Accueil Politique Sarko-trafiquants…

Sarko-trafiquants…

21
0
179

ferrari11.jpg

A l’aune de ce qu’on a pu subir sur nos écrans blafards, en ce jeudi noir pour les rapports entre médias et politique, on est en droit de s’interroger sur la réelle légitimité des plumitifs convoqués pour servir la soupe à l’omnipotent.

sarkoteve.jpgPetite revue de détails des nouveaux Sarko-trafiquants de l’info :
Ferrari était en pâmoison devant son altesse sérénissime. Gravure de mode surannée, elle a passé son temps à hocher de la tête, faire des yeux de biche à peine effarouchée et à approuver benoîtement les rodomontades de son idole. Elle a juste oublié de poser des questions…

 Duhamel a été fidèle à lui-même. Laudateur, complaisant voire complice, il a même aidé le chef de l’état quand il avait un trou. Oubliant la relance dans l’affaire du mystérieux docteur K, il a montré qu’il restait vaille que vaille le Drucker de la politique-affliction…

Pujadas, pseudo-pugnace au début s’est éteint comme une vieille lampe à huile frelatée quand il s’est fait remettre en place par qui vous savez…

Lagache, le benjamin de la retape, était ému comme une puce. Il reste qu’il a essayé vainement de jouer les bravaches jusqu’à ce qu’il se fasse renvoyer dans les cordes. C’est lui quand même qui a été le moins passe-plat de la bande des quatre…

Au delà de ce constat amer, il est symptomatique de songer que cette mascarade n’aurait pu avoir lieu outre-manche ou bien outre-atlantique. Là-bas, ce sont de vrais journalistes d’investigation ou des contradicteurs patentés qui officient face aux grands pontes de la politique. Force est de constater que ce n’est plus le cas en Sarkozie. Et on eut pu mettre Aphatie, Askolovitch, Elkabbach, Nay ou Mougeotte à la place de ces figurants, c’eut été la même parodie de grand-messe. Les Sarko-trafiquants, soit par arrivisme, soit par lâcheté, nous livrent désormais une information frelatée. Triste époque !

ps : variations sur le même thème :
Quand Nicolas 1er s’adressait aux Franchois.
Le spectacle paresseux de la parole politique

Article relayé par

betapolitique01.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

21 Commentaires

  1. Mancioday

    6 février, 2009 à 19:26

    Jolie revue d’effectif de cette clique de pseudos journalistes à la croix de bois. De cette triste bande qui n’aura servi qu’à faire écho au triste discours présidentiel, seul Lagache a émergé.

    En seconde partie de soirée, Sylvie-Pierre Brossolette finissait de répandre la bonne parole sarkoziste aux derniers récalcitrants. Après la seconde guerre mondiale, le nom de Brossolette était devenue une expression familière en hommage au grand résistant français. On lançait des « Muets comme Brossolette ».

    La matrone du Point a mis un point d’honneur a ébranlé la formule. Elle se répand sur toutes les ondes pour défendre le sarkozisme triomphant. Cette vieille pie ridée, donneuse de leçons, est certainement ce qui se fait pire actuellement en terme de lèche burnisme appliqué au journalisme.

    Répondre

  2. b.mode

    6 février, 2009 à 19:35

    Mancio, je suis assez d’accord avec ce que tu dis… Servir la soupe pour servir sa légitimité… Telle est la triste posture du journaleux complaisant…

    Répondre

  3. Gaël

    6 février, 2009 à 22:08

    ben oui… mais en même temps, à part en allant chercher dans certains journaux comme MArianne, qui auraient ils pu mettre en face ? Soyons sérieux, nous n’avons pas en France de telles pointures en télévision, cela fait bien longtemps qu’ils ont disparu

    Répondre

  4. b.mode

    7 février, 2009 à 0:41

    Un type comme Domenach effectivement Gaël eut été plus sérieux. Ou bien Eddy Plenel… Mais PAS Philippe Val… ;)

    Répondre

  5. mancioday

    7 février, 2009 à 13:00

    On pourrait citer pême mêle : Barbier, Moati, Okrent, Marie-Eve Malouines voir pourquoi pas Miss Lapix. Tous auraient été sans doute plus convaincants que ces journalistes potiches que l’on nous a servi jeudi soir.

    Répondre

  6. b.mode

    7 février, 2009 à 13:28

    Alors sur ta liste, permets moi d’avoir quelques doutes, David.
    Même si Barbier a un talent certain de premier de la classe, je doute qu’il soit impertinent avec sa majesté.
    Moati a tourné casaque comme beaucoup d’autres et fait du sarkozysme larvé à longueur d’émissions…
    Ockrent… Comment dire, faute de casting ! Si c’est pour lustrer du Kouchner, c’est pas la peine. Elle purge France 24, triste métier… Inutile de la réactiver…
    Lapix est aussi inodore que gravure de mode. Même canal pense à la lourder tellement elle fait tapisserie…
    Je sais pas qui est Malouines… Une île british ?
    Sinon, j’aurais bien vu la présentrice de France 3, Audrey Pulvar.. mais ça c’est du domaine de l’utopie… ;)

    Répondre

  7. mancioday

    7 février, 2009 à 13:42

    Barbier n’aurait sans doute pas été impertinent mais il aurait eu le mérite de bien connaitre ses dossiers et de poser des questions judicieuses.

    Pour Moati, ce n’est pas faux.

    Ockrent a du talent et je pense qu’elle sait mettre sa vie sentimentale de coté lorsqu’elle officie. Ce n’est pas une jeunette mais il n’y a pas grand monde pour prendre la relève.

    Lapix, je ne suis pas du tout d’accord. Elle a de la répartie dans ses questions, une insolence voilée sous un sourire désarmant. J’aime beaucoup.

    Marie-Eve Malouines dirige avec brio le service politique de France-Infos. Elle a refusé la légion d’honneur, il y a peu.

    Répondre

  8. b.mode

    7 février, 2009 à 19:57

    J’avoue ne pas suivre ton choix… Il faut désormais, pour que la prestation soit crédible, mettre en face d’un type comme Sarkozy, arrogant aussi bien que pédant, des pointures indiscutables… Du lourd, pas un valet de plus…

    Répondre

  9. b.mode

    8 février, 2009 à 11:19

    Cher David, je partage assez ce que dit cet article vis à vis de ton idole… ;)

    Répondre

  10. clarky

    8 février, 2009 à 14:44

    c’est pas tant sur le fond mais sur la forme que ce type de prestation en devient ridicule, et ça date pas de l’ère sarko, tous ses prédécesseurs ont adopté la même formule…

    tant qu’on nous servira ce genre de villégiature à la grande botte du pouvoir, on aura ces faux semblants où l’un préside et affiche sa performance à coup de prompteur, et les autres se complaisent dans le gang des potiches en s’efforçant surtout de ne pas braquer le mastre de cérémonie…

    j’ai regardé la farce présidentielle qu’un pote m’avait sournoisement gravée (pour un visionnage à la demande en somme) et j’ai tout stoppé dès lors que j’ai vu la blondasse se fendre de sourires presque complices avec le président…servir la soupe c’est une chose mais le faire en affichant sa préférence à elle, ça irrite quelque peu.

    Répondre

  11. mancioday

    8 février, 2009 à 15:17

    @b.mode

    Pas hyper convaincu de cet article, écrit sous le coup de la colère plus que sur celui de l’objectivité.

    Répondre

  12. mancioday

    8 février, 2009 à 15:27

    Faut que vous voyez cette vidéo pour mieux comprendre l’admiration sans failles de Duhamel pour Sarkozy

    http://www.dailymotion.com/video/ky838fttalKZPOUREm

    Répondre

  13. b.mode

    8 février, 2009 à 15:31

    Y’a quand même une méthode Barbier… Un as du discours creux en profondeur et clinquant en surface. Un parfait îcone du sarkozysme larvé…
    Ajout de liens sur le même thème… ;)

    Répondre

  14. b.mode

    8 février, 2009 à 15:47

    @mancio
    Clair ! Un passe-plat de la plus petite cuisine. Il arrive quand même pas à rendre Zemmour sympa…

    Répondre

  15. mancioday

    8 février, 2009 à 17:01

    Des journalistes aussi intelligents et cultivés que Zemmour, on les compte sur les doigts de la main gauche de Stauffenberg ;)

    Et je pense que Zemmour, s’il avait été convié à la grand messe du jeudi soir, aurait été plus véhément et agressif envers Sarko, que la clique des 4 journaleux qui etaient présents.

    Il faut voir d’ailleurs son analyse de cette fameuse soirée

    http://www.dailymotion.com/playlist/x1tv7_chandler0_ca-se-dispute/video/x8aplr_itele-ca-se-dispute-07022009_news

    Répondre

  16. minotor

    9 février, 2009 à 13:30

    2 choses concernant cet article : la première c’est que Yves Jégo, notre ministre ultramarin, a eu le culot de sortir à un journaliste qui lui demandait pourquoi le président n’avait pas eu un mot sur l’outremer dans son allocution que c’était « parce qu’aucun journaliste ne lui avait posé la question » celle-là il fallait la trouver !
    La seconde, c’est que les journalistes sortent tous aujourd’hui de 2 ou 3 écoles, à l’issue d’un formatage en bonne et due forme, il y a donc peu de chances qu’en sortent des gauchistes.
    Le rôle de la plupart des journalistes n’est pas d’informer, mais d’alimenter ce que l’on appelle maintenant « l’industrie culturelle », et l’industrie n’a pas d’états d’âmes, son seul objectif est de gagner de l’argent, et donc d’aller dans le sens du vent, ce qui peut très bien les amener à renier Sarkozy dans 3 ans, après lui avoir ciré les pompes pendant tout son règne.
    Comme le disait Edgard Faure, ce n’est pas la girouette qui tourne c’est le vent.

    Répondre

  17. b.mode

    9 février, 2009 à 13:50

    Clair, homme à tête de taureau nantais, ils le trahiront dès que possible. Pour l’heure, la posture est à la soumission. Je réitère sincèrement ce vieil adage perso : « qui pourrira les médias, périra par leurs soins ».

    Répondre

  18. le coucou

    10 février, 2009 à 23:05

    Vu les réactions qu’elle suscite, je ne regrette vraiment pas d’avoir boycotté cette émission. Et les « bons morceaux » que j’ai pu voir ici ou là me confortent dans cette idée. Cela fait des années que l’on reproche à nos journalistes, tous médias confondus, leur complaisance vis à vis du pouvoir. Ils auraient pu évoluer, se dire qu’il en allait de leur crédibilité. Non, ils servent la soupe ou, au mieux, singent pitoyablement la pugnacité des journalistes anglo-saxons.

    Répondre

  19. b.mode

    11 février, 2009 à 7:01

    C’est cela oui, on fait semblant d’être pugnace ici. Ce qui ajoute au ridicule…

    Répondre

  20. clarky

    11 février, 2009 à 8:22

    la nasse populaire reste sceptique quant à la prestation du garçon boucher, l’a eu beau maitriser tous les apparats chics médiatiques, la manipulation des esprits aussi faibles soient-ils, a ses limites.
    les sondages effectués juste après la propagande télévisuelle sont là pour rappeler que promettre ça va un temps, déblatérer et faire illusion aussi…

    par ailleurs, je tiens à saluer l’extraordinaire foi que certains convaincus portent à ce grand homme, lire sur des foros que ce monarque est ce qui se fait de mieux en ce moment en france et en europe sur la scène politique, que ce compère glorio est le plus ceci, le plus cela , bref le toujours plus mieux quoi, relève à mon sens de la performance intellectuelle…

    y’a des fois ça fait du bien de déconnecter tous les réseaux, vraiment!!!

    Répondre

  21. b.mode

    12 février, 2009 à 17:38

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sarko, menteur comme un arracheur de dents !

http://www.dailymotion.com/video/x9r0h1 Remarque bien,  les retraités, ils sont souvent éd…