Accueil Politique Kouchner aux ordres !

Kouchner aux ordres !

6
0
225

brevitudes01.gif
Il y a quelques jours, le French Doctor avait tenté de nous faire croire qu’il allait « attendre de voir les programmes » des différents partis pour savoir pour quelle liste il allait voter aux Européennes. Qu’un ministre des affaires étrangères en exercice hésite quant au choix des programmes européens à mettre en œuvre ne manquait pas de sel. Etait-ce l’inconscient aveu d’avoir appliqué pendant ces deux ans une politique étrangère contraire à ses idées ? N’aurait-il été pendant cette trop longue période qu’une simple marionnette agité par un petit teigneux autocrate ? A force de manger son chapeau de feutre, aurait-il tout à coup une indigestion d’homme de paille ?

Qu’on se rassure, le mari de Christine est d’ors et déjà rentré dans le rang. Sarkozy a téléphoné depuis l’Allemagne pour remettre l’impudent dans le droit chemin. Fillon a dit en Slovénie n’avoir « aucune inquiétude » quant au choix du pensionnaire du Quai d’Orsay. Il avait bien raison le sourcilleux premier ministre. En quelques heures, l’éternel indécis a ingurgité tous les programmes dont celui de l’UMP que le sémillant Barnier lui avait galamment « fait porter« . Depuis New York, Kouchner s’est empressé de déclarer qu’il soutiendrait la liste UMP, estimant que Sarkozy et Fillon « ont clairement affirmé leur vision de l’Europe, une Europe politique forte capable de peser sur les évolutions du monde« , ajoutant un trémolo dans la voix « C’est la conception de l’Europe que j’ai toujours défendue« .

On a eu peur. On a cru un temps que Coûte-cher, selon un surnom gagné à la sueur du poignet en Afrique, allait se rebeller un tantinet. Il a juste voulu faire semblant d’exister. En Sarkozie, monsieur, on n’a pas d’états d’âme. On s’exécute

http://www.dailymotion.com/video/x88qd3Rions un peu… C’était il y a trois mois…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

6 Commentaires

  1. mancioday

    12 mai, 2009 à 12:34

    Il ne sait plus où il en est ce pauvre Kouchner. Il a vendu son âme pour pas grand chose : un sous ministère où il n’a jamais été en mesure d’influer sur notre politique étrangère…

    Aujourd’hui, son avenir politique est compromis. Comment foutre en l’air une carrière et une réputation en deux ans ? Il en connait sans doute la recette.

    Répondre

  2. b.mode

    12 mai, 2009 à 17:45

    Je pense David, qu’il était déjà carrièriste avant. Sauf que son fond de commerce était l’humanitaire et Tapie, l’OM…

    Répondre

  3. gauchedecombat

    12 mai, 2009 à 20:18

     » A force de manger son chapeau de feutre, aurait-il tout à coup une indigestion d’homme de paille ? » Ecellent ! phrase culte ! bravo, bravo !

    putain….. encore trois ans…. résitance !!!!

    Répondre

  4. b.mode

    12 mai, 2009 à 20:24

    Merci à toi GDC… mais je sais pas si dans trois ans, on sera compétitif… Qui est on du reste ?

    Répondre

  5. lediazec

    13 mai, 2009 à 8:11

    Depuis que je me suis livré à l’exercice question/réponse de « quel européen êtes-vous ? » et que j’ai découvert un lien avec la famille des RDG, je ne sais pas si je dois rire de tout, surtout des commentaires désobligeants de ce manant de Guillon !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    13 mai, 2009 à 8:20

    Nobody is perfect disait Billy Wilder. Toi au moins, tu n’arbores pas un brushing suranné ! ;)

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

La grenouille qui se prenait pour un bœuf… ou Pot de terre : 1 – pot de fer : 0 Fern…