Accueil Politique Chacun à son poste et la poste pour tous !

Chacun à son poste et la poste pour tous !

20
0
626

canon01.jpgAprès une semaine agitée par des faits et des méfaits, il est bon de se retrouver dimanche, le ciel pour couverture et le silence pour compagnon. Bon signe, je n’entends pas les cloches de St Quai. La mer est lisse et brillante comme une laque sur laquelle les nuages regardent leur traversée.

Comme je ne suis jamais de la messe, au grand désespoir des familles, j’envisageais une partie de pêche au large des 7 îles. Le seul endroit où dieu pisse dans l’eau sans avoir à donner la pièce à la préposée aux toilettes. Sauf que ce matin, changement de programme, on fait autre chose.

Un grand méfait a été le vote des irlandais pour le oui à l’Europe après avoir voté il y a un an et des poussières pour le non. Que nous le voulions ou non, la démocratie à la sauce ultralibérale s’apprend. A coups de chantage, à coups de menaces ou à coups de terreurs psychologiques, ça s’apprend. Un viol ? Arrêtons de rêvasser, cela fait longtemps que les tribunaux ont cessé de juger le viol politique ! L’ont-ils jamais jugé ?

Comment vont-ils s’y prendre désormais nos politiques européens pour convaincre polonais ou tchèques de rentrer dans le rang ? Quelqu’un a des chiffres à avancer ? Je parle argent, fric, pèze, picaillons, pognon, oseille ! Combien tout ça va coûter en labeur cette supercherie dont on prévoit l’explosion en plein vol ?

Si c’est ça l’Europe que vous avez rêvé pour nous, passez votre chemin bande de malpropres ! Que les choses soient claires : ne pas vouloir de cette Europe ne signifie pas ne pas vouloir d’Europe du tout. Je dis cela à la face de ceux qui lisent mal, qui lisent vite ou pas du tout. Mais interprètent.

N’ayant rien d’autre à faire, le PS a salué samedi soir la « mobilisation historique » autour de la « votation citoyenne » sur La Poste, et a annoncé qu’il déposerait une proposition de loi en vue de l’organisation d’un « référendum d’initiative populaire » Selon un sondage ifop, 59 % de français souhaitent un référendum national sur le sujet.

Un qui n’a pas froid au melon c’est le ministre de l’industrie Christian Estrosi. Outre qu’il conteste la légitimité de cette consultation sauvage, il déclare à la face de tous les velléitaires de France et de Navarre que la poste restera à 100% publique, pour finir par cette envolée qui rappelle le lyrisme de la guerre froide : « A n’en pas douter, ça fera du 99 % contre, et donc ce n’est pas un vote. Il n’y a aucun contrôle sur ces urnes, ça rappellera les grandes heures de l’Union soviétique. »

Après cet exercice de « démocratie participative et l’engouement des gens », comme le déclarait l’élu syndical Nicolas Galepides, la balle est dans le camps de monsieur Sarkozy. Lequel, il faut le dire, aurait pu se passer de ce vrai-faux référendum. Avoir été élu pour mettre la France au boulot et voir à la mi-mandat que la seule chose qu’il fait consciencieusement est de démanteler son socle social et de vendre le pays au plus offrant n’est pas de nature à rassurer quiconque. Comme souvenir la France en a des meilleurs en matière de présidence.

Avant d’aller chercher des poux dans la tête des iraniens pour donner du lustre à une image ternie par l’empreinte de sa médiocrité, l’Omnipotent devra attendre que les inspecteurs de l’agence internationale de l’énergie atomique visitent le nouveau site iranien d’enrichissement d’uranium de Qom le 25 octobre. D’autant plus frustrant pour le nain que , selon Mohamed El Baradei, directeur général de l’organisation en visite à Téhéran, les relations entre l’Iran et les puissances occidentales étaient sur le point de passer du « complot » à la « coopération ». Incroyable ce que la sémantique peut résoudre comme problèmes.

Avant d’aller me vautrer devant la télé pour une soirée merdique je voudrais citer les propos de monsieur Didier Lombard le 20 janvier 2009, stigmatisant les ouvriers de France Télécom qui « ne sont pas à Paris, qui pensent que la pêche aux moules c’est merveilleux… eh bien c’est fini. » Sûr que le salarié qui s’est récemment jeté d’un pont était un frustré de la pêche aux moules. Comme l’écrivait un irlandais, Edmund Burke : « Ceux qui ont beaucoup à espérer et rien à perdre seront toujours dangereux. »

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

20 Commentaires

  1. b.mode

    4 octobre, 2009 à 20:32

    Chacun à son poste et la poste pour chacun ! Votation powahhhhhhhhh ! ;)

    Répondre

  2. BA

    4 octobre, 2009 à 22:47

    Résilions nos abonnements à Orange / France Télécom !

    Soyons nombreux à résilier les abonnements Orange / France Télécom !

    D?où la conséquence suivante :

    moins de bénéfices en 2009 pour Orange / France Télécom,

    donc moins de dividendes versés aux actionnaires,

    donc les actionnaires sont très en colère,

    donc les actionnaires vont virer Didier Lombard et son équipe.

    C?est la logique implacable du capitalisme : nous devons donc retourner cette logique CONTRE le capitalisme.

    Nous devons frapper le capitalisme là où il est vulnérable : au portefeuille.

    Répondre

  3. clarky

    4 octobre, 2009 à 23:49

    frédo l’a dit, ce référendum organisé par des syndicats de gauche était truqué…t’as raison face de mésange apprivoisée parce qu’en matière de trucage et effets spéciaux, ton maitre de roitelet en connait un rayon pour les pratiquer impunément depuis son intronisation elyséenne !!!

    bon je suis de mauvais poil, comme toi breton, je me suis vautré devant ma putain de téloche et j’ai vu l’om (une fois de plus) jouer comme de la merde, bordel que cette équipe est chiante à regarder s’exciter pour pas grand chose, mais que c’est laid le foot façon deschamps !

    Répondre

  4. b.mode

    5 octobre, 2009 à 7:29

    L’inénarrable pitbull a encore aboyé : (AFP) Le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre, a qualifié dimanche la votation sur La poste de « vaste manipulation organisée par des associations ou partis de gauche qui veulent faire croire à un projet de privatisation de La Poste ».
    « On voudrait à partir de cette question truquée faire un referendum ! De qui se moque-t-on ? », ajoute, dans un communiqué, M. Lefebvre en fustigeant le président PS de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, Didier Migaud.

    Intervenant sur Europe 1, M. Migaud a précisé dimanche que « personne n’imposait quelque changement de statut que ce soit ». « Son statut actuel lui permet de s’inscrire dans la concurrence », a-t-il analysé.

    Répondre

  5. lediazec

    5 octobre, 2009 à 9:00

    J’ai cru entendre que Didier Lombard venait d’être débarqué et que c’est un proche collaborateur de C. Lagarde qui le remplace. Des liens ?…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    5 octobre, 2009 à 9:27

  7. lediazec

    5 octobre, 2009 à 9:32

    @ bernard. Je viens de lire ça. Mais bon, c’est une façon comme une autre de ne pas perdre la face. Dans pas longtemps, Stéphane Richard sera le n° 1. C’est intenable pour Lombard d’avoir sur le dos un entraîneur adjoint qui regarde par-dessus l’épaule à chaque décision.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  8. b.mode

    5 octobre, 2009 à 9:35

    Clair, c’est un peu comme si on nommait Anigo numéro 2 à l’OM… :)

    Répondre

  9. lediazec

    5 octobre, 2009 à 9:37

    Arrête ! Parle pas de malheur. Ah, quel bordel !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. BA

    5 octobre, 2009 à 10:33

    Christian Saint Etienne publie  » LA FIN DE L’EURO  » en avril 2009. Christian Saint Etienne écrit que l’euro va exploser parce que la zone euro n’est pas une zone monétaire optimale. L’Union Européenne va mourir parce que les 27 pays ont des intérêts économiques complètement opposés.

    Deux mois plus tard, comme pour lui donner raison, l’Allemagne signe l’arrêt de mort de l’Union Européenne ! En juin 2009, l’Allemagne inscrit dans la constitution allemande l’interdiction des déficits budgétaires !

    Fin septembre 2009, la France fait le contraire de l’Allemagne : fin septembre 2009, la France annonce que ses déficits budgétaires vont littéralement EXPLOSER dans les cinq années qui viennent !

    Adieu, l’Union Européenne.

    Répondre

  11. lediazec

    5 octobre, 2009 à 10:39

    @BA Il est clair que l’Europe qu’on impose ne correspond pas du tout à l’idée que n’importe quel citoyen de n’importe quelle région de l’union peut se faire sur la géographie d’un continent commun. Il n’est pas étonnant dès lors si l’on assiste à « l’explosion en plein vol de ce bel appareil ».
    Pouvons-nous espérer une reconstruction sur d’autres bases ? La première étant, à mon avis,la destruction systématique de l’esprit libéral dans toute entreprise politique.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  12. babelouest

    5 octobre, 2009 à 17:24

    L’Union Européenne n’a jamais existé. Celle des banquiers européens, oui, bien sûr. Mais cela fait nettement moins de personnes, un millier tout au plus.

    Quant aux pays européens, BA a raison, ils sont trop différents pour pouvoir avoir un but commun actuellement. Dans 50 ans peut-être, mais actuellement c’est un leurre de penser à les voir regarder dans la même direction. Même le couple franco-allemand est bien disparate. Alors, des Lettons et des Italiens…. ce serait comme comparer le Saskatchewan et la Bolivie.

    A 7 ou 8, avec beaucoup de bonne volonté, on aurait pu réussir à s’entendre, avec le temps. Ceux qui ont précipité l’élargissement savaient ce qu’ils faisaient : rendre l’ensemble ingouvernable, afin que les US n’aient qu’à se servir. Merci Pompidou, et les autres !

    Répondre

  13. lediazec

    5 octobre, 2009 à 17:56

    @ babel. On ne peut pas mieux résumer. Excellent survol !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  14. BA

    5 octobre, 2009 à 18:32

    Ce qui est intéressant, c’est que de plus en plus de ouistes écrivent que l’Union Européenne va exploser.

    Et, en plus, ce sont des ouistes très intelligents et très sérieux qui écrivent que l’Union Européenne va exploser !

    Jean-Louis Bourlanges :

    http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/l-echappee-solitaire-de-l-allemagne_195634.html#commentaire

    Jean Quatremer :

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/10/la-france-contre-leuro-.html

    Christian Saint Etienne : lire son livre  » LA FIN DE L’EURO « .

    Répondre

  15. b.mode

    5 octobre, 2009 à 20:09

    @babel a quand un nouveau billet de toi sur ruminances ? et à quand une bouffe ? Quel est ton jour de prédilection ? ;)

    Répondre

  16. lediazec

    5 octobre, 2009 à 20:28

    @ bernard. Si maintenant faut lui payer une bouffe pour qu’il fasse un billet, voilà où vont les finances de Ruminances !
    Cela dit, un petit billet bien senti, bien torché, bien allumé, pas de refus. Au contraire !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  17. b.mode

    5 octobre, 2009 à 20:30

    Et toi, tu es évidemment le bienvenu à table !

    Répondre

  18. lediazec

    5 octobre, 2009 à 20:33

    Merci. Je suis déjà ivre.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  19. babelouest

    5 octobre, 2009 à 21:47

    @ b.mode
    A partir du 19, ma femme sera hospitalisée à Bretéché. Comme je l’accompagne, on peut choisir un jour pour se voir plus près de chez toi : vois le point de chute si tu veux, il y a 20 ans que je ne suis pas allé dans le centre ville. Je n’aurai pas de jour prioritaire. A partir du 24, mon fils
    http://furansuga.free.fr/
    et sa copine seront là.Plus on est de fous, plus on rit ! Il doit être dans tes âges….

    Pour un sujet de billet, je cherche.

    Répondre

  20. b.mode

    6 octobre, 2009 à 7:22

    @babel Ok on va attendre le 24. je t’appelle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Je viens de tuer ma femme – Emmanuel Pons / Déraison – Horacio Castellanos Moya

Dans la vie, il est préférable de ne pas tout prendre au pied de la lettre. Sinon… L…