Accueil Politique Hees, bien raisonnable ?

Hees, bien raisonnable ?

3
0
171

Jean-Luc Hees, fraîchement nommé à la direction de Radio France avait juré-craché qu’il n’interviendrait plus jamais à l’antenne sauf en cas d’extrême urgence. Il a déjà craqué de la pire des façons face au trop rare Edwy Plenel en s’invitant sur le plateau de France Inter.

Hees participe du sarkozysme le plus repoussant  en confondant les genres et en oubliant la fonction pour laquelle il a été nommé. Tout comme son maître Sarkozy qui mélange les clips d’incitation à voter aux élections européennes avec des films de propagande UMP.

http://www.dailymotion.com/video/x9ahwp

On tremble de tous nos membres en attendant le parachutage effectif de Philippe Val…

betapolitique011.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par ruminances
Charger d'autres écrits dans Politique

3 Commentaires

  1. mancioday

    19 mai, 2009 à 23:52

    C’est ce qu’on appelle se griller d’emblée. Il ne manque pas de toupet pour se permettre d’interrompre quelqu’un en pleine émission comme cela alors que sa nomination vient tout juste d’être officialisée.

    Répondre

  2. b.mode

    24 juin, 2010 à 13:36

    Dès son entrée Hees avait fort ! Val le vaut bien ! http://www.rue89.com/mouloud-akkouche/2010/06/24/en-virant-porte-et-guillon-radio-france-risque-de-perdre-des-auditeurs-1
    La sarkozie dans sa tragique inéluctabilité…

    Répondre

  3. clomani

    24 juin, 2010 à 13:43

    Ils vont réussir à casser la radio publique, avec leurs conneries. Parce que les gens vont complètement abandonner l’écoute de la tranche du matin, où France Inter tenait vraiment le bon bout grâce aux humoristes… et la laisser à cette saloperie de droite qui va continuer à racoler leurs meilleurs vieux et vieilles ! Pour mieux leur baiser la gueule en leur vendant des fonds de pension une fois que les retraites auront été complètement pillées et pliées !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Zinédine Bayrou

Erby Kezako Rappel des faits : sur le stade national Arlette Chabot, tandis que son équipe…