( 8 septembre, 2009 )

Le Conti démontait Crise-tôt !

mathieu01.jpgLes émissions politiques à la téloche se comptent sur les doigts d’une main, même celle d’un manchot. La qualité est souvent des plus décevantes et les figurants se pavanant sous les sunlights des topics semblablement toujours les mêmes. Tiens, prenez maux croisés sur France 2, une émission qui se veut informative, avec analyse de la merde sociale, économique et surtout politique du moment, ça se laisse regarder mais toujours cette impression de fade une fois le débat achevé. Hier soir pourtant, le deuxième débat valait la peine d’être vu, non pas parce que les habituels squatters de la vie politicienne et autres journaleux soi-disant efficients étaient conviés à nous éclairer de leur science passablement redondante, mais tout simplement parce que de temps en temps , il se trouve un invité qui n’a que faire de la bienséance et du respect d’autrui, qui te rentre dans le lard surtout quand t’as du porc sans salut en face de toi.

Donc sur ce plateau de fruits d’amers, on pouvait admirer des professionnels de la caste dite savante qui font et défont l’actualité quelle qu’elle soit, à savoir des paresseux ridicules: l’inénarrable Laurent Joffrin et le partisan chantant du Fig mag Alexis Brézet, et des politiques : le fabuleux Frédéric Lefebvre et le brun ténébreux voire opaque Benoît Hamon. Jusque là on se dit qu’on va s’emmerder sévère et surtout entendre les mêmes conneries une nouvelle fois débitées par des mecs qui n’ont aucune prise directe avec la réalité de ceusses qui traînent la savate au quotidien. Et puis on remarque une tronche, celle d’un gonze qui en impose, taillée à la hache, épaules larges, regard noir. Avec lui tu sais immédiatement que ça va causer vrai, pas la peine de tourner la langue 7 fois, telle la devise de l’OM, ce bonhomme va droit au but.

Y’a des types qui imposent naturellement le respect, l’admiration, la sympathie en somme, ce mec en fait partie. Xavier Mathieu sur ce plateau dominait de la tête et des épaules les fanfaronnades et autres pensées aseptisées. Condamné par notre justice que l’on sait impartiale et évidemment indépendante, Xavier en a pris pour 6 mois avec sursis pour, rappelons le, saccage d’une préfecture. Si ma mémoire ne flanche pas, ce délégué CGT des « Conti » avait été vedette malgré lui du flot médiatique s’abreuvant de la misère ouvrière, sûr que ça doit faire mouiller la bourgeoise du jt de tf1 en voyant ce bellâtre fracasser ici quelques ordinateurs d’ordonnateurs, là du mobilier de bourreau.  De mémoire, mais peut être me trompe-je, là où France 2 avait eu la jugeote et la décence de flouter le faciès de ce redoutable syndicaliste, TF1 dans sa généreuse et inlassable soumission à la quête (qui a dit l’enquête!!!) de la vérité, s’octroyait le droit, sans savoir, de montrer Xavier Mathieu non pas cul nu mais face caméra bien reconnaissable, on ne sait jamais, si cette belle entreprise de déstabilisation peut aider l’injustice tant il est vrai qu’un bureau de préfet mis en vrac désorganise les rouages de notre belle administration, on l’a suffisamment expérimenté à Saint-Lô ou ailleurs!!

On ne se méfie jamais assez des auxiliaires du pouvoir qui font de l’être anonyme un sujet de complément pour 20H. Le jugement dernier reconnaît par son accusation Xavier Mathieu coupable des faits de société qui ne lui sont pas toujours reprochés, ce mec et ses potes de Conti ont fait valser des bricoles dans un haut lieu de l’état, soit;  quand des sympathisants de la droite au pouvoir s’en donnaient à coeur joie pour détruire avec une violence bien pire des locaux de notre belle république ou un bureau de ministre, que faisait cette justice que monsieur Sarkozy veut semblable pour tous, que l’on soit puissant ou insignifiant ??!!??

Que s’est-il donc passé hier soir chez Calvi ?
Lefebvre a pris la parole, à sa manière comme il sait le faire. pensant qu’il allait s’en sortir par de la formule choc et inébranlable. Il se met à rendre justice à celle qui condamne le fauteur de troubles, le syndicaliste voyou, le leader cgtiste qui ne montrerait pas l’exemple en se laissant aller à de la violence dite gratuite, vrai que de se faire licencier comme une merde, avoir des enfants à élever, se demander ce que l’on va bouffer demain et où l’on va crécher devrait induire une franche envie de faire la fête… sauf que Monseigneur Lefebvre ne sait pas qu’il a en face de lui un mec connaissant la vie, bien sûr pas celle des nuits torrides sur une piste de danse à se trémousser avec Nadine. Pour le coup, l’évidence saute aux yeux, enfin quelqu’un qui parle comme moi, qui dit merde à Lefebvre (plus joliment et avec plus de subtilité, caméras et maîtrise de soi obligent), mais l’effet est garanti. Rendre hommage à ce type que j’ai découvert avec l’épopée relatée des Conti ne souffre d’aucune mise en scène. Se faire traiter de voyou, de casseur, presque de voleur de poules par un politicard sans envergure dont le rictus facial transpire le mépris, ne laisse pas à bout de souffle, bien au contraire.

Mathieu lui a chanté Ramona à sa manière, celle d’un mec qui doit savoir ce que c’est que de travailler dans la merde, de se salir les mains sans passer par la case emploi fictif, abus de bien social ou délit d’initiés. Se battre? ça à du sens quand t’es pris à la gorge lui a expliqué Xavier Mathieu. Se faire condamner soit, mais où sont les patrons voyous que Sarko et sa clique dénoncent à longueur monotone de journée à qui veut les entendre. Lefebvre hier soir a été d’une petitesse que je ne lui connaissais pas si grande, se prétendre chevalier blanc et ne ressembler qu’à un simple palefrenier tout juste bon à brosser le cul et accessoirement le portrait toujours flatteur de son bon maître, à la botte de neuneu vert quoi. En un haussement de voix, Mathieu a réduit à sa plus simple expression son auditoire, percutant, juste, parfois autoritaire mais toujours respectable, l’entendre fut un ravissement pour le lambda devant sa boite à images pour peu que l’on sache ce que le terme galérer  veuille dire et l’avoir un tant soit peu côtoyé. A lui tout seul, il a illuminé le débat où de Libé au Fig Mag, de l’UMP à l’aile gauche du PS, on essayait  de démontrer pourquoi la violence pouvait ou non se justifier. L’autre , sorti de nulle part j’aurais envie de dire, t’as remis tout ce beau petit monde à l’heure du thé en agitant sa trotteuse cadencée au bon décibel.

Un soubresaut de la vie qui éclabousse un plateau télé a quelque chose de salvateur  et de réjouissant, mais d’assez déplaisant malheureusement aussi puisqu’une fois les lumières de la ville éteintes on sait pertinemment que les précieuses ridicules se gaveront toujours autant en ignorant les toujours plus nombreux vendangeurs tardifs venus malgré eux cueillir les raisins de la colère noire qu’incarne, à merveille, ce type remarquable qu’est Xavier Mathieu.

Alexandre du Mât

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Le Post

http://www.dailymotion.com/video/xafnma par politistution

vendredi02.jpg

betapolitique01.jpg

28 Commentaires à “ Le Conti démontait Crise-tôt ! ” »

  1. b.mode dit :

    Vingt ans après, il ne restera que des ruines…

  2. lediazec dit :

    Lolo , tu n’es jamais aussi bon que quand tu es en colère. Tel un paladin des temps modernes, tu pourrais crier avec le poète : « Je ne suis ni de droite ni de gauche. Je suis dans la merde. Ca ne porte pas toujours bonheur. » J’ajouterai pour être complet : ce qui ne peut être évité doit être contesté !
    Fortissimo !!!

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  3. Gaël dit :

    ah enfin des mots sur l’émotion suscitée par cet extrait vu sur tes reins et terroirs

  4. clarky dit :

    merci à vous de prendre le temps de lire surtout, faut se les farcir mes merdes indigestes :)

    rodo, la colère est saine et quand certains sèment la misère il ne faut pas s’attendre à récolter autre chose qu’une forme de violence qui reste somme toute franchement humaine et loin des actes de vandalisme impardonnables qu’on voudrait nous faire gober!!!

    des Mathieu il en faudrait plus, parce qu’un chérèque ou une notat ça se couche plus que ça ne la ramène, quoique la baballe ils l’ont ramenée plus d’une fois…

  5. BA dit :

    Très bon billet. Vas-y. Continue.

  6. Nanougk dit :

    Bravo pour votre billet qui fait ressortir toute la colère exprimée et l’émotion que chaque lambda qui regardait cette emission si lisse d’habitude a pu ressentir………je suis très fière de ce « mec » qui en a comme on le dit grossièrement, et comme vous l’avez si joliment décrit l’autre allumé de Lefèvre à été bien remis à sa place….un trop rare grand moment de télévision !!!!!!!!

  7. Harakiri dit :

    Un billet fort bien écrit. J’ai vu un extrait de l’émission au zapping et il est vrai que le monsieur a fort bien rabaissé le caquet de Lefebvre. J’aime bien les grandes gueules qui ont le parlé vrai et la verve forte et qui ne se laisse pas faire. J’ai bien aimé quand il a clâmé qu’il n’était pas contre être condamné mais à condition que les patrons voyous le soient avec lui. Il a pas tort, ce serait bien quand même de s’y mettre afin qu’ils ne se croient pas tous permis de par leur puissance financière et par l’excuse de la crise.

  8. Xuan dit :

    Bien vu et bien dit. Le zapping m’a fait du bien aussi.
    Quand les « Deschiens » relèvent la tête, les bourgeois regardent leurs godasses. En voilà un qui mériterait largement la place à Thibault

  9. gauchedecombat dit :

    je n’ai pas vu cette émission, mais à te lire, je le regrette : c’est comme si j’y étais…. Merci

  10. b.mode dit :

    Un Lolo comme on l’aime, remonté comme une pendule suisse et prêt à pourfendre l’hypocrisie et la bêtise où qu’elles soient ;)

  11. babelouest dit :

    Tout ce dont ces #!§$¤* se réclament se fait nécessairement sur le dos d’un peuple européen qui a déjà trop donné inutilement, au seul bénéfice des multinationales et les banques. Pas étonnant si la réaction de ce peuple commence à se faire tangible, malgré le black-out des médias.Que ce mécontentement grandisse encore, au point de déborder ces digues de l’information, et le sentiment de puissance face aux grands va se concrétiser par un rejet massif et sans doute violent.

    Nous risquons la guerre civile entre l’Europe mondialisée d’En-Haut, qui a déjà attaqué depuis longtemps, et l’Europe d’En-Bas, qui va signifier son veto à l’augmentation des pressions et des spoliations. Le mépris pourrait bien laisser la place à la peur. Tremblez, faux puissants, communicateurs véreux, politiciens narquois !

  12. b.mode dit :

    Rien à voir babel mais quand même un peu. On s’organise un repas chez le jap dont tu parlais avec minotaure et moi prochainement. On remet ça avec du beau monde en novembre, ok ?

  13. babelouest dit :

    Ok, B.mode. Au fait, qui est minotaure ?

  14. babelouest dit :

    Rencontrer minotor sera un plaisir pour moi !

  15. romain blachier dit :

    hops taggués dans une chaine

  16. nicaud elizabeth dit :

    excellent papier qui renvoie bien à la médiocrité des politiques aujourd’hui que ce soit l’attitude de vierge effarouchée de lefebvre ou l’air compassé de hamon non décidemment ces minables ne nous méritent pas

  17. des pas perdus dit :

    Je n’avais pas vu l’émission. Très intéressant.

    Lefevbre a été remis à sa place.

    Et Mathieu rappelle des choses essentielles et montre combien la justice est partiale.

  18. b.mode dit :

    Calvi sans dec, quelle triste évolution ! C’est devenu un passe-plat comme les Denisot and co..

  19. b.mode dit :

    @romain On va te répondre de manière collégiale ! ;) Lolo des idées, y’a rodo qui planche !

  20. clarky dit :

    merci à vous tous, mais le seul qui finalement devrait être remercié c’est Xavier Mathieu qui en une petite dizaine de minutes, et encore, a remis les pendules à l’heure !!!

    @bernard
    je sais pas encore de quoi tu parles concernant la réponse collégiale à romain vu que j’ai eu une journée terrible à décaisser de la terre dure comme du béton armée en vue de la préparer avant plantation, en plus paraitrait que l’été devrait durer jusqu’à noel@jt de france 2, putain ça promet et si de surcroit pleut pas autant planter des pierres directement…

  21. Sophie dit :

    Cher Alexandre du Mât, votre plume est aussi authentique que délicieuse. Avec ce génial billet, vous êtes un peu comme un Xavier Mathieu du web. Bravo !

  22. mancioday dit :

    Effectivement, je plussoie. Très beau billet Clarky.

    Calvi et Lefebvre ont une attitude méprisante, tellement déconnectés des réalités sociales. Xavier Mathieu a par instant des accents de Marchais. Ca faisait bien trop longtemps qu’un homme issu du monde ouvrier n’avait pas autant désarçonné nos politiques…

  23. b.mode dit :

    Ajout d’un autre extrait de l’émission où l’on constate une fois de plus l’aspect définitivement indécrottable du pitbull élyséen. Mordre à tout prix et ne pas écouter. Tout un symbole de cette présidence…

  24. clarky dit :

    en bossant ce matin j’avais calé ma radio sur rmc, ouais je sais je déconne mais je me referai pas, et entre 2 godets de vivaces j’ai eu le plaisir d’entendre xavier mathieu.

    les conti c’est définitivement mort, heureusement que le gouvernement s’est emparé du dossier pour changer la donne …

    écoutez l’audio, ça vaut le coup, putain que ce mec me plait.

    http://www.rmc.fr/blogs/lesgrandesgueules.php?post/2009/10/07/Partout-ou-Estrosi-passe-les-boites-ferment-Xavier-Mathieu

  25. b.mode dit :

    Content pour les Conti

  26. lediazec dit :

    Je viens de voir ça. Des amendes symboliques. Comment faire autrement ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|