( 3 février, 2009 )

Gandrange ou Madrange…

Faut croire que l’ Omniprésent nous prend parfois pour des jambons. L’on se mandrange02.jpgsouvient de sa sortie remarquée chez les métallos de Gandrange, tout sourire il annonçait qu’il ne pouvait rêver mieux comme lune de miel. Sauf qu’avec lui, miel rime avec fiel, et que les promesses d’un jour, une fois passées dans les lucarnes cathodiques, deviennent vite des jours sans promesse.

C’est ce que semble lui rappeler cet élu PS, Président du conseil régional de Lorraine. En effet, ArcelorMittal poursuit sur la voie toute tracée qu’il s’était juré de prendre malgré les gesticulations spasmodiques du petit homme.

En avril, et pourquoi pas un Vendredi puisque c’est jour du poisson, l’Indian tonique aura donc laminé plus de 500 sidérurgistes au nom de la rose vie qui prétend que face à la mondialisation, seules les restructurations ont un sens.

Amusant tout de même, quand le cave se rebiffe et clame devant 400 pèlerins qu’il sera toujours temps de battre le fer pendant qu’il est chaud, tous se mettent à y croire dur comme fer. Mais comme dabe, ce faussaire de la promesse n’est que l’ombre d’un doute, la magie n’opère que sur de sombres angoisses, le temps des cerises sur le gâteux n’est plus à louer et encore moins à vendre pour en faire des feuilles de chou gras. Ce barbier de Séville, venu fêter ses noces en Lorraine, les aura surtout pris pour des quiches, mais qu’importe finalement…

http://www.dailymotion.com/video/k5ZuZHrgeoDYzLzm95

10 Commentaires à “ Gandrange ou Madrange… ” »

  1. b.mode dit :

    Le soir même de sa forfaiture, il partait pour la Roumanie et volait un stylo Mont-Blanc… Tout Eddy !!! ;)

  2. clarky dit :

    la carpette dans les carpates , se mec te suce le sens, normal pour cet ersatz de bela lugosi…

  3. lediazec dit :

    C’est pour jeudi la manif des enseignants et de ces chercheurs français dont ce même Sarko affirmait à la tribune qu’ils ne valaient point trippette ?
    Donnez-lui une tribune et plus besoin de reconstruire la gauche pour le pousser vers la sortie, sa propre famille politique s’en chargera.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  4. clarky dit :

    « Il faudrait qu’il (le président) revienne à Gandrange (…) pour s’expliquer », poursuit Mme Filippetti en prévenant qu’ »aujourd’hui, les salariés l’attendent non pas avec des grains de riz, comme l’année dernière pour son voyage de noces, mais (…) avec des boulons ».(AFP)

    z’ont le riz amer chez marx et les ferrailleurs, méfi quand même, parce qu’avec les boulons y’a risque de mise sous écrou…

    apparemment ils n’avaient pas bien compris les pauvres, ce soi-disant élu de tous les français n’est qu’un jaune, le nain jaune en somme et surtout en lorraine, jeu de hasard tellement prévisible…

  5. b.mode dit :

    En passant par la Lauren, comme disait ce vieil Humphrey…

  6. Mancioday dit :

    Ce que tu dis n’es pas entièrement faux cher martegal.

    Mais de ses promesses électorales, il a quand même appliqué les grands axes mis en exergue lors des présidentielles. De la réforme de la Justice à celle de l’Université etc etc

    Après il faut reconnaître qu’il est extrêmement difficile de gouverner actuellement. Entre le contexte économique et la crise étatique qui s’accentue d’années en années…

  7. clarky dit :

    j’avions point vu vos réactions les gars…

    david, je veux bien admettre que les grands axes de sa politique soient sur les rails et appliqués, mais permets moi de douter sur pas mal de promesses à la con dites de campagne, celles-là mêmes qui te font élire et que tu t’empresses fissa de dire qu’elles ne seront pas réalisables biscotte c’est la crise et que y’a plus de thune dans les caisses.

    la crise est servie à toutes les sauces, pourtant, lagarde ne clamait-elle pas que la france ne serait que très peu touchée par ladite crise, sarko qui ne débarque pas, que je sache, de pluton mais du gouvernement villepin, connaissait tout de même la situation économique.

    promettre tout et n’importe quoi tient du populisme électoral, je préfère encore le « quand on a rien à dire on ferme sa gueule »….

    quant à gandrange, qu’avait-il besoin d’aller faire le fanfaron après avoir tiré sa crampe pour investir l’espace médiatique et promettre monts et merveilles.
    jospin avait dit en son temps que l’état ne peut rien contre les licenciements et la loi du marché (mal lui en a pris, il s’est fait étriper et on connait la suite), mais le lutin des carpates se pense d’une autorité supérieure, celle qui lui ouvrira les portes de la gloire parce qu’avec les mots il te change la donne le soir chez l’agitée du 20 heures de tf1.

    sauf que quand t’es metallo chez arcelor et qu’on entube dans les grandes largeurs, t’as le haut fourneau qui se dilate de trop et tu dois avoir sacrément du mal à cicatriser…

    finalement ce mec, à vouloir être partout, est tout bonnement nulle part, adepte de l’arnaque à la petite semaine avec des annonces à l’emporte pièce, la dernière en date, celle de la TP est fameuse, on va pas rentrer dans les détails mais putain on pourrait en parler de la TP!!

    alors vi, c’est dur de gouverner, il le savait non ??!!??, depuis tout petit…même s’il n’a jamais grandi dans tous les sens du terme.

  8. b.mode dit :

    Sa suffisance rime si bien avec son insuffisance. Dans tous les sens du terme… Et après, on me dit que je fais une fixette… :(

  9. clarky dit :

    punaise, moi j’en connais qu’aimeraient juste se faire un fixe même sans commission ni poudre…aux yeux.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|