Accueil Politique L’orthographe selon Saint-Luc

L’orthographe selon Saint-Luc

17
0
478

chatel06.jpgAinsi donc, dans sa précipitation à sauver le sous-commandant Darcos des griffes du corps en saignant, le tout-puissant a agi comme d’habitude à la va-vite avant de phosphorer. Avant qu’il ne se fasse bouffer tout cru par ces hordes de fonctionnaires du corps éducatif chevelus et barbus, gauchistes ou anarcho-syndicalistes, fallait vaille que vaille le recaser ailleurs, l’as de la règle de trois et du passé antérieur réunis. Désormais, Xavier la gaffe sévit aux affaires sociales. Son sens de la négociation et de la diplomatie lui sera à n’en point douter fort utile pour affronter la pandémie de chômage qui va continuer à décimer l’hexagone.

S’agiter avant de se servir tel un shaker convulsif, c’est désormais monnaie courante chez le lider minimo. Une devise dévaluée qui n’attirerait même pas les spéculations des traders les plus fous. Si d’aventure, un jour on veut l’immortaliser dans la pierre façon penseur de Rodin, faudra faire appel à un imaginatif. Un gars qui transcende les choses pas un de ces sculpteurs post-pompiers qui reproduit bêtement ce qu’il a sous les yeux.

Lancer une bouteille à l’amer et attendre de voir si ça provoque de l’urticaire dans l’opinion sur rue, telle est la basique stratégie du messie de poche. Avant qu’il n’amorce sa traversée du désert sans avoir glané le moindre strapontin gouvernemental, c’était du reste la fonction essentielle de son pitbull échevelé, Lefebvre inutile. Il n’a pas de bol Frédo, il lèche tel un basset-hound en chaleur mais il n’a jamais de susucre en retour… Ingrat, va !

Bon, revenons à nos moutons, en l’eau cul rance à nos chèvres. En lieu et place de Darcos, fallait mettre un Monsieur pour calmer les profs. Un mec de confiance comme on dit dans le mitan. Un fidèle d’entre les fidèles. Sous la main, le dabe avait ce qu’il fallait. Un gars qui n’avait pas fait trop de bruit au tourisme et à la conso et qui avait joué les porte-paroles du gouvernement aux ordres et sans état d’âme. Bref, l’homme de la situation. Ainsi fut nommé Luc Chatel, ancien du groupe international de cosmétiques L’Oréal ce qui doit expliquer son brushing impeccable

Le hic, c’est que depuis sa nomination, le premier de la classe multiplie les bourdes. D’abord, un de ses sbires organise, à l’insu de son plein gré, une rencontre bidonnée dans un Intermarché, avec des ménagères de moins de cinquante dents pour causer coût des fournitures scolaires. Manque de fion, le pot aux roses est découvert par des plumitifs. Il s’agit en réalité d’une claque de sympathisantes UMP convoquées là pour la circonstance. Remarque bien, le haut-fonctionnaire ne faisait que singer à son petit niveau les méthodes du roitelet quand il se déplace en Gaule profonde. Horde de flics pour mater les fâcheux et applaudissements mis en scène façon plateau téloche pour les thuriféraires. Circulez, y’a rien à voir pour les opposants. Par ici la bonne soupe, pour les encartés. L’affliction a dépassé la réalité…

Mais ce n’est pas tout. Notre tout nouveau ministre de l’Education Nationale se révèle aussi un caïd de l’orthographe. Dans un récent dossier de presse consacré à la rentrée scolaire, il accumule les fautes d’orthographe façon cancre de fond de classe à côté du radiateur. Tout y passe, zéro pointé sur toute la ligne. Extraits choisis : « La rèforme de l’enseignement primaire, qui est entré en application à la rentrée 2008, s’appuie sur des horaires et des Les programmes, redéfinis par arrêtés du 9 juin 2008 qui s’articulent avec les sept grandes compétences du socle commun. »« En 2009, se sont 214 289 élèves qui ont suivi [...] » « Ces formations concerneront prioritairement les enseignants qui exercent pour la première fois en école maternelles. »

Nous voilà rassurés. Une fois de plus, l’as des as a nommé the right man at the right place comme on dit chez les rosbifs. Dormez, bonnes gens, le gouvernement veille sur vous.

agora.gif

betapolitique01.jpg

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

17 Commentaires

  1. babelouest

    5 septembre, 2009 à 9:30

    Les hommes-liges du phénomène rase-bitume sont à son niveau. C’est bien pourquoi il réforme à toute vibrure (gare les sorties de routes), afin que le reste de la France condescende à descendre à son niveau.

    Répondre

  2. Trub

    5 septembre, 2009 à 9:53

    Merci de m’avoir rassurée. Tu me réveilleras quand il se passera quelque chose ?

    Répondre

  3. Joffroy

    5 septembre, 2009 à 11:22

    Le casting est toujours le même dans les fims de la Sarkomount productions. Des figurants incultes qui doivent tout au petit pâtre.

    Répondre

  4. mancioday

    5 septembre, 2009 à 12:33

    Luc Chatel les accumule..

    Encore un qui ne fera pas de vieux os à l’éducation nationale.

    Répondre

  5. b.mode

    5 septembre, 2009 à 13:37

  6. clarky

    5 septembre, 2009 à 15:21

    oupela terrible mon seigneur lefebvre !!!

    jolie baie vitrée sinon :)

    frédo, même en parlant avec les mains on sent bien qu’il fait plein de fautes d’orthographe…

    Répondre

  7. lediazec

    5 septembre, 2009 à 17:34

    Ah, ce pauvre Luc ! En voilà un qui n’a pas manqué la pelle ! On lui col une tarte ? Ma tante l’a toujours dit : si ça continue quand ça à les colles, tu serà gens d’armes aux points ronds !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  8. b.mode

    5 septembre, 2009 à 23:25

  9. clarky

    6 septembre, 2009 à 0:21

    c’est ce que l’on appelle la propaganda non ??!!??, une chose me rassure dans cette vidéo, c’est quand le roitelet dit qu’il est payé!, tain moi qui croyais qu’il faisait ça pour la france et ne s’attachait pas à des choses si futiles soient elles sonnantes et trébuchantes…

    lui reste maintenant à mettre tout ce beau monde de l’ump au pas cadencé sur la question de cette merde de taxe carbone!! , il doit trancher et nous troncher par la même.

    Répondre

  10. b.mode

    6 septembre, 2009 à 6:31

    Eh oui Lolo mais c’est la télé belge, une fois, qui diffuse cet édifiant reportage. Jamais tu ne le verras en France…

    Répondre

  11. BA

    6 septembre, 2009 à 7:28

    Les journalistes de la RTBF montrent que Sarkozy et ses communicants manipulent les électeurs.

    http://www.dailymotion.com/video/xae82r_sarkozy-pas-une-tete-ne-doit-depass_news

    A mon avis, Luc Chatel est THE RIGHT MAN AT THE RIGHT PLACE. Luc Chatel travaillait au marketing chez L’Oréal, puis il est passé DRH, toujours dans le groupe L’Oréal.

    A l’Education Nationale, Luc Chatel va faire ce qu’il sait faire :

    - du marketing

    - de la  » gestion des ressources humaines  » (en clair : ne pas remplacer les enseignants qui partent à la retraite)

    - de la communication

    - de la publicité

    - de la manipulation médiatique

    - du pipeau.

    Répondre

  12. babelouest

    6 septembre, 2009 à 9:27

    En somme, à la tête de l’Etat on trouve des pipole, des pipole, des pipole, du pipeau, des (voir Saint Claude dans Wiki) et du pi…pitcha LOL

    Répondre

  13. clarky

    6 septembre, 2009 à 16:01

    @bernardo de la butte
    et des belges qui te font chocolat, y’a vraiment plus de respect au pays des léonidas :)

    Répondre

  14. clarky

    6 septembre, 2009 à 23:32

    rha putain, viens de revoir un singe en hiver sur direct 8, mon dieu que j’aime ce film!!!
    chatel doit avoir de bien petits rêves, ceusses qui connaissent le film comprendront, les autres allez vous faire foutre biscotte c’est un crime de passer à côté d’un tel chef d’oeuvre (pas chatel hein le film!!!), faut que je remette la main sur sur les blondin de mon paternel, une autre vision des hussards sur le toit :)

    Répondre

  15. les amis du négatif à l'oeuvre

    7 septembre, 2009 à 10:39

    Un ami proche a attiré mon attention sur cet article dont il estimait la tournure proche de ma propre manière d’écrire…(ZAZ)…Je me suis donc rendu sur place pour y lire le texte en question et à bien des égards en effets et sur le même sujet, il n’est pas si extravagant de voir quelques similitudes avec ce que j’ai déjà rédigé ou décliné sur le même thème… voir sur des thèmes connexes….
    Je me suis donc permis d’inviter ce texte sur nos pages où il figure maintenant en tant que « article invité ».
    Je m’empresse de signaler à l’ami en question que je ne suis pas l’auteur de cette brillante critique du xavier « pimpom »…
    Bien cordialement
    Steph.K
    http://nosotros.incontrolados.over-blog.com/article-35776895.html

    Répondre

  16. b.mode

    7 septembre, 2009 à 12:23

    Bien cordialement à vous et merci pour la diffusion du texte.

    Répondre

  17. emule

    6 décembre, 2009 à 21:30

    assez interessante, merci pour l`article

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Abécédaire d’un quinquennat (tome 2)

N comme nihilisme : au sein de la jeunesse entre autres, il se sédimente un je ne sais quo…