Accueil Politique Le sexe c’est rock and roll

Le sexe c’est rock and roll

19
0
520

virus.jpg

A l’heure des critiques, des enquêtes et des bilans sur la grippe A. Au moment précis où il est question de manipulation de l’opinion, d’experts sous influence (doux euphémisme) et autres menues arnaques comme l’utilisation de procédés indignes d’une démocratie, les adjectifs ne manquant pas pour qualifier la gestion aberrante de la crise par le gouvernement, Roselyne Bachelot, pas du tout concernée par le sujet, ni par la charge du professeur Gentilini de l’Académie de médecine, « met le paquet » sur un sujet brûlant : l’éducation sexuelle en milieu scolaire.

A fond les balloches, Roselyne ! Vive l’union libre ! A nous la maîtrise de la luxure. La redécouverte du point G. La lecture du Kamasutra pour un contrôle absolu du corps. L’édition et la distribution sous forme de brochures d’un lexique sexuel sur le comportement amoureux. 200 000 IVG par an c’est excessif pour un pays comme le nôtre. Nous avons une réputation à défendre. Avec l’aide de son copain Luc Chatel, ministre de l’éducation nationale, Roselyne va entreprendre la reconquête de ces jeunes filles de la 3ème qui pensent qu’on ne tombe pas enceinte « lors du premier rapport sexuel ». Pour d’autres, plus au fait des détails sur la vie de Michaël Jackson, que de la dangerosité des rapports sans précautions, une remise à niveau s’impose urgemment. Certaines poussant l’ignorance jusqu’à ne prendre la pilule qu’à l’occasion des rapports uniquement et non dans le cadre d’un cycle. Je vois Luc Chatel, compagnon d’équipée, en prédicateur de préau, conseillant à des jeunes rappeuses à la langue acéré, les moyens de précautions élémentaires. Préconisant sans relâche une abstinence préventive. La participation du personnel enseignant paraissant fort compromise, tant la suppression de postes à l’Éducation Nationale (16 000 annoncés pour 2010) semble rendre cette mission délicate, voire impossible. Encore un échec en perspective ?

Voilà du taff sur la planche pour la très enjouée Roselyne. C’est quand même plus relax que cette grippe porcine qui lui a valu tant et tant de quolibets. Ils l’ont tous voulu, au gouvernement, la campagne de sinistrose qui leur laissait le champs libre pour magouiller en loucedé d’autres arnaques. Au fond, ça n’a pas servi à grand-chose, sinon à détériorer l’image de l’équipe gouvernementale et du chef en particulier, si je me fie aux sondages de popularité, y compris ceux commandés par la présidence pour se faire plaisir en dépensant inutilement l’argent du contribuable. Ça permettait à ces enflures de passer sous silence d’autres dossiers. Ça permettait à France Télécom, entre autres, d’enterrer ses suicidés avec un bruit médiatique moindre.

Des choses que nous devrions lister pour les prochaines campagnes. Concevoir un questionnaire pense-bête à soumettre aux militants UMP (du moins ce qu’il en reste) et aux candidats quand ils viendront, la gueule enfarinée, nous demander d’aller voter pour eux. La vitesse à laquelle tout ça déboule dans notre vie et l’allure à laquelle tout ça se volatilise dans les airs, nous fait regretter de ne pas avoir enregistré ces choses promises lors des dernières présidentielles et encore dues.

Tout lister pour le montrer à ces sagouins quand ils viendront quémander notre confiance pour une nouvelle tonte.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

19 Commentaires

  1. babelouest

    3 février, 2010 à 16:23

    Les seringues ne sont plus en batterie, faute de victimes. Place au sexe à pile, chaaargez ! Un flop de plus à la clef, bien sûr.

    Répondre

  2. b.mode

    3 février, 2010 à 17:02

    Ils avaient tout misé sur une pandémie dure pour faire oublier leurs turpitudes ! encore raté ! Comment peut on conserver un tel abruti nocif au pouvoir ?

    Répondre

  3. remi begouen

    3 février, 2010 à 18:39

    ‘On n’est pas sérieux quand on a 17 ans’… Qui a bien pu écrire cette ineptie, en oubliant le mot ‘sérieuse’?… Ah, oui, à l’instant, c’est moi, qui a 71 ans. Et n’est toujours pas sérieux, lorsqu’une encore plus gamine vient lui rendre visite, au prétexte de son anniversaire, de… chut! Et, pire, on a oublié de causer de Bachelot… c’est grave, docteur ?

    Répondre

  4. Marie

    3 février, 2010 à 20:53

    Fallait bien lui trouver une occupation à Roselyne ! Et y’a peut-être un stock de préservatifs bientôt périmés à écouler quelque part…

    Répondre

  5. clarky

    4 février, 2010 à 0:52

    par contre elle a pas vu arriver l’augmentation de un euro la consultation des généralistes, les pauvres, sont tellement dans la misère ces humanistes de la médecine des vils…

    Répondre

  6. lapecnaude

    4 février, 2010 à 1:06

    Ma fille, qui est instit, pardon prof des petites écoles vient de recevoir son bon de vaccination SS…. imaginons qu’il y ait eu une vraie épidémie, alors qu’elle était dans les catégories prioritaires, elle aurait assuré sa classe comme çà…oui c’est grave Rémi, quand ce sont les vieux birbes qui sont obligés de faire le boulot des parents. Ma foi pour le reste, on peut faire cette éducation en toute discrétion, si elle est bien comprise. Il est quand même impensable que ce godelureau de Luc Chatel qui a refusé le Pass décidé par SR à destination des gamines se mèle de faire faire cela par les enseignants.

    A partir de quel âge vont-ils décider que les enfants sont aptes à acquérir ces notions ? Ils vont créer des brigades de surveillance des pubertaires ?

    Je viens d’essayer de lire le blog de Mélenchon, quelle logorrhée..pardon quelle diarrhée de mots ! Non pas que tout ce qu’il écrit soit indigeste, mais c’est une narration style « compte rendu de vacances » qui commence systématiquement par « hier, j’étais invité à… nous étions (tant), un descriptif minutieux des lieux, des faits et gestes de chacun et chacune (il a oublié la couleur de la chemise de Galouseau), quelques commentaires sur ses alliés « éventuels » et d’autres sur ses anciens « amis » et surtout, surtout un vide effrayant de projets, de programme constructif, bref, bof, ben…. il écrit bien c’est toujours çà.
    Concernant ce qui se passe en Languedoc et en Auvergne il me fait l’effet de ces « détrousseurs » qui parcouraient les champs de bataille pour dépouiller les vaincus.

    Pendant ce temps là, les barbares continuent leurs destructions, non contents de saper peu à peu le service public, ils veulent maintenant le privatiser sans le privatiser, c’est à dire traiter les fonctionnaires d’état comme des privés tout en restant « eux » des patrons d’état. C’est revenir totalement sur tous les acquis de la libération, et Woerth a tellement l’air heureux en expliquant cela !!!

    Sarko va se faire installer un four à pizza sur son nouvel avion, du rare ! Il se Berlusconise de plus en plus.

    Bon, j’arrête là, c’est trop lamentable.

    Répondre

  7. Droldidé

    4 février, 2010 à 1:44

    En parlant de sexe… Quand je vois certains hommes ou femmes politiques, des fois je me les imagine en train de tirer un coup (j’suis un chouïa vicelard). C’est un petit jeu marrant qui habille d’un peu d’humanité ces grands fauves.
    Tiens, justement, Roselyne. Ha! Roselyne!

    Répondre

  8. lediazec

    4 février, 2010 à 6:44

    @Droldidé. Comme toi, parfois, il m’arrive d’imaginer nos femmes ministres glissant sous le satin une peau frémissante, faite d’envie, cherchant à combler un besoin impétueux. J’écarte de mon esprit l’image de MAM et me concentre sur Nathalie Kosciusko-Maurizet à qui je proposerai volontiers certaines choses. Rama Yade, bien sûr, est une autre avec qui je ne m’attarderai pas à deviser pour ne rien dire.
    Quant à Roselyne B. sans aller jusqu’à lui proposer la botte, pulpeuse comme elle est, je l’imagine très disponible et très cochonne.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. b.mode

    4 février, 2010 à 6:50

    Et Mam à la hussarde, ça vous dit ? :)

    Répondre

  10. lediazec

    4 février, 2010 à 6:51

    @ Bernard. Non, MAM, je laisse ça à Bigeard ! Oui, mon colonel !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. 2pasag the papoteur

    4 février, 2010 à 11:58

    et voilà lediazec r^vant d’une envolée spermatozoïde à droite. Maintenant qui sait si lediazec voyait une photo ancienne de MAM en jeannette scout ^^

    Répondre

  12. lapecnaude

    4 février, 2010 à 13:26

    Ah ces mecs !… çà cause, çà cause. Quand je repense à l’éducation puritaine que m’a donnée ma mère : ma fille, au dessous de la ceinture, c’est sale ! J’ai toujours des complexes quand je vais consulter un toubib.

    Répondre

  13. lediazec

    4 février, 2010 à 13:33

    @ Françoise. Chez le toubib qui n’a pas de complexes ? Ca va, toi ?
    Chez moi (dans mon pays d’origine contrôlée) c’était pas de la tarte non plus, la fesse. Les mecs ça allait, mais les nanas. Galère ! Je suis l’ainé de 11, j’ai 6 frangines. Quel bordel !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  14. babelouest

    4 février, 2010 à 15:00

    Ah Rodo… çà me rappelle l’époque où Madame et moi ne nous étions pas encore passé mutuellement la bague au doigt. J’étais chez ses parents pour le week-end, et qui j’ai vu sortir de la salle de bain jusqu’à sa chambre ? Sa petite sœur de 14 ans complètement à loilpé comme disait Béru. Aucun complexe, la gamine !

    Répondre

  15. lapecnaude

    4 février, 2010 à 19:13

    Ouf, j’ai cru qu’on vous avait éteint. Pour moi, pas de problème c’est Rama, callypige ….
    O ma mère ! N’empèche que chez le toubib, on peut encore restreindre le champ des investigations, mais à l’hosto, je ne vous dis pas ce que ma pudeur a souffert, toilette intime par des hommes et des jeunes en plus, on aurait dit des entomologistes en train « d’espépier » une nouvelle espèce d’insecte !… Même shootée, çà choque.
    Quand j’étais jeune, j’ai pris des heures de colle collective avec mes copains parce Doudou, dont le père était chirurgien, avait arraché des pages de dictionnaire médical concernant les pages de la reproduction, bien entendu on se les passait en étude et on les commentait, j’avais une dizaine d’années, mais déjà on n’était pas nigauds. Sûr qu’à vivre en campagne çà aide, pas besoin d’aller voir les éléphants bander au zoo !
    Mais jamais ma mère n’a osé aborder ce sujet avec moi ou mes soeurs; mes enfants, je les ai éduqués tôt, très simplement, surtout en répondant franchement à leurs questions. Ce n’est pas le rôle des enseignants, mais celui des parents.
    ETAT DEMISSION !

    Répondre

  16. lapecnaude

    4 février, 2010 à 19:17

    @Rodo – non, çà va pas, j’ai le moral dans les chaussettes.

    Répondre

  17. lediazec

    4 février, 2010 à 19:23

    @ Françoise. Moral ou santé ?

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  18. lapecnaude

    5 février, 2010 à 0:33

    Les deux, mais c’est passager, il va bientôt faire beau, les oies passent toutes les nuits pour remonter vers le nord !

    Répondre

  19. b.mode

    5 février, 2010 à 12:53

    Et Rachida ? c’est un cyclone Oli ? je sors… :oops:

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Orgie manipulatrice

Alors que le pays bat de l’aile, que tous les paramètres sont au rouge, que son créd…