Accueil Politique Orgie manipulatrice

Orgie manipulatrice

13
0
460

questionmanipulation.jpgAlors que le pays bat de l’aile, que tous les paramètres sont au rouge, que son crédit personnel est au plus mal – histoire de décompresser et se faire lustrer le poil – le National Président fait son petit voyage au États-Unis pour sauver son Oncle et en orchestre la mise en scène par des médias serviles, de ce côté-ci de l’atlantique. Il se rend là-bas pour prescrire à son hôte quelques remèdes en matière de gouvernance. Pour lui prodiguer quelques leçons du savoir-vivre français. Pour expliquer à un public éberlué, depuis son pupitre sur mesure expédié depuis Paris en bagage accompagné, la meilleure façon de circonscrire le mal qui perdure, le capitalisme mondial. Entendant ces propos, le capitalisme américain vit dans la terreur. On ne rit pas, des millions de français ont entendu et vu les images à la télé.

Je suis atterré en regardant la télévision française. Un tel état de servilité est proprement honteux. Tous les médias hexagonaux couvrent ce déplacement comme on sert la soupe à son maître. On se dit qu’un tel déversement d’images et de commentaires ne peut être que le résultat d’une visite triomphale. D’une sorte d’apothéose. Je ne suis qu’à moitié surpris en apprenant par la bouche de Jean-Jacques Annaud revenant d’Amérique (invité par Frédéric Taddei dans l‘émission « Ce soir ou jamais » de ce mercredi), que le « triomphe » dont parlent tant les médias n’est qu’une mise en scène très locale. En gros ou en détail, J.-J Annaud affirme que tout ça n’est rien que du vent. Que la visite de Donquichute au pays de l’Oncle Sam était à peine commentée outre-atlantique. Juste s’il a eu droit, par civilité, à quelques entrefilets dans la presse.

Chez nous, la télé s’est donnée à coeur-joie. Que TFBouygues fasse faire la promo du pote du patron par les larbins encartés de la rédaction, pourquoi pas ? Bien que cela ne relève pas de la déontologie, la maison Bouygues roule pour le locataire de l’Elysée et ne s’en cache pas. Le pire venant des médias de type « service public » et autres chaines plus ou moins cryptées. Pas un plateau n’a manqué à l’appel. Tous ont donné sans bémol dans l’aspect « historique » de cette remuade grotesque. Tous ont parlé de l’extraordinaire « importance » du voyage américain dans la relation diplomatique entre les deux pays, alors que nul n’ignore que ce geste politique de la part d’Obama est motivé par la diplomatie américaine qui jugeait le dédain de Barack pour Sarko comme une maladresse. Ce nouvel allié pouvant être utile à l’occasion. Ni plus ni moins. Quant aux familiarités entre les deux hommes, passons…

Que l’entourage du président français insiste de manière puérile sur le fait qu’il ait eu droit d’accès aux appartements privés de Barack Obama ; qu’il ait eu la chance de se pencher un petit peu pour regarder s’il n’y avait pas des moutons sous le lit et qu’il ait été assez bien élevé pour ne pas faire pipi au pied du paddock, après tout, c’est de la communication et ça peut se comprendre de la part des conseillers du président. Tout comme, dans une logique people, on peut comprendre, tout le tralala autour du repas qui allait être servi. Du sac à main de madame et de sa marque. Mais que la télé accompagne cette mécanique de la manipulation, cela ressemble à de la propagande comme nous en avons vu et dénoncé en son temps dans certains systèmes totalitaires. La dérive est avérée.

Le clou de cette visite aura été quand même son discours à l’Université de Columbia où les grosses têtes ont du être pour le moins surprises de voir le mini monarque s’agitant derrière son pupitre pour tenter d’extraire un peu de pulpe de sa matière grise. Pour mémoire, Columbia est l’un des plus anciens établissements d’enseignement supérieur des États-Unis, fondé en 1784. Un temple du savoir dans lequel on n’entre pas comme chez le tavernier au pied du dock. « Avec, je cite, plus de 80 lauréats parmi ses anciens étudiants et académiques, elle arrive en tête au palmarès des prix Nobel engendrés par les universités américaines. » Je pense que par charité pour la France et pour son histoire l’assistance gardera le silence sur la qualité et la profondeur de ce discours, en effet, « historique ». J’aime assez le moment où notre champion dit, fortiche, pas besoin de lire pour dire ce que j’ai à vous dire. Ah, oui, Nico, c’est ça, lâche-toi. Je ne résiste pas à citer cet autre extrait de son discours de 25 minutes, Rolex en main, c’était le max (25 mn de trop !) qu’il pouvait donner : « Si on vient pour lire un discours, y a qu’à envoyer le discours et faire l’économie du voyage ». Là nous touchons l’infini.

Se sentant heureux aux États-Unis, il n’avait pas l’air pressé de nous revenir. Le bouclier fiscal dont on parle beaucoup paralyse un tantinet son retour au pays : c’est qu’ici on l’attend de pied ferme.

Image de prévisualisation YouTube

Merci à Donatien 

sl290310.jpg

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

13 Commentaires

  1. b.mode

    2 avril, 2010 à 8:06

    Le tutoiement que prête Sarko à Obama est proprement ridicule quand on sait que le you en anglais englobe le tu et le vous .

    Répondre

  2. lediazec

    2 avril, 2010 à 8:16

    @ Bernard. Pareil qu’avec le breton, le vous n’existe pas d’où cette impression de « familiarité » dont parle l’entourage de l’analphabète national. Columbia ! Pardonne-nous !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. laetSgo

    2 avril, 2010 à 8:59

    Mais quel minable ! Son absence de stature est proprement incroyable ! Bonjour l’image de la France à l’étranger ! j’ai honte que nous soyons représentés par un VRC aussi pitoyable…le Canard dépeint assez bien l’ »importance historique » (ahahah) de la visite

    Répondre

  4. Christophe Certain

    2 avril, 2010 à 9:06

    Sarko n’est plus que la caricature de lui-même. Dire qu’il va encore nous faire chier pendant 2 ans ! Est-ce qu’il tiendra jusque là ?

    Répondre

  5. remi begouen

    2 avril, 2010 à 11:08

    Cela dépend de chacun de nous et de notre fameux ‘TOUS ENSEMBLE!’ qu’il foute son camp avant ces 2 ans de chierie. Mais l’essentiel reste qu’il faut supprimer ce foutu hyper ‘présidentialisme’ qu’a instauré De Gaulle, à cause de la guerre d’Algérie. On en soupé, de cette dérive monarchique de nos institutions. Il est vrai que le ‘parlementarisme’ de la 4° république avait aussi des dérives politicardes non-démocratiques. Bref, il reste à inventer… la démocratie : vaste programme!… avec lequel le capitalisme n’est pas d’accord, je parie!

    Répondre

  6. lediazec

    2 avril, 2010 à 13:04

    Le représentant suprême de la France à l’université de Columbia http://ruminances.unblog.fr/?attachment_id=2128

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  7. b.mode

    2 avril, 2010 à 13:10

    Un âne oui, doublé d’un baudet et d’un poney ! :)

    Répondre

  8. BA

    2 avril, 2010 à 13:37

    Les inégalités de revenus s’accroissent par le haut.

    Les revenus moyens des 1 % de Français les plus aisés ont augmenté plus rapidement que ceux de l’ensemble de la population entre 2004 et 2007, entraînant une augmentation des inégalités par le haut, montre une étude publiée par l’Insee.

    Le taux d’imposition moyen pour cette catégorie privilégiée est de l’ordre de 20 % des revenus déclarés, ajoute l’étude publiée en plein débat sur la justice fiscale.

    http://www.lepoint.fr/actualites/2010-04-02/les-inegalites-de-revenus-s-accroissent-par-le-haut/1037/0/440643

    Répondre

  9. laetSgo

    2 avril, 2010 à 13:40

    ahahah ! excellente photo !

    Répondre

  10. lapecnaude

    2 avril, 2010 à 13:58

    @ Laetsgo – as-tu lu sur le Canard, « la triste fin de Botul » par Pelloux ?

    Répondre

  11. Valdo

    2 avril, 2010 à 16:51

    François Morel en a trés bien parlé ce matin (un régal!
    http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/lhumeurdefrancoismorel/

    Répondre

  12. Hara Kiri

    2 avril, 2010 à 17:57

    Le voyage de Sarko ne fait que peu de vagues aux USA, autant dire que tout le monde se fout de Sarkozy, personne ne le connait, d’ailleurs, très peu savent où se situe la France. Le peu d’intérêt qu’il doit avoir là-bas c’est qu’il doit être le seul président au monde dont la femme est visible à poil sur Internet.
    J’ai été abasourdi de le voir sourire en envoyant des « tu » à tire larigot, vraiment de plus en plus con et de plus en plus imbu de sa personne. Mais le pire c’est quand je l’ai entendu se foutre de la gueule des américains en leur disant qu’Obama amenait sa réforme de la santé alors qu’en France on l’avait depuis longtemps. Quel gros con, au USA, Obama tente d’améliorer la santé en France Sarko la fait péricliter. On était 1er à ce niveau là avant, l’année dernière on était passé en 10 ème position et avant son départ, on aura encore chuter.

    La seule chose qui me ravisse, c’est que ça commence à chauffer et que même les plus sceptiques commencent à comprendre que le nain n’agit que par haine et par vengeance, par intérêt.
    La taxe carbonne, une révolution obligatoire, selon lui, les verts ne votent pas UMP aux régionales, allez hop, plus de taxe carbonne. Rachida Dati dit un mot de travers, hop, punition, plus de voiture ni de chauffeur.
    Il doit bouillir depuis que De Villepin à annoncé qu’il créait son parti. Maintenant, même innéligible il pourra présenter quelqu’un pour le représenter, à moins… que Sarko ne fasse pression sur les maires pour que le candidat n’atteigne pas les 500 signatures.
    Fillon fait la gueule, la karatéka de l’élysée fait la gueule, Kosusczo Morizet, fait la gueule. Hulot se casse, les soutiens de 2007 reviennent sur leurs décisions de l’époque (Faudel admettant que Sarko n’était que de la poudre aux yeux). Juppé annonce implicitement qu’il aimerait bien se présenter, les gars de l’UMP commencent déjà à envisager de piquer la place au nain aux élections de 2012. D’ici à ce qu’il nous pête une durite avant la fin de son mandat….
    Les sondages le donne perdant aux 2ème tour face à Martine Aubry, un truc qu’il envisageait pas y’a quelques mois.
    Ca commence à être dure pour lui. Tant mieux, qu’il s’en prenne plein la gueule ce ne sera que justice.

    Répondre

  13. laetSgo

    2 avril, 2010 à 18:08

    @lapecnaude : not yet ! je me suis fait confisquer ledit volatile par mon cher et tendre et il n’a pas fini de le lire…ms je me ferai fort de lire cet article en premier !

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Noblesse oblige

Mazette, que le temps était beau ce matin. Pas la moindre brise pour bouger les voiles dan…