( 28 mars, 2010 )

Cakes en stock

cake.jpgOn ne sait si dieu est apprenti-pâtissier mais force est de constater qu’on nous signale cette semaine sur l’écran radar de nos cerveaux usés, une recrudescence de cakes à la une de l’actualité. Inventaire ! On commence par le premier d’entre eux. Incontournable. Un cake aux fruits déconfits. A ne pas consommer sans modération. Aussi indigeste qu’un ragoût faisandé aux champignons vénéneux. On se demande encore comment la majorité d’entre nous a pu se faire abuser par un bonimenteur dont la seule qualité reste une énergie hystérique qui n’a pour effet concret que de brasser du vent. On songe à Cervantès et à son pathétique héros…

Don qui Chute s’est pris un gros vent. Une rafale de force 7 sur l’échelle des riches terres. Tout faux. Le honteux bouclier fiscal n’a protégé que les nantis tandis que le chômage et la misère s’installaient durablement en France profonde. Le nauséabond débat sur l’identité nationale a agi comme un boomerang et a provoqué la renaissance glauque du parti du borgne. La douteuse taxe carbone a implosé avant même sa mise en place. Ce devait, selon les propres dires du brasseur neuilléen, la réforme la plus importante depuis la peine de mort.

plonge.jpgA force de vouloir rentrer dans l’histoire à tout prix y compris par un trou de souris, l’illusionniste du château devient aussi crédible qu’un Pinocchio de chair et d’os. Ses perpétuels zigzags décisionnaires donneraient le tournis à un vieux loup de mer et même ses proches ne comprennent plus rien à sa feuille de route. Fillon voulait quitter le navire après la débâcle et reste à la barre (ou ce qu’il en reste) à l’insu de son plein gré. Jouanno rue dans les brancards et se fait sermonner par le chef. Les sondages sont calamiteux. Même Aubry battrait Narcisse aux prochaines présidentielles. 30 % des français lui font encore confiance.

Un autre cake s’est distingué cette semaine. Un cake rance fourré à l’hostie. On savait l’église un tantinet légère sur les problèmes de pédophilie de ses prêtres. On ne se doutait pas que leur grand chef, Benoît XVI, fermait les yeux sur des cas avérés alors qu’il n’était encore que cardinal Ratzinger. Moult affaires d’abus sexuel mettant en cause les dignitaires catholiques sont mis au grand jour actuellement mais l’une d’entre elles touche plus particulièrement ce drôle de paroissien.

Ainsi en 1996, notre très saint père aurait refusé de sanctionner un prélat ricain accusé de viols répétés sur 200 enfants sourds. Voici pourtant ce qu’avait déclaré le faux dévot peu avant son accession à la tête du pontificat : « Que de souillures dans l’Eglise, et particulièrement parmi ceux qui, dans le sacerdoce, devraient lui appartenir totalement! (…) Souvent, Seigneur, ton Eglise nous semble une barque prête à couler, une barque qui prend l’eau de toutes parts« . Dans la série arroseur arrosé, on tenait bel et bien là un champion du monde…

On terminera cette chronique gourmande par l’évocation d’un as du pudding. Balladurien, Chiraquien, Villepiniste, désormais Sarko-compatible, le tout nouveau secrétaire d’état de la fonction publique, Georges Tron, mélange les genres avec brio. Et ça paie. Hébergé aux frais de la princesse ou presque, il bénéficie d’un logement social en plein Paname. Faut dire, il a rendu des services dans le passé. Rappelez-vous lors des élections présidentielles 95, Ballamou souffrait face à Chichi d’une image un peu trop coincée de bourgeois à perruque. Ses proches imaginèrent alors un scénario féérique.

Ballamou venu inaugurer un musée dans les Bouches du Rhône voit, en raison du brouillard, son hélicoptère se poser en rase campagne. Une automobiliste qui passait par là comme par hasard en Mercedes blanche, aperçoit notre Edouard faisant de l’auto-stop au bord de la route. La dame, propriétaire d’un très bel hôtel à Avignon, s’arrête et prend à bord le gentil monsieur. Elle raconte sa belle histoire aux télévisions et vante la simplicité et la bonhomie du goitreux.

Manque de bol, un chiraquien bon teint, ancien agent de Foccart était infiltré dans l’équipe Balladur et révèlera le pot aux roses. La sympathique hôtelière n’était autre que la cousine de Georges Tron et les deux scénaristes de cette escapade bidonnée se prénommaient tous les deux Nicolas : Bazire et Sarkozy…

http://www.dailymotion.com/video/xcpymv

11 Commentaires à “ Cakes en stock ” »

  1. Gildan dit :

    Je me souviens de cet hélico…
    Hallucinant cette affaire de rase campagne !
    Comme quoi…

  2. babelouest dit :

    Le comédien met son art au service des spectateurs, la péripatéticienne également. Ils en vivent cahin caha.

    Le publicitaire vit pas mal, en mettant son art au service d’employeurs aux scrupules assourdis. Le politicien vit bien, en mettant son art de la comédie au service de lui-même.

    Quels sont les plus utiles ?

  3. lediazec dit :

    Il a franchement la tête des mauvais jours et les sondages qui vont avec le Donquichute (excellente trouvaille).Même Titine est capable de le battre. La honte ! Voici qu’à présent les éditorialistes les plus serviles s’en détournent, y compris ce brave Eric Fottorino qui n’hésite pas désormais à donner (quel enchantement !) dans l’esprit critique. Suivant la marée, les télés (sauf TF1, quelle idée !) semblent s’adonner, dans leurs sujets, à des choses qui ressemblent à de l’information. Ah, les rats !
    Allez, Bayrou !, encore un effort et tu le dépasseras dans les sondages. Si ça continue, le facteur ne tardera pas à le talonner.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  4. b.mode dit :

    @gildan Bienvenue ici. Ce story telling était vraiment navrant
    @babel L’art de sarko est celle d’un mauvais prestigitateur
    @rodo Les medias sont des girouettes qui tournent dans le sens du vent

  5. laetSgo dit :

    Vous me pardonnerez les amis, mais vos cakes rancis me rendent malade ! je vais donc en faire un que je pourrai déguster sans crainte :-)
    du style de celui que je viens de voir ds Alice au pays des merveilles ! Il faisait grandir et ce me semble un excellent moyen d’aplatir du nain, une grande taille… bon dimanche à tous !

  6. 2pasag the papoteur dit :

    je crois qu’il a besoin d’un peu de vacances avec son amoureuse, après ça ira mieux. Lequel a porté la poisse à l’autre, le pape ou le président. leurs prières respectives de l’un pour l’autre n’ont pas eu le retour souhaité, ils sont bien tous les deux dans une sacrée mélasse. D’accord la mélasse du pape est un peu plus délicate pour avoir voulu respecter l’ordre de son maitre « Laissez venir à moi les petits enfants » Comme quoi parfois comme nous le prouve fr2, il faut savoir refusé d’obéir à l’autorité :)

    Avez-vous vu au petit journal du jour sur canal, la petite fille qui confond Carlita avec Ségolène Royale :) la vérité sort de la bouche des enfants dit-on, y aurait-il anguille sous roche :)
    ps : je prend responsabilité en cas de rumeur non fondé ;)

  7. b.mode dit :

    Papo, j’ai pas vu ce que tu dis mais j’ai lu ça http://www.marianne2.fr/Pal-et-Carla-font-deja-campagne-pour-2012_a189980.html et ça fait peur… Que va-t-il encore trouver pour abuser les gens ?

  8. wolfgang dit :

    Vous m’avez bien fait rire. Merci.

  9. b.mode dit :

    My pleasure ! Le coût du dîner de cons http://bit.ly/9cxE27

  10. mutuelle dit :

    Cet article m’a fait trop rire ! Bravo pour vos qualités d’écriture, je suis admiratif.
    Sympa aussi les images des albums du groupe Cake (un groupe que j’adore).

  11. Le cake avarié se digère mal, bah je crois que je vais me prendre un citrate de bétaïne !

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|