( 26 octobre, 2009 )

Monsieur Besson, l’élégance du doigté

identite01.jpgAlors que les affaires se bousculent au portillon de la Sarkozie (Epad, Clearstream, Karachi, les dépenses du président à l’UE…), que le climat social ne cesse de se dégrader, y compris chez les gens qui ont encore un boulot (suicides réguliers dans les grosses boîtes…), que la situation générale du pays plonge petit à petit son nez dans le purin, voici que pour calmer les esprits, monsieur Eric Besson, jamais à court d’une félonie, ministre de l’immigration, veut son petit débat sur l’identité nationale. Gouverner c’est adresser des doigtés aux vraies questions.

Faut-il que le gouvernement soit au plus mal pour vouloir insister sur un sujet aussi sensible, faisant courir au pays le risque d’un dérapage racial qui n’arrangerait personne, sinon les courants extrémistes d’une droite frustrée et toujours revancharde, pour qui le mal est déjà identifié. En utilisant la question raciale comme placebo à l’incapacité gouvernementale, monsieur Eric Besson, faisant diversion, joue avec des allumettes dans l’usine à gaz. C’est cela la mission d’un ministre politiquement responsable ? Pour noyer le poisson, monsieur Besson parle de « grand débat », de « forces vives » et de « grand colloque de synthèse », avant d’ajouter, le miel collé au ciel de la bouche : « aux préfets et aux sous-préfets d’organiser des réunions avec les forces vives de la Nation sur le thème de qu’est-ce qu’être Français, quelles sont les valeurs qui nous relient, quelle est la nature du lien qui fait que nous sommes français et que nous devons être fiers. »

Avant d’ajouter, version Jean-Marie : « Il faut réaffirmer les valeurs de l’identité nationale et la fierté d’être français. »

Le plus beau dans son intervention étant cette conclusion sertie dans le métal de la honte la plus crasse : « Je pense par exemple qu’il serait bon – aux États-Unis c’est banal, en France ça reste parfois compliqué – que tous les jeunes Français aient une fois dans l’année l’occasion de chanter la Marseillaise. »

Ce que vous faites monsieur Besson n’est pas défendre les valeurs de la République, ni celles de la constitution. Ce que vous faites s’appelle incitation à la haine raciale. A grossier et vulgaire, vous venez d’ajouter une autre qualité : facho !

Image de prévisualisation YouTube

26 Commentaires à “ Monsieur Besson, l’élégance du doigté ” »

  1. gauchedecombat dit :

    bravo ! bravo ! encore !

  2. b.mode dit :

    Un texte essentiel… ;)

  3. b.mode dit :

    Ajout d’un fake erbyen ! ;)

  4. clarky dit :

    quand je l’ai entendu je me suis dit « tain, il a fumé du libanais !!! », ben même pas, il a juste prix un doigt de sarkozy on the rock et il s’est mis à délirer sur ce que devait être le nationalisme à la mode de chez nous!!

    je partage ton point de vue rodo, ta colère est saine et plus que nécessaire…on sent les régionales approcher !

  5. b.mode dit :

    @Lolo Du maroquin (sans faute d’orthographe), il est natif de Marrakech ! ;)

  6. Harakiri dit :

    « Il faut réaffirmer les valeurs de l’identité nationale et la fierté d’être français. »

    La seule facon de réaffirmer la fierté d’être francais ce serait qu’ils démissionnent tous, Besson, hortefeux, Mitterrand, Kouchner, Fadela Amara, MaM, Bachelot, Lagarde, Borloo, Fillon et surtout, surtout, Sarkozy..

    Là, on pourrait peut-être de nouveau être fier d’être français, car vraiment, depuis deux ans, pfff, faut vraiment du courage pour encore être fier de notre Pays

  7. b.mode dit :

    Besson: Le Pen « a compris qu’on va lui piquer un certain nombre de valeurs »
    http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jKDCBmBorbapHTSSNpqQHBpW7GWg
    Même pas honte ! :evil:

  8. moham dit :

    pas étonnant, qu’ils (les socialos) n’aient rien fait pour le retenir d’aller vendre son âme au diable puisqu’il est sa fourche

  9. b.mode dit :

    @moham Clair qu’une brebis galeuse de cet acabit, on préfère la voir dans le camp d’en face qu’au sein de ses propres troupes mais… il y a malheureusement encore au PS nombre de quidams ambitieux prêts à franchir le Rubicon…

  10. Bratfir dit :

    Bonjour, …vous qui tout naturellement …êtes français, comme je le suis …Lorrain et Franc Comtois. comme l’est Monsieur Besson  né au Maroc. Il doit certainement faire des efforts , non pour se considérer français, il l’était en son âme et l’est toujours, mais pour chasser le doute dans les regards de ses détracteurs glissant insidieusement dans leurs questions son lieu de naissance …
    Il a raison ce Monsieur Besson quand il expulse trois clandestins …sur combien ? Je ne citerais pas ce qu’en pensait Mr Roccard, socialiste, à l’époque il était  Premier Ministre,ni ce que pensait Mme Cresson , Premier Ministre aussi… on lui doit une invention… la reconduite chez eux, par charters, des clandestins indésirables…ils étaient 120 et non 3. 
    Mais à l’époque, cela était compréhensible, le président était, comme on dit “de gauche” , et les reconduites classées… “humaines” 
     
    Ci- après, vous la connaissez certainement, mais il est bon de la ressortir, la déclaration du Premier Ministre d’un jeune pays, il n’a que 200 ans… construisant son avenir sur les bases de notre civilisation,notre France, celle de Mr Besson aussi,qui ,elle, existe depuis 2000 ans ,400 années avant la naissance du prophète des obscurantistes.  
    2000 années  consacrées à transmettre au Monde, non seulement la Civilisation Judéo-Chrétienne, mais aussi son amour de la Liberté, de l’Égalité et de Fraternité…les femmes y ayant pris une part non négligeable dans son Histoire, sans qu’elles soient voilées et lapidées dans des stades remplis d’obscurantistes.

    PLUS JAMAIS !
    …Par le Premier Ministre de l’Australie, John Howard… 
     
    Les musulmans qui veulent vivre selon la loi de la Sharia Islamique se sont fait dire tout récemment de quitter l’Australie, dans le but de parer à d’éventuelles attaques terroristes, le gouvernement ayant ciblé les radicaux.

     Apparemment, le premier ministre John Howard a choqué quelques musulmans australiens en déclarant.

     Citation:
     
    ‘ LES IMMIGRANTS, NON AUSTRALIENS, DOIVENT S’ADAPTER. À prendre ou à laisser, je suis fatigué que cette nation s’inquiète à savoir si nous offensons certains individus ou leur culture. ‘Notre culture s’est développée en luttes, d’habileté et de victoires par des millions d’hommes et de femmes qui ont recherché la liberté.’
    > > > >
    > > > > ‘Notre langue officielle est l’ANGLAIS; pas  l’Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n’importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-et patlez l’anglais!’
    > > > >
    > > > > ‘La plupart des Australiens croient en Dieu. Il ne s’agit pas d’obligation chrétienne, d’influence de la droite ou de pression politique, mais c’est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture.’ 
    > > > >
    > > > > ‘Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c’est d’accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.’
    > > > >
    > > > > ‘Ici c’est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l’opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Australienne, ‘LE DROIT DE PARTIR..’
    > > > >
    > > > > ‘Si vous n’êtes pas heureux ici, alors PARTEZ. Nous ne vous avons pas forcés à venir ici. Vous avez demandé à être ici. Alors, acceptez le pays que VOUS avez accepté.’
    (Peut-être que si nous faisions circuler ceci parmi nous, les Américains, les Canadiens, les Européens, tous les citoyens du monde trouveraient le moyen de se tenir debout et commenceraient à parler et à répandre les mêmes vérités). 
    °°°°°°°°°°°°°

    Je pense à la réaction de nos journalistes et autres moralistes…
    à la Révolution des penseurs de tous bords si le Président des Français, élu librement par le peuple, faisait la même déclaration.
    Qui aura ce courage… en France, au Canada, en Belgique… et  dans bien d’autres pays ..? 
    Un homme a ce courage  … approuvé par la majorité silencieuse… Mr Besson. qui 
    bientôt ne sera pas seul,  ne déplaise aux “quarante voleurs”…Déjà certains de ces voleurs  révisent  leurs jugements, pensant certainement qu’il est préférable de rester  ce qu’ils sont, c.à d.
    Français. 

    >

    Alors faisons-le …..restons libres.

    E.B.F – Novembre 2009

  11. babelouest dit :

    @ Bratfir

    On le sait malheureusement depuis longtemps, Monsieur John Howard a une conception très étriquée de l’identité nationale. L’Australie n’est pas la France, heureusement. L’Australie est un pays anglo-saxon pur et dur, dont il vaut mieux s’écarter sous peine d’éclaboussures.

    La France d’aujourd’hui se construit, et continue à se construire, sur des bases de laïcité, d’égalité, et de liberté dans cet ordre. L’Australie connaît surtout la liberté, et en particulier celle d’en partir. Nous n’avons pas les mêmes valeurs. Si un homme politique faisait en France une telle déclaration, c’est lui qu’on encouragerait à partir.

    C’est d’ailleurs ce que nombre de Français pensent à l’égard de Monsieur Besson, et d’autres encore. Leur vision malsaine n’est vraiment pas française, sans doute seraient-ils plus à l’aise ailleurs.

  12. clarky dit :

    nuance brat, être socialiste ne veut pas forcément dire être de gauche…et si le borgne a pu jouir d’une telle audience, il peut remercier tonton !

    en outre, le caillassage de la chair humaine n’est pas le seul fait de ceux que vous montrez du doigt.
    je connais un peu les mentalités latines de par mes origines, ma mère en revoyant zorba le grec me dit avec des quasi sanglots dans la voix que des irène papas elle en a vu !!!
    quant au délire sur les femmes, je vous invite à méditer sur la condition de celles qui n’avaient le droit que de fermer leur gueule, de servir de boniche et de ne surtout pas chercher à s’émanciper, l’orthodoxie dans toute sa splendeur, et ça date pas de 200, 400 ou 2000 ans, juste d’une petite soixantaine d’années dans les régions d’une grèce qualifiée d’arriérée par ma mère qui l’a vécu.

    vous conviendrez que la grèce est un pays civilisé dont l’histoire est fort respectable et qu’on ne peut décemment pas qualifier d’obscurantiste :)

    l’australie dites vous, ce continent que je rêve de découvrir me semble être tout au plus un pays de migrants non ??!!?? faudrait voir à demander aux aborigènes ce qu’ils pensent de tout ça.

    libres nous le sommes déjà, et certains oublient bien vite qui leur a permis de le rester !!!

  13. lediazec dit :

    @ babel et @ clarky. Je m’apprêtais à répondre, mais vous avez fait ça de manière magnifique. De plus, je suis à moitié mal fichu.
    Merci. Moi aussi, j’aime l’Australie où les aborigènes n’ont jamais eu leur mot à dire. Si : « creuse ta tombe bien profond » !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  14. b.mode dit :

    Proposition : Besson le niveau d’intelligence au m²

  15. clarky dit :

    on est deux alors rodo, j’ai bouffé une saloperie hier soir qui m’a démonté l’estomac ou alors c’est le début de la grippe a …

    en parlant d’australie, pour ceuuses qui aiment fellag, faut vous jeter sur le spectacle de ce génial kabyle, un bateau pour l’australie.

  16. babelouest dit :

    Si je me souviens bien, au début ce sont les convicts qui ont peuplé l’Australie, « aidés » de quelques filles dont on sait pas si elles étaient volontaires. C’est, en pire, le même scénario qu’aux States. Il y a dû y avoir de joyeux massacres d’autochtones, dont aucun livre d’histoire ne garde trace.

  17. Bratfir dit :

    Pourquoi ne pas parler de l’ Australie? Elle existe depuis 200 ans et s’est construite par et pour les Européens…il ne faut pas l’oublier.
    Nous Français nous avons beaucoup de qualités que les étrangers apprécient ( pas toujours) mais aussi un défaut non négligeable, hors des guerres…et encore… nous sommes incapables de nous réunir autour d’un thème national.
    Nous avons nos éternels marginaux qui passent d’un bord à un autre guettant la première occasion pour clamer …NON, non à tout ce qui bouge. C’est la seule manière qu’ils ont trouvé pour croire qu’ils existent.
    Quand à Mr Besson…ce qu’il fait est juste. La seule erreur qu’il ait commise , aux yeux des détracteurs, c’est de venir de chez eux avec tout ce qu’il sait d’eux.

  18. lediazec dit :

    Oui, mais à part ça, que savons-nous de vous ? Hormis le fait que vous savez !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  19. Bratfir dit :

    Oh..oh….ignorer notre histoire de France à ce point,et nos aborigènes d’Afrique ou d’ailleurs , en n’oubliant pas ceux de chez nous , dans nos rues… Non ,non restez sur terre en ouvrant vos yeux.
    A Ladiazac je répondrais ceci… je suis comme il l’est certainement…français..mais moi j’ai vécu 18 années dans les pays de l’Est de l’Europe face aux casquettes vertes de la NKVD, et quand je parle de liberté , je sais ce que signifie ce mot.
    L’Australie je la connais avec ses défauts et ses qualités, comme nous, comme tous les peuples.Leur Premier Ministre a été élu librement comme notre président, comme l’était aussi tous ses prédécesseurs. Ce ne sont pas eux qu’il faut attaquer, mais le peuple qui les a mis à leur tête. Ca aussi c’est la Liberté.

  20. lediazec dit :

    Vous avez l’air d’avoir une certaine expérience du totalitarisme et de ne pas vouloir vous engager dans cette voie. C’est aussi notre cas. Mieux : nous nous battons pour éviter à la démocratie ce genre de dérive. De gauche ou de droite, la dictature est une mauvaise affaire pour le citoyen.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  21. b.mode dit :

    Ric la jungle est à la démocratie, ce qu’une verrue est à la plante des pieds…

  22. babelouest dit :

    « Oh..oh….ignorer notre histoire de France à ce point,et nos aborigènes d’Afrique ou d’ailleurs  »
    @ Bratfir : voulez-vous parler du commerce d’humains, souvent triangulaire, qui a déshonoré les ports atlantiques de l’Europe entière ? A ce propos, sachez qu’en volume, c’est le Portugal qui s’est distingué. L’Angleterre a suivi. La France n’est qu’en troisième ou quatrième position, avec l’Espagne. Ce qui n’excuse rien, bien sûr. Ah, un détail : nos chers anglais (encore eux, décidément) ont toujours pris le parti de massacrer les indigènes, comme dans les USA actuels ou au Canada, alors que nos compatriotes installés en Nouvelle France ont généralement ouvert de bonnes relations avec les locaux. La chose perdure aujourd’hui.

    Pour l’Australie, délibérément vous passez sur le sort des locaux : ce n’est pas bien. Est-ce que les Kanaks de Nouvelle-Calédonie ont été massacrés ? Tout ne fut pas parfait, mais leur autonomie progresse. Pour les aborigènes australiens, c’est la dernière phase avant l’extinction complète. Détestable bilan.

    N’en déplaise à Monsieur Besson, le français s’accommode bien de nouvelles têtes. Lui, cela le dérange. Alors, que ce soit lui qui parte : personne parmi nous ne le retient.

  23. Bratfir dit :

    A tous mes « répondeurs »…
    Vous savez ce qui est merveilleux, c’est de nous approuver ou de nous chamailler comme nous le faisons.
    C’est ça la Liberté.
    Nous avons une chance Unique en ce bas monde, d’être chez nous, ici en France. Ailleurs nous ne pourrions même pas nous « chamailler ». Si Mr Besson , avec toutes ses qualités mais aussi tous ses défauts, ce qui le place dans la normalité, fait ressortir à la fin de son « débat national » que cette infime partie d’échanges , la Liberté , celle de notre pays, celle que de l’intérieur nous sommes incapables de percevoir, alors oui, son action aura la valeur qu’il espère et qu’il obtiendra, ne déplaise à certains..
    Dans un de mes écrit ,à la fin d’un chapitre …je dis :
    °°°°
    La Liberté sans >,sans se devoir à elle, ne serait qu’un mot vide de sens.
    Laissez dire, laissez-vous blâmer, condamner, emprisonner, laissez-vous humilier,
    ..mais publiez votre pensée.
    Ce n’est pas un droit, c’est un devoir :
    étroite obligation de quiconque a une pensée,
    de la produire et mettre à jour pour le bien commun.
    °°°°°
    A+

  24. babelouest dit :

    @Bratfir : C’est dommage, avec tout ce laïus vous n’essayez même pas de vous justifier. Auriez-vous du mal à retrouver des arguments (je sais ce n’est pas toujours facile) ?

  25. Bratfir dit :

    A Babelouest et les autres..

    Me justifier …il faut l’entendre …
    La France, celle de1789, celle de Jaurès,celle de De Gaulle, celle Mitterand, de Mendes,de Monet sont mes justificatifs.
    Les 6 Millions de Juifs, morts pour ne plus l’être, comme les 60 Millions de morts sous l’obscurantisme Stalinien ou ceux de Pol-Pot,ou ceux de Mao, et j’en passe et des meilleures depuis l’inquisition jusqu’à l’arabe noyé dans la Seine, sont mes justificatifs et ,pour votre gouverne, je ne suis pas de gauche mais je l’aurais été, oui je l’aurais été, si le communisme n’avais pas existé.
    Je n’ai rien à justifier, vous si, l’ignorance du monde qui vous donne la liberté de me demander de me justifier.
    Mais je vous accepte, tel que vous êtes pour que vive la Liberté, car vous êtes pour elle.
    Mais je n’accepterais jamais l’obscurantisme musulman pour que ma Liberté ne puisse plus vivre.

  26. babelouest dit :

    D’accord pour Staline, Pol Pot, etc…
    Il y a aussi, ce qu’on oublie souvent, trois millions de morts évalués en conséquence de la guerre du Vietnam (souvent les corps n’ont pas été retrouvés, donc le bilan reste incomplet, et nombreux sont ceux qui périrent plus tard, du napalm ou de l’Agent Orange). Et puis les 800 000 Rwandais de 1994 qui furent massacrés, merci la France qui y a contribué. Les atrocités sont des deux côtés. Y compris du temps de Mitterrand, qui cautionna le génocide rwandais.

    La liberté est sujette de l’égalité, puisque la liberté de l’un s’arrête là où commence celle de son voisin. Il ne manque pas d’obscurantismes, celui de l’islamisme (et non de l’Islam tout court) comme celui des intégristes des autres religions, dites du Verbe ou non. Aussi longtemps que la pratique d’une croyance, d’une conviction politique ou autre ne heurte pas la liberté de l’autre, au même niveau, elle est possible. Le plus souvent, cela s’accomplit dans la sphère privée, que la plupart des musulmans français considèrent comme suffisante pour leurs dévotions. Et cela ne gêne personne hors de leur obédience, à moins que les pseudos-gênés ne soient en fait des gêneurs.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|