( 27 janvier, 2009 )

Du rififi au Sénat

raffarin01.jpgEn attendant la grande grève du 29 janvier qui devrait être le point d’orgue de la grogne face au pouvoir en place en général et face au chef de l’état en particulier, le Sénat lui aussi se rebiffe. La docte assemblée, d’habitude si calme et si docile ne supporte plus les méthodes autocratiques du monarque.

Les sénateurs socialistes ne sont pas les seuls à se rebeller contre les dérives présidentielles. La fronde monte également chez les sénateurs UMP. « Le groupe UMP est devenu un repaire anti-Sarko  » avoue même un ancien sénateur devenu ministre. Accumulation de textes trop rapidement rédigés, pléthore de lois à voter dans la précipitation, manque de respect vis à vis de leur fonction, les reproches se multiplient Palais du Luxembourg quand il s’agit d’évoquer le style Sarkozy.

Le comble de l’humiliation reste pour les sénateurs, la fameuse loi sur l’audiovisuel public qu’on leur demanda de voter alors que la publicité avait déjà disparu des écrans. Il se susurre dans les couloirs que Jean-Pierre Raffarin, frustré par son échec à la présidence du Sénat, ne soit pas le dernier à mettre de l’huile sur le feu…

Sources Europe1 à partir de 6’04’’

2 Commentaires à “ Du rififi au Sénat ” »

  1. lediazec dit :

    Si même le Sénat s’y met, où va-t-on !
    Allez, messieurs les sénateurs, encore un effort. Tous dans la rue le 29 !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  2. b.mode dit :

    Moi ça me scotche de les voir enfin bouger un peu leurs fesses ! On ne pourra plus dire chatterton Senat ! Je sors :oops:

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|