Accueil Politique Boire ou durer, il faut choisir…

Boire ou durer, il faut choisir…

9
0
331

canceralcool21.jpg 

Erby Kezako

Quand c’est pas l’ivresse, c’est le cancer… À quand la diabolisation du roquefort, de l’aligot et du cassoulet ?  Entre autres !

http://www.dailymotion.com/video/k2OeMk90gnOriCYjTj

Votez pour ce billet sur Boire ou durer, il faut choisir... dans Politique wikio5

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ruminances
Charger d'autres écrits dans Politique

9 Commentaires

  1. joaqin

    2 mars, 2009 à 22:02

    je rentre d’un petit village de pêcheurs à Ténérife, là-bas j’ai trouvé des cigarettes qui présentent les mêmes caractéristiques que les nôtres à une exception près: pas d’adjuvants, comprenez pas de cette substance qui crée l’addiction. chose curieuse on ne les trouve que dans un grand magasin de santa cruz ( genre galeries lafayette) au prix de 1.15 euros. qu’attend l’ex-pseudo entreprise d’état pour faire la même chose? c’est la marque MANITOU du tabac blond de virginie, seule contrée à le fabriquer…Alors?

    Répondre

  2. clarky

    2 mars, 2009 à 23:04

    punaise, en parlant tiges, il me revient à l’esprit celles fournies par un pote des quartiers nord…franchement bon marché mais totalement infumables, je peux te dire qu’avec celles là tu risques pas de devenir addict.
    la pause clope sur le chantier à l’époque durait pas longtemps, impossible de tirer dessus comme un malade tant ça t’arrachait la gueule.

    le cancer je l’ai entretenu ce soir en ouvrant une bouteille de madiran, puissant et jouissif en bouche, d’ailleurs je pense sérieusement à ouvrir les bonnes bouteilles que j’ai en fonction du degré de merdes accumulées dans la journée, quitte à se ruiner pour les autres pour le peu de reconnaissance qu’on en tire, autant se détruire en sirotant et en fumant!!!

    Répondre

  3. Diane

    3 mars, 2009 à 13:03

    C’est vrai qu’ils s abusent leur diabilisations continues, qui ne servent à rien surtout!

    Répondre

  4. joaqin

    3 mars, 2009 à 16:33

    madiran, cotes du rhone, bordeaux, cahors, jerez, miam slurp! bien bon tout ça! moins les pesticides dans les vignes. une pilule donnant les mêmes effets qu’une bonne soirée chaleureuse (même seul) serait-elle à l’étude?

    Répondre

  5. lediazec

    3 mars, 2009 à 19:03

    Je ne demande qu’une chose les amis, qu’on me laisse vivre et mourir en paix, avec du bon cassoulet, du bon pinard, de la bonne cuisine bien belle et bien grâce et quand je mourai, tranquillement si possible, je veux cet épitaphe sur ma tombe : ci-git un citoyen qui amait la bonne chair, le vin et les femmes, détestait les régimes dictatoriaux, les républiques bananières et les vieilles rombières.
    Mangeons en paix, les amis.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. joaqin

    3 mars, 2009 à 22:48

    c’est ça le problème: qu’on te laisse vivre, et comment?
    nous parlerons plus-tard de ton épitaphe avant ça nous nous verrons hermano de la tierra.

    Répondre

  7. clarky

    3 mars, 2009 à 23:50

    @jo

    à la rigueur la pilule du lendemain parce que vu ce qu’on est en train de se faire mettre par notre bombe humaine de président, l’enfanté du monde en sera peut être la fin…

    ah les pesticides…belle saloperie.
    tiens anecdote: je suis allé y’a pas très longtemps faire un tout petit massif de terre de bruyère chez une timbrée (et je pèse mes mots).
    son truc à elle c’était les mauvaises herbes. moi la mauvaise graine reconnue, je lui dis de biner ou alors de balancer directement un geotextile et de la pouzzolane pour ne plus être envahie de longue, mais cette amoureuse de la nature est allée me chercher son produit miracle, cette merde de roundup qui soi-disant fait la joie dans son jardin…erf, je lui ai glissé avec ma répartie habituelle ce que je pensais de son monsanto.
    et puis j’ai tenté également de l’avertir que des rhodos et des azalées, vu l’exposition de son pré vert, allaient pas tenir longtemps avec l’arrivée des fortes chaleurs, surtout quand il tombe du feu.

    elle m’a gentiment remis à ma place en me disant que c’est elle qui allongeait le flouz et qu’elle entendait organiser son massif comme elle l’avait pensé.

    dans cette histoire, ce qui m’emmerde le plus, c’est les végétaux qui vont certainement pas passer 2 étés d’affilé en provence…

    pesticides et insecticides me donnent parfois des envies d’homicides!!!

    Répondre

  8. mancioday

    7 mars, 2009 à 1:10

    Je sais pas si vous avez vu cette vidéo où Bachelot triomphe en faisant machine arrière, en défendant nos fêtes traditionnelles.

    http://www.dailymotion.com/search/bachelot/video/x8k4pd_le-triomphe-de-roselyn-bachelot-new_news

    Répondre

  9. b.mode

    7 mars, 2009 à 6:16

    Excellent ! :) L’art de retourner sa veste avec conviction ! je la rajoute au crobard.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Da Vinci Gode

Erby Kezako Pape/préservatif: charge du journal des évêques italiens contre la France Le c…