Accueil Politique Carla et les chics types

Carla et les chics types

25
0
822

carla100.jpg

En Sarkozie, il fait bon d’être ami de Carla. Ça autorise au pire à rencontrer l’omnipotent et à manger un morceau avec lui. Ça, on le laisse aux moins chanceux genre Louis Bertignac, Julien Clerc ou même Julien Doré, des soit-disantes voix de gauche. On risque l’overdose de fondue (son plat préféré) ou au mieux l’indigestion de pizzas (son péché mignon). Le tout arrosé d’eau minérale naturelle. Avec obligation en sus de subir la logorrhée narcissique de l’hôte prestigieux pendant tout le repas. Bonjour la soirée sympatoche.

Ça permet aussi dans le meilleur des cas de trouver un bon job. Ainsi en janvier dernier, Marin Karmitz, l’ancien gauchiste et pote de Carla, a été nommé par le chef de l’état, délégué général du Conseil de la création artistique sur les conseils de son épouse. Ainsi plus récemment, Philippe Val proche de Carla, a été nommé directeur de France Inter, par Jean-Luc Hees, lui même nommé par Sarkozy et conseillé par Val. Vous me suivez ? Ainsi toujours, au dernier remaniement ministériel, Frédéric Mitterrand, ami de Carla et de sa maman, s’est vu offert le prestigieux portefeuille de ministre de la Culture.

Dans un autre style, Pascal Rostain, paparazzi de son état, est devenu quasiment le photographe officiel de l’Elysée. C’est pourtant lui qui avait pris la fameuse photo de Cécilia Sarkozy et de Richard Attias à New York en 2005. Celle qui avait tant énervé Chouchou. Mais le sulfureux photographe est l’ami de vingt ans de l’ancien top model, ça aide !

Denis Olivennes, un autre copain de Carla, lui, a décroché l’interview exclusive du guide suprême pour son Nouvel Observateur en dérive tribord. Hasard ou coïncidence, pour réussir dans la vie, mieux vaut être proche de la femme du chef. Décidément notre tout-puissant semble aimer être sous influence de ses épouses successives. Rappelons-nous la soirée du Fouquet’s où c’est Cécilia en personne qui avait décidé du choix des prestigieux convives. Souvenons qu’Hortefeux, le meilleur ami de Sarkozy n’avait pas eu l’Intérieur dont il rêvait, à cause de la libératrice des infirmières bulgares qui l’avait dans le nez. Et que Lefebvre n’avait pas eu le moindre strapontin ministériel car sa tronche ne revenait pas à la Pompadour de l’époque.

Bref, si l’on veut comprendre les choix et les évolutions politico-médiatiques du roitelet, un seul mot d’ordre : cherchez la femme !

agora.gif

betapolitique011.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

25 Commentaires

  1. lediazec

    8 juillet, 2009 à 16:03

    Excellente revue de tronches, Bernard. A propos de Frédo et de Frédo (Mitterrand/Lefebvre), le couple improbable dont le Président veut affubler la France. Le premier Frédo (Mitte) refuse la main du second à la communication sous la forme de Secrétaire. On chercherait à se débarrasser de pitbull Lefebvre ? Sinon, oui, que des lèche-culs supposés de gauche. Du propre !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. b.mode

    8 juillet, 2009 à 16:10

    Ah bon Frédo veut pas de Frédo ? Un rebelle le neveu de tonton ?

    Répondre

  3. lediazec

    8 juillet, 2009 à 16:14

    @ Bernard. Cela ne m’étonne pas. Outre la culture, il a de la personnalité. Et il déteste les chiens !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. h16

    8 juillet, 2009 à 16:16

    Intéressant, éclairant et pas rassurant, surtout si l’on tient compte des (éventuels) animaux de compagnie. Où vont-ils échouer ?

    Répondre

  5. b.mode

    8 juillet, 2009 à 16:23

    @H16 On parle du bichon maltais de madame à l’intégration et de son rottweiler à la défense !

    Répondre

  6. mancioday

    8 juillet, 2009 à 16:30

    C’est sur que Bernadette n’avait pas la même influence ;)

    Répondre

  7. Gaël

    8 juillet, 2009 à 16:31

    c’est bien hein le moteur de recherche left_blogs ? :)

    Répondre

  8. lediazec

    8 juillet, 2009 à 16:32

    @H16 J’ai oublié de le précisé : Frédo Mitte aime les chats. Pour leur indépendance. Aime les chiens. Pour leur fidélité. Mais n’aime pas voir (comme nous tous) des bêtes enragées se balader dans la rue et dans les ministères. Que fait-on d’ordinaire d’une bête enragé ? Sarko l’offre à son Ministre de la Culture!

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. h16

    8 juillet, 2009 à 16:53

    Ah pardon, je m’inscris en faux. Lefebvre n’est pas une bête enragé, c’est une bactérie qui provoque des démangeaisons. Un peu d’alcool et tout ira bien.

    Répondre

  10. Harakiri

    8 juillet, 2009 à 17:09

    Heureusement que le petit Sarko est sous l’influence d’une femme soit disant de gauche, vu la politique qu’il mène à l’heure actuelle, il faut espérer que sa prochaine compagne ne sera pas Marine LePen

    Répondre

  11. b.mode

    8 juillet, 2009 à 17:10

    @Gael effectivement, j’aurais eu du mal à le trouver celui-là !!! ;)

    Répondre

  12. lediazec

    8 juillet, 2009 à 17:23

    @ h16 Si c’est avec de l’alcool qu’on soigne cette affaire, le chef n’a qu’à lui adjoindre Borloo !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  13. b.mode

    8 juillet, 2009 à 17:26

    @harakiri Ou bien Nadine Morano. Là on va se retrouver avec Niko saliagas à la culture !

    Répondre

  14. Orphée Delarue

    8 juillet, 2009 à 17:53

    Là où il faut rester straight c’est juste que je ne vois pas ce que ça apporte de plus à Bertignac et à Julien Doré qu’ils n’ont par eux-mêmes… donc je pense qu’il ne faut pas mélanger les serviettes de table même si la table est mise par-dessus la limite gauche droite dans la pinède de la dictature du mille pièces cuisine (sur cour ou en sous-sol). Toute comparaison gardée, Doré et Bertignac ce sont plutôt des mecs bien et d’ailleurs pour le confirmer, qu’on n’a pas trouvé parmi les signataires pour la loi Hadopi malgré de lourdes pressions (vu celles que je peux connaître que des amis proches ont reçues, à ce propos). Respect. Bien cordialement de prendre soin des petites différences en matière de solidarité populaire.

    Répondre

  15. Orphée Delarue

    8 juillet, 2009 à 17:54

    Là où il faut rester straight c’est juste que je ne vois pas ce que ça apporte de plus à Bertignac et à Julien Doré qu’ils n’ont par eux-mêmes… donc je pense qu’il ne faut pas mélanger les serviettes de table même si la table est mise par-dessus la limite gauche droite dans la pinède de la dictature du mille pièces cuisine (sur cour ou en sous-sol). Toute comparaison gardée, Doré et Bertignac ce sont plutôt des mecs bien et d’ailleurs pour le confirmer, qu’on n’a pas trouvé parmi les signataires pour la loi Hadopi malgré de lourdes pressions (vu celles que je peux connaître que des amis proches ont reçues, à ce propos). Respect. Bien cordialement de prendre soin des petites différences en matière de solidarité critique, sinon il n’y a plus qu’à se flinguer vu le nuage de poussière à l’horizon.

    Répondre

  16. b.mode

    8 juillet, 2009 à 17:57

    Mais elles sont prise en compte ces différences, très chère Orphée ! Tous les gens cités dans ce billet ne sont pas à mettre dans le même panier de crabes! N’empêche qu’ils sont allés à la soupe avec Sarkoman ou pas, Julien et Louis ? ;)

    Répondre

  17. Marie

    8 juillet, 2009 à 18:18

    ah ben voilà un bon plan… pfff, désolant tout ça !

    Répondre

  18. des pas perdus

    8 juillet, 2009 à 18:52

    Heureusement que Carla est de gauche …

    Répondre

  19. b.mode

    8 juillet, 2009 à 19:57

    @Marie Un bon plan près de chez vous ! ;)

    @ pas perdus La gauche caviardée à n’en point douter… :oops:

    Répondre

  20. RPH

    8 juillet, 2009 à 22:36

    Cher B.Mode, Orphée c’est plutôt un prénom masculin…

    Avec Julien Clerc, Julien Doré, c’est devenu Carlatralala…

    Répondre

  21. marie laure

    8 juillet, 2009 à 23:55

    Je suis étonnée qu’on en soit étonnée : c’est une marque de fabrique de la monarchie que d’avoir toujours des favorites qui influencent les affaires. Ah oui, le règne du nano a changé nettement le fonctionnement de nos institutions mais ce qui est encore plus affolant, c’est que personne ne se révolte vraiment et qu’au contraire, les laquais soient de plus en plus nombreux..

    Répondre

  22. b.mode

    9 juillet, 2009 à 1:12

    @ RPH Oui tu as raison ! :oops: C’est le e à la fin qui m’a enduit avec de l’erreur !
    @Marie Laure Au niveau de la courtisanerie, on atteint des sommets même si sous tonton c’était à peu près la même chose. Et les mêmes gens… Tapie, Kouchner, Séguéla, Attali, Benamou, Hanin,feu Sevran etc…

    Répondre

  23. bazon

    10 juillet, 2009 à 8:17

    Boeuf Mode, Boeuf Mode, ………….., ça me dit bien quelque chose……. Me semble l’avoir lu quelque part…. A moins que ce ne soit un ancien élève……
    ;-)

    Hello boeuf et salut aux éventuels anciens de la fumerie

    bazon (bazon62 pour les intimes)

    Répondre

  24. b.mode

    10 juillet, 2009 à 8:26

    Salut Bazon, ça fait plaisir ! Eh oui tu as bien décodé !!! Bienvenue à toi ! ;) Clarky, Dav, Erby et Polymorphe ne sont pas loin… ;)

    Répondre

  25. renée

    12 juillet, 2009 à 11:49

    Il vaut donc mieux, comme au temps du Roi-Soleil, être dans les petits papiers de Madame de Maintenant…
    On a les égéries qu’on peut.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mélenchon: « Les irlandais ont fini par céder »

http://www.dailymotion.com/video/xaoy5d Source Europe 1 Rien à ajouter à cette minute néce…