• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009
( 8 juillet, 2009 )

Carla et les chics types

carla100.jpg

En Sarkozie, il fait bon d’être ami de Carla. Ça autorise au pire à rencontrer l’omnipotent et à manger un morceau avec lui. Ça, on le laisse aux moins chanceux genre Louis Bertignac, Julien Clerc ou même Julien Doré, des soit-disantes voix de gauche. On risque l’overdose de fondue (son plat préféré) ou au mieux l’indigestion de pizzas (son péché mignon). Le tout arrosé d’eau minérale naturelle. Avec obligation en sus de subir la logorrhée narcissique de l’hôte prestigieux pendant tout le repas. Bonjour la soirée sympatoche.

Ça permet aussi dans le meilleur des cas de trouver un bon job. Ainsi en janvier dernier, Marin Karmitz, l’ancien gauchiste et pote de Carla, a été nommé par le chef de l’état, délégué général du Conseil de la création artistique sur les conseils de son épouse. Ainsi plus récemment, Philippe Val proche de Carla, a été nommé directeur de France Inter, par Jean-Luc Hees, lui même nommé par Sarkozy et conseillé par Val. Vous me suivez ? Ainsi toujours, au dernier remaniement ministériel, Frédéric Mitterrand, ami de Carla et de sa maman, s’est vu offert le prestigieux portefeuille de ministre de la Culture.

Dans un autre style, Pascal Rostain, paparazzi de son état, est devenu quasiment le photographe officiel de l’Elysée. C’est pourtant lui qui avait pris la fameuse photo de Cécilia Sarkozy et de Richard Attias à New York en 2005. Celle qui avait tant énervé Chouchou. Mais le sulfureux photographe est l’ami de vingt ans de l’ancien top model, ça aide !

Lire la suite…

( 7 juillet, 2009 )

Olga ma vache et autres nouvelles– Roland Dubillard

olga01.jpg

La vie n’est réelle ou ne le devient que lorsqu’elle est rêvée, quand son destin s’accroche aux branches de l’illusion pour saisir le pavé des injustices, pour éteindre ou allumer le feu des passions. Pour baiser des lèvres assoiffées ou caresser la courbe d’un désir torrentueux.
Tout le monde le pensait, quelques-uns le disaient, d’autres se taisaient, mais tous étaient unanimes : ce couple ne tiendrait pas ! Cette passion était une toquade. Un caprice intellectuel dont on parlerait plus tard avec amusement.

L’histoire de cette nouvelle et des deux autres (« Les campements » et « Confession d’un fumeur de tabac français ») donnent au livre la folie à partir de laquelle l’auteur s’applique à détruire par l’absurde les règles bien établies d’un ordre dont la cohérence ne tient qu’à son bon vouloir.
Parce qu’il était à plat, qu’il avait besoin de repos. Parce que le hasard arrive parfois au bon moment. Pour des tas de raisons ou pour une seule, ses pieds se posèrent là. L’échec de son drame poétique « L’ampoule » l’ayant précipité dans le néant, l’espoir l’ayant quitté, pour lui éviter un naufrage définitif, son ami Gabon, artiste peintre ayant réussi par la suite une belle carrière de chauffagiste, l’invita à venir passer quelques jours dans sa maison de Normandie. Ce séjour était l’occasion de faire le point et de repartir de zéro avec cependant quelques certitudes, sinon à quoi cela servirait de repartir de zéro ? Voilà un voeu qui m’a toujours laissé perplexe : « repartir de zéro ». Cela veut dire quoi ? Que l’expérience acquise précédemment ne sert à rien ? Que tous ces efforts sont juste bons à être annulés ? Est-ce parce que l’on met le kilométrage d’un compteur à zéro que le moteur devient aussi net qu’à sa sortie d’usine ? Ne nous égarons pas !

Lire la suite…

( 6 juillet, 2009 )

Le front républicain est à la démocratie ce qu’est un pansement face à une hémorragie…

lepen10.jpg

A Henin-Beaumont, ancienne cité minière du Pas de Calais, rongée par le chômage (19% de la population), le candidat divers gauche Daniel Duquesne emporte la mairie avec 52.4% des voix. Il bénéficiait du soutien de l’ensemble des forces politiques excepté celui du Front National. Celui-ci réalise près de 48% des voix ce qui est une très mauvaise nouvelle pour la démocratie. Ainsi donc l’extrême droite qu’on croyait laminée par don Sarko et ses moulins à vent renaît de ces cendres encore tièdes.

Le Front National va déposer un recours devant le tribunal administratif arguant que Daniel Duquesne aurait assuré pendant la campagne que des subventions nationales, régionales et départementales pour Hénin-Beaumont seraient supprimées en cas de victoire de Steeve Briois et de sa colistière, Marine Le Pen. Cette dernière a déclaré : « La mafia UMPS s’est coalisée pour faire barrage à une possible victoire de nos idées. Sans projet, sans programme, appuyés par les médias, les groupes de pression et le showbizz, ils ont déversé leur haine sur une population déjà lourdement frappée par la crise et la gestion calamiteuse des politiciens locaux. » Une tension notable a suivi l’annonce de la victoire de Daniel Duquesne. Celui-ci a été aspergé de gaz lacrymogène tandis qu’il saluait ses partisans devant la salle des fêtes de l’hôtel de ville…

Ce vote municipal faisait suite à la gestion calamiteuse de l’ancien maire, le socialiste Gérard Dalongeville, mis en examen et écroué pour son implication présumée dans un trafic de fausses factures. Le PS ne sort pas grandi de cette élection. Bien que voisine de 30 km, la première secrétaire, Martine Aubry, n’avait même pas daigné venir soutenir au premier tour le candidat investi Pierre Ferrari. Le député PS du Pas-de-Calais Albert Facon avait regretté cet état de fait et déclaré que le piteux résultat du premier tour était du à l’implosion du Parti Socialiste : « Depuis cinq ou six ans, la PS a éclaté en mille morceaux. Pour des querelles de personnes. Le parti est en pleine déliquescence« .

Lire la suite…

( 5 juillet, 2009 )

Ni dieu ni maître

deowar.jpg erby kezako

Quelques réflexions sur un thème connexe

Dieu par Rimbus
Au nom de Dieu ? par Alain Rénaldini
Dans quel parti politique Dieu a-t-il sa carte? par Romain Blachier
« Dieu n’existe probablement pas » par Le coucou
Lettre à dieu par M.
Sarkozy et dieu : un scandale par Nicolas J.

Lire la suite…

( 4 juillet, 2009 )

Sarko, menteur comme un arracheur de dents !

http://www.dailymotion.com/video/x9r0h1

Remarque bien,  les retraités, ils sont souvent édentés, ça aide. Mais bon quand même, oser la démagogie à ce point pour faire tout le contraire une fois élu, ça démontre au mieux une méconnaissance crasse des dossiers , au pire un absolu mépris pour la réalité des faits. « Le financement des retraites est résolu jusqu’en 2020, madame » affirme Sarkozy sans vergogne à la dame du Haut-Poitou lors de la campagne présidentielle 2007 !  Force est de constater que la pseudo-naïve Ségo avait raison… Et que les journaleux de l’époque étaient déjà potiches. Merci à Dagrouik pour avoir sorti cette vidéo édifiante des catacombes de l’histoire du mensonge. Et la bise à Hypos pour m’avoir associé à ce triste rappel…

Lire la suite…

12345
« Page Précédente  Page Suivante »
|