungis, 4H00 du mat ça faisait tôt a-t-elle avoué un peu plus tard :)

    bon je vous laisse, je vais aller chercher mes matériaux et mes végétaux, et ouais je suis pas enseignant moi :)

    Répondre

  18. yvanne

    13 janvier, 2009 à 14:12

    on étaient dans la rue pendant le discours.
    Les personnels convoqués aux vœux nous ont dit que les cris des manifestants s’entendaient très bien dans la salle et Sarko était visiblement très mal à l’aise.
    Par ailleurs la manif s’est fini dans un déferlement de violences policières.
    Alors que les syndicalistes négociaient l’arrêt des violences contre les jeunes et la libération des lycéens et de militants gardés à vu, les CRS nous ont chargés et roués de coups.

    Répondre

  19. b.mode

    13 janvier, 2009 à 14:34

    merci yvanne de ce témoignage ! c’est pour ça qu’il suait comme un rat mort… enfin, je sais pas si un rat mort sue mais bon, c’est dit !

    Répondre

  20. Slovar les Nouvelles

    13 janvier, 2009 à 18:50

    Et s’autoproclame Président du « Conseil de la création artistique »

    http://slovar.blogspot.com/2009/01/nicolas-sarkozy-prsident-autoproclam-du.html#links

    Répondre

  21. clarky

    13 janvier, 2009 à 19:25

    je me joins au bovino pour remercier yvanne, comme quoi quand le patron est de sortie faut pas foutre le boxon et s’en tenir à balancer, à s’en faire péter les cordes vocales, du « merci nicolas, on est avec toi nicolas… », bref, ce mec ne supporte pas qu’on l’incommode, n’empêche il devrait penser à mettre un peu plus d’axe for man, parait que ça masque la sudation, remarque si ça se trouve, carlita devient folle quand l’autre lui fait des crises d’hyperhidrose…

    @slovar
    assurément que son vieux poto barbelivien doit se faire piller artistiquement sur les torrents et les les divers réseaux p2p, la riposte graduée faudrait surtout en parler aux compagnons républicains de la sécurité!!!
    et c’est nègre fraichement breloqué qui doit se réjouir, lui a toujours voulu qu’on foute en zonzon les downloaders indélicats, comme quoi 2 poids 2 mesures et l’appât cadencé pour l’homme ton.

    bien belle appellation que ce « conseil de la création artistique ».

    Répondre

  22. b.mode

    13 janvier, 2009 à 19:52

    Je suis de plus en plus persuadé que l’escapade à St Lô ne s’est pas passé comme on nous l’a narré dans les medias complaisants. Le témoignage d’Yvanne le confirme. Ainsi que la sueur repérée sur le front du bronzé par mes deux alcooliques bretons et martégaux… ça a chié grave en Normandie mais on nous l’a caché… Pauvre France…

    pendant ce temps-là Courage Fillon s’occupe de brader le permis de conduire… pour tenter de redresser la vente d’autos en perdition… Lamentable…

    Répondre

  23. b.mode

    13 janvier, 2009 à 20:12

    @slovar… mis sur ton site ;)
    Les ceusses qui disent qu’on exagère quand on cause de dictature sont de grands naïfs.
    La justice est définitivement asservie. Le service public audiovisuel aussi. Voire la retransmission de Tapie dans Oscar le jour de Papa Nono. La retransmission d’un tapis rouge à Bruni un peu plus tard.
    Le parlement est sous la coupe. le sénat est réduit à l’état d’éponge et l’assemblée est godillot like.
    L’enseignant reste l’ennemi qu’il faut mettre à genoux… Telle était la mission du sous-commandant Darcos… Il a échoué. Va-t-il être exécuté ?
    Pendant ce temps-là, la médecine est vilipendée pour son manque d’organisation… Ben voyons…
    La culture désormais ?

    Répondre

  24. clarky

    14 janvier, 2009 à 0:30

    ou alors c’est le cidre local qu’était bouchonné va savoir, un personnel des cantines scolaires infiltré en loucedé, un acte de malveillance diront certains.

    sinon je conseille à tous les amateurs de bulbes que vous pouvez faire des affaires en ce moment, des lots sacrifiés pour une bouchée de pain, sachant que vous avez jusqu’à fin janvier pour mettre en terre ces fameux oignons à floraison printanière, pensez sable à la plantation si terre trop lourde ou humifère.
    voilà, ça me détend de parler fleurs et puis ça m’évite de m’exciter le bulbe à cause du nabot.fin de l’aparté floral.

    Répondre

  25. clarky

    14 janvier, 2009 à 11:08

  26. clarky

    15 janvier, 2009 à 17:26

    puisque notre grand « manie tout » poursuit sa tournée rock’n'rolex des vœux tu en voilà, il s’est permis de mettre fermement en garde les banques

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/01/15/la-fermete-renouvelee-de-sarkozy-face-aux-banques_1142346_823448.html#xtor=RSS-3208

    sinon juste pour décrisper libou, le vénérable canard enchaîné déclarait il y a peu que, malgré toute l’agitation médiatique organisée par notre joueur de flûte de pan sur le bec, les banques dans leur souci incontestable de philanthropie avaient tout bonnement refusé l’entrée de l’état dans leur capital.
    pourtant pinocchio n’avait pas ménagé sa peine, ni le verbe d’ailleurs, pour affirmer que ce new deal ne serait pas un chèque en blanc (combien déjà, près de 20 milliards en cumulé ou alors me trompe-je peut-être), malgré tout, un homme qui sue autant ne peut pas être foncièrement mauvais, ou alors c’est l’alcool…

    Répondre

  27. b.mode

    15 janvier, 2009 à 17:32

    Il ne boit que du petit lait… le sien !

    Répondre

  28. clarky

    15 janvier, 2009 à 17:58

    le petit laid, comme tu y vas toi, à ce rythme on va avoir des emmerdes!!!

    Répondre

  29. b.mode

    15 janvier, 2009 à 23:29

    Clair ! un jour on aura des bracelets aux poignets. et pas que pour faire beau….

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

An 01 : épilogue

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent. En Sarkozie, le proverbe pourrait se…