Accueil Politique « Quand on n’est pas content, on s’en va. »

« Quand on n’est pas content, on s’en va. »

19
0
400

sarkoboutin1.jpg« Quand on n’est pas content, on s’en va.« Ainsi a tranché Sarkozy en plein conseil des ministres dans le conflit ouvert qui opposait deux membres de son gouvernement, l’aboyeuse Nadine Morano et la bigote Christine Boutin sur le statut de beau-parent. Un désaveu brutal pour la grenouille de bénitier dont Nana la Murène avait déjà qualifié la posture de « passéiste et idéologique » après que la folle de dieu ait ressassé son leitmotiv d’un autre âge : « Je n’accepterai pas que l’on reconnaisse l’homoparentalité et l’adoption par les couples homosexuels de façon détournée« .

Une fois n’est pas coutume, une première dans ces colonnes, saluons la prise de position de Nana et de son mentor. Morano, très en forme pour le coup, n’a pas hésité à en remettre une couche. A Boutin qui réclamait un débat télévisé sur le sujet, elle a rétorqué « Je ne débats pas avec un membre du gouvernement mais avec les Français. Christine Boutin veut seulement exister.« 

La droite est très largement divisé sur le sujet. Le très saint homme, Philippe de Villiers, a demandé à Sarko de « rappeler à la raison » la secrétaire d’Etat chargée de la Famille afin qu’elle « renonce » à cette diabolique idée qui selon le vicomte vendéen « déstructurerait la famille« . Jean-Marc Nesme, député UMP a été jusqu’à accuser Nadine Morano d’avoir « plié sous la pression du lobby homosexuel « .

Les vieux démons calotins hantent encore et encore les travées de l’UMP. Leur président de groupe à l’assemblée, Jean-François Copé a vaillamment affirmé qu’il avait besoin d’un débat pour se faire un avis sur la chose… P’têt ben que oui, p’têt ben que non. Il est normand, JFC ?

Votez pour ce billet sur boutin10.jpg

Article relayé par

betapolitique01.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

19 Commentaires

  1. le coucou

    5 mars, 2009 à 11:01

    Brève occasion de se réjouir alors! :-) )

    Répondre

  2. b.mode

    5 mars, 2009 à 11:50

    Très très brève, coucou…

    Répondre

  3. Nicolas J

    5 mars, 2009 à 15:08

    Qu’est ce que mon blog fait en lien sous Christine Boutin. Et ma réputation ?

    Répondre

  4. b.mode

    5 mars, 2009 à 15:13

    C’est le dernier mot de ton article, cher Nicolas ! ;)

    Répondre

  5. lediazec

    5 mars, 2009 à 16:09

    Ce “Quand on n’est pas content, on s’en va.“ est-il une façon élégante de signifier à qui de droit « casses-toi pov’ nonne » ?
    Quelqu’un pour éclairer mon cierge ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    5 mars, 2009 à 17:14

    Bien vu breton, c’eut pu être le titre de l’article !!! ;)

    Répondre

  7. b.mode

    6 mars, 2009 à 5:48

    ajout d’un Erby ! :)

    Répondre

  8. lediazec

    6 mars, 2009 à 8:35

    Les nouvelles chroniques de Sarah Boutin sur chaîne Vatican ? C’est sur quel canal ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. b.mode

    6 mars, 2009 à 10:17

    Canal B16 ;)

    Répondre

  10. RPH

    6 mars, 2009 à 11:40

    l’évêque de Bayonne s’est mis de la partie..

    Répondre

  11. b.mode

    6 mars, 2009 à 14:28

    Tiens RPH, en voilà d’un joli site ! ;)
    http://lesalonbeige.blogs.com/

    Répondre

  12. rimbus

    6 mars, 2009 à 22:17

    j’adore ton article, bravo…
    je suis mort de rire avec De Villiers dont les fils se violent et s’embroquent à couilles rabattues, bel esprit de famille, manquerait plus qu’ils soient de gauche les juniors.

    Quel bande de triste sires. Pfff ce gouvernement est noyauté par les grenouilles de bénitier, et la cécilia n’était pas en reste. Peut être que la call girl italienne est plus laïcarde. Rêvons d’une disgrâce de la perfide Boutin, mais venant du Chanoine, on en est pas encore là.

    Répondre

  13. clarky

    7 mars, 2009 à 0:06

    ces histoires de folies bergères et de ramoneur m’en touchent une sans faire bouger l’autre à vrai dire.

    boutin, égale à elle même, mérite un bon plastiquage king size tout en étant écartelée en place pubique…un peu à la manière d’orange mécanique, faudrait l’attacher et lui infliger l’épisode cul(te) de mannix, « le roi de la capote », une succession impressionnante de travellings avant/arrière…

    je me disais bien que la christine avait une vraie gueule de fallope, et je me trompe rarement quand il s’agit d’arroser la pelouse !!!

    bon bovino, tu me diras 3 « notre paire » et 2 « avec maria », toutes ces histoires sans queue ni tête m’ont juste donner envie de m’envoyer la chatte sur un toit brûlant en cette journée particulière.

    Répondre

  14. clarky

    7 mars, 2009 à 0:20

    comme je suis plus flemme que flegme, je vous glisse ce truc déjà lu dans le canard.
    http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2009/03/06/la-cnil-vire-a-droite-mais-que-fait-le-ps/#xtor=RSS-3208
    la cnil va finir pas filer de l’acné…

    Répondre

  15. b.mode

    7 mars, 2009 à 0:28

    Purée, tout ça fait peur, mon bon Clarky !!! Trop de pouvoirs concentrés vers un petit homme qui n’a plus toute sa lucidité…

    @rimbus Et De Villiers himself n’est pas un monstre de vertu. Un show lapin qui ne se (re)produit pas qu’au Puy du fou…

    Répondre

  16. mancioday

    7 mars, 2009 à 1:08

    Si le trio de groupies Bachelot-Morano-Boutin pouvaient prendre la porte en même porte, je pense que la République ne s’en porterait pas plus mal. Le sarkozisme ou le triomphe des médiocres, le règne du piston. Vivement qu’on tourne la page…

    Répondre

  17. clarky

    7 mars, 2009 à 9:26

    @bovino

    pour un gars qui louait la rupture sur tous les canaux médiatiques, je ne retiendrai pour l’instant que celle d’avec cécilia qui me semble la plus aboutie…
    quant au reste, ma foi, il fait comme ses prédécesseurs qui s’employaient à placer les copains d’abord, sauf qu’avec le petit nerveux de l’élysée, j’ai la farouche impression que ça se voit un peu trop et que ça commence à faire beaucoup, mais comme je vieillis mâle et que les fourberies de ce scapin de noel commencent à me courir sur le haricot, j’ai de plus en plus de mal à digérer le faisan sauce hongroise.

    @mancio

    putain, la page j’ai bien peur qu’on ne la tourne que bien tardivement, genre 2019 et je te raconte pas l’odyssée avec ce lubrick là !!!

    pour ce qui est des médiocres, malheureusement y’en a pas mal en face également…

    Répondre

  18. mancioday

    7 mars, 2009 à 11:13

    Je sais pas Clarky. Il part de très bas là et il s’est coupé d’une partie de sa base. Le dernier article de B.mode le montre assez bien. Si une alternative se présente à droite, pas sur qu’il fasse carton plein. Après il faudra que de l’autre coté, on marche uni et en rang serré. Il y a beaucoup de « si », c’est certain.

    Répondre

  19. clarky

    7 mars, 2009 à 14:14

    sincèrement je sais pas rital, même quand on taille sévère certaines bases, elles repartent de plus belle et m’est d’avis que la flore politique de ce gars sera toujours suffisante pour faire fructifier son acquis 5 ans de plus.

    quant à une alternative adroite j’en vois guère tant tout semble sous contrôle.
    des vaches folles y’en aura c’est sûr, mais quel sera le suicidaire capable de prendre le taureau par les cornes pour virer de l’arène des pommes ce roitelet persiffleur…

    alors effectivement ça fait beaucoup de « si », et comme dans tout exercice mathématique, les calculs sont parfois hypothétiques voire meurtriers.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Fais du (horte)feu dans la cheminée, je reviens chez nous

Sinclair de lune J’y vais t’y ou j’y vais t’y pas ? DSK, dont les …