( 30 juin, 2009 )

Karachigate : Sarko choque une fille de victime

( 29 juin, 2009 )

Le back-slide penche à droite !

brevitudes01.gif

La mort de Michael Jackson a plombé le reste de l’actualité. Les bonnes nouvelles ne manquent pourtant pas. Depuis le retrait des troupes américaines de l’Irak (ça commence), jusqu’au procès de Bernard Madoff dont le montant de l’escroquerie s’élève à 65 milliards de dollars, elle offre aux esprits crépusculaires matière à se livrer à la pratique d’un onanisme salutaire pour l’équilibre mental de chacun. Prenons Jean-Paul Alduy, le maire UMP de Perpignan invalidé à cause de chaussettes dépareillées et réélu avec un score quasiment bananier. Rien à dire, la chaussette tient chaud et nul ne peut ou ne veut s’en passer. Trouver chaussette à son pied devient le must du moment.

Mais que penser des résultats du premier tour de l’élection municipale à Hénin-Beaumont qui voit le Front National se pointer en tête avec un score avoisinant les 40% avec une liste conduite par Steeve Briois et Marine Le Pen ? A la recherche d’un placebo pour colmater l’hémorragie, l’Union de la gauche (ça existe encore ?) conduite par un certain Pierre Ferrari et sponsorisée par les communistes et le Mo Dem a atteint péniblement les 17, 01%. Une merde dans le carbu ?

Bien que le FN ait profité de la gestion désastreuse du maire socialiste Monsieur Dalongeville épinglé par la Chambre régionale des comptes, mis en examen et écroué en avril dans une affaire de fausses factures, ce résultat met encore une fois en évidence le marécage grotesque dans lequel barbote la gauche et l’urgence d’un débat de fond.

Lire la suite…

( 28 juin, 2009 )

Fillon aux ordres de Sarko… junior ?

sarkofillon.jpg

Un entrefilet du Canard Enchaîné de mercredi dernier intitulé « Le veto du fils Sarko » nous apprend ceci : un conseiller technique de Matignon a été limogé quatre jours après son embauche. Il avait été recruté initialement pour rédiger les discours de Fillon. Si si, ça existe. Faut juste les chercher un peu entre deux logorrhées de Guaino. Quand il a appris la nouvelle de la nomination du dit-conseiller, le prince Jean a rué dans les brancards et l’Elysée a comme par hasard ordonné immédiatement le licenciement du scribouillard.

Ce dernier, un certain Olivier Babeau, avait commis comme crime de lèse majesté d’avoir rejoint l’équipe de Jean-Christophe Fromantin pour la conquête de Neuilly en 2008. Pire il avait auparavant été directeur de campagne de « Girafon » Martinon, l’ancien passe-plat de l’Elysée, qui briguait lui-aussi la mairie francilienne. Ce même Martinon que la Sarko family soutenait initialement pour le poste avant de le jeter au panier comme un vieux chiffon sale, pour cause de sondages défavorables,

Le 20 juin, le Journal officiel a donc publié un arrêté qui met fin aux fonctions du conseiller technique. Le 16, ce même JO avait annoncé sa nomination. Décidément, le dauphin blond apprend vite à nager en eaux troubles. Après la trahison faite à Martinon, le voici qui intrigue en coulisses. Et notre premier ministre potiche de manger une fois de plus son chapeau. Coincé entre Sarko père et fils, sa latitude quant aux choix de ses ministres et même de ses conseillers s’avère aussi épaisse qu’un string de midinette…

Lire la suite…

( 27 juin, 2009 )

Il faut sauver le soldat Lefebvre

lefebvre40.jpg

La dernière rumeur en date qui circule dans les milieux motorisés fait état d’une possible nomination de Frédéric Lefebvre comme secrétaire d’état à la Culture. Non vous ne rêvez pas, vous avez bien lu, ce serait la dernière sarkozerie en date. Faut bien le recaser quelque part, le pitbull élyséen depuis que Santini viré du gouvernement veut récupérer son poste de député des Hauts-de-Seine. Bon, Lefebvre à la Culture, ça sonne un peu creux. Ça a même du mal à passer le nœud de la gorge. C’est un peu comme si on nommait Johnny Hallyday aux Finances ou Bernard Tapie garde des Sceaux. A part une vague ressemblance avec Travolta, on ne voit pas bien ce qui le rattache aux choses de l’esprit…

Mais n’oublions pas que le portefeuille du ministère la Culture comprend également un volet communication. Il paraît que le chevelu s’est « très impliqué sur le dossier Hadopi ». On comprend mieux le schmilblick. Ne voudrait-on pas lui refiler le dossier chaud-bouillant ? D’autant que, pas folle la guêpe, dès son arrivée rue de Valois, l’autre Frédéric, le neveu du mage de Solutré, n’a pas manifesté un empressement excessif à s’occuper du problème du téléchargement illicite. « Je ne dis rien sur ces dossiers-là car je ne les connais pas encore suffisamment bien, même si je pense que je les ai suivis avec attention depuis un certain temps. Ce serait d’une très grande maladresse d’arriver comme Tarzan et de dire on va tout résoudre tout de suite » a-t-il déclaré lors de la passation de pouvoirs avec « Anéfé » Albanel. Même que c’est curieusement Alliot-Marie qui a présenté le dossier au dernier conseil des Ministres.

La nomination de l’aboyeur en chef aurait deux avantages pour l’Elysée. Elle permettrait de le récompenser pour ses bons et loyaux services. Elle permettrait également de faire passer à la hussarde le très controversé projet de loi. Avec Frédo le nettoyeur, les états d’âme sont remisés au fond de la cour. Seul compte pour lui, l’application des ordres venus d’en haut. Qu’importe les dégâts collatéraux…

Lire la suite…

( 26 juin, 2009 )

Bambi est décédé

mortjackson.jpgL’immense pop-star Michael Jackson est mort d’un arrêt cardiaque hier à 14H26 (21H26 GMT). Il avait été admis peu avant dans un coma profond dans un hôpital de Los Angeles. Les autorités compétentes se sont refusées à toute précision sur les causes du décès, expliquant qu’une autopsie serait pratiquée pour les déterminer. L’homme aux cent visages et aux 500 millions d’albums vendus dans le monde devait faire sa réapparition sur scène à Londres en juillet prochain après un très long break. Avec près de 40 000 tickets vendus en 1 heure (une moyenne de 657 tickets par minute), les places de concert pour les prochains shows de Michael Jackson s’arrachaient encore comme des petits pains. A 50 ans, il laisse derrière lui une oeuvre considérable et un certain gâchis…
Lire la suite…

12345...7
Page Suivante »
|