( 1 avril, 2010 )

La vie continue

chomage1251653133.jpgC’est une bien triste sujet qui motive ce papier. La disparition de Siné Hebdo est une nouvelle sombre pour la pensée libre. Espérons que d’ici le 28 avril, date annoncée de la cessation de sa parution, un mécène soucieux des libertés publiques se manifeste pour aider ce bastion à tenir sa magnifique position. Il n’est pas facile, voire impossible, d’associer argent et liberté dans un système qui repose essentiellement sur l’argent et la mise à mal des libertés publiques. J’ose penser que ce pays compte encore quelques personnes fortunées soucieuses des libertés fondamentales et le droit à une parole non assujettie…

Mais ce qui motive ce papier est d’un ordre plus personnel. Ceci est mon dernier billet sur Ruminances. Je rassure tout de suite ceux qui portent un intérêt à ce blog : il n’est nullement question de dissension ou de conflit d’intérêt ou de personnes dans cette décision.

Au moment où j’écris ces lignes, je suis peiné de devoir mettre un terme à une collaboration qui m’a apporté bonheur et savoir pendant près de deux ans. Qu’il s’agisse de liberté d’expression ou de relations personnelles, j’ai bénéficié, en toute circonstance, d’une autonomie totale dans les sujets traités. Aucun article, aucun commentaire, n’a jamais été biffé des colonnes de ce blog riche d’une équipe soucieuse de la liberté d’expression. Pas facile d’exprimer librement des idées au sein d’une équipe où l’individualité a une telle diversité et affiche une telle force de caractère. Ce pari réussi est un exemple qui me conduit à penser qu’on peut bloguer pour se changer en cherchant à faire avancer le Schmilblick, sans prétention, mais avec sérieux. Quand quelqu’un ne partage pas telle ou telle opinion, on le fait savoir dans le commentaire qui accompagne chaque papier, sans autre volonté que celle du respect et une forme avancée de la fraternité.

Lire la suite…

1...34567
« Page Précédente
|