Accueil Politique Une certaine idée de la reconversion

Une certaine idée de la reconversion

14
0
278

horte20.jpgIl n’y a pas longtemps, le Pas-très-haut-gesticulant, en pleine campagne, affirmait : « si je suis élu, je m’en vais te karcheriser tout ça, que ça ne va pas traîner. » Il parlait racaille. A peine parvenu à la mi-mandat, outre avoir versé des milliards aux banques pour qu’elles récupèrent le bénéfice qu’elles n’ont jamais perdu, suite à la crise qu’on connaît, les banlieusards dorment toujours au rythme d’un quotidien identique à celui qui était le leur avant les menaces de Nicolas S.

Lors de sa prise de fonction, emporté par sa logorrhée, il avait menacé ses ministres d’un système de notation semblable à celui que nous avons dans les établissement scolaires. Idée vite abandonné compte-tenu de la qualité de son corps ministériel. Quelle note pour Frédéric Lefebvre ? En fonction de quel critère ? Et Luc Chatel, combien ? J’ai le sentiment d’être soudain transporté sur le trottoir d’une rue chaude de la capitale !

Si le ridicule ne tue pas, par bonheur il fait ricaner. A défaut d’avoir du travail, il nous reste un assez grand stock de sarcasmes, dans lequel viennent puiser les pays voisins si nécessaire. Les français ont toujours su faire preuve d’imagination. De ce point de vue nous ne manquons pas de ressources. Un homme, seul, un quasi malvoyant, ridiculise la police et le chef des armées, Nicolas Sarkozy en personne. Cet homme, embastillé aujourd’hui en goguette, ayant réussi à s’évader de prison dans des conditions rocambolesques, au lieu de se terrer quelque part en attendant l’accalmie, de se chercher une autre identité, il a l’audace de se balader dans le pays se faisant passer pour Brice Hortefeux. Cet homme, Jean-Pierre Treiber, s’est révélé excellent épistolier et pas trop mauvais photographe. Des magazines tels Marianne, Paris-Match ou le Figaro-Magazine s’arrachent ses missives ainsi que les clichés. L’homme se disant innocent, il est évident que si d’aventure la justice venait à le déclarer tel, il n’aurait aucun problème de reconversion.

Selon des sources proches du dossier certains policiers, saisis par une variante du syndrome de Stockholm, éprouveraient pour ce citoyen une sympathie dépassant le cadre de leur fonction. Ces policiers anonymes, cagoulés, donneront prochainement une conférence de presse pour expliquer leur geste. Selon cette même source, ces policiers seraient particulièrement agacés par l’irresponsabilité du ministre de tutelle ainsi que par l’attitude un peu cosaque du Président à l’égard des institutions de la France. On leur avait promis du karcher dans les cités, rien. On leur avait dit qu’ils allaient être les bien aimés, rien non plus. On leur avait promis des budgets supplémentaires, niet !

Du coup, non seulement ils trainent les pieds, mais pour passer le temps sans trop s’ennuyer et pour se venger un peu aussi, certains fournissent à la presse des clichés où l’on voit Jean-Pierre Treiber, au crépuscule, du côté de Bréau, un petit bled de Seine-et-Marne, marchant avec une canne, un sac à la main. La bonne femme du Jean-Pierre à qui on a montré les images de la vidéo-surveillance aurait authentifié le gars sur la photo comme étant le J.-P. dont elle ne veut plus voir la tronche dans son cocon.

Aux dernières nouvelles, on aurait vu monsieur Treiber à la préfecture de Saint-Brieuc dans le cadre du déplacement du ministre de l’intérieur dans les Côtes d’Armor pour évoquer la sécurité dans les kermesses. Comme monsieur le ministre n’a pas trop d’atomes crochus avec les armoricains, toujours prompts à ferrailler, c’est Jean-Pierre Treiber qui l’a remplacé en tant que sosie pour cette mission délicate. Il s’en est acquitté remarquablement. Seul bémol, son mutisme. Interrogé à ce propos par l’Écho de l’Argoat, hebdomadaire de la région de Guingamp, J.-P., cravate à pois et chemise rose, a ainsi expliqué son silence : « Mes récents propos sur les auvergnats ayant provoqué la polémique que l’on sait, j’ai préféré me taire. » Laconique, mais efficace. Cela a permis à Jean-Pierre de bénéficier d’une protection rapprochée, ainsi que le bénéfice du gite et du couvert durant ce séjour de 24 h. C’est toujours ça de gagné.

Désormais une chose est sûre. Une fois dans sa cellule, à la place du Président de la république, au lieu de le punir et afin de faire oublier son laxisme, j’offrirai à celui que tout le monde souhaite avoir pour ami, pour journaliste, pour compagnon de travail ou pour gendre, un poste de choix au sein du gouvernement. Dans la Communication ?

Plus doué et audacieux que Jean Sarkozy, sans scooter et sans famille, il pourrait même postuler du côté de l’Arche pour autre chose que technicien de surface.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

14 Commentaires

  1. b.mode

    20 octobre, 2009 à 3:57

    La nuit, on ne sait pas lequel des 2 ferait le plus peur aux enfants…

    Répondre

  2. BA

    20 octobre, 2009 à 14:56

    L’affaire qui pourrait faire exploser le clan Balladur-Sarkozy.

    Rappel : de 1993 à 1995, Balladur était premier ministre, François Léotard était ministre de la Défense, le conseiller de Léotard était Hervé Morin, Sarkozy était ministre du Budget, le chef du cabinet de Sarkozy était Brice Hortefeux.

    Tous ces mafieux sont inquiets à propos de l’affaire de Karachi, qui va peut-être les rattraper.

    A lire absolument :

    Affaire de Karachi : la Direction des Constructions Navales confirme la piste de rétrocommissions en France.

    http://www.mediapart.fr/article/offert/cf9dde56c3421bc95c3186b4e77456e2

    Répondre

  3. clarky

    20 octobre, 2009 à 16:11

    grrrrrrrrrrrrr !!!

    Répondre

  4. lediazec

    20 octobre, 2009 à 16:16

    Le dossier dans contre-enquête hier sur la 2 était assez complet et Bernard Accoyer dans ses petits souliers concernant la méfiance, voire plus, des citoyens à l’égard de la classe politique. C’était soirée corruption sur la 2. Sont-ils devenus fous dans le service public ou devancent-ils l’inéluctable ?…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. clarky

    20 octobre, 2009 à 16:22

    et ce soir rodo, t’auras droit à une spéchiole ségolène !!!

    heureusement que y’a du foot sur canal, bon je parle plus foot sinon rem* va pas aimer ;)

    Répondre

  6. lediazec

    20 octobre, 2009 à 16:30

    Ah, non ! Impossible que ce soir je me broute la chèvre Ségolène. C’est non !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. clarky

    20 octobre, 2009 à 16:37

    moi pareil breton, voir l’avenir me donne des désirs de m’encarter à l’ump :)
    royal j’ai jamais pu l’encaisser, alors vais pas commencer à payer l’addiction de ce soir ou jamais.

    Répondre

  8. lediazec

    20 octobre, 2009 à 16:42

    En revanche, clarky, ça oui. Y a parfois de très bonnes surprises dans « Ce soir (ou jamais) ». Je pense au n° récent de Romain Bouteille avec le toubib Debré. Un véritable sketch !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. clarky

    20 octobre, 2009 à 17:18

    bouteille avait dû en abuser ce soir là, mais ça valait le coup. j’ai bien rigolé avec ses délires, enfin ce soir là y’avait que le romain pour détendre l’atmosphère, debré d’un lugubre à refroidir un mort !!!

    Répondre

  10. b.mode

    20 octobre, 2009 à 17:45

    Au dîner de cons, Séguéla est en train de les dépasser tous ! http://www.marianne2.fr/Seguela-on-a-les-Talleyrand-qu-on-merite_a182502.html

    Répondre

  11. lediazec

    20 octobre, 2009 à 18:03

    @ bernard. Sauf que « le souper » avec les deux Claude, Brasseur/Rich dans Fouché/Talleyrand est autrement plus intelligent et instructif que cet espèce d’ectoplasme qui court les plateaux télé en pleine liquéfaction. En effet, on a les montres qu’on mérite ! Humainement parlant, Seguela est une kelton !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  12. lediazec

    20 octobre, 2009 à 20:32

    On n’y prête point trop attention, mais vous pariez que J.-P. va se faire arrêter au bon moment pour le gouvernement ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  13. BA

    21 octobre, 2009 à 0:42

  14. lediazec

    21 octobre, 2009 à 19:53

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Simple et léger

Un dimanche de détente à patauger dans la boue pour encadrer une course de Quad, ça vous c…