Accueil Politique Violer, c’est mieux qu’avorter !

Violer, c’est mieux qu’avorter !

13
0
403

vaticanbackstage.jpg On croyait avoir touché le fond en matière de religion à la con ! Le pire est à venir. Une niouze heureusement relayée par le collègue leftblogueur Jean de la XR, révèle que « le Vatican justifie l’excommunication d’une mère brésilienne et de quelques médecins, pour l’avortement d’une fillette de 9 ans. L’enfant avait été violée par son beau-père qui, lui, n’est pas excommunié. »                                                                                               

La grossesse de la fillette comportait de gros risques (elle attendait des jumeaux) et mettait clairement sa vie en danger.  On savait Benoît XVI has been et rétrograde. Il se révèle chaque jour plus tendance. Mon petit doigt me dit que la calotte pensante a des beaux jours devant  derrière elle…

 

Votez pour ce billet sur Violer, c'est mieux qu'avorter ! dans Politique wikio5pape11.jpg  benoitsseize1.jpg Illustrations Erby

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

13 Commentaires

  1. kaspar

    11 mars, 2009 à 13:16

    Il ne manquait plus qu’un Benoit 16 pour commencer ce triste siècle.

    Répondre

  2. b.mode

    11 mars, 2009 à 13:51

    Malraux l’avait dit  » le XXIème siècle sera religieux ou ne sera pas. » On n’est pas bien parti !!! ;)

    Répondre

  3. clarky

    11 mars, 2009 à 17:28

    malraux vaches, viol au dessus d’un nid de coucou, la décharge héroïque de la calotte est polaire, ça fait froid dans le dos ces histoires.

    au vatican on sait désormais qui porte la calotte mais je reste persuadé qu’il devrait se servir de ce qu’il y a à l’intérieur, ça lui donnerait une meilleure approche des cons bas amenés et ainsi comprendre qu’un viol de nuit ne justifie pas sa posture du missionnaire.

    ce genre d’excommunication ressemble à une double peine, dame, doit sacrement aimer son prochain ce saint homme…

    Répondre

  4. b.mode

    11 mars, 2009 à 18:34

    Mon bon Laurent, chacun sait que la double peine hisse ! ;)

    Répondre

  5. clarky

    11 mars, 2009 à 23:22

    alors soit, je vous conseille une bonne tisane à la verge d’or qui, comme chacun sait, a une tige pouvant atteindre près d’un mettre (mesdames on se calme), cette même tige est dure et bien raide, peut être même qu’elle a une place privilégiée dans un bon vieux jardin de curé, léon morin pourrait nous en dire plus qui sait…

    Répondre

  6. clarky

    11 mars, 2009 à 23:30

    oups, d’un mètre et non d’un mettre, j’en perds mon latin comme dirait l’haut prépuce dei, bon pour ce soir j’ai épuisé mon quota de jeux de mots à la con, remarque faire le gland ça a du bon parfois ;)

    Répondre

  7. b.mode

    12 mars, 2009 à 6:57

    Lapsus singulier somme toute pour une interprétation plurielle.. :)

    Répondre

  8. clarky

    12 mars, 2009 à 8:47

    c’est exactement ce que je me suis dit :)

    bon allez, c’est journée lasure sur la côte bleue…

    Répondre

  9. b.mode

    14 mars, 2009 à 7:33

  10. joaqin

    14 mars, 2009 à 8:58

    de toute façon le vatican and c° va finir par se mordre la queue…ce qui signifie sans doute une grande souplesse mais surtout démontrera d’une belle manière l’effet boomerang: le compte à rebours à démarré depuis longtemps mais là ça s’accélère.

    Répondre

  11. b.mode

    14 mars, 2009 à 11:17

    Oui Jo, ça s’accélère avec Benoît qui nous étonne tous les jours un peu plus comme chantait Françoise Hardy…

    Répondre

  12. clarky

    14 mars, 2009 à 14:33

    après un songe d’une nuit d’athée (ou datée c’est selon), dame je ne sais plus à quel dessein me vouer…

    tiens à rebours vieux jo, très bon roman de huysmans (enfin j’en garde un très bon souvenir), l’éloge de la décadence finalement on est en plein dedans, et pour ceusses qui l’ont lu, la tortue me fait penser à la façon d’agir d’un certain roitelet…

    Répondre

  13. joaqin

    14 mars, 2009 à 14:43

    @ clarky c’est noté je vais le lire.

    @b.mode d’où son surnom: benoît 16 soupapes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Haro sur le juge d’instruction !

Juste après la trêve des confiseurs, l’omnipotent a toujours dans sa besace une idée qu’el…