Accueil Politique Obama… Obama… Obama blues, Obama, blues !

Obama… Obama… Obama blues, Obama, blues !

3
0
196

barack031.jpgL’installation prochaine d’Obama à Casablanca, traduction espagnole de Maison blanche, suscite pas mal de suscitations. Outre la curiosité, le globe politique et les mirettes spécialistes remuent de la rétine, babillent et s’adonnent à une activité telle que, même la plus exigeante des bêtes sexuelles, ne refuserait point l’aubaine pour le grand bien du commerce crypté. Au nom de qui ? Au nom de quoi ?, refuserait-on un orgasme planétaire dans la conjoncture actuelle ? Je parle d’orgasme, point d’orgie ! Hormis Benoît 16, je ne vois personne d’assez cinglée pour laisser filer une telle occase !

Imaginons la vision : un monde pourri, plongé dans le noir (pardon !), cherchant dans les sous-sols réponse à l’odeur qui pourrit nos narines, entrevoyant, enfin, le mal à circonscrire, plus que 48 heures et c’est fini !
Dans 48 heures, le drapeau blanc de la liberté, de la beauté,de l’égalité l23.jpget de la fraternité flottera à Casablanca !
Vive le Maghreb !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

3 Commentaires

  1. clarky

    18 janvier, 2009 à 21:34

    il est maure le soleil ;)

    dis moi, tu me sembles bien informé sur les mensurations intimes de notre benoit, 16 c’est pas mal pour un goupillon.

    quant à la célébration de mardi je la suivrai de loin parce que je sens que la téloche va en faire des tonnes sur cet évènement pour ne pas dire avènement.

    Répondre

  2. b.mode

    19 janvier, 2009 à 5:14

    ‘spérons que nous ne viverons pas un remake de « Plus dure sera la chute ».
    Ajout d’une kezakerie ! ;)

    Répondre

  3. lediazec

    19 janvier, 2009 à 9:38

    Cette cérémonie aura déjà eu pour effet l’arrêt des massacres du côté de Gaza. Ruines, mort et misère. Quelle désolation, nom de dieu !
    @ clarky : quel vantard ce Benoît !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’âme est ce gaufrier…

Dimanche minable, celui que j’ai vécu ce 8 novembre. Pas moyen d’aller pisser …