Accueil Politique Une formalité juste avant le passage télé…

Une formalité juste avant le passage télé…

4
0
73

sarkotableronde.jpg

Erby Kezako

Petite lucarne quand tu nous tiens ! Seulement douze jours après son dernier fiasco télévisuel, Sarkozy revient sur le petit écran. Cette fois, c’est une allocution présidentielle (sans journaliste alibi) qui est programmée ce soir à 20 heures et à l’issue du sommet organisé avec les partenaires sociaux. D’après le Figaro, « le chef de l’État souhaite ne laisser à personne d’autre le soin de tirer les premières conclusions du sommet social qu’il réunit mercredi à l’Élysée ».

Ben voyons ! On n’est jamais mieux servi que par soi-même rappelle le vieil adage. On s’étonnera tout de même de la précipitation du chef de l’état à tirer des conclusions d’une concertation qui n’a pas encore commencé et dont, a priori, personne ne peut savoir à l’avance si elle va déboucher sur quelque chose de tangible. Sauf à penser, qu’une fois de plus, tout ceci n’est que mascarade et poudre aux yeux. Sauf à faire du mauvais esprit et à se demander si l’affaire n’est pas déjà bouclée à l’avance dans les cartons élyséens…

Brève repérée par

post.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ruminances
Charger d'autres écrits dans Politique

4 Commentaires

  1. marie laure

    18 février, 2009 à 13:47

    Hop, transmission de tag : je te confie la chaine :-)

    Répondre

  2. b.mode

    18 février, 2009 à 14:06

    Houlà, vaste programme que ce tag. Je m’y mets dès maintenant et je publie demain !!! ;)

    Répondre

  3. Monsieur Poireau

    18 février, 2009 à 23:05

    Le premier épisode était nettement meilleur, j’ai trouvé. C’est souvent le problème avec ces séries américaines, ils t’attrapent facile avec un premier épisode génial mais ils n’assurent pas derrière !
    :-) )

    Répondre

  4. b.mode

    19 février, 2009 à 6:05

    On redoute la troisième saison, mr poireau !!! ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Uderzo brother chez Poireau !

M’sieur Poireau. Croyez pas, malgré son pseudo improbable, que c’est un gros l…