( 22 juin, 2009 )

Planche-neige et les sept hommes de petite taille

obasarko.jpgCarla est une movie-star. Enfin presque. La preuve, Woody rêve de la faire tourner. Le divin myope a même été reçu à l’Elysée dans la foulée de ses désirs. Grâce à la ritale au masque de cire, ça devient hyper-branché voire vachement intello l’endroit où l’on concocte les « réformes » chères à notre société. Achtung les mauvaises langues, désormais en haut lieu, on ne joue plus les kékés du bal à papa, on phosphore à donf façon Rodin. On pense et on essuie. Les plâtres de la médiocrité initiale. On tente de gommer vaille que vaille l‘inculture originelle du chef. On relooke, on tapisse, on maquille…

Clair, la métamorphose à la Kafka de Bimbo le lobby se perpétue au travers de son passionnant quinquennat. On l’avait laissé adorateur de Didier, Gilbert, Mireille et autres Enrico. On en avait jauni à l’idée. On avait cru savoir qu’il dévorait Marc Lévy, Guillaume Musso et Romain Sardou. Terminado. La grande brune à petite poitrine a mis le holà. Finie la récréation, on travaille maintenant dans l’infiniment profond. Bonjour la plonge dans la culture. Finis les gimmicks lave-vaisselle faubourg St Honoré. La profondeur, y’a que ça de vrai. N’est-ce pas Besson ? Pas Eric le félon mais Luc le grand bleu. Tous à vos scaphandres chez les gentils neuilléens.

Dans sa première vie, l’être était ultra-libéral. L’ami des grands patrons. Surtout quand ils avaient en sus des gros organes… de presse. Les Bouygues, Bolloré ou autres Lagardère. A l’époque, le garçon faisait des gorges chaudes des émissions d’Arthur, voulait imposer David Hallyday comme présentateur télé et se passait en boucle le dernier opus de Barbelivien. La crise aidant, il est devenu quasi-communiste. Le partage des richesses et tout le toutim. Le Ché en poster au dessus de son paddock. En théorie bien sûr, sa pseudo-conversion. Pour un peu, il eut écouté ad vitam eternam Jean Ferrat sur sa platine.

On ne lui en demandait pas tant à sézigue pâteux. Mais trottoir, la belle transalpine en a fait un cultureux gauchisant ! D’après le Barbier de ses vils, le très courtisan patron de l’Express, le docte Nicolas se gave désormais à l’intelligence. Godard, Malevitch, Kierkegaard, rien n’est trop beau pour le roitelet. Qu’importe si on n’y comprend rien, l’important est de participer comme dirait le baron Pierre de Coubertin. On rattrape le temps perdu cher à Marcel Proust. On voyage au bout de la nuit façon Céline.

La reconversion opportuniste est devenu la tasse de thé de l’agité du bulbe. Il passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, le fils de Pal. Bleu, rose, vert, bientôt orange, rien ne manque à sa palette. Pour un peu, il chasserait sur les terres du petit facteur. Chez lui, la vergogne a été définitivement classée aux gabonais absents. Il ose tout, c’est à ça qu’on le reconnaît. A l’instar de Prosper Mérimée, il a au moins sept vies. Le bémol, biscotte y’en a un, c’est qu’on doit subir tout ce pataquès, les fesses serrées
agora.gif
betapolitique011.jpg

Votez sur Planche-neige et les sept hommes de petite taille dans Politique wikio5

15 Commentaires à “ Planche-neige et les sept hommes de petite taille ” »

  1. marie laure dit :

    Oh là, plume d’acide pur ce matin ! Il est vraiment génialement écrit ce billet ! clap clap clap :-)

  2. jeandelaXR dit :

    Bravo ! Du grand dard !

  3. b.mode dit :

    @Marie Laure et Jean Merci à tous les 2 ! ;)

  4. lediazec dit :

    La semaine démarre sur les chapeaux de roue ! Merci pour cette note d’optimisme, mon ami. Tout espoir n’est pas vain en ce qui concerne Planche-à-nains. A force d’ambition, il finira par danser la carmagnole, place de la Bastille, la tête de ses ministres plantée au bout d’une pique et par décrypter maximes, pensées, caractères et anecdotes de Nicolas de Chamfort, l’écrivain, pas le chanteur.
    Allez ! Nicolas (Sarko) encore un effort.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  5. Mancioday dit :

    Beau billet. Je trouve ça bien personnellement qu’il ait enfin pris conscience de l’importance de se cultiver.

    Je pense qu’il a toujours apprécié Céline mais c’est vrai que pour le reste, c’était Guillaume Musso et Marc Levy. Il parait qu’il a lu tout Maupassant et qu’actuellement, il se met à Zola. Je me demande vraiment à quoi, il tourne, pour avoir le temps de faire tout cela..

  6. lediazec dit :

    Quand je pense que je suis en train de grignoter de l’énergie à mon corps via le sommeil pour finir la lecture de mon prochain bouquin, j’hallucine. Zola, Maupassant… Rien que ça ! Et pour la baise, il fait comment ? Il atomise la Carla ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  7. Mancioday dit :

    Oui ça parait peu plausible.

    D’un autre coté, il part de très loin, il ne connait pas Godard, a découvert très tard Kubrick, tant de champs culturels à exploiter…

  8. clarky dit :

    thé de ceyland nantais, c’est beaucoup plus distrayant qu’un congrès de versailles .

    paraitrait même que dame carla soit de la mascarade versaillaise, remarque pour 400 000 euros la représentation autant sortir la grognasse et amortir le ravalement de façade.

    il découvre les grands auteurs, je lui recommande franju et le sang des bêtes parce que pour nous saigner il sait faire…

  9. babelouest dit :

    Muni de son anneau (de mariage, si, si), Gollum poursuit sa quête du plus, du grand, du maouss costo de la cul-ture, il s’en met plein la vue au point de rater ses mots, s’il connaissait l’Académie Française il en deviendrait le Chef par décret impérial…..

    Mais sa troupe de cerveaux ne suit pas le rythme d’enfer qu’il leur impose, il y arrivera tout seul sans eux (en enfer bien sûr). Ô solitude des Grands !

  10. b.mode dit :

    Tiens le v’là qui fait son show à Versailles. Coût du cinéma 1 millions d’euros. A gerber ! http://video-direct.france3.fr/player.php?id=500

  11. babelouest dit :

    Vu juste la fin. selon un commentateur de Public Sénat, pas un mot sur la situation internationale. Facile ! Quant au reste, on glisse très vite sur les sujets qui fâchent, et on tartine sur le reste.

    Nous sommes mal partis, si personne ne le contre…..

  12. b.mode dit :

    Oui babel et la plaisanterie a coûté entre 400 000 euros selon l’UMP et 1 millions d’euros selon l’opposition…

  13. lediazec dit :

    Que va faire l’Elysée dans cette affaire, mon cher Bernard ? Déclarer une guerre totale et sans pitié au cinéma new-yorkais ? Nous avions déjà parlé de cette éventualité (la coupure au montage) dans l’un de nos papiers ruminants, je crois.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  14. clomani dit :

    Morte de rire… quelle nouveeeeeelle ! Ca me met en joie !
    Quand est-ce qu’on passe à lui : COUPURE GENERALE !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|