( 19 février, 2010 )

La couleur des drapeaux

caricature01.jpgA force de dire n’importe quoi, vous verrez que le jour où nous aurons besoin de dire n’importe quoi, la chose n’aura plus l’effet que nous voulons lui donner. N’importe quoi !

Prenons le cas de Marie-Luce Penchard, la ministre de l’Outre-Mer. Ni chaud, ni froid. J’ignorais jusqu’à son existence. Qu’a-t-elle dit ou qu’a-t-elle fait pour qu’on la désigne à la réprobation de tous ? Je vous dirai que tout ça m’indiffère. Je ne vais pas me mettre à dos une cohorte d’excités gauchisants, pour défendre l’indéfendable… Permettez, je suis quand même un brin perplexe.

Voici, hors contexte, un extrait de la déclaration de l’outre-ministre : « Je n’ai envie de servir qu’une population, c’est la population guadeloupéenne. » C’est honnête. Elle dit spontanément ce qu’elle pense dans le cadre d’un « mandat électif ». Aucune ambiguïté, elle s’occupe de la Guadeloupe et elle le dit. Ce que chacun fait dans son coin à longueur d’année. Combien de ministres, de députés, d’hommes politiques, de tous bords, qui ne pensent qu’à leurs petites affaires ? Plan de carrière d’abord. Arrêtons de faire semblant de nous fâcher, d’aller chercher les valeurs républicaines pour fustiger le comportement d’une responsable politique qui ne fait que mettre en évidence ce que tout le monde pratique depuis toujours. Ne faisons pas semblant. Arrêtons de dire n’importe quoi !

A croire que les élections ne se gagneront pas sur un programme, ni sur des idées, mais sur l’impopularité du National Président. On peut penser dès lors que ce n’est plus l’opposition qui gagne sur la base d’un programme, mais Sarko qui se ramasse à cause de sa mégalomanie. Cela laisse songeur. Donner à un épisode microcosmique la dimension d’une révolution nationale est bien risible.

Battons-nous pour des idées, pour des programmes, pour un mode de vie, pour une forme de société plus humaine. Plus solidaire. Moins repliée sur des valeurs controuvées. Si chaque fois qu’une personnalité politique va sortir une bourde ou se montrer maladroite, nous allons nous tenir, tels des garnements dans la cour de récréation, lui adressant des grimaces ridicules, ce n’est pas demain que nous changerons quoi que ce soit à la manière de gouverner le pays.

Les élections approchent et je n’entends pas parler de projet de société. Si nous cherchons seulement à changer la couleur du drapeau, gardons notre rôle d’opposants, nous serons plus utile au pays. Je n’ai aucune espèce de sympathie pour madame Penchard ni pour aucun membre d’un gouvernement qui dirige le pays au petit bonheur la chance. Mais quand j’entends les cris de vierges effarouchées qu’on lance à la cantonade pour des déclarations certes inadmissibles, mais qui n’ont rien d’extraordinaire en soi, je me demande jusqu’à quel point tout ça n’est pas un mauvais rêve. Oui, Jean-François Kahn (et d’autres) a le droit de tempêter à l’endroit de la ministre. De lui rappeler le cas échéant, en quoi consiste son ministère : « C’est tout de même extraordinaire : la ministre qui est en charge des départements d’Outre-mer, et qui est candidate, en deuxième position, aux élections régionales en Guadeloupe, fait un discours bien senti dans lequel elle déclare qu’elle veut obtenir le maximum pour la Guadeloupe, seulement pour la Guadeloupe et que les autres départements ultramarins (dont elle est cependant également la ministre !) ne l’intéressent absolument pas. Mieux, il ne lui déplairait pas que la Guadeloupe ait tout et les autres rien. » Jean-François Kahn connait trop bien la politique pour ne pas être dupe. Pas à ce point là.

N’importe quel candidat (ministre ou pas) en campagne dira la même chose aux gens de l’endroit où il se présente. Le clientélisme est une règle d’or admise chez tous. Gauche, droite, centre, tout le monde le pratique avec plus ou moins d’adresse. Plus ou moins de bonheur. Tout le monde sait que plus le mensonge est gros, plus ça a des chances de passer. Nul ne l’ignore en matière de campagne électorale. C’est affligeant de banalité. C’est aussi très inquiétant ! On n’admire pas le programme d’untel ou d’untel, on s’émerveille devant l’astuce, le mensonge ou le coup bas de l’adversaire. Qui n’a pas entendu un jour, dans le cadre d’une campagne électorale, des choses de ce genre : « les autres, je m’en fous, c’est à vous que mes efforts iront en priorité ! Pour vous, chers compatriotes, chers citoyens, je ferai n’importe quoi. C’est pour votre terre que je verserai ma dernière goutte de sueur ! » Devant une telle abnégation, le peuple, la région, le patelin, le citoyen, le couillon (parfois tous ensemble) ne peuvent qu’applaudir à tout rompre. En loucedé tout le monde sait que c’est un truc de naze pour les nazes.

http://www.dailymotion.com/video/xca2mg

28 Commentaires à “ La couleur des drapeaux ” »

  1. b.mode dit :

    A propos de dame Penchard, il faut dire qu’à l’instar des figures de la Sarkozie, les Lefebvre, Hortefeux, Morano, Dati, Estrosi, sorties du néant par le démiurge pour y retourner à jamais après son départ, elle raconte n’importe quoi et après crie à l’instrumentalisation politique. Elle a quand même dit la chose suivante : A propos d’une enveloppe financière de 500 millions d’euros destinée à l’outre-mer, elle avait ajouté que « ça (lui) ferait mal » de voir cette manne « quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique ».

    Venant d’un ministre de la république, c’est inadmissible et inconséquent. Ele n’a pas à favoriser un territoire plutôt qu’un autre. Pour la première fois de ma vie, je suis d’accord avec Pat Balkany, elle doit être virée.
    Comme Hortefeux avec les arabes…
    Malheureusement Sarko passe en force et lui apporte un soutien appuyé… L’autiste continue sa course folle. Au plus mal dans les sondages, il ne peut se dédire…

  2. des pas perdus dit :

    « on », je ne sais plus qui a dit que « on » est un con…

  3. lediazec dit :

    Faudrait que nous fassions un jour le portrait rapide des personnages du gouvernement Sarko et de son entourage, histoire de voir qui est vraiment potable dans ces cercles. Pas grand-monde, je crois. Tous ceux qui y gravitent sentent mauvais.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  4. remi begouen dit :

    Ils sentent si mauvais que je m’en pince le nez. Que je coupe le son. Que je ferme les yeux. Selon qu’ils passent dans le coin (ha la visite éclair du nabot aux chantiers de l’Atlantique : la ville de Saint-Nazaire en état de siège!), qu’ils blabattent à la radio, qu’ils étalent leurs faces dans les journaux (et ouf, je n’ai pas la télé). A propos de n’importe quoi, encore : BHL. Je me suis surpris à essayer de supporter ses commerages ce matin sur France Inter. Le grand philosophe nous a révélé sa vérité : ‘Israël est la seule réussite ‘anti colonialiste’ a avoir aboutie à ‘la démocratie’…’ Si, si, il l’a dit…et c’est pire que du n’importe quoi!!!

  5. lediazec dit :

    @Rémi Je n’ai qu’un mot à dire : antisémite !!! T’as pas honte ! On ne critique pas de la sorte les paraguayens. Raciste !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  6. lapecnaude dit :

    Le cas des Antilles est plus particulier que vous ne le croyez. Dernièrement la Martinique et la Guyane ont opté pour un système territorial, c’est à dire 1 seule assemblée pour chaque département et non 1 conseil général et un conseil régional, ce qui, compte tenu des territoires concernés se conçoit aisément. Seulement, voilà, la loi qui doit organiser tout cela n’est pas encore écrite…. à quelle sauce béké vont-ils être mangés, la « chlordhécone ? »
    D’autre part, Sarko essaye désespérément gagner les régionales en Guyane, terrain favorable s’il en est, densité de opulation faible, expatriés (métro) en nombre, spécialistes spaciaux, armée … et un TRES fort contingent d’analphabètes, avec, en plus, un maire influent débauché du PRG et du PS ensuite, « acheté » quoi, ce qui est la coutume courante.
    Qui connait Marie-Luce Penchard en métropole ? Personne, en Gwada, elle est la fille de Michaud-Gondry, octogénaire, bon pied , bon oeil, langue de vipère et culot tout aplomb, qui a été présidente du conseil régional de guadeloupe, rendue inéligible pour des bricoles de marchés litigieux…. entre autres et pots de vin certains ; beaucoup d’entregens et un réseau social en métropole actif, style lobying béké (voir Barnier et les marchands de bananes).
    Sa fille, semble vouloir le bien des guadeloupéens, qu’elle fasse respecter les accords signés avec le LPK l’an dernier, qu’elle explique les deux fois 50 millions versés à Total (raffinerie Martinique) pour la diminution fictive du prix de l’essence, cette soit-disant compensation ! Qu’elle agisse pour la VRAIE diminution du prix des denrées essentielles aux antilles de façon à ce qu’un kilog de pâtes ne coûte pas deux fois plus cher qu’en métropole, que le kilog de poivrons pays tout pareil (mes enfants en reviennent !) QUE LES ACCORDS SALARIAUX SIGNES L’AN PASSE SOIENT RESPECTES ! et non pas dire que la dotation de 500 millions (pomise depuis deux exercices déjà) ne soient uniquement réservés à la région qu’elle convoite !
    Vu de France, on s’en fout, mais là-bas, on crève, pas de froid, mais de faim, de misère, de peine parce que l’on est considéré comme des sous-développés.
    Un mot qui court à Gwada : grâce au LPK, le tourisme remonte en flèche…. faut bien loger les milliers de gendarmes et CRS qui viennent faire une période dans l’ile !!!!!
    Trève de démagogie, cette femme a outrepassé les droits de sa fonction et doit être sanctionnée !

  7. lapecnaude dit :

    @ Lediazec – A te signaler que je suis pas excitée … mais de gauche – oui – et foutrement cartésienne, pour moi un chat , c’est un chat. Bises.

  8. lediazec dit :

    @ Françoise. Mais je sais, ma biche, que tu n’es pas une excitée. Entre nous, j’adore tes analyses. C’est un domaine dans lequel je suis nul. Et ta réunion, c’est ce soir, non ?
    En évoquant les « excités », tu penses bien que ce n’est pas à toi que je fais allusion, mon coeur !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. b.mode dit :

    Rodolphe, même si je suis affligé comme toi par cette comédie politique, il faut quand même s’insurger contre des gougnafiers comme Pinchard qui confondent leur fonction ministérielle avec leur démagogie de candidat en campagne… IL FAUT LA VIRER EN URGENCE @Balkany… Eh oui, je cite désormais Pat… Le début de la fin ? ;)

  10. lediazec dit :

    @ Bernard. Ah, non ! Balkany, on le laisse à Brigitte !
    Non, mais je suis d’accord. Sauf que hier mes copains socialistes du coin, m’ont un peu énervé. Oui, d’accord, toujours : A bas la Sarkozie !
    Mais à gauche va falloir, putain !, se réveiller sérieux.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  11. b.mode dit :

    Bah je sais pas, moi ! Faut demancer à la pecnaude !!! :)

  12. clarky dit :

    avant les régionales on dit n’importe quoi, après, on fera dans le n’importe quoi qui va faire se dilater pas mal de conduits déjà bien éprouvés.

    et le premier qui me parle de la bnp qui vient de mettre paribas un beau bébé pour ses traders, je le crève !!!

  13. lapecnaude dit :

    Il y a sur terre des gens qui se croient très intelligents et qui emploient des moyens éculés non pas pour faire avancer le schmilblick mais leur petit postérieur. Comme disait ma mère, et elle avait du bon sens  » ceux là, ils te crachent à la figure par derrière et te passent la main dans le dos par devant » tel est l’individu Fontenelle qui tente d’imiter Pages dans ses interwievs imaginaires. Tout cela est de basse extraction et ne mérite pas que l’on y prète attention.
    Bon, puisque vous sollicitez mon humble avis sur les copains socialistes de mon coin …. non, Rodolphe, je n’irai pas à la réunion de ce soir. Pour bien des raisons, qui sont d’ailleurs publiques, puisque vous avez dû lire sur Ile de Ré les avatars d’Alain Renaldini. Etant dans le flou complet, j’ai réussi à avoir une longue discussion avec lui et ai su l’histoire. Un truc un peu bête dans le fond mais pas très bien fait. SR avait annonçé en ouvrant la campagne à La Rochelle qu’elle allait être rejointe par des Modem de Charente Maritime, cela avait fait des remous après coup, une fois le pineau assimilé. Ensuite la composition de la liste a été modifiée, ce qui n’était pas dans la normalité, nous, militants avions voté et à l’unanimité notre liste et l’ordre dans lequel nous la voulions, d’où clasch ! Ca s’est arrangé bien sûr par la suite.
    Mais voilà, moi, militante, (n’oublions pas ma foutue formation militaire, le respect, la hiérarchie, la discipline etc… hein Clarky ?) je n’apprécie pas qu’un patron de département oublie de mettre les choses au clair publiquement et surtout n’aie aucun contact avec ses militants … Je suis une vieille chaussette, qui vote et qui a des humeurs !
    Autrement, les opposants n’étant pas trop virulents, à part ce qu’on pourrait qualifier de vieux débris, les plus durs ce seraient les bisbilles internes (eh oui, on en a,) la crétinité ne peut pas être entièrement à droite. Le programme de Ségolène tient debout, et ses résultats sont éclatants, sauf si on lui joue un tour de cochon chez Heuliez (ils ne sont pas encore à l’abri), mais je lui recommanderai bien de passer ses « conseillers » au détecteur de conneries … Maintenant, je pars sur mon blog épancher un peu de bile, au bénéfice des inconscients qui passeront par là. @ +

  14. b.mode dit :

    Une vieille chaussette qui sent bon ? ;)

  15. 2pasag the papoteur dit :

    A mon avis mon « hummmmbleeeeeeeeeeeee avis » si je peux me permettre d’en remettre une couche :) Faut remettre JEGO à l’outre mère car à l’allée il proposait et au retour il disait c pas possible Fillon « j’sais jamais si c fillon ou fuillon » y veut pas !! et aujourd’hui à chaque fois qu’il peut en placer une le gars d’mon coin et bien il le dit « malgré le 1er ministre j’ai réglé les difficultés de là-bas au soleil, alors que je n’étais que secrétaire d’état !! Et oui trois fois hélas,ce bon Zebré_lément on nous l’a retourné en Seine et Marne s’occuper des journées Napoléon dans sa bonne ville de Montereau-fault-Yonne. Si c pas triste tout ce gachis ! Un secrétaire d’état ça coûtait moins cher quand même qu’une ministre. Ouais c bien triste tout ça. Ah si j’étais Stéphane Guillon, j’pourrais dire à l’antenne de France_de_l’inter_rieur :- Pour une fois qu’on a de la couleur au gouvernement faut qu’elle blanchisse ses propos au tipex !! j’sais bien, que elle elle dit, qu’elle n’a pas dit, mais quand même ça tache fort la sarkozie ambiance de dire ce qu’elle n’a pas voulu dire. Bon j’retourne sur ma face de bokk voir s’il n’y aurait pas un group pour devenir fan de « Si toi aussi tu penses que : ce qu’elle a pas dit c’est ce qu’elle à dit!! MAIS !! ce n’est pas ce qu’elle a dit à la Guadeloupe et bien je deviens membre :)  »
    ps : m’excuse auprès de Stéphane Guillon pour des propos que lui jamais n’oserait dire sur l’antenne de France_de_l’inter_rieur.

  16. 2pasag the papoteur dit :

    Marie-Luce Penchard
    Type : Politicien
    Fans : 335 fans : non j’en suis :)
    promis g pas dis que j’y étais :)

  17. b.mode dit :

    @papoteur Un penchant pour Penchard ? Faut arrêter le punch au coulommiers ! ;)

  18. lapecnaude dit :

    @ Bernard – j’ai un os sur mon blog, tu peux m’aider ? Merci

  19. 2pasag the papoteur dit :

    @B.mode Lediazec a bien fantasmé vis à vis de Martine ;) Marie-Luce ça m’plait bien comme prénom U_U

  20. b.mode dit :

    @pecnaude ! j’arrive !

  21. lediazec dit :

    @ Papoteur. Oui, Martine, s’est d’abord montrée un peu réticente. Finalement, sous la neige le feu, comme on dit…

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  22. lapecnaude dit :

    @ VOUS AUTRES – Quand même cet âge est sans pitié, comment vais-je faire moi ? Voilà, je cherchais qui me faisais phantasmer l’autre jour, le crooner Harry Bellafonte, tout çà quand j’étais jeune, mais pour la Marie Luce, dis toi Papoteur que quand tu vois la fille : regarde sa mère !!!!!

  23. lediazec dit :

    @ lapecnaude Raison pour laquelle j’ai éludé la question Luce. Je la laisse à Papoteur, puisque c’est son idée.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  24. Hara Kiri dit :

    Les propos de Marie Luce Penchard sont inadmissibles, mais comme le sont beaucoup de propos de beaucoup de politiciens de droite comme de gauche. Mais les propos de Marie Luce Penchard illustre le problème des cumuls des mandats et des conflits d’intérêts qu’ils peuvent provoquer. Effectivement, en tant que ministre de l’Outre Mer, elle a la charge de défendre les intérêts de tous les DOM TOM, mais, en tant que candidate aux Régionales elle tient des propos et des promesses qui vont à l’encontre de son mandat de Ministre.
    Du coup, au lieu de virer Marie Luce Penchard, je pense qu’il serait enfin temps d’interdire définitivement le cumul des mandats. Ainsi, on évitera les conflits d’intérêt et peut être qu’enfin, ne s’occupant que d’une seule chose sous couvert d’un seul mandat, les politiciens feront-ils peut-être bien leur métier.
    Si on va plus loin que, sans le cumul des mandats, ça libère des mandats pour d’autres, ces autres libérerons donc des emplois qu’ils occupaient avant de prendre le mandat, ce qui fera diminuer le chômage en France. Il y aura plus de travailleurs, donc plus de côtisations, plus de consommateurs, plus d’impôts, moins d’allocations à payer, donc les caisses de l’état seront renflouées, tout le monde sera content et…. Sarkozy sera réélu… merde, faut toujours qu’il y ait quelque chose qui cloche.

  25. 2015 dit :

    Balkany a toujours été un playboy, un tombeur. Avec l’âge, ses exploits deviennent de moins en moins éclatants, et Patrick doit affuter d’autres techniques pour continuer à briller. Tout est expliqué sur http://www.deux-mille-quinze.com

  26. b.mode dit :

    Françoise; lis tes mails, je ne me souviens plus de ton identifiant et de ton mot de passe… ;)

  27. babelouest dit :

    La Guadeloupe, je la connais par des amis : lui est le patron de la météo à La Rochelle, elle a le même poste à Niort. Leur plus grande fille a longtemps été la p’tite copine de mon fils. Ils y ont vécu pendant 7 ans, ils y étaient arrivés juste après l’ouragan Hugo ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Ouragan_Hugo ), mais surtout ils avaient fui l’Alsace menacée par le nuage de Tchernobyl. Vous savez, celui qui s’est arrêté à la frontière….

    Les « métro » étaient plutôt bien vus par les locaux, à la différence des Békés qui sont, à raison, toujours leur bête noire. Au collège, la future copine de mon fils était la seule blanche, ce qui ne posait aucun problème. En revanche, l’après-midi il devenait difficile de longer les plantations de canne à sucre, en raison des pauvres qui y vivaient, souvent enivrés par le tafia ( http://www.zananas-martinique.com/martinique-patrimoine/rhumeries.htm ) et la chaleur. Une grande belle blonde de 1,80m, c’était une tentation terrible pour qui n’avait plus les idées claires. C’est là que les parents ont préféré rentrer en métropole.

    Vive la Guadeloupe !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|