Accueil Politique Le mystérieux docteur K.

Le mystérieux docteur K.

13
0
479

kouchner100.jpg

On le savait singulier. On le découvre pluriel. On le savait engagé. On le découvre enragé. En particulier envers Pierre Péan, celui qui a mis le doigt où ça fait bobo. Certes, on avait déjà pu constater que le quidam ne supportait pas la moindre critique. Il y a quelques mois, il avait pété les plombs sur le plateau télé de France 24, la chaîne de sa compagne. Suite à un reportage un brin grinçant sur son action au fil du temps, il s’en était pris violemment à son interlocuteur, l’excellent Ulysse Gosset. Hasard ou coïncidence, ce dernier avait été limogé quelques mois plus tard dans un anonymat quasi-général. A l’inverse, le moins que l’on puisse dire est que l’affaire soulevée par le sourcilleux Péan fait grand bruit.

ruminancekoukouch.jpgOn connaissait les aventures humanitaires du French Doctor aux quatre coins du globe. On avait vibré dans nos chaumières aux exploits de ce Tintin modern style, qui avait troqué la houppette et les pantalons de golf contre un brushing soigné et une blouse blanche. On avait assisté, la larme à l’œil (enfin presque), à son irrésistible ascension qui l’avait conduit jusqu’à un des plus hauts sommets de l’état : l’Annapurna de la diplomatie, le ministère des Affaires Etrangères. On s’était tout de même interrogé à l’époque sur l’opportunité de ce brutal changement de camp. Puis, on avait assisté tristement à sa reconversion en matière de droits de l’homme. On l’avait vu « mangé son chapeau » après la visite douteuse du colonel Kadhafi. On l’avait entendu courageusement lâcher Rama. On avait aussi oublié ou juste passé sous silence ses propos favorables à la guerre en Irak…

Plus dur sera le chut ! A lire ce que révèle Péan dans son bouquin, il s’agit là plutôt d’étranges affaires que d’Affaires Etrangères en matière de diplôme assis (sur un siège éjectable). Une collaboration très largement rémunérée avec un dictateur africain pour ne citer que cela. Légalement autorisée, éthiquement plus douteuse. Surtout pour un parangon de vertu autoproclamé. Et, tandis qu’au lieu de faire amende plus ou moins honorable face à ces privautés prises à l’égard de la morale, l’ex-baroudeur humanitaire rue dans les brancards poussifs de la dénonciation d’antisémitisme.

Le mot cosmopolitisme anglo-saxon employé par Péan pour qualifier les tentations actuelles du saint-Bernard fait référence selon Kouchner et son aréopage, au vocabulaire usité par les fascistes des années trente. Plus fort encore, le désespérant Aphatie note dans son blog quotidien que Péan a parlé de Lévy au lieu de BHL ! Crime contre l’humanité. Procès sémantique ! Il faudra désormais convoquer devant le tribunal de l’histoire toute personne qui prononcera un quelconque substantif a priori jugé antisioniste par les biens-pensants ! On eut aimé plus de décence dans la défense de l’ex-icône…

http://www.dailymotion.com/video/kacGBDSX3D8AwYWfgG

http://www.dailymotion.com/video/k1TwW9aAQJHdpvWmJA

Article relayé par

 agora.gif

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

13 Commentaires

  1. lediazec

    10 février, 2009 à 17:19

    A vrai dire, les déboires de Mister K. me laissent de marbre. Que cela soit clair. Mister K. est à la médecine ce que BHL est à la philosophie.Un mystère.
    En ce qui concerne Pierre Péan, j’ai envie de me ranger du côté de monsieur Angelo Rinaldi quand il déclare sur France Inter (c’était le week-end dernier) que bien que n’ayant pas lu l’ouvrage en question, l’homme (Pierre Péan) lui semblait sûr, honnête et rigoureux dans son travail.
    Angelo Rinaldi sait de quoi il parle pour avoir travaillé avec l’investigateur. Il louait par ailleurs le courage du journaliste.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. joaqin

    10 février, 2009 à 17:43

    toucher à une icône, c’est chaud! il faut beaucoup de courage et de solides dossiers pour s’y atteler.D’un autre côté la réaction violente avec arguments fallacieux du docteur K me laissent rêveurs. A suivre j’ai envie de dire.

    Répondre

  3. b.mode

    11 février, 2009 à 7:05

  4. clarky

    11 février, 2009 à 8:33

    pean et son livre sur tonton avait déjà fait un sacré boucan, et cet homme là semble suffisamment professionnel pour éviter de se complaire dans l’approximatif voire la désinformation, la réaction de ce toubib free n’en est que plus révélatrice.

    ah la france afrique, drogba à l’om, etc etc…

    Répondre

  5. lediazec

    11 février, 2009 à 8:52

    Toute proportion gardée (encore que…) on est en train de tisser autour du personnage Péan la même trame que celle de la récente affaire Siné, vous ne trouvez pas ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    11 février, 2009 à 8:58

    Exact ! L’antisémitisme à toutes les sauces. La réaction de Cohen de Marianne à ce propos est exemplaire !!!

    http://www.marianne2.fr/Supplique-a-Aphatie,-Le-Monde,-Le-Nouvel-Obs-et-les-autres-oubliez-nous,-oubliez-les-juifs-_a174744.html

    Répondre

  7. clarky

    11 février, 2009 à 14:07

    excellent l’article de marianne.

    Répondre

  8. b.mode

    12 février, 2009 à 8:33

  9. lediazec

    12 février, 2009 à 8:44

    Remarquable texte de Philippe Cohen. CQFD. Et dire que Val se considère comme l’héritier intellectuel d’Albert Londres !
    Reste calme, Albert, à rien ne sert de te retourner dans ta tombe !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. clarky

    12 février, 2009 à 8:53

    val je peux plus, c’est devenu insupportable de voir sa ganache abreuvant le grand journal par exemple de sa science bien trop souvent sans conscience.

    vrai que le coup du néo-pétainisme dans sa bouche commence à lasser, il en a d’ailleurs remis une couche sur péan chez denise, argumentant sans réel talent mais à charge contre péan, et que dire de son délire quand il a évoqué la prestation de sarko où il lui reprochait de ne pas avoir parlé, entre autre, de la soutane anglaise négationniste…tiens on revient indubitablement sur l’antisémitisme qui semble hanter les nuits de ce dormeur.

    Répondre

  11. b.mode

    30 août, 2010 à 12:53

    Tiesn Koukouch a des étâts d’âme il est temps !ça sent le sapin pour le french doctor ! comme pour le sémillant sinistre de la guerre Morin !
    http://www.leparisien.fr/politique/video-kouchner-la-demission-oui-j-y-ai-pense-30-08-2010-1048074.php
    http://www.rmc.fr/editorial/124224/recadre-par-fillon-morin-persiste-et-signe/
    et fillon tel le marin de petit temps qu’il est, qui essaie d’écoper ! pathétique !!!
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20100830.FAP7432/securite-fillon-surpris-par-les-propos-d-herve-morin.html

    Gouvernement de mierda !!!

    Répondre

  12. b.mode

    6 octobre, 2010 à 18:32

  13. lediazec

    6 octobre, 2010 à 19:00

    Une cloche, ce KK. Il mérite le double k, non ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Rumine, on va trier…

Les dégâts de la Marine… Mon univers du blues (2) : Skip James 1871 : Vive La Social…