( 10 mars, 2009 )

Violer, c’est mieux qu’avorter !

vaticanbackstage.jpg On croyait avoir touché le fond en matière de religion à la con ! Le pire est à venir. Une niouze heureusement relayée par le collègue leftblogueur Jean de la XR, révèle que « le Vatican justifie l’excommunication d’une mère brésilienne et de quelques médecins, pour l’avortement d’une fillette de 9 ans. L’enfant avait été violée par son beau-père qui, lui, n’est pas excommunié. »                                                                                               

La grossesse de la fillette comportait de gros risques (elle attendait des jumeaux) et mettait clairement sa vie en danger.  On savait Benoît XVI has been et rétrograde. Il se révèle chaque jour plus tendance. Mon petit doigt me dit que la calotte pensante a des beaux jours devant  derrière elle…

 

Votez pour ce billet sur Violer, c'est mieux qu'avorter ! dans Brèves wikio5pape11.jpg  benoitsseize1.jpg Illustrations Erby

 

( 9 mars, 2009 )

Clause Barbie

( 8 mars, 2009 )

Enquête judiciaire contre Domota

domota01.jpgTandis que la grève générale se termine à peine, le parquet de Pointe-à-Pitre a ouvert samedi une enquête judiciaire pour provocation à la haine raciale, après les déclarations du leader du LKP, Elie Domota. Ce dernier avait déclenché une vive polémique en affirmant que les patrons qui refuseraient l’accord d’augmentation de 200 euros des bas salaires devraient « quitter la Guadeloupe« . « Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l’esclavage« , avait-il ajouté.

L’inévitable porte-flingue de la Sarkozie, Frédéric Lefèvbre avait répliqué avec son tact et sa finesse habituelle : « on voit bien que c’est un indépendantiste et il a sans doute l’impression qu’il a été élu président de la République de la Guadeloupe. Il faut qu’il se calme« . Et d’en remettre une couche au cas où ça ne suffirait pas : « Je pense qu’aujourd’hui il faut faire cesser ces opérations d’intimidation qui ressemblent plus à des opérations de type mafieuses », « des sortes de tontons macoutes du LKP ». Pour mémoire, les tontons macoutes étaient les miliciens sanguinaires et violeurs du dictateur haïtien Duvalier. On ne voit pas bien le rapport avec le LKP… sinon faire encore et encore de la provocation absconse.

Lire la suite…

( 7 mars, 2009 )

Du mouron à la cour

radeau01.jpg

An 09. La galaxie Sarkozy est en train inéluctablement de partir en vrille. Une sorte de météore fumeux qui s’écrase sur l’hexagone à l’aune de la crise. Où est donc la dream team qu’on nous avait vendue en 2007 ? Que reste-t-il du casting de rêve qu’on nous avait présenté en grandes pompes ? Pas grand chose assurément. Les étoiles filantes se sont éteintes une à une tandis que le roi Soleil ne les éclairait plus de sa magnificence. Restent une nébuleuse obscure et poussiéreuse, un aréopage de gaziers inertes, un vide interstellaire de ministères amers.

Le paradoxe dans ce chaos gouvernemental est que les stars déchus sont tombées en disgrâce les unes après les autres pour avoir appliqué en bon petit soldat, la politique exigée par l’omniprésident et ses conseillers élyséens. Marionnettes de l’hyper-pouvoir, elles sont rejetées par leur propre montreur après avoir joué la partition exacte que leur demandait le tireur de ficelles. Injustice quand tu nous tiens !

Qu’importe, l’ingrat destin d’un fusible est de sauter un jour. En attendant le big bang du prochain remaniement, la liste des astres déchus s’allonge à vitesse grand V. Ainsi Rachida Dati, l’égérie tombée en désuétude. Le symbole a laissé place au ras-le-bol. Pourtant, elle avait exécuté le doigt sur la couture de son tailleur Dior, les ordres venus d’en haut. En Sarkozie, on aime à casser ses jouets préférés. L’ancienne muse de Chalandon est priée d’abandonner sa piteuse garde des sceaux pour continuer son ambitieuse ascension sur le toit de l’Europe. Un itinéraire bis en quelque sorte. C’est Catherine Nay qui va être contente…

Lire la suite…

( 5 mars, 2009 )

« Quand on n’est pas content, on s’en va. »

sarkoboutin1.jpg« Quand on n’est pas content, on s’en va.« Ainsi a tranché Sarkozy en plein conseil des ministres dans le conflit ouvert qui opposait deux membres de son gouvernement, l’aboyeuse Nadine Morano et la bigote Christine Boutin sur le statut de beau-parent. Un désaveu brutal pour la grenouille de bénitier dont Nana la Murène avait déjà qualifié la posture de « passéiste et idéologique » après que la folle de dieu ait ressassé son leitmotiv d’un autre âge : « Je n’accepterai pas que l’on reconnaisse l’homoparentalité et l’adoption par les couples homosexuels de façon détournée« .

Une fois n’est pas coutume, une première dans ces colonnes, saluons la prise de position de Nana et de son mentor. Morano, très en forme pour le coup, n’a pas hésité à en remettre une couche. A Boutin qui réclamait un débat télévisé sur le sujet, elle a rétorqué « Je ne débats pas avec un membre du gouvernement mais avec les Français. Christine Boutin veut seulement exister. »

Lire la suite…

123456
« Page Précédente  Page Suivante »
|