Accueil Politique Etes-vous plutôt serrure ou plutôt Rolex ?

Etes-vous plutôt serrure ou plutôt Rolex ?

23
0
586

sarko500.jpg

Retour vers le futur : “Au début de l’été, il vole au secours du fils du président de la République, cible d’une infâme agression antisémite, dans une chronique que personne n’avait lue, en page 19 d’un hebdomadaire satirique. Bingo ! L’affaire prend. La France s’embrase. Insultes, polémiques, pétitions. Et à la fin de l’été, abracadabra, on le retrouve en charge de l’éditorial politique de la radio Europe 1(groupe Lagardère)”. Ainsi parlait Daniel Schneidermann à propos de Claude Askolovitch, le premier à avoir dénoncé les propos de Siné sur le mariage du prince Jean.

Hasard ou coïncidence, quelques temps après l’affaire, l’ancien journaliste de gauche quittait le Nouvel Obs. Outre son job d’éditorialiste vedette de la station de la rue François 1er en lieu et place de Catherine Nay (excusez du peu), il héritait également du poste de rédacteur en chef du Journal du Dimanche, appartenant également au groupe Lagardère, un des « frères » autoproclamés de Sarkozy. Schneidermann avait parlé à l’époque du parfait exemple d’« une ascension médiatique en République sarkozienne”. Que ce soit sur les ondes périphériques ou dans les colonnes du journal dominical, force est de constater que, depuis son transfuge, Claude Askolovitch aime à vanter les mérites du sarkozysme, allant même jusqu’à décrire, lors de l’avant dernier G20, « Sarkozy en maître du monde ».

La rumeur persistante annonçant la nomination de Philippe Val à la tête de France Inter interpelle au niveau du (déjà) vécu… Il se susurre dans les milieux autorisés que ce serait le chef de l’état lui-même qui imposerait cette prestigieuse promotion. On se souvient que le patron de Charlie hebdo avait viré Siné de l’hebdo satirique à la suite du buzz médiatique qui avait enflammé l’affaire. On apprend désormais que l’ancien humoriste est en plus un ami de Carla. Comme Laurent Joffrin, Christophe Barbier ou Denis Jeambar également pressentis pour prendre la direction de la radio d’état. Si la rumeur s’avérait exacte, on pourrait benoîtement se poser quelques sibyllines questions.

1/ Défendre Jean sans Peur facilite-il une ascension médiatique ?
2/ La vie à la Cour est-elle en fait orchestrée par Carla ?
3/ Qu’en pense Rachida Dati ?
4/Nicolas est-il finalement plus Louis XVI que Napoléon ?
5/ Êtes-vous plutôt serrure ou plutôt Rolex ?

Etes-vous plutôt serrure ou plutôt Rolex ? dans Politique wikio5

PS : sans rapport aucun, je ne résiste pas à la tentation de relayer cette vidéo découverte sur le Post où l’on voit notre cher président se faire prendre un vent par Obama. Observez à la 28ème seconde comment ce dernier l’ignore totalement et comment notre petit guru affiche ensuite une mine renfrognée, tentant vainement de croiser le regard du président ricain. Pathétique mais presque…

Image de prévisualisation YouTube

agora.gif

betapolitique01.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

23 Commentaires

  1. ronan

    4 avril, 2009 à 14:30

    Marie-Antoinette bruni(e) sous le harnais ! Quel sera le nouveau Varennes ?

    Répondre

  2. marie laure

    4 avril, 2009 à 14:34

    je ne suis pas passionnée par « l’affaire Val » mais par contre, je me suis bien éclatée à faire le tour des malheurs de nicolas :-) )

    Répondre

  3. b.mode

    4 avril, 2009 à 15:47

    Marie-Laure, l’affaire Val est juste désolante, juste significative de la déliquescence d’une certaine gauche éblouïe par les ors du Sarkozysme…

    Répondre

  4. Erby

    5 avril, 2009 à 0:22

    Je suis heureux de ne plus être abonné à Charlie !… :-( ((

    Répondre

  5. mancioday

    5 avril, 2009 à 1:13

    C’est une honte… Sarko persiste et signe, l’affaire Pérol ne lui a visiblement pas servi de leçons.

    Répondre

  6. mancioday

    5 avril, 2009 à 2:12

    Interview intéressante sur la nomination de Philippe Val à la tête de Radio France.

    On y apprend que pour Philippe Val, Internet est un « égout universel »

    http://www.dailymotion.com/video/x8v9nh_val-et-hees-a-la-tete-de-france-int_news

    Répondre

  7. b.mode

    5 avril, 2009 à 2:36

    Un tout à l’égout pour servir un tout à l’ego en quelque sorte… ;)

    Répondre

  8. b.mode

    5 avril, 2009 à 2:42

    ERby, c’est peut être une bonne nouvelle pour Charlie !

    Répondre

  9. capeldaze

    5 avril, 2009 à 8:39

    Utiliser la pensée de P.M.Couteaux pasquaïen puis villiériste patenté jusqu’en 2009 pour démolir Philippe Val me paraît plus que moyen.

    Cela aurait plutôt tendance à accréditer la thèse que Phillipe Val est à gauche et bien à gauche,
    comme l’est Charlie Hebdo,
    que situent à droite ceux qui ne le lisent plus depuis des siècles ou ne l’ont jamais lu.

    Répondre

  10. b.mode

    5 avril, 2009 à 9:37

    Bonjour capeldaze ! L’article ne porte absolument pas sur la pensée de Couteaux. La vidéo a été ajoutée hier soir car il y est dit des choses malheureusement justes. Comme l’engagement de Val pour la guerre en Irak par exemple. Comme Kouchner, Glucksmann etc… Autant de reconvertis au sarkozysme…

    Répondre

  11. blanquette

    7 avril, 2009 à 11:59

    aux cinq questions que pose cet article j’en ajoute une sixième, qui n’a rien de sibylline : en quoi le zêle judéophile d’Askolovitch, et/ou de Philippe Val, viendraient-ils leur donner le droit de se vautrer ?

    Répondre

  12. b.mode

    7 avril, 2009 à 13:20

    Que l’on soit mendiants ou orgueilleux, ma bonne blanquette, on ne peut pas dire la même chose en douce France…

    Répondre

  13. blanquette

    7 avril, 2009 à 14:31

    eh bien moi, b. mode, j’ai décidé de leur paître au nez. C’est que vois-tu, même si je suis une égalitaire (aux antipodes, donc, du sarcaud et de toute sa clique), bref pour tout dire, une parmi les autres du troupeau : je suis issue d’un peuple qui a beaucoup souffert. Et j’en ai plein les mamelles, c’est rien de l’dire, de voir que c’est aujourd’hui jusqu’au mot « juif » qui suscite des réactions hostiles, à cause de ces askolovitchs, et de ces malotrous (P. Val) venus leur emboîter le pas. La vérité si je mens.

    Répondre

  14. b.mode

    7 avril, 2009 à 15:35

    Tu ne mens malheureusement pas…foi de boeuf mode ! ;)

    Répondre

  15. clarky

    7 avril, 2009 à 17:54

    cherchez pas un rapport avec une quelconque nomination, mais je le case un peu où je peux…

    « Lors de ce déplacement, Nicolas Sarkozy a également volé au secours des patrons. Il a affirmé qu’il ne « laissera pas faire » les salariés qui séquestrent les dirigeants d’entreprise, ajoutant que la loi « doit être respectée ». « Qu’est-ce que c’est que cette histoire d’aller séquestrer les gens ? On est dans un Etat de droit, je ne laisserai pas faire les choses comme ça », a déclaré Nicolas Sarkozy lors d’une table-ronde sur la recherche à Venelles. « Dans un Etat de droit, la loi doit être respectée. On peut comprendre la colère des gens, mais la colère des gens, elle sera apaisée par des réponses et par des résultats, pas en aggravant les choses en faisant des choses qui sont contraires à la loi », a-t-il ajouté.  »

    mon bon nicolas, la colère des gens t’a fait élire, désormais l’état de droit rime avec état de droite.
    dame, on s’en est rendu compte que tu ne laissais pas faire les choses dès qu’elles t’importunaient un peu trop, mais le respect doit être réciproque et non pas feint, faire le mariole sous bonne garde devant les pécheurs, insulter un clampin dans un salon qu’on voudrait tout acquis à sa cause, bannir un préfet ou un perdreau pour faute non professionnelle, instrumentaliser la communication pour se poser en bienfaiteur de l’humanité, pas le journal hein, etc, etc.

    bon allez, plus que 3 ans de séquestration pour misssa avant d’être peut être libéré, si jamais je prends 5 ans de plus je me tenterais bien l’option marchiani pour me sortir, non pas les doigts, de cette cauchemardesque prise d’otage.

    Répondre

  16. Toc Vil

    8 avril, 2009 à 12:21

    contrairement à ce que tu nous dis, clarky : l’Etat de droit est toujours sinonyme d’Etat de droite (même quand c’est la valetaille PC-PS qui est aux commandes). Il n’est pas de cochonnerie, qui ne trouve un article de Droit pour venir à son secours. Même que le Droit : c’est fait pour çà !

    Répondre

  17. clarky

    8 avril, 2009 à 15:14

    le droit, vaste plongée en arrière…aix en provence fac de droit, que dis-je de droite voire d’extrême droite à mon époque.
    fils à papas and the mamas, là bas les saintes victoires se dessinaient dans l’idéologie la plus partisane qui soit.

    michel droit aurait pu pu nous éclairer sur cette fumeuse notion de droititude, lui pour qui l’afrique c’est chic, au hasard d’une détonation bien sentie, collectionnait des cadavres exquis.
    Mélomane dans l’âme, il me semble même me souvenir qu’il avait passablement emmerdé l’homme à tête de chou à propos de sa marseillaise revisitée.

    juppé nous invite quant à lui, de façon plus singulière, à chausser la bottine.
    droit dans ses bottes s’est dissout dans l’assemblée populaire, mais je vous ai peut être mal compris…

    à quoi peut bien servir le droit ??!!??
    je m’interroge surtout sur « à qui peut bien servir le droit !!!  »
    je ne sais pas si ça sert à ça, mais parfois ça sert surtout des intérêts bien plus que particuliers, rien que ça…jean le livreur en scooter pourrait nous donner l’exactitude du droit princier, et comme disait l’autre, responsable mais surtout pas coupable.

    le droit c’est de les avoir tous me disait tantôt un récalcitrant bien plus respectueux de ceux qui l’entourent qu’un seul trônant en manarchie.

    je pourrais délirer des plombes sur ce qu’est le droit, la droite, l’angle droit, mais valls m’a foutu de sale humeur en invitant besson, mais je n’ai tout de même pas le droit de penser que valls dérive méchamment pour un incontinent idéologique qu’il semble de plus en plus être…

    oh pute vierge, je vais aller consulter fissa moi, et ce soir droit aux buts.

    Répondre

  18. blanquette

    8 avril, 2009 à 17:19

    tu pourrais bien sûr délirer des plombes, clarky, mais admets que ce ne serait pas très raisonnable, par les taons qui courent. Aussi, je te propose une définition rudimentaire : l’Etat de droit c’est celui où on respecte le droit des gens.

    Répondre

  19. noiraude

    8 avril, 2009 à 17:41

    ben oui, blanquette, elle est un peu rudimentaire ta définition : car l’Etat, de par sa nature même, empiète sur le droit des gens. Putain, par moments, j’sais pas ce qui m’arrive, j’ai presque envie de dire mort aux vaches…

    Répondre

  20. clarky

    8 avril, 2009 à 19:10

    exact blanquette, je le pourrais en effet et j’en suis même capable à vrai dire.
    quant à définir une notion, à quoi bon, le droit des gens est tellement bien respecté que j’en arrive même à douter des petits robert que je préfère plutôt volumineux.

    si le droit des gens te semble a priori une évidence, qu’en est-il du droit au logement, du droit du et au travail, du droit au licenciement abusif, du droit d’asile (pour moi je me renseigne t’en fais pas, une chambre capitonnée doit bientôt se libérer), etc, etc.

    si le respect du droit des gens est donc l’essence même de la définition du DROIT, pourquoi un type se permet-il de s’exciter le bulbe dès lors qu’on le titille un peu en le caricaturant, et se faisant, saisit la justice pour le faire prévaloir, alors que ce même type s’autorise des sorties plus que douteuses en bafouant les mêmes principes qu’il voudrait voir respecter à son égard…

    maintenant rassure toi blanquette, le respect n’a pas à mes yeux valeur de droit, j’ai connu des moins que rien qui avaient plus de droiture que des politicards prétendument avisés.

    Répondre

  21. clarky

    8 avril, 2009 à 23:47

    tiens en parlant de droit, j’avais, comme un con, oublié ceux de l’homme, mais grâce soit rendue à la chine de m’avoir remis dans le droit chemin

    http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/04/08/premieres-condamnations-a-mort-apres-les-emeutes-au-tibet_1178342_3216.html#xtor=RSS-3208

    Répondre

  22. blanquette

    9 avril, 2009 à 13:32

    et… en toute bravitude !

    Répondre

  23. b.mode

    17 mai, 2009 à 15:52

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Touche pas à mon Clavier !

Avoir un bon copain, voilà c’qui y’a d’meilleur au monde chantait le sémillant Henri…