• Accueil
  • > Social
  • > Retraites : une question de vie…ou de mort ?
( 15 avril, 2010 )

Retraites : une question de vie…ou de mort ?

aleqm5hb0xcnl816b2jtbih25c3dkhhp1q.jpegJe ne vais pas vous parler des retraites….non, non, non. Vous êtes assez grands pour vous informer tous seuls, non ? Et ne pas vous laisser avoir par toutes les sornettes alarmistes que lémédia nous débitent à longueur de journée sur le sujet, n’est-ce pas ? Même si ledit sujet me passionne au plus haut point, je ne l’aborderai donc pas ici…enfin, pas directement, vous allez comprendre.

Mon attention a été éveillée en écoutant une émission sur la radio suisse Couleur 3, La Planète Bleue, que je ne saurais trop vous recommander eu égard à la qualité des musiques et des éditos qu’elle diffuse. Ca se passait samedi dernier, entre 18 et 19h, mais pour cause de vacarme familial ambiant je n’ai pas bien saisi les détails, juste que la courbe d’espérance de vie était en train de s’inverser…

Comme on parle beaucoup des retraites en ce moment (voilà, on y vient, pas plus tard que Minc sur Inter à l’instant où je rédige ces lignes), et qu’un des arguments utilisé pour justifier le recul de l’âge de départ en retraite est la plus grande espérance de vie, vous comprendrez bien que ça a fait tilt dans ma p’tite tête de blonde et que j’ai commencé à faire quelques recherches…

Alors autant vous dire tout de suite qu’il n’y a pas beaucoup de données…ou plutôt, elles concernent toutes une augmentation de l’espérance de vie…Cependant, confiante dans la qualité des infos d’Yves Blanc et bien qu’il ne cite pas de sources dans ce cas d’espèce, je poursuis mes recherches sur les moteurs de recherche anglophones…et là, bingo !

Un communiqué de la Harvard School of Public Health daté de Mars 2010 souligne les effets désastreux de certaines maladies sur la courbe d’espérance de vie (données strictement US). Ce n’est pas une découverte : le fait de fumer, d’avoir une pression artérielle ou un taux de sucre élevés, d’être obèse offre un terrain de développement favorable à certaines maladies, et réduit de fait l’espérance de vie.

Sauf que la réduction est désormais statistiquement mesurée et sensible, et que  pour la première fois depuis un siècle, la courbe va effectivement s’inverser : les américains vont commencer à perdre de 1 à 4 mois de vie par an d’ici 5 à 10 ans….En grande partie à cause de l’obésité qui touche la population américaine, mais aussi australienne, et surtout de manière complètement discriminatoire puisque ce sont bien évidemment les classes les moins favorisées qui seront les premières victimes de ce décrochage (mal bouffe, hygiène de vie passant au second plan après la simple survie, à coup de 3 ou 4 jobs enfilés dans la semaine, pas de couverture santé, etc…).

Vous me direz, aux States comme en Australie, la retraite se fait par capitalisation, et le système, après avoir été sérieusement ébranlé par l’affaire Enron, a définitivement explosé avec la crise qui n’en finit pas de se dérouler sous nos yeux ahuris.  Donc, s’ils vivent moins longtemps, au moins, ils vivront pauvres moins longtemps (oui, je sais, c’est affreusement cynique, pardonnez-moi).

Nous, en France, on a de la chance ! Notre système de retraite par répartition n’est pas encore complètement démoli, malgré les coups de boutoir qui lui sont porté, et la fabrication du consentement massif de la population porté par les média et les politiques de tout poil.

Et puis, on a aussi la chance de ne pas avoir autant d’obèses, mais rassurez-vous, ça vient, ça vient !

Donc, pour résoudre cet épineux problème des retraite, il ne nous reste plus qu’à bosser jusqu’à notre dernier souffle, puisque le niveau minable des pensions ne nous permettra pas de nous reposer sur nos lauriers (plutôt des épines de ronce !) et que nous continuerons donc à « être actifs », sachant que ça ne durera pas longtemps pour cause de malbouffe et d’empoisonnement généralisé qui raccourcira drastiquement notre durée de vie. Elle est pas belle, cette vie à venir ?

Et surtout, pour re-boucler avec le début du billet, le fameux argument plaidant en faveur d’un allongement de la durée de cotisation tombe de lui-même puisque l’espérance de vie va diminuer ! Comment ? C’est une démonstration absurde ? Je suis bien d’accord, amis libéraux, mais c’est néanmoins ce qui nous pend au nez, donc arrêtez de nous casser les pieds avec cet argument stupide.

Allez, sur ces réflexions (un peu décousues quand même),  je retourne au jardinage…Voltaire avait raison !

15 Commentaires à “ Retraites : une question de vie…ou de mort ? ” »

  1. babelouest dit :

    Les retraites : comment collecter, comment payer

    I – La collecte
    A – Pour les employés des entreprises, professions libérales
    1 ) Augmenter de 5% la part employé pour le premier seuil, de 7% la part employé pour le second seuil
    2 ) Augmenter de 9% la part patronale
    3 ) Supprimer toutes les exonérations patronales
    4 ) Ajouter une pénalisation de 2% à la part patronale pour les emplois en CDD
    5 ) Ajouter une pénalisation de 2% à la part patronale pour les temps partiels (cumulable avec le N°4)
    B – Pour les fonctionnaires
    1 ) Augmenter de 7% la part agent
    2 ) Augmenter de 7% la part de l’État
    3 ) Ajouter une pénalité de 4% à la part de l’État pour les contrats simples
    C – Pour tous
    1 ) Les retraites complémentaires sont interdites par la loi. Les sommes collectées par les sociétés de retraite complémentaire sont reversées avec les intérêts au système général.
    2 ) Les revenus de placement sont taxés de 7% au titres des cotisations à retraites

    II – Les prestations
    A – Les montants
    1 ) Les employés du public comme du privé, les personnes à leur compte, les chefs d’entreprises, les professions libérales : pour ceux à plein temps le minimum est fixé au SMIC sur la base de la durée réelle moyenne du travail, soit 39 heures. Le SMIC est majoré de 20%.
    2 ) Pour les temps partiels, le montant ne saurait être inférieur à 75% du SMIC
    3 ) Pour ceux dont la durée de cotisation manque de trimestres pour arriver au taux plein, la minoration est de 2% par trimestre
    4 ) Le montant maximum de la retraite ne doit en aucun cas dépasser 3 fois le SMIC quelle que soit la profession.
    B ) Les cas spéciaux
    Sauf erreur ou omission, il n’y a plus de cas spéciaux. Ainsi, les Représentants du Peuple ne peuvent avoir une retraite en tant que tels que sur la base de trois fois le SMIC selon le calcul des trimestres manquants.
    C – Les conditions
    1 ) Le droit officiel à la retraite est atteint au bout de 37 ans et 6 mois de cotisation, pour tous.
    2 ) L’âge butoir maximal de départ à la retraite est 65 ans, l’âge moyen prévu étant 60 ans. Une liste de métiers particulièrement pénibles est créée, donnant le droit à la retraite à 55 ans sans minoration. Soit dit en passant, cela oblige nos vieux politiciens à quitter tout mandat avant 65 ans : bonjour, la soupe à la grimace !

  2. b.mode dit :

    Moralité mangez mac do pour sauver les retraites ! ;)

  3. laetSgo dit :

    rien que pour le point II,C,2 le programme vaut le coup :-)

  4. babelouest dit :

    Eh, Bernard, tu remarques que dans mon système, il n’y a plus de prélèvement pour la retraite complémentaire : c’est une retraite de base décente pour tous ( les pourcentages de ceci ou cela seraient à affiner évidemment, c’est le principe que j’ai énoncé là). Il n’y a plus non plus de retraites « chapeau » et autres magouilles pour les plus riches.

  5. b.mode dit :

    Je vois, je vois, mon bon babel… mais je crains que ce bon monsieur Woerth nous prépare bien autre chose…

  6. remi begouen dit :

    Parmi les pays dont l’espérance de vie a chuté depuis 20 ans, il y a en tête la Russie et d’autres ex-démocraties populaires. Je ne regrette nullement la fin des régimes staliniens, mais je constate que le capitalisme sauvage (oui c’est un pléonasme, je corrrige : encore plus sauvage que le nôtre)dans ces pays a empiré la santé des gens et leur espérance de vie.
    Babelouest, ton système très bon, l’as-tu ‘vendu’ aux syndicats et partis politiques, ou vas-tu créer ton organisation pour le concrétiser? Je t’y rejoints avant de crever pour abus de tabac!

  7. babelouest dit :

    Rémi, j’ai envoyé çà à la Céheffe, à la Cégète, au Front Syndical de Classe : lui seul a répondu , favorablement, pour le moment….

  8. lediazec dit :

    Le programme de Babel me plait bien. Je milite pour un revenu citoyen décent basé sur la solidarité de tous. Autant dire que le combat sera long. Très long. Plus qu’un combat, une révolution.
    @LaetSgo. Très bel article, comme toujours.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  9. Hara Kiri dit :

    Allongez la durée de côtisation afin de sauver le régime des retraites est une idée qui ne peut fonctionner que s’il y a le plein emplois. Effectivement, si les travailleurs de plus de 50 ans ont du mal à trouver du boulot, je vois mal comment leur en trouver à 60 ans. Mais s’il y avait le plein emploi, il y aurait plus de côtisations donc il n’y aurait pas besoin d’allonger la durée de côtisation. C’est une première contradiction.

  10. Raymond dit :

    Comment peut-on imaginer arriver à des résultats différents en faisant toujours la même chose ? (Albert EINSTEIN)
    1. Il y a de plus en plus de retraités, de sans emploi, de revenus minimum non garantis
    2. Il y a de moins en moins de fonds de retraite, de fonds de solidarité à distribuer
    3. Des centaines de travailleurs cotisants pour les retraités sont éjectés chaque année de leur emploi suite aux délocalisation.
    4. Les chefs d’états reculent l’âge de la retraite
    5. Les indices de la fin d’un système ?
    Internet
    1. Internet est un nouveau monde qui ne connait pas les frontières
    2. Des millions d’internautes francophones communiquent chaque jour, échangent, partagent
    3. Des milliers de nouveaux internautes apparaissent tous les jours sur Internet
    4. Internet ne connaîtra jamais la crise.
    5. Un entrepreneur français a eu l’idée du siècle.
    Sur internet, nous nous sommes groupés à 4.000, retraités, sans emploi, femmes au foyer, etc
    6. Des dizaines de nouveaux arrivants viennent grossir les rangs chaque jour

    Et nous commençons à toucher nos primes de 5.000 €
    Avouez qu’en supplément d’une retraite, c’est confortable.
    Ce français a ensuite imaginé un second système.
    Moins cher pour y entrer, donnant des primes moins conséquentes.
    Mais des places gratuites dans la première activité.
    Débuté le 30 août avec +/- 500 personnes, nous avons dépassé les 1.500 adhérents le 11 septembre.
    Et beaucoup d’entre nous ont déjà touché leurs premières primes.
    Nous avons compris une chose. INTERNET ne connaitra jamais la crise, il suffit de nous réunir et de nous aider les uns les autres.
    http://encken.com/raymond161

  11. babelouest dit :

    Attention Raymond, c’est de l’incitation à la débauche que tu proposes là ! Au revoir, et ne reviens plus ! Beurk !

  12. laetSgo dit :

    babel, tu m’as pris de vitesse ! j’ai pas suivi le lien mais ça pue la pyramide de Ponzi, right ?

  13. babelouest dit :

    Pire, LaetS : c’est une pub pour la française des Jeux !

  14. laetSgo dit :

    OMFG !!! tricard celui-là !!!! et oser poster ça sous un billet sur les retraites !!! grrrrrr

  15. Fifi d'Ardèche dit :

    Ouf!…Je me disais bien qu’il y avait quelque chose qui clochait, là…

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|