Accueil Politique Les dégâts de la Marine

Les dégâts de la Marine

10
0
328

marine01.jpg

Le changement d’heure à peine consommé, certaines tocantes entonnent un chant des partisans pour un retour vers no future assez nauséabond.

Le décalage horaire, assurément, ferait donc perdre la tête à quelques esthètes bien de chez nous. Dans la marine, toucher le pompon d’un matelot porte bonheur, en Lepenie, la Marine se résume à mettre le cap sur un continent largement exploré par son paternel.

En ces périodes propices où tout n’est finalement que friche humaine, les charognards usent de tout leur arsenal pour alpaguer le naufragé économique promis à la noyade programmée. En guise de bouée de sauvetage, le condamné aux mords verra apparaître à lui un cheval d’orgueil à la crinière blonde. Pas vraiment jument verte mais plutôt tricolore, elle lui dira des mots bleu blanc rouge, ceux qui rendent les gens heureux en ces heures sombres où la trotteuse s’emballe pour pas un rond.

Drapée dans un étendard flamboyant, elle promettra des lendemains chantants à tous ces bannis de la terre qui entendent au loin les féroces soldats qui viennent jusque dans nos bras de mer,  manger le pain des Français.

Dis tonton, pourquoi tu tousses…parce qu’il était boulanger ??!!??

D’une voix rocailleuse, cette venus beauté institue son crépuscule d’adieux, interdisant à l’apatride qu’il soit reconnaissant aux grands hommes, et l’invitant de facto à mettre les voiles puisqu’en ces temps de galère, il n’y aurait pas suffisamment de canots hystériques pour tout le monde. A en perdre pieds, elle assène sa peur sur le vil, montrant l’étoile du berger allemand d’un mouvement de bras gauche ostensiblement tendu.

« Hey oh, mate l’eau » lui abjure un aiguilleur du fiel. Émergeant de nulle part, le récif des illusions invite à la prudence. La créature si leste entre en transe sexuelle, les lèvres s’humectent, baveuses à souhait. Dans un silence black et mortifère, le clapotis de l’eau annonce les rugissants. « Jaurès, Blum, Salengro » rois mages d’un soir pour obscurantisme idéologique.

Prise de convulsions, la blonde qui n’aime franchement pas les brunes, récite inlassablement ses versets sataniques. Qu’importe la véracité des mots prononcés, seule la mélodie doit capter l’attention des plus vulnérables. Sa douce mélopée se mue en autant de sirènes,  qui loin d’alarmer le nostalgique, lui assène une histoire revisitée.

« Bon sang ne saurait mentir » s’évertue t-elle à déclamer, insistant sur le fait que le soleil ne donne pas la même couleur aux gens gentiment. La chevauchée fantasque tique, arborant fièrement sa culotte de cheval, elle offre au nom de tous les siens, papa en tête, de se perdre à jamais en son triangle des Bermudes.

L’étrange affaire semble se reproduire, l’amarrée blanche met en garde contre la marée noire, le Front National comme unique réponse aux affronts populaires. Se remettre en selles quitte à chier une pendule, un instant tanné qui aurait plu à Cartier-Besson assurément.

http://www.dailymotion.com/video/x8tj8d

Les dégâts de la Marine dans Politique wikio5

Charger d'autres articles liés
  • Alerte prélèvements

    L’ouverture du courrier relève parfois de la crise de nerfs. En ce Mercredi 17 Novem…
  • Travail d’arabe.

    En ces périodes à gîter, où le badaud ivre se chope le spleen en moins de mauvais temps qu…
  • Police partout, justice nulle part !

    La France serait-elle devenue un état policier ? On peut aisément  se poser la question qu…
Charger d'autres écrits par clarky
Charger d'autres écrits dans Politique

10 Commentaires

  1. b.mode

    1 avril, 2009 à 3:47

    Clarky, le retour ! :) En force ! enfin, j’ai envie de dire ! Le choix des maux, le choc des faux taux !!! d’immigrés evidemment…
    Quqoiqu’il en soit merci pour ce poison d’avril !

    Répondre

  2. lediazec

    1 avril, 2009 à 9:23

    Belle prise, Laurent. Un papier très abouti que j’ai lu avec beaucoup de plaisir. Et puis, il faut le dire, le littoral en a marre des marées, noires, brunes… Blondes !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. clarky

    1 avril, 2009 à 11:45

    et le poison bovino c’est bien connu, ça rend fadoli.

    gracias breton, comme disait l’autre, montrez ma tête au gentil peuple, même si j’ignore si elle en vaut la peine.
    en ces périodes de filets dégarnis, j’aurais surtout des envies de prise de la castille.

    sinon les gars, un truc qui n’a rien à voir, encore que, la vérole prenant plusieurs formes.
    en ver et contre tous, sans sombrer dans la parano maladive et inutile (ouais c’est moi qui dit ça :) ), prémunissez vous au cas où.

    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/03/31/virus-conficker-catastrophe-ou-poisson-d-avril_1174916_651865.html#xtor=RSS-3208

    http://www.commentcamarche.net/faq/sujet-16710-comment-supprimer-le-virus-conficker-downadup-kido#comment-eviter-d-etre-infecte-par-conficker

    http://www.f-secure.com/v-descs/worm_w32_downadup_gen.shtml

    avec ça, vous avez l’info, la méthodologie et enfin une première base de désinfection si infectés vous deviez être.
    simple conseil enfin, mettez à jour votre merde de windows pour ceusses qui tournent avec, les failles ne sont pas qu’océaniques, et votre antivirus.

    Répondre

  4. b.mode

    2 avril, 2009 à 5:58

    merci du tuyau, Lolo ! Sortons couverts hors donc !

    Répondre

  5. clarky

    2 avril, 2009 à 23:08

    de nada, mais pas trop de virulence a priori, me rappelle un peu le bug de l’an 2000, sauf que les répercutions se sont faites ressentir en 2007…parait que la réplique est attendue vers 2012 et que le ver sera définitivement éradiqué en 2017 !!!

    ça valait bien la peine que l’autre nous bassine avec son « mangez des pommes », s’il avait su que le ver était déjà bien implémenté…

    Répondre

  6. b.mode

    3 avril, 2009 à 17:54

    Quel score aux euros pour les gars de la Marine ? Un redressement certain (comme Christophe) ou une définitive marginalisation ?

    Répondre

  7. clarky

    3 avril, 2009 à 23:52

    dans la marine c’est bien connu, scorbut tout au plus bernard, même s’ils ont le citron qui enfle.

    je pourrais leur conseiller un plat de circonstance, les carottes vichy, mais là encore, la recette laisse à désirer pour ces fins gourmets, trop de beurs semblerait leur rester sur l’estomac.

    Répondre

  8. b.mode

    4 avril, 2009 à 0:57

    Epi, il leur faut éviter à tout prix le collé c’s'te rôle !!!! Cardiac blues comme disait Higelin !

    Répondre

  9. clarky

    4 avril, 2009 à 11:46

    serait-ce en fait la fille du coupeur de joints ??!!??, tié fun félix me souffle mon chat.

    Répondre

  10. b.mode

    16 octobre, 2010 à 12:10

    Pool (anti)Marine chez les chemises brunes ! http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/10/16/marine-le-pen-pourquoi-rivarol-minute-et-present-font-defection/
    Gold miche ne doit plus se sentir uriner !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les loges de la paresse

Chacun consomme l’information comme il l’entend, moi-même, j’ai la pérég…