• Accueil
  • > Archives pour septembre 2009
( 3 septembre, 2009 )

Alliances : au doigt et à l’oeil !

villiers.jpg

Septembre s’invite en Provence, un léger courant d’air s’aventure dans la pilosité luxuriante de mes jambes à moitié dénudées, le chat a décidé d’envahir façon blitz la sacoche de mon portable et sur cette page abandonnée à mon seul déplaisir, j’entame le décryptage d’une révolution de palais.
A peine remis de son incroyable ,mais vrai ??, malaise, notre grand timonier national reprend donc sa longue marche. L’on aurait pu penser benoîtement qu’après cet incident médical, Nicolas aurait levé le pied, tu parles, lui c’est la voix qu’il lève et au passage le voile sur ses nouvelles orientations politiques. Et pour cause, 2010 rime avec régionales, va donc falloir changer de braquet pour gravir ces cols blancs qu’il a en ligne de mire, faut dire que sur les 22 étapes, 20 sont classées « hors catégorie ». Tous les moyens sont bons puisqu’il est question de victoire, Pyrrhus ou pas il s’en contrefout.

La faim justifiant les moyens, ce boulimique politicien remet donc les bouchées doubles et repense le plan de table, et là on ne va pas être déçus de voir des déchus revenir en grâce. La symbolique c’est bon pour les politologues doit il ruminer, il n’a que faire des railleries. Pour gagner on prend les meilleurs, sauf qu’à l’annonce de cette fine composition d’équipée sauvage, on ressent comme une grosse envie de se marrer. Les festivités se déclinent selon un véritable jeu où l’échec n’est pas de mise, ce cavalier solitaire devenu reine déploie les diagonales aux fous les plus sulfureux. Ici on fait dans la case blanche pour réduire à sa plus simple expression la case noire de quelques oncles Tom déjà bien contingentés par les très scrupuleux services du ministère de Mr Besson. Le premier fou à sortir du puits et du chapeau se nomme Villiers, le bel aristo dont  l’ennemi juré n’était autre que son nouveau maître de cérémonie. Curieuse amnésie Vendéenne qui vient se prosterner devant la France qui gagne.

Sarkozy ouvre sa porte à tous les vents, ceux mollassons de gauche ne lui apporteront plus rien semble-t-il se dire alors il lorgne vers des vents extrêmes d’une violence parfois insoutenable. Il est bien connu qu’en Vendée ça souffle, et le murmure qui s’en échappe sème une drôle de tempête. En 2007, Mr de Villiers se voulait le candidat du patriotisme populaire tout en dénonçant l’islamisation de la société Française. A la tête d’un parti regroupant anciens du FN et du MNR, il chasse sans feindre sur les terres de Mr Le Pen. Ne ménageant ni sa peine ni sa haine, la récolte est pourtant maigre malgré l’ingéniosité dans la trouvaille populiste  » « Vous êtes contre le mariage homo… moi aussi », « Vous préférez l’artisanat à l’assistanat… moi aussi », « Vous êtes pour l’immigration zéro… moi aussi» », comment un tel bon sens près de chez vous, amis Vendéens,  peut-il perdurer et se gaver avec les deniers de l’Europe, sur qui, il ne cesse de cracher!!!

Lire la suite…

( 3 septembre, 2009 )

Pandémie, mensonge et vidéo

rentre02.jpgUn homme ne doit jamais renoncer à sa mauvaise foi. Cela l’enfoncerait définitivement dans la béance du ridicule. Et rien n’est plus ridicule que de se savoir ridicule sans l’avoir fait volontairement. Quand on est un homme on se doit de le rester un minimum, même si nous n’avons pas toujours les moyens de nous procurer de quoi nous raser. Je dis ça pour ceux qui ont fait le choix de se raser. Je dis se raser, pas s’épiler ! Faut pas non plus exagérer. Prenons pour exemple l’engagement politique. Il n’y a pas si longtemps je n’étais pas le dernier à penser que demain le rasage gratuit serait possible. Puis, demain est arrivé depuis hier et je n’ai rien vu venir. A force, je suis devenu presque aussi barbu que Michel Bakounine. Avec le recul ça flanque un coup au moral. Si vous me demandez si je vote encore à gauche, je vous répondrai que l’important n’est pas de savoir si je vote encore à gauche ou si la gauche est en état d’entendre mes plaintes et mes regrets, ni, non plus, s’il existe quelqu’un en mesure de me fournir une telle information. L’urgence est ailleurs.

Elle est dans la réalité immédiate et cette réalité crie au secours. Douze millions d’élèves et 870 00 enseignants font leur retour à l’école sous le signe zodiacal de la grippe A. Point n’est besoin d’aller consulter un marabout pour savoir ce que pense monsieur Luc Chatel sur la gravité de la chose, mais ça nous le sentions venir. La magouille ça se renifle à chaque coin de ministère. Pour l’instant, tout le monde file au boulot et le premier qui fait la bise à l’autre, on lui colle une procédure au train pour comportement douteux. Car même si, comme le souligne ce bon Luc : « la gravité de la grippe reste modérée » la bêtise générée par la menace l’est beaucoup moins. N’était-ce pas le but recherché ?

Ce qui, en revanche, nourrit particulièrement ma mauvaise foi de manière ascendante c’est le rapport Léger sur la réforme de la justice. La suppression du juge d’instruction fait sortir du silence un homme aussi pondéré que monsieur Robert Badinter qui dénonce une « OPA de l’exécutif sur les affaires les plus importantes. » Encore un monsieur de mauvaise foi ! De plus, il n’est pas barbu ou rasé à la six quatre deux, façon Gainsbarre. Ce que dénonce monsieur Badinter, comme les citoyens de ce pays, n’est pas le fait de réformer la justice (sur le sujet le débat est engagé depuis longtemps et la chose est entendue), mais l’indépendance de celle-ci à l’égard du pouvoir exécutif. En guenilles ou en tenue de cérémonie, le rapport Léger cherche à confisquer les libertés individuelles et peut-être pire ! En un mot comme en cent, il y a danger ! Et ma mauvaise foi me crie à l’oreille des choses beaucoup plus désagréables. En haut lieu il y a des frustrations à satisfaire, des sombres désirs à assouvir. Bâtir des prisons pour les futurs condamnés au suicide ? Telles seraient les véritables intentions de monsieur le président ? Un pays à sa botte et le bruit des bottes sur le pavé ? C’est ça votre idée de la justice, monsieur le Président ?…

Lire la suite…

12345
« Page Précédente
|