• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009
( 11 septembre, 2009 )

L’immonde du silence

http://www.dailymotion.com/video/xaev0k

Peut-être cette vidéo vous semble familière et l’avez-vous déjà visionnée, mais je ne peux m’empêcher de vous la faire partager à nouveau puisque je la découvre à l’instant si je puis dire…

Il est des silences plus révélateurs que de longs discours !

Alors je vous demande de vous taire!!!

En ce jeudi 3 septembre, le cap Nègre semblait déjà bien loin pour un Sarkozy passablement gestuel lors de sa première sortie de rentrée des crasses.

( 10 septembre, 2009 )

Scène de racisme ordinaire

http://www.dailymotion.com/video/xafxrd

Scène de racisme ordinaire en Sarkozie

Hortefeux tel qu’en lui-même et les autres qui lui caressent la joue comme on caresse un chien. A vomir ! C’est comment qu’on freine, j’aimerais descendre de là !

Edit : comme le signale un lecteur, le préfet Paul Girot de Langlade a été démis de ses fonctions pour des raisons similaires. Alors ?

( 8 septembre, 2009 )

Le Conti démontait Crise-tôt !

mathieu01.jpgLes émissions politiques à la téloche se comptent sur les doigts d’une main, même celle d’un manchot. La qualité est souvent des plus décevantes et les figurants se pavanant sous les sunlights des topics semblablement toujours les mêmes. Tiens, prenez maux croisés sur France 2, une émission qui se veut informative, avec analyse de la merde sociale, économique et surtout politique du moment, ça se laisse regarder mais toujours cette impression de fade une fois le débat achevé. Hier soir pourtant, le deuxième débat valait la peine d’être vu, non pas parce que les habituels squatters de la vie politicienne et autres journaleux soi-disant efficients étaient conviés à nous éclairer de leur science passablement redondante, mais tout simplement parce que de temps en temps , il se trouve un invité qui n’a que faire de la bienséance et du respect d’autrui, qui te rentre dans le lard surtout quand t’as du porc sans salut en face de toi.

Donc sur ce plateau de fruits d’amers, on pouvait admirer des professionnels de la caste dite savante qui font et défont l’actualité quelle qu’elle soit, à savoir des paresseux ridicules: l’inénarrable Laurent Joffrin et le partisan chantant du Fig mag Alexis Brézet, et des politiques : le fabuleux Frédéric Lefebvre et le brun ténébreux voire opaque Benoît Hamon. Jusque là on se dit qu’on va s’emmerder sévère et surtout entendre les mêmes conneries une nouvelle fois débitées par des mecs qui n’ont aucune prise directe avec la réalité de ceusses qui traînent la savate au quotidien. Et puis on remarque une tronche, celle d’un gonze qui en impose, taillée à la hache, épaules larges, regard noir. Avec lui tu sais immédiatement que ça va causer vrai, pas la peine de tourner la langue 7 fois, telle la devise de l’OM, ce bonhomme va droit au but.

Y’a des types qui imposent naturellement le respect, l’admiration, la sympathie en somme, ce mec en fait partie. Xavier Mathieu sur ce plateau dominait de la tête et des épaules les fanfaronnades et autres pensées aseptisées. Condamné par notre justice que l’on sait impartiale et évidemment indépendante, Xavier en a pris pour 6 mois avec sursis pour, rappelons le, saccage d’une préfecture. Si ma mémoire ne flanche pas, ce délégué CGT des « Conti » avait été vedette malgré lui du flot médiatique s’abreuvant de la misère ouvrière, sûr que ça doit faire mouiller la bourgeoise du jt de tf1 en voyant ce bellâtre fracasser ici quelques ordinateurs d’ordonnateurs, là du mobilier de bourreau.  De mémoire, mais peut être me trompe-je, là où France 2 avait eu la jugeote et la décence de flouter le faciès de ce redoutable syndicaliste, TF1 dans sa généreuse et inlassable soumission à la quête (qui a dit l’enquête!!!) de la vérité, s’octroyait le droit, sans savoir, de montrer Xavier Mathieu non pas cul nu mais face caméra bien reconnaissable, on ne sait jamais, si cette belle entreprise de déstabilisation peut aider l’injustice tant il est vrai qu’un bureau de préfet mis en vrac désorganise les rouages de notre belle administration, on l’a suffisamment expérimenté à Saint-Lô ou ailleurs!!

On ne se méfie jamais assez des auxiliaires du pouvoir qui font de l’être anonyme un sujet de complément pour 20H. Le jugement dernier reconnaît par son accusation Xavier Mathieu coupable des faits de société qui ne lui sont pas toujours reprochés, ce mec et ses potes de Conti ont fait valser des bricoles dans un haut lieu de l’état, soit;  quand des sympathisants de la droite au pouvoir s’en donnaient à coeur joie pour détruire avec une violence bien pire des locaux de notre belle république ou un bureau de ministre, que faisait cette justice que monsieur Sarkozy veut semblable pour tous, que l’on soit puissant ou insignifiant ??!!??

Que s’est-il donc passé hier soir chez Calvi ?
Lire la suite…

( 7 septembre, 2009 )

Bal au centre

tango01.jpgEn politique et en alliances je suis un peu comme le type de cette histoire de Théodore Sturgeon, « l’idiot de la fable », aussi nul qu’au premier jour de la création. Ouvrant des yeux exorbités sur un univers où chaque pas était la trappe de votre trépas. Le type à qui on parlait, qui entendait, mais le type pour qui les sons n’avaient aucune signification. Et s’il y en avait une, il se gardait bien de nous en faire part.

Les échéances régionales de 2010 approchant une espèce de consensus s’insinue dans les esprits et les responsables politiques de chaque unité de production mettent les bouchées doubles pour attirer la sympathie du demi-adversaire de hier et du futur ex-meilleur compagnon de demain. Nul n’ignore que cet intérêt pour son prochain n’est pas le fruit d’un acte spontané et généreux. L’altruisme étant une denrée très rare en politique. Les choses pratiques passant avant tout le reste, les opposants de l’Omnipotent n’ont qu’une seule idée, lui faire rendre gorge. Lui faire payer son arrogance et son penchant pour une certaine forme d’autocratie !

Et ce n’est pas la dernière bourde en date qui va arranger son image devant l’opinion, même si sa puérilité incite davantage au sarcasme qu’à la colère. Celle-ci consistant à choisir ses invitées en fonction de la taille comme lors de sa visite à l’usine Faurecia de Caligny, dans l’Orne, le 3 septembre. C’est ce que dénonçait Jean-Philippe Schaller de la RTBF, la télé belge. « A part les ministres, aucune tête ne dépasse », s’est amusé à déclarer le commentateur, pas peu fier de pouvoir jouer un petit tour de sa façon à son très « supérieur » voisin. Le témoignage de l’employée ne laissant pas planer le moindre doute : « On m’a dit que vous avez été choisie sur un critère de taille. Est-ce que c’est vrai ? », interroge ce correspondant de la chaîne belge. « Oui », répond cette femme. « Il ne faut pas être plus grand que le président ? », insiste le journaliste. « Voilà », répond sobrement l’employée.

Même les exemples désastreux de messieurs Luc Chatel et Hortefeux avec Fadela Amara dénoncés dans la presse récemment qui avaient ouvert le bal des indécents avec la mise en scène de faux citoyens, mais de vrais militants, pour chanter la gloire des ministères, n’ont pas l’air d’avoir servis d’exemple au Président. Naturellement la question se pose de façon brutale : le chef de l’état est-il idiot, ou, prend-t-il les citoyens de ce pays pour des imbéciles ?…
Lire la suite…

( 5 septembre, 2009 )

L’orthographe selon Saint-Luc

chatel06.jpgAinsi donc, dans sa précipitation à sauver le sous-commandant Darcos des griffes du corps en saignant, le tout-puissant a agi comme d’habitude à la va-vite avant de phosphorer. Avant qu’il ne se fasse bouffer tout cru par ces hordes de fonctionnaires du corps éducatif chevelus et barbus, gauchistes ou anarcho-syndicalistes, fallait vaille que vaille le recaser ailleurs, l’as de la règle de trois et du passé antérieur réunis. Désormais, Xavier la gaffe sévit aux affaires sociales. Son sens de la négociation et de la diplomatie lui sera à n’en point douter fort utile pour affronter la pandémie de chômage qui va continuer à décimer l’hexagone.

S’agiter avant de se servir tel un shaker convulsif, c’est désormais monnaie courante chez le lider minimo. Une devise dévaluée qui n’attirerait même pas les spéculations des traders les plus fous. Si d’aventure, un jour on veut l’immortaliser dans la pierre façon penseur de Rodin, faudra faire appel à un imaginatif. Un gars qui transcende les choses pas un de ces sculpteurs post-pompiers qui reproduit bêtement ce qu’il a sous les yeux.

Lancer une bouteille à l’amer et attendre de voir si ça provoque de l’urticaire dans l’opinion sur rue, telle est la basique stratégie du messie de poche. Avant qu’il n’amorce sa traversée du désert sans avoir glané le moindre strapontin gouvernemental, c’était du reste la fonction essentielle de son pitbull échevelé, Lefebvre inutile. Il n’a pas de bol Frédo, il lèche tel un basset-hound en chaleur mais il n’a jamais de susucre en retour… Ingrat, va !

Bon, revenons à nos moutons, en l’eau cul rance à nos chèvres. En lieu et place de Darcos, fallait mettre un Monsieur pour calmer les profs. Un mec de confiance comme on dit dans le mitan. Un fidèle d’entre les fidèles. Sous la main, le dabe avait ce qu’il fallait. Un gars qui n’avait pas fait trop de bruit au tourisme et à la conso et qui avait joué les porte-paroles du gouvernement aux ordres et sans état d’âme. Bref, l’homme de la situation. Ainsi fut nommé Luc Chatel, ancien du groupe international de cosmétiques L’Oréal ce qui doit expliquer son brushing impeccable

Lire la suite…

12345
« Page Précédente  Page Suivante »
|