Accueil Politique La cour prend l’eau

La cour prend l’eau

17
0
610

sl020410.jpg

Tandis que la paquebot Sarkofrance prend l’eau de toutes parts, les rats quittent le navire à la vitesse grand V. L’équipage jadis si soudé autour de son commandant de bord rue dans les brancards et n’hésite pas à montrer son désaccord avec l’obstination pathétique de son chefaillon. Faut dire, les matelots élus tiennent plus que tout à leurs mandats locaux et ils se rendent bien compte qu’à force de suivre aveuglément la démente feuille de route du petit timonier, ils risquent de tout perdre. Adieu, mairie, députation et tutti quanti. Adieu veaux, vaches, cochons. Adieu les privilèges, les honneurs, les buffets campagnards gratuits et les fins de mois peinardes.

La séquence bouclier fiscal a été à ce titre un bel exemple de rébellion larvée. Juppé a donné le la en s’interrogeant sur la pertinence du cadeau fait aux nantis en cette période de grande crise. Il s’est également déclaré partant pour la présidentielle de 2012… Si Sarkozy ne se présentait pas. Précaution oratoire qui n’abusera personne. Du reste, même le plus zélé des courtisans, Xavier Bertrand s’est dit favorable à des primaires avec ou sans l’époux de Carlita. En entendant ça, ce dernier a failli s’étouffer en avalant sa pizza quattro formaggi ou son hot dog yankee.

Copé a enchaîné en avouant que sur le maudit bouclier, il n’avait pas de « religion définitive« . Moult élus UMP lui ont emboîté le pas en critiquant ouvertement le maintien de cette mesure injuste pendant que, de l’autre côté de l’Atlantique, le géniteur du prince Jean déclarait sa flamme à Obama . Comme nous rappelle le vieil adage, quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

La presse servile a eu beau nous marteler qu’à son retour, le guide suprême avait sifflé la fin de la récré, personne n’est dupe. Le joueur de bonneteau a bel et bien perdu la main. Ses tours de passe-passe n’abusent plus qu’un quarteron de fanatiques façon Lefebvre ou Estrosi. Les plus mauvais sondages lui donnent 28% d’opinions favorables. Sa popularité a fondu comme neige au soleil et on ne voit rien venir à l’horizon qui pourrait lui refiler un coup de mieux. La pantalonnade ricaine outrageusement mise en scène par les médias gaulois a fait un flop de plus aux yeux du français moyen. Jouer le meilleur pote du président ricain n’amuse que lui et peut-être la ravie de la crèche qui l’accompagne dans ses déplacements.

De la secousse, Narcisse a perdu la boussole et s’agite dans tous les sens tel un sémaphore désarticulé. Et il s’énerve. Le soir même du résultat des élections, il prive de ses gardes du corps et de sa limousine, une de ses plus fidèles alliées, son ancienne égérie Rachida.  Le Canard raconte qu’il n’a pas supporté que la belle effrontée viennent parader sur les plateaux télé alors que pendant la campagne, elle n’avait pas mouillé le corsage. L’ancienne garde des sceaux a appris la nouvelle en direct live. Un des officiers de sécurité lui a infligé l’ultime camouflet : « Désolé, madame, on doit rentrer, ordre d’en haut« . L’élégance neuilléenne n’est pas un vain mot. On ne sait si c’est Ferrari ou Chazal qui ont ramené la petite dame chez elle…

On sent bien qu’une Chiraquisation du bonhomme arrive à grand pas. Le recul sur la taxe carbone en est le meilleur exemple. Son volontarisme frénétique n’accouche que de pets de nonne. Sa crédibilité jouxte le néant. Toujours d’après le Canard, il userait jusqu’à la corde et surtout jusqu’à la fin de la réforme des retraites, un Fillon désabusé. Il le remplacerait en novembre par un Copé tout neuf. Tout ça pour quoi ? Pour faire une pause pipi qui le ferait remonter en grâce et lui permettrait de se représenter en 2012 avec un autre leurre. Façon Chirac 95 et sa fracture sociale…

Comme dirait l’ami H16, ce pays est foutu…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par b.mode
Charger d'autres écrits dans Politique

17 Commentaires

  1. babelouest

    3 avril, 2010 à 5:26

    Ahhhhhhh…… les sujets du Narcozistan s’ébrouent et se réveillent enfin, de leur abrutissement neuillen. Il semble que le bouclier ne les cache plus, ne les défende plus, qu’il les désigne au contraire à la vindicte des villes et des campagnes. Est-ce un réflexe de pudeur, l’UMP est nu ! les neuillens redeviennent des n’œillens, et se retournent vers le mage de Saint Cloud. Les centristes marchent à nouveau vers le cœur de cible. Les Gaullois lorgnent vers un grand galouzeau encore présentable. Ne restent que les atlantistes forcenés, trop compromis pour oser tourner casaque. Et puis quelques chiens, parce qu’il en faut aux alentours d’un monarque qui lance quelques os à ronger.

    Répondre

  2. lediazec

    3 avril, 2010 à 9:00

    Tout est tellement délétère que je me demande si cela ne fait pas les affaires d’une gauche mollassonne qui n’a pas envie de se creuser outre-mesure pour élaborer un projet de société : juste à passer un p’tit coup de balai et ramasser les petites crottes avec la pelle. Trop facile pour être vrai. Pour l’instant ça a l’air de fonctionner. Le silence est d’or…
    Au-delà, en effet, le sarkozysme me fait de plus en plus penser au giscardisme, le vent qui va-et vient. Surtout qui va !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. b.mode

    3 avril, 2010 à 10:33

    C’est loin d’être gagné pour la gauche, il va falloir qu’elle se mette enfin à inventer un vrai projet de société alternatif sinon re-belote, le bonimenteur va se faire inventer une nouvelle story-telling.En compagnie de Tapie par exemple qui dit qu’il va peut être revenir au politique et qui fera dans le populisme le plus vil pour siphonner des voix un peu partout…

    Répondre

  4. lediazec

    3 avril, 2010 à 10:42

    ah, oui, le retour de Tapie. Re-retour d’ascenseur après des indemnités « dues », « perçues », en tout bien tout honneur, évidemment. Ca boucane au royaume des pourris !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  5. b.mode

    3 avril, 2010 à 10:53

    Jee vois bien le vieux parti radical de Borloo dopé à la tchatche de Tapie redonner des réserves de voix à la droite…

    Répondre

  6. Luc de Normandie

    3 avril, 2010 à 11:02

  7. b.mode

    3 avril, 2010 à 11:30

    Les riches de + en + riches http://bit.ly/9FLX85 Merci qui ?

    Répondre

  8. laetSgo

    3 avril, 2010 à 13:43

    je n’arrive pas à être désolée pour Rachida-mon-amie…toutes mes excuses…punie par là où elle a pêché ? (ostentation, apparences, grosse voiture). Si en plus le Donquichute lui supprime son allocation Dior (style chantage à la clientèle carlistesque), ce serait la cerise sur le gâteau !
    Quant à la gauche, elle pourra peut-être se contenter de cueillir les voix et le pays après 2 années supplémentaires de grand n’importe quoi, mais elle ferait mieux d’élaborer enfin un programme si elle compte le garder !

    Répondre

  9. b.mode

    3 avril, 2010 à 14:43

    Et encore, laetSgo, je n’ai pas évoqué la conclusion du Canard qui s’interroge ainsi : »pourquoi tant de haine ? « . Eh bien, d’après eux, c’est Rachida qui serait à l’origine des rumeurs sur la vie intime du couple Sarko… ça sent bon, hein ?

    Répondre

  10. laetSgo

    3 avril, 2010 à 15:43

    @b_mode : oui, je l’ai lu aussi, mais les ragots et les rumeurs hein… :-)
    tout cela fleure le caniveau comme tout ce qui concerne cet odieux quinquennat…Sarko, en fait, c’est Midas version fumier (sauf que le fumier est utile et fait pousser des choses, lui !)

    Répondre

  11. remi begouen

    3 avril, 2010 à 19:34

    B.mode écrit : ‘la gauche va devoir inventer un vrai projet alternatif’, en résumé. C’est mignon d’y croire…ou d’y faire semblant. Même l’extrême gauche a bien du mal à nous le pondre, ce programme. Mais on veut bien y croire (y faire semblant) en ce jour de Pâques, où les cloches sonnent et les oeufs avec…!
    Après demain, tout à l’heure, on apprendra que ‘le problème’ de la-poule-et-de-l’oeuf ou celui du sexe-des-anges, c’est mignon, mais vraiment pas indispensable dans la réalité sociale de pire en pire épouvantable, ici en France et pire de pire ailleurs. Ca va faire très mal, la secousse sismique sociale… et très bien, finalement !… Cela dépend pour qui, crédieu !

    Répondre

  12. laetSgo

    3 avril, 2010 à 23:27

    bon…il est tard…tout le monde est en we…nonobstant, je vous invite à jeter un coup d’oeil à ce lien : http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_R%C3%A9sistance
    bordel, ces gens ont élaboré ce programme en secret et sous une occupation inique ! nous sommes en guerre aujourd’hui, et ce n’est pas contre les nazis (forgive me for the godwin point), mais contre les ultra-libéraux banksters… si nos pères ont réussi a créer ces structures au lendemain de la seconde guerre mondiale, alors que le monde était en ruine, que pouvons-nous faire aujourd’hui ? bordel (re), le programme n’est pas compliqué, a été appliqué et devra être appliqué à nouveau !
    à vot’ bon coeur pour les aménagements afin de tenir compte de l’ »évolution » du monde depuis ce texte fondateur !

    Répondre

  13. b.mode

    4 avril, 2010 à 2:08

    Rémi, c’est un voeu pieu pas une croyance aveugle de type bisounours. si la gauche ne se réinvente pas, elle restera une fois de plus à quai en 2012 ou pire (pour elle) elle prendra le pouvoir et subira de plein fouet la révolte que tu évoques.
    LaetSgo, beau texte en effet dont la clique à Sarko s’évertue jour après jour à saper les fondements..

    Répondre

  14. remi begouen

    4 avril, 2010 à 3:53

    Laetsgo, merci de nous resservir le programme du CNR! Lu à 4h30, cela est planant, pendant que les cloches pondent leurs oeufs…
    Oui bien sûr cela date. Et oui bien sûr cela reste d’avant-garde : L’Europe nazie ne s’est pas faite, ouf.
    Mais l’Europe du business, surtout depuis l’Euro-Roi et de la technocratie de Bruxelles n’est-elle pas en train de réaliser à sa manière ‘soft’ ce dont rêvait Hitler, mettre tout le monde à genoux? Il y en a qui rampent, comme Bernard Tapie, avant de se redresser (tel le personnage hilarant de notre cher dessinateur R.B, devant l’escargot mignon : Peut-il pourrait-il nous pondre une remake du fameux PROGRAMME de 1944, en B-D? Ou bien devront nous attendre le pire, l’Etat de Siège, la dictature contre le ras-le-bol social, pour réinventer le PROGRAMME de l’avenir…
    Joyeuses Pâques, paix au Vatican, can-can!!!

    Répondre

  15. babelouest

    4 avril, 2010 à 16:28

    Sans vouloir paraître défaitiste, il me semble qu’en fait, et en sous-main, ce sont les nazis qui ont continué sur un plan mondial ce qu’ils avaient projeté. Il ne s’agit pas des Allemands, mais d’une frange qui a réussi à se planquer, et à semer la bonne parole dans les têtes d’économistes frais émoulus et encore naïfs. Voir ici:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9olib%C3%A9ralisme

    Le néo-libéralisme et le colloque Walter Lippmann [modifier]

    Vont se rencontrer au colloque Lippmann des libéraux français, des membres influents de l’école autrichienne Friedrich von Hayek et Ludwig Von Mises, des hommes de ce que sera l’ordo libéralisme allemand après guerre : Wilhelm Röpke, Alexander Rüstow, (Walter Eucken le grand théoricien de ce mouvement n’avait pas reçu l’autorisation de quitter l’Allemagne [6]); des participants de divers autres pays.

    Il semble bien que le moteur soit essentiellement allemand et autrichien… Quelques noms, mais des noms qui portent.

    Répondre

  16. remi begouen

    4 avril, 2010 à 20:40

    Merci Babelouest de nous orienter sur le site indiqué. C’est très instructif sur le travail de sous-marin de ces crapules…
    Mais il y a pire, et encore sous-estimé, c’est le recyclage de divers nazis ou proches, dès l’après-guerre, par les USA, l’URSS et autres, dont la France : Je viens d’écouter sur F-Inter (émission de Daniel Gélinet, ’2000 ans d’Histoire’, non, celle de Monsieur ‘X’…) l’histoire d’un certain Georges Albertini, passé de la SFIO à Déat pendant la guerre : après moins de 3 ans de taule, à la Libération, le voilà qui navigue des dizaines d’années dans tous les milieux politiques influents… Le Salaud!

    Répondre

  17. b.mode

    7 avril, 2010 à 7:58

    Canard de ce jour
    Une ministre déclare sous couvert d’anonymat : « Qui osera dire à Sarkozy que, pendant toute la campagne, on s’est fait engueuler sur les marchés ? Or, c’était souvent dirigé contre lui, contre son style, sa personne, et exprimé avec haine. »
    Un autre, pourtant sarkozyste du premier cercle : « On est en train de payer les conneries de début du quinquennat : l’ouverture et la nomination de ministres comme Dati, Yade, Amara, qui n’avaient aucune expérience, mais qu’on a voulu faire monter pour l’affichage. (…)On a fait du folklore… « ‘

    Répondre

Répondre à remi begouen Annuler la réponse.

Consulter aussi

Sarko à confesse

Dans le très complaisant Nouvel Obs, ancien canard de gauche, Sarkozy avoue avoir «&…