Accueil Politique Douillet, un mec sévèrement urné

Douillet, un mec sévèrement urné

29
0
137

douillet101.jpgAvouez. S’appeler Douillet quand on mesure 1m96 au garrot (Marie-France si tu nous lis) et qu’on pèse 125 kg tout mouillé, ça interpelle au niveau du vécu. On n’ose imaginer la souffrance intérieure subie jadis par le colosse de Rouen suite aux vilains quolibets balancés sur sa pomme par ses railleurs camarades de la cour de récré. Au fil du temps, la moquerie, les sarcasmes, l’humiliation, ça vous forge un homme. Un dur, un vrai, un tatoué dirait Fernandel. Un de ceusses qui en temps de guerre eut été adjudant-chef prêt à toutes les missions viriles et sévèrement burnées.

Un gars qu’aurait laissé femme au foyer pour s’occuper des chiards. Parce que « c’est la mère qui a dans ses gènes, dans son instinct, cette faculté originelle d’élever des enfants. Si Dieu a donné le don de procréation aux femmes, ce n’est pas par hasard« . Pas question qu’elle s’émancipe, la madame. A peine qu’elle s’aime en slip. « De fait, cette femme-là, quand elle a une activité professionnelle externe, pour des raisons de choix ou de nécessité, elle ne peut plus jouer ce rôle d’accompagnement essentiel. (…) Je considère que ce noyau est déstructuré. Les fondements sur lesquels étaient bâtie l’humanité, l’éducation en particulier, sont en partie ébranlés« .

Un vrai penseur que cet homme-là. Dans une autre vie, il aurait pu inspirer Rodin. Sauf que poser pour un sculpteur, c’est pas sa tasse de thé. Juste un truc de gonzesses ou de pédés. A propos de ces derniers, notre nouvel élu de la République, a des propos tout en subtilité. « On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes ! » Ben voyons, on sent que le gars, en matière de psychologie, il en connaît un rayon. La nuance, il a appris ça sur tous les tatamis du monde.

Ça doit être pour toutes ses qualités intellectuelles qu’à peine débarqué palais Bourbon, il est devenu membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation. Ses pairs ont tout de suite décelé que derrière ce corps de géant, se cachait un esprit fin, cultivé, post-moderne. Ainsi, ne disait-il pas dans un de ses ouvrages essentiels qui font la fierté de la France : « Ce n’est pas normal … autrefois, on travaillait plus dur et surtout plus longtemps, du plus jeune au grand âge, et du lever au coucher du soleil, hormis le jour du Seigneur. (… ) Et pourtant, de l’aveu même de nos grands-parents, bien que l’on se tuât à la peine, on savait garder du temps pour les veillées au coin du feu, des après-midi pour les fêtes…« 

Qu’on se le dise, avec un représentant parlementaire de cet acabit, notre cher et vieux pays a de beaux jours devant lui. En Sarkozie, le casting électoral réserve chaque jour un peu plus de surprise. Tandis qu’on annonce prochainement l’arrivée imminente dans l’isoloir de bulletins estampillés Gilbert Montagné, on se demande pourquoi Didier Barbelivien est ainsi honteusement laissé pour compte. Pourtant, il avait plus que quiconque prouvé sa fidélité au petit Mamamouchi . Jusqu’à envisager sérieusement de pondre un album de chansons sur des paroles de Prince Jean. Ingratitude quand tu nous tiens…

Quoiqu’il en soit, ne boudons pas notre plaisir du jour. On a désormais un poids lourd à l’assemblée. Gageons qu’il aidera à faire pencher la balance du commerce extérieur du bon côté du Rhin. Mieux vaut tare que jamais, comme on dit chez Terraillon. Pis, en ces temps incertains de recherche identitaire, un type qui prône un retour aux valeurs ancestrales, ça n’a pas de prix. Derrière lui, le peuple tout entier entonnera bientôt à l’unisson une Marseillaise décomplexée. Vive la transe, vive la raie publique, oserait-on ajouter, un doigt d’honneur pointé vers le ciel…

PS : Les propos de David Douillet, sont issus de ses différents livres. Merci au Canard Enchaîné d’en avoir retrouvé les « bonnes feuilles »…

Image de prévisualisation YouTube

On notera l’extrême insolence de sa première question dans l’illustre enceinte…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

29 Commentaires

  1. babelouest

    8 novembre, 2009 à 8:41

    On peut dire qu’une telle question est d’un grand pois, à la mesure du cerveau de notre illustre nouveau député. Grâce à lui, une nouvelle tranche de la société française est bien représentée. Qu’il en soit remercié.

    Ah non, je ne crois pas avoir fait de faute d’orthographe.

    Répondre

  2. BA

    8 novembre, 2009 à 9:12

    David Douillet prône un retour aux valeurs ancestrales. Ah, le Moyen Age … Ah, l’Ancien Régime … La France, c’était mieux avant 1789 !

    Dans le même genre contre-révolutionnaire, il y a Patrick Buisson :

    http://www.telerama.fr/idees/patrick-buisson-un-conseiller-du-president-tres-a-droite,49134.php#xtor=RSS-18

    Répondre

  3. lediazec

    8 novembre, 2009 à 9:29

    Avec tout ça, nous avons oublié de chanter l’hymne national. Pour ma part, je préfère le chant des partisans. Maurice Druon, lui, au moins, était gaulliste. Un chant de résistance.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. lediazec

    8 novembre, 2009 à 9:32

    Chant des partisans

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

    Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
    Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
    Ohé, saboteur, attention à ton fardeau: dynamite…

    C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
    Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rèves.
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…

    Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
    Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
    Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
    Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…

    Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. gauchedecombat

    8 novembre, 2009 à 9:46

    merci de prendre le relais de mon insignifiance. Monsieur 16 % le mérite plutôt : http://gauchedecombat.wordpress.com/2009/10/25/david-douillet-tete-de-gondole-de-lump/

    Répondre

  6. Didier Goux

    8 novembre, 2009 à 9:48

    Mais c’est peut-être à cause de son nom idiot qu’il est devenu ce qu’il est : pour compenser…

    Répondre

  7. Didier Goux

    8 novembre, 2009 à 9:49

    Sinon, à propos du Chant des partisans, il y a, chez mes parents, une version enregistrée en 1956 à l’Olympia par les Chœurs de l’Armée rouge qui est somptueuse.

    Répondre

  8. lediazec

    8 novembre, 2009 à 9:53

    @ Didier. Jamais entendu parler de cette version. Mais c’est un chant qui donne la chair de poule. Bonjour à tous. Je file à la piscine, vais faire de l’apnée. Ca va m’aider.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. lediazec

    8 novembre, 2009 à 10:14

    La question de David au ministre de l’industrie prouve qu’à défaut de savoir penser, il sait lire !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  10. clarky

    8 novembre, 2009 à 10:29

    en sarkozie primaire on recycle le sportif de haut niveau, après jouanno à l’écologie, douillet peut donc rêver de grandes espérances tant ses idées se marient à merveille avec celles que l’on se fait d’une certaine identité nationale.

    fraichement élu député, on le verrait bien numéro 2 sur la liste ump pour les régionales dans les yvelines. qui a dit que douillet était prisonnier d’une image, celle des pièces jaunes, lui vous rétorquerait qu’il n’est pas un numéro mais un homme libre, on le croit sans déconner vu la liberté de ton quand il parle de ses congénères humains…

    tiens, quand david tente de se justifier ça sonne plutôt mâle !
    http://www.lepost.fr/article/2009/11/05/1776892_david-douillet-je-ne-suis-ni-misogyne-ni-homophobe.html

    Répondre

  11. b.mode

    8 novembre, 2009 à 10:50

    @babel A peine élu, il est déjà casse-grain…
    @ba Buisson, très ardent celui là. Aime être planté dans l’ombre…
    @rodo et ah ça ira, faudrait peut-être le remettre au goût du jour…
    @GDC J’avais point vu. Je te fais un lien vers l’article. Content que tu ais pu passer le vilain mur de l’anti-spam !
    @Goux Oui Didier, c’est une revanche contre le nom de son géniteur. Une sorte d’Oedipe en kimono
    @Lolo On parle de lui pour remplacer Rama

    Répondre

  12. clarky

    8 novembre, 2009 à 10:59

    purée c’est ce qu’on appelle le cumul des mandats, cash !!!

    Répondre

  13. gauchedecombat

    8 novembre, 2009 à 11:00

    @Didier Goux ; pour compenser ? Et chez toi, ça donne quoi ?

    Répondre

  14. h16

    8 novembre, 2009 à 11:36

    Sacré Douillet. Bon, franchement, y’a pas de quoi en faire un fromage : c’est un type qui va être parachuté au gouvernement comme il a été parachuté député, et qui est politicien comme mon père est pape. Ça va occuper un peu les médias le temps qu’il prenne son maroquin, mais au-delà de ça, il va tout même occuper un poste croupion dans un gouvernement déjà trop large s’éparpillant à traiter de trucs sans intérêt pour occuper la populace ailleurs que sur les sujets qui fâchent.

    Je peine à m’exciter sur son cas.

    Répondre

  15. Didier Goux

    8 novembre, 2009 à 12:20

    Gauche de combat : moi, j’en avais tellement marre des astuces à deux balles sur mon nom que je suis devenu alcoolique : pour ne pas m’en souvenir le lendemain matin…

    Répondre

  16. poison-social

    8 novembre, 2009 à 13:37

    Tu exagères, ils respectent la diversité, au gouvernement, tout simplement !
    Il y avait des femmes, des noirs, des arabes, des homosexuels, des pétasses blondes, il manquait juste un gros beauf mysogine !
    :)

    Répondre

  17. Didier Goux

    8 novembre, 2009 à 16:04

    Misogyne, Monsieur social, MISOGYNE !!!

    Répondre

  18. Disparitus

    8 novembre, 2009 à 16:04

    Son arrivée est tellement évidente, il va remplacer Rama vite fait bien fait, il va ensuite représenter dans l’inconscient collectif Sarkozyste la réussite et la performance.

    Il va rassurer les mamies et les papys comme il aura réussi à les faire voter dans cette circonscription du 78.

    Lamour à côté de lui, c’était Malraux comparé à Mitterrand.

    Répondre

  19. babelouest

    8 novembre, 2009 à 16:25

    M’ouais, le gros beauf qui tache ! Justine, enlève la nappe blanche à carreaux rouge, et remets la toile cirée ! Moi, je planque le service en cristal, et je ressors les verres en pyrex…..

    Répondre

  20. Didier Goux

    8 novembre, 2009 à 21:25

    Putain, des verres en pyrex : y a au moins un endroit où j’irai pas boire de coups…

    Répondre

  21. b.mode

    9 novembre, 2009 à 5:05

    @H16 Nulle excitation pour ma part, je te rassure. Juste une constatation amusée de la qualité du casting proposé par le Sarkoshow.
    @Poison social Bientôt, il y aura un aveugle. Je suggère Mimi Mathie et Valmérie Damido pour les prochaines échéances…
    @Disparitus Il a beau être Douillet, faire (aussi bien que) Lamour, ne sera pas chose insurmontable. Quoique avec ces gros doigts, il risque d’appuyer sur les deux touches à la fois, lors des votes…
    @Babel et Didier Y’ a pire encore. Les gobelets en plastique…

    Répondre

  22. Zsólt_K

    9 novembre, 2009 à 6:14

    À peine élu, déjà pendu. Rincé à l’os par les fouilles-merde et fistfucké par les internautes. Elle est belle la démocratie. Tout ça, pour une très banale et fort commune opinion émise dans un livre datant de l’époque où le gaillard n’était qu’un sportif.

    Répondre

  23. b.mode

    9 novembre, 2009 à 6:38

    Fistfucké comme vous y allez ! 8O Tout juste légèrement gaussé…

    Répondre

  24. BA

    9 novembre, 2009 à 9:27

    Mais qui a fistfucké David Douillet ? Qui ?

    Répondre

  25. mtislav

    9 novembre, 2009 à 16:25

    En plus, vous leur donnez des idées pour leurs remaniements ministériels ! Vous n’êtes que traîtres mondains vendus à la droite kimono.

    Répondre

  26. b.mode

    9 novembre, 2009 à 16:57

    @Mtislav Nom d’un tatami, nous sommes faits ! :)

    Répondre

  27. 2pasag the papoteur

    9 novembre, 2009 à 18:35

    et bien pour mon premier passage, ça rumine sec ici :) ça mérite le 9ème dan en judo :)

    Répondre

  28. b.mode

    9 novembre, 2009 à 19:52

    C’est beaucoup trop d’honneur, papoteur, pour une si petite étable… ;)

    Répondre

  29. complémentaire santé

    11 novembre, 2009 à 10:15

    Bonjour,
    merci pour l’article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Des protozoaires de la gauche Caviar-Carla

A l’origine, j’avais envisagé d’écrire un billet sur la gauche Caviar-Ca…