Accueil Politique Mélenchon: « Les irlandais ont fini par céder »

Mélenchon: « Les irlandais ont fini par céder »

11
0
320

http://www.dailymotion.com/video/xaoy5d

Source Europe 1

Rien à ajouter à cette minute nécessaire de monsieur Mélenchon qui résume à peu près tout ce que je pense sur la chose. La France avait refusé l’Europe du néo-libéralisme, du fric, des banques et des multinationales… Les irlandais et les hollandais aussi. Pas grave ! Faisant fi de la volonté populaire, une fois de plus, on passe en force le suppositoire prescrit par les sachants et les puissants. Dans cette affaire la démocratie s’est mordue les doigts jusqu’au sang. Le sang, entre autres, des suicidés de France Télécom immolés sur l’autel du profit et de la compétitivité

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

11 Commentaires

  1. lediazec

    4 octobre, 2009 à 9:51

    D’accord avec Mélenchon. Mieux même : d’accord avec Mélenchon !
    Il y a dans son propos un goût très amer que je partage.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  2. BA

    4 octobre, 2009 à 10:17

    Depuis la rentrée de septembre 2009, je constate avec plaisir que de plus en plus de partisans du oui commencent à comprendre que leur Union Européenne va exploser dans quelques années.

    Premier exemple : le ouiste Jean-Louis Bourlanges vient d’écrire une analyse que je partage à 100 % concernant l’éclatement inéluctable de l’Union Européenne.

    http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/l-echappee-solitaire-de-l-allemagne_195634.html#commentaire

    Répondre

  3. BA

    4 octobre, 2009 à 10:19

    Deuxième exemple : le ouiste Jean Quatremer vient lui-aussi de comprendre que l’Union Européenne va bientôt exploser.

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2009/10/la-france-contre-leuro-.html

    L’Union Européenne est anti-démocratique et anti-sociale. Elle va bientôt exploser. Tant mieux.

    Le plus tôt sera le mieux.

    Répondre

  4. clarky

    4 octobre, 2009 à 10:53

    l’europe c’est, comme le groupe daubesque d’heavy metal à peine hurlant du même nom, une enculerie de première. the final countdown pour lisbonne !

    Répondre

  5. babelouest

    4 octobre, 2009 à 15:14

    Voici de nombreuses années que je guerroie contre Jean Quatremer sur son bog, ou auparavant sur les forums de Libé. Malgré ses dernières piques (très) acerbes à mon intention, commencerait-il à comprendre à quel point ses « amis » et lui se sont fourvoyés ?

    Je me marre (jaune, mais bon….)

    Répondre

  6. b.mode

    4 octobre, 2009 à 15:17

    @BA @Babel Quatremer, oui ! Un océan de dérive européiste… le flux et le reflux de la pensée unique ! Silence on coule !

    Répondre

  7. Harakiri

    4 octobre, 2009 à 16:46

    Moi aussi j’espérais que les Irlandais résisteraient un petit peu plus. Seulement, probablement à force de leur répéter que le chômage et la crise qu’ils avaient à supporter étaient principalement dues au fait qu’ils avaient refusés l’Europe, ils ont finit par craquer. On ne peut reprocher à des gens désespérés de croire à n’importe quel baliverne.

    Répondre

  8. des pas perdus

    4 octobre, 2009 à 18:25

    Je suis bien d’accord avec toi, on est passé en mode post-démocratie…

    Répondre

  9. Rébus

    4 octobre, 2009 à 23:40

    L’Irlande a obtenu de gros prêts de l’Europe, ça peut jouer, et puis les déboires économiques peuvent forcer la main, comme pour l’Islande.

    Pour les ravis du oui, rappelons que l’Irlande, dragon celtique il y a peu, doit son « miracle » économique à un formidable dumping social et fiscal. C’est ça l’Europe qu’on veut nous faire avaler ?

    Répondre

  10. b.mode

    5 octobre, 2009 à 16:18

    C’est vrai Rébus. Et l’Espagne aussi. Ce sont deux des pays les plus touchés par la crise. Leur croissance a-t-elle été artificiellement dopée à l’Europe. On est en droit de se le demander…

    Répondre

  11. maquillage

    30 mars, 2010 à 21:28

    L’Irlande ne touche plus de subventions depuis des annees car grace a sa dynamique, creativite et flexibilite, l’Irlande a su developper son industrie malgre des annees de difficultes crees par l’occupation Anglaise. La croissance maxi n’a rien eu a voir avec les subventions. Si les Francais etaient comme les Irlandais, bien plus flexibles et creatifs, la France elle meme serait bien plus agreable a vivre et son economie en meilleure position.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

C’est comment qu’on freine ?

Le printemps pour tous ! Naboléon 3 pouces, catcheur de Supérette Le rêve d’un Israël /Pal…