( 15 mars, 2010 )

Dans le doute, abstiens-toi

peche.jpgPlus d’un français sur deux est resté chez lui. Ou alors il était allé taquiner le goujon ou la belette. C’est dire si nos politiques de tout bord présentent un visage avenant. En plein marasme économique, tandis que la société explose de toute part, une grosse moitié du peuple n’a pas jugé nécessaire de donner son avis. Ceci relativise la victoire du PS. Même si avec 29% contre 26 à l’UMP, il remet à sa place le parti présidentiel.

Sarkozy ne s’y est pas trompé. Dans son palais, il a improvisé une réunion de crise hier soir avec les pontes de son mouvement. La consigne était simple. Mettre en exergue l’énorme taux d’abstention et tenter de siphonner le juteux électorat écologiste ( plus de 12 %) en communiquant à tout va sur le Grenelle de l’environnement. En oubliant qu’il y a quelques jours, au salon de l’agriculture, ce même Sarkozy a fait le beau face aux paysans en affirmant que les questions d’environnement « ça commence à bien faire. » Rien de nouveau sous le soleil de Satan. Dire tout et son contraire en fonction du contexte est une constante chez notre guide suprême…

Un qui fait la gueule, c’est le béarnais Bayrou. Avec 4%, son Modem ressemble désormais à une peau de chagrin. Drôle de drame pour l’Orange amer. Cela réjouit Méluche qui avec ses presque 6% s’en tire mieux que le petit facteur scotché à 3,5%. Un qui pavoise, c’est le vieux borgne. Pas loin de 12% des français adhèrent à ses thèses douteuses. Sacré boomerang pour Sarkozy et son débat nauséabond sur la « francitude ». Réveiller l’odieuse bête qui dort, voilà qui est fait et bien fait.

La percée du Front National est frappante. Le Pen se requinque avec plus de 20% des voix en PACA, sa fille Marine fait jeu égal avec la candidate UMP Valérie Létard avec plus de 18% dans le Nord-pas-De-Calais et Bruno Gollnisch est à plus de 13% en Rhône-Alpes. « Nous cavalcadons » pérore le vieux chef qui retrouve ainsi son pouvoir de nuisance. Son parti pourrait se maintenir au second tour dans au moins douze régions.

Grand chelem ou pas, telle est désormais la question, rue de Solférino. La Corse pourrait virer à gauche, la bataille fait rage en Alsace. Ségolène triomphe en Poitou-Charente avec 39% et Jo Frêche, le vilain petit canard, avec 35%, laisse sa rivale PS, Hélène Mandroux à près de trente points en Languedoc-Roussillon. En Ile de France, Jean-Paul Huchon est devancé par Valérie Pécresse mais devrait s’en tirer au second tour avec le ralliement de Cécile Duflot et de Jean-Luc Mélenchon. Ali Soumaré a fait un carton dans son fief.

Bref, vivement la semaine prochaine ! Qu’on assiste une fois de plus aux mines déconfites des Bertrand et autres Lefebvre sur les plateaux téloche. Un spectacle dont on ne se lasse pas par ces temps difficiles…

http://www.dailymotion.com/video/xckvvu

20 Commentaires à “ Dans le doute, abstiens-toi ” »

  1. ReineRoro dit :

    Une chtite coquille ^^ « Jean-Paul Mélenchon » Je pense que tu veux parler de jean-Luc …

  2. b.mode dit :

    Jean Luc bien sûr ! merci reine roro ;)

  3. ReineRoro dit :

    Waouuuu !! quelle rapidité :-)

  4. b.mode dit :

    Pour la peine, je rajoute une vidéo ! ;)

  5. lediazec dit :

    Un premier sentiment : je suis heureux. Grosse claque au nain, malgré un taux d’abstention record. Selon les spécialistes cette affaire est désormais historique. C’est la première fois dans la Vème que la droite se ramasse une telle branlée. Grâce à qui ?
    Un autre sentiment : que nos amis socialistes que j’entends pavoiser ne se laissent pas griser par ce succès. Il est avant tout la défaite de la Sarkozie.
    Une conviction : ne pas se désunir. Continuer notre effort jusqu’au bout et ne pas oublier que nous travaillons d’ores et déjà dans la perspective de 2012.
    Soyons humbles et appliquons-nous à faire ce qui compte : oeuvrer pour le bien du pays.
    Un dernier détail : NS a voulu à tout prix un débat sur l’identité nationale. Il l’a même imposée avec l’aide des médias. Résultat : C’est Le Pen qui récupère l’électorat que NS avait voulu lui piquer. Cauchemar !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  6. Eric dit :

    Et il y en a un dont on ne parle pas, celui que le Figaro appelait « le premier opposant de Sarkozy »: Besancenot a fait 2%. Ca relativise la portée de l’ »opposant n°1″ et de la qualité de l’information.

    Sinon, tu as parfaitement raison: le fait n°1 c’est l’abstention. Une abstention que je déplore: le vote est un devoir, avant tout, que ça nous plaise ou non.

  7. b.mode dit :

    @Eric Le journal de Dassault piloté par Mougeotte est à l’information ce qu’un furoncle est au gras des fesses… ;)

  8. lediazec dit :

    Jean-Michel Apathie est, lui aussi, dégoûté. Mais pas pour les mêmes raisons que nous. http://www.acrimed.org/article3326.html

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. 2pasag the papoteur dit :

    Edito: attention abstention
    Pas besoin d’être Olivier Duhamel pour comprendre que quand plus d’un électeur sur deux part à la pêche, c’est un très mauvais signe pour notre démocratie, qui relativise tous les autres résultats.

  10. 2pasag the papoteur dit :

    Moi Frédo devant toutes les caméras et ici chez c ruminant qui doivent n’être que des gauchos dékolo à la solde popote, car pour ruminer faut beaucoup aimer l’herbe de nos campagnes. Je vous le dis :- Tous les abstentionnistes sont le réservoir de l’ump et voteront dimanche prochain pour changer le paysage politique des sortants.

    @b.mode faut pas m’accuser de faire la t^^t c’est mon expression naturelle !!
    signé L.Frédo

  11. Hara Kiri dit :

    Y’a plusieurs choses à noter de ces élections. Certes, l’abstention, mais on s’en doutait.
    1) l’abstention est une chose relative pour l’UMP, pour les Européennes, 59 % d’abstention n’empêchait pas une victoire. Mais aux régionales, 52% d’abstention empêche une défaite. Allez comprendre.
    2) Chez moi, Frêche est en tête, comme malheureusement c’était prévu. Hier, à la télé, on sentait qu’il se retenait pour ne pas jouir dans son pantalon. Il sait qu’il va passer et, en plus, il n’a même pas besoin du reports des voix des autres, du coup, il n’aura pas à leur faire de concession.
    3) Ségolène Royal m’énerve de plus en plus (j’ai toujours été persuadé qu’elle était l’égal du nain en matière de narcissisme et de mégalomanie. Hier, en quelques minutes, elle a réussit à placer qu’ELLE faisait 10 points de plus que la moyenne du PS. ELLE et ELLE et encore ELLE.
    4) Tous les membres de l’UMP ont appris la leçon par coeur. D’abord dire aux écolos qu’ils ne peuvent pas s’allier au PS parce qu’ils ne sont d’accord sur rien. Que Cohn-Bendit n’est pas propriétaire des voix de ceux qui ont voté vert. Que l’UMP a fait beaucoup pour l’environnement (la blague). Que l’abstention n’est pas du au dégoût des électeurs de la politique actuelle en générale et celle du pouvoir en particulier mais seulement parce qu’ils ne sont pas satisfait des conseillers sortants (tous PS ou presque). Que les français en ont marre de l’insécurité et de la violence (ba ouais, s’ils peuvent récupérer un peu des 12 % du FN).. Que le PS a fait une campagne de caniveau sans apporter de projet (l’affaire Ali Soumaré, celle de la Halde, l’identité française… c’est sûr que c’est une campagne qui sent bon avec de bons projets ça).
    5) J’ai été dégoûté, mais on s’en doutait, que le 1er ministre de notre gouvernement, interfère dans les élections régionales en demandant de voter UMP. Je croyais que les élections régionales n’avaient pas d’incidence au niveau national ?
    6) Les restructurations au sein des partis avec changement de nom et compagnie font toujours fuir les électeurs (le NPA et le MODEM se cassent la gueule)

    Bref, à peine deux minutes après l’annonce des résultats, Borloo était déjà en train de se prostituer pour récupérer les voix vertes. Heureusement, Cécile Duflot l’a bien remis en place.

    Personnellement, je suis déçu par deux choses. L’abstention, Putain, avec ce que nous fait l’UMP depuis deux ans, on aurait pu espérer une plus forte mobilisation pour lui en mettre une bonne. L’écart Gauche – UMP que j’aurais espéré bien plus grand.

  12. 2pasag the papoteur dit :

    lien pour édito attention abstention : http://twurl.nl/6g3aae
    @hara kiri  » Putain, avec ce que nous fait l’UMP depuis deux ans, on aurait pu espérer une plus forte mobilisation pour lui en mettre une bonne. » Je pense qu’il faut attendre dimanche prochain car beaucoup d’électeurs ne se déplacent pas au premier tour. Espérons une plus gd participation et un bon report des voix à gauche.

  13. b.mode dit :

    @harakiri et @papoteur Moi aussi j’espérais plus. Vu ce que le petit coq nous a fait subir en trois ans, j’eus aimé voir un raz de marée. Pas comme celle qu’a pu subir la pecnaude en charentes maritimes mais un vrai tsunami révolutionnaire. Il n’en a rien été.. Croisons les doigts pour que la droite traditionnelle ne donne pas sa caution à l’apprenti sorcier…

  14. des pas perdus dit :

    Inquiétantes ces élections avec ce FN qui arrive encore à cristalliser les mécontentements… comme si la droite extrème allait mettre en danger ce système qui nous appauvrit. Désespérant. Oui la « gauche » mais quelle alternative propose-t-elle au n’éo-libéralisme ? Heu….

  15. ZapPow dit :

    Si ça peut en consoler certains, les résultats des régions Martinique et Guadeloupe sont assez croquignolets. En Martinique, deux listes de gauche en tête, totalisant 70 % des suffrages exprimés, la seule liste Divers Droite ne faisant qu’à peine plus de 10 %. En Guadeloupe, l’UMP est à 14 %, et Victorin Lurel, socialiste DVG, à plus de 56 %. Pas de deuxième tour en Guadeloupe, donc. La Guyane fait bande à part, en donnant près de 41 % à l’UMP menée par un transfuge de la gauche socialiste.

  16. Erby dit :

    Ça va tenir de la place, mais j’avais envie d’afficher ça :

    ***

    La porte à droite

    On m’a dit tes idées ne sont plus à la mode
    Quand on veut gouverner ce n’est pas si commode
    Il faut évidemment s’adapter au terrain
    Mettre jour après jour un peu d’eau dans son vin

    On m’a dit dans la jungle il faut qu’on se débrouille
    On est bien obligé d’avaler des magouilles
    De laisser dans un coin les projets trop coûteux
    On va pas tout rater pour des canards boiteux

    La porte du bonheur est une porte étroite
    On m’affirme aujourd’hui que c’est la porte à droite
    Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun
    D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un

    On m’a dit qu’il fallait prêcher le sacrifice
    A ceux qui n’ont pas pu s’ouvrir un compte en Suisse
    Qu’il fallait balayer tous nos vieux préjugés
    Et que ceux qui travaill’nt étaient privilégiés

    On m’a dit tu comprends tes idées archaïques
    Ne feront qu’aggraver la crise économique
    Ainsi la liberté dans un monde plus juste
    Fait partie des slogans qui sont un peu vétustes

    La porte du bonheur est une porte étroite
    On m’affirme aujourd’hui que c’est la porte à droite
    Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun
    D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un

    Puis d’autres sont venus beaucoup moins présentables
    Qui parlaient de la France en tapant sur la table
    Qui disaient faut changer c’est la loi du pendule
    On va pour commencer supprimer la pilule

    Ensuite il faudra bien flytoxer la vermine
    Rétablir la morale avec la guillotine
    Et pi gn’a qu’à virer les mauvais syndicats
    Pour conserver celui qui plaît au patronat

    La porte du bonheur est une porte étroite
    On m’affirme aujourd’hui que c’est la porte à droite
    Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun
    D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un

    Ils ont dit qu’il fallait se montrer réaliste
    Qu’il y avait du bon dans les journaux racistes
    Qu’il fallait nettoyer ce cher et vieux pays
    Si l’on ne voulait pas qu’il devienne un gourbi

    Dois-je vous l’avouer ces propos me renversent
    Quand je vais boire un verre au café du commerce
    Parfois je crois revoir sur du papier jauni
    La photo de Pétain dans mon verr’ de Vichy

    La porte du bonheur est une porte étroite
    Qu’on ne me dise plus que c’est la porte à droite
    Qu’il ne faut plus rêver et qu’il est opportun
    D’oublier nos folies d’avant quatre-vingt-un

    Jean Ferrat

  17. lapecnaude dit :

    @ Hara Kiri – ELLE, ELLE, ELLE !!! tu ne te souviens pas de tous les quolibets, les vacheries, les sournoiseries qu’elle a pu entendre et supporter de la part de ses…. coéquipiers ? Elle n’a énoncé qu’une vérité, elle fait presque 10 points de plus que les autres, tout en ajoutant que c’est relatif, faut pas être mauvais joueur, depuis 6 ans elle joue la carte écologiste, la carte création d’emploi, la carte création d’entreprises, les fonds de soutien, les écoles d’apprentissage, les regroupement d’ouvriers repreneurs, les transports aidés, les scolarités aidées par des bourses et j’en passe. Je sais que tu n’est pas en Poitou-Charentes, mais si tu veux je t’envoie une année de bulletins de la région, ils sont pleins d’initiatives. Elle a un foutu caractère, c’est un fait, mais elle peut, elle a seulement été la première femme candidate à la présidentielle, merde çà regonfle çà ! Sûr qu’elle fait des gaffes, elle m’a foutu plein de fois en rogne, mais je suis réaliste si on veut de l’aide pour replanter les patates de l’ile de ré, c’est pas à Bubusse le Tintinophile qu’il faut la demander, encore moins à l’espèce de plantigrade de Raffarin.
    J’ai regardé les scores des villes et villages côtiers et ceux des iles, ils ont voté tous MAJORITAIREMENT pour elle, et crois moi, à Ré c’est pas une coutume !

    Je vous avais dit qu’en Guyane ils avaient un faux cul, un renégat qui avait viré UMP, mais compte tenu de la culture politique des Guyanais et de la pauvreté qui y sévit on peut s’attendre à tout. Quand à la Martinique, là je rigole, ils sont même assez tordus pour élire deux mecs de gauche à égalité (c’est mon expérience qui parle), les Guadeloupéens ne prennent plus les vessies pour des lanternes, avec le LPK, fallait s’y attendre. Faut pas oublier qu’en plus ils subissent encore la pression policière.

    Question qui se pose, dans les votes FN, il y a combien de votes « revendicatifs » ? En réalité, on ne sait pas combien il y a de ces olibrius réellement convaincus. A moins que la campagne de Sarkosy, avec ses discours répétitifs (les siens et ceux de ses séïdes) sur les thèmes insécurité-immigration-pognon ou en plus court « pensée unique » aie trop bien décérébré certains électeurs. Sarko comme vecteur de l’Alzeihmer, c’est pas mal.

    En tout état de cause, j’espère que les caciques ne vont pas nous refaire de conneries d’ici dimanche !

  18. Hara Kiri dit :

    @ LaPecnaude

    J’essaye d’éviter de faire deux poids deux mesures et les défauts que je reproche à la droite, je les note aussi à la gauche. Quand l’UMP tient des propos irrespectueux et xénophobes, je le dénonce, quand c’est à gauche (comme Frêche), je le dénonce aussi.
    La mégalomanie de Sarko, je la dénonce et je pense que Ségolène Royale est aussi mégalomane et narcissique que Sarko. Qu’elle en ait pris plein la tête n’excuse rien, sinon il faudrait tout pardonner à Sarko sous prétexte qu’on lui en met plein la tête.

  19. Made dit :

    Et aubry vous en dîtes quoi , Hara kiri , Que c’est alcoolo de service …

  20. Hara Kiri dit :

    @ Made :

    Je parlais de Mégalo, pas d’alcoolo, sinon j’aurais parlé de Borloo.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|