Accueil Politique Nous sommes tous des escroqués grecs

Nous sommes tous des escroqués grecs

43
0
1,427

reichpetithomme.gifSoudain je pense à un petit livre que j’ai lu il y a longtemps,  écoute petit homme, de Wilhelm Reich. Sous le vernis, la grosse couche. On gratte. On décape. Wilhelm Reich est un homme consciencieux, il fait le boulot. Devant lui, l’homme est nu, tel qu’en lui-même. Ni bon ni mauvais, mais sans le masque on découvre le petit animal qu’il a toujours été. C’est toujours bon à savoir.

Ce livre, comme certains autres, fait partie d’un petit lot de « petits » bouquins que je rachète régulièrement. Ensuite, pris dans mon délire du partage, je les offre. Parfois c’est l’inverse. Si bien que quand j’ai besoin, soit de les relire, soit de les consulter, je ne les ai plus. Quel est le salaud !… C’est moi. Ainsi pour  le joueur d’échecs24 heures dans la vie d’une femme  de Stefan Zweig ou encore  Le vieux qui lisait des romans d’amour  de Luis Sepúlveda.

Dans ce petit livre de Wilhelm Reich, il y a des illustrations qui font mouche. Comme par exemple celle qui illustre ce papier où l’on voit un homme soudain surpris par la chaîne qui se brise. My god est le mot-réflexe qui lui vient aussitôt à l’esprit. Le facteur surprise ne laisse rien présager de bon pour quelqu’un habitué à évoluer dans un univers concentrationnaire. Ne comptez pas sur moi pour mettre une couleur sur le système qui a mis cet homme dans un tel état d’anxiété ou pire encore. Les couleurs ne manquent pas.

Alors que les médias interrogent « faut-il brûler l’euro ?», que L’Europe du sud est en train de faire un bond politique en arrière pour cause de déflagration spéculative, que le débat fait rage entre les pour et les contre, il est temps d’arrêter d’enfoncer la tête dans le sable alors que la mer monte. Par millions, les citoyens broient du noir et le feu couve dans les têtes. Les esprits sont chamboulés et la peur s’installe. Avec elle, les mauvais instincts refont surface. On sait très bien ce que cela signifie.

Prise en otage, la Grèce bouillonne. On la laisse mourir de soif. Un leçon ? Non, messieurs les banksters, c’est un viol !

L’aide arrive, claironnent les instances européennes. Il est vrai que quand quelqu’un meurt de soif, il est déconseillé de trop boire d’un coup. Cela aurait des effets néfastes sur l’organisme. En attendant, ce n’est pas les 5,5 milliards d’euros débloqués par le FMI -en contrepartie de quoi on serre à fond la ceinture-, qui va désaltérer tout un peuple, encore moins permettre l’arrosage de la terre cultivée.

dazibao.jpgDevant la fureur de la rue -ils sont si mal élevés ces grecs !-, le gouvernement local, n’hésitant pas une seconde, s’engage à réduire en miettes le déficit qui dépasse les 30 milliards d’euros pour le ramener, d’ici à 2014, sous le seuil européen de 3% ! On ne rigole pas, ce n’est pas le moment. Tout ça a forcément un prix.

Vous pensez bien que dans cette histoire, nous ne croiserons pas un riche en guenilles fredonnant :

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine

Comme toujours, les politiques s’arrangent pour nous fourguer le rossignol. Quand tout va mal, on ne prête qu’aux riches. Il faut bien nous enfoncer dans la tête que désormais les paliers vont disparaître. Plus de classes supérieures, plus de classes moyennes, tous nivelés par le bas. Ça vous apprendra à vivre ! Les pauvres gagnent du terrain sur les classes supérieures ! A moins qu’il ne s’agisse de l’inverse. Ah, la grande dégringolade sociale !

Au bas de la pyramide, l’immense masse de gueux , anciens et nouveaux, et, tout en haut, quelques « puissants » entourés de courtisans. Entre ces deux mondes, rien, sinon une grande misère politique, morale et philosophique.

De la politique-fiction ?…

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

43 Commentaires

  1. jeandelaXR

    13 mai, 2010 à 3:51

    Écoute petit homme, de Wilhelm Reich est pour moi un bouquin mythique, j’en ai d’autres, hein !

    Répondre

  2. babelouest

    13 mai, 2010 à 6:33

    nous vivons une totale aberration, ce dessin de Large n’est pas loin de la sanglante réalité :
    http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=12755

    Il me semble avoir entendu quelqu’un, il y a bien longtemps, qui soupirait : « Et si un fou arrivait à la tête de l’État ?… ». Eh bien, à la tête du monde entier, ce sont des centaines de fous qui se sont installés aux commandes. Ce ne sont pas forcément ceux qui font la Une des journaux, leur passion est de manipuler des fantoches, qui sauteront en cas de pépin. Leur grande passion : le pouvoir. Le pouvoir de l’argent, l’argent du pouvoir.

    « J’avais oublié que les roses sont roses,
    J’avais oublié que les bleuets sont bleus.
    J’avais oublié tant de belles choses,
    J’avais oublié, où avais-je les yeux ? »

    http://www.youtube.com/watch?v=Xl6NfQyNLto

    Répondre

  3. lediazec

    13 mai, 2010 à 7:23

    Merci Babel pour ce dessin de Large. Je me suis permis de l’intégrer dans mon papier. Cela dérangera quelqu’un ? Si oui, tu dis.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  4. babelouest

    13 mai, 2010 à 7:31

    Fais comme moi pour Erbé, Rodo : me recommandant de Ruminances, je lui ai écrit pour lui demander l’autorisation de mettre ses dessins dans Dazi : il a accepté de grand cœur, alors que c’est son job et qu’il en vit sans doute. Pour un seul, à toi de voir. Il en a souvent de très bons. Pour Large, c’est Roland qui l’avait contacté, je n’ai pas ses coordonnées.

    Répondre

  5. lediazec

    13 mai, 2010 à 7:36

    C’est noté. Si blème, j’avise.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  6. b.mode

    13 mai, 2010 à 8:00

    5% de baisse des salaires des fonctionnaires en Espagne et europe 1, la radio sarkozyste qui emboite le pas avec un sondage de type »pensez vous qu’il faut baisser le salaire des fonctionnaires ». Dans la foulée on va baisser le coût des dépenses sociales. La machine à broyer est en marche…

    Répondre

  7. lediazec

    13 mai, 2010 à 8:05

    De la propagande dans les médias pour mieux préparer les masses à subir les horreurs d’une minorité de financiers.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  8. lediazec

    13 mai, 2010 à 8:53

    @ JeandelaXR J’ai lu de Reich, outre celui-ci, « La fonction de l’orgasme ». Sinon, les autres sur la recherche orgone, j’ai trouvé ça trop complexe. Mais je les ai.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  9. Zgur

    13 mai, 2010 à 9:05

    Je ne connaissais pas ce livre.

    Peut-être ma lecture du week-end.

    Merci.

    Paz y Salud !

    Zgur

    Répondre

  10. remi begouen

    13 mai, 2010 à 9:36

    ‘Quand la mer monte, j’ai honte, j’ai honte
    ‘Quand elle descend, je l’attends…
    Ce refrain d’une chansonnette (de Dick Anegarn ?) m’est revenu en tête en lisant ton beau papier, Rodolphe, dans lequel tu évoques que ‘la mer monte’… Hélas, cette mer de dictature du fric ne cesse de monter. Nul signe qu’elle descende, nulle attente passive à Dame Liberté… ‘Faut y aller’ et c’est dur…
    Heureusement qu’on a Appolinaire avec nous : …’la joie après la peine’…
    Nous sommes toutes et tous des poètes grecs!

    Répondre

  11. remi begouen

    13 mai, 2010 à 9:41

    Je sais bien qu’Appolinaire n’était pas grec, encore qu’il n’était pas fils de Gaulois, mais de Slave polonais. Mais il aurait ‘le coeur grec’ aujourd’hui, sans doute : c’est ce que j’ai voulu dire dans ‘nous sommes toutes et tous des poètes grecs’. Au fait, connaisez-vous le merveilleux poète grec Ritsos?

    Répondre

  12. clomani

    13 mai, 2010 à 10:17

    http://beh.free.fr/npc/mus/mermonte.html
    Chantée par Raoul de Gotswarveld, entre autres, qu’y disent sur le lien ci-dessus.
    Je connais mal Reich (sauf un peu pour l’orgonite), mal Appolinaire… j’ai peu lu d’auteurs grecs. Je n’ai pas de livre de référence… pas de livre de chevet lu et relu maintes fois.

    J’ai remarqué que le poème de Kipling « tu seras un homme, mon fils » était souvent affiché dans les W.C. peut-être parce que c’est un endroit propice pour réfléchir ;o).

    « Je voudrais être un honnête homme. »

    Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
    Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir,
    Si tu peux être amant sans être fou d’amour ;
    Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
    Et , te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;

    Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles,
    Sans mentir toi-même d’un mot ;
    Si tu peux rester digne en étant populaire,
    Si tu peux rester peuple en conseillant les Rois
    Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
    Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

    Si tu sais méditer, observer et connaître,
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur
    Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître,
    Penser, sans n’être qu’un penseur ;
    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent,
    Si tu peux être bon, si tu sais être sage,
    Sans être moral ni pédant ;

    Si tu peux rencontrer triomphe après défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront ;
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,

    Tu seras un Homme, mon fils.

    Rudyard KIPLING

    Mais je me sens grecque depuis plus de 15 jours ;o))

    Répondre

  13. laetSgo

    13 mai, 2010 à 10:24

    Pfiou les z’amis ! entre le papier de Seb Musset (http://is.gd/c76dk) et celui-ci, la journée commence bien ! (en plus, il pleut sans discontinuer depuis des jours et des jours, ce qui n’arrange pas le moral). Dans des moments comme ça, ce n’est pas que j’ai envie de baisser les bras, mais justement de relire le Joueur d’Echec, ou de me répéter plusieurs fois : « Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l’esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l’oblitération totale. J’affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu’elle sera passée, je tournerai mon oeil intérieur sur mon chemin. Et là où elle sera passée, il n’y aura plus rien. Rien que moi ». J’irais bien jardiner aussi, mais sous les gouttes, c’est pas top top…donc je crois que je vais faire l’autruche pour une fois…
    une bonne journée à tous néanmoins !

    Répondre

  14. babelouest

    13 mai, 2010 à 10:55

    LaetSgo : aies de l’espoir, ici le soleil est revenu ce matin. Il était caché depuis plusieurs jours, mais à part quelques averses nous n’avions pas de pluie. Mais il fait toujours bien frais pour la saison.

    Merci Clo pour le poème ! Je le trouve de plus en plus juste.

    Répondre

  15. clomani

    13 mai, 2010 à 11:25

    C’est celui-ci, Laets (de Seb Musset)? (je suis arrivée sur « rien » ou de l’incompréhensible avec ton lien)
    http://sebmusset.blogspot.com/
    Je crains fort qu’il n’ait raison… les inégalités et la peur, ça a déjà commencé… et bizarrement, je me dis depuis une semaine qu’en tant que babyboomeuse à qui on a dit et répété qu’elle avait eu la chance de ne pas connaître de guerre, il se peut que les augures aient dit faux ;o(.

    Répondre

  16. babelouest

    13 mai, 2010 à 11:31

    Très bon, le papier de Seb Musset. Horriblement juste.

    Répondre

  17. b.mode

    13 mai, 2010 à 12:44

    Je plussoie ! très dans l’esprit ruminants du moment !

    Répondre

  18. laetSgo

    13 mai, 2010 à 13:46

    Clo, oui, c’est bien ce site-là !
    donc créons du lien, encore du lien, toujours du lien (et du liant ;-)
    et je parle pas de kikalaplusgrosse vous z’avez bien compris !
    d’ailleurs, juste après le billet de Rodo et celui de Seb, je suis allée chez Agnès, et ça m’a redonné le sourire :-)
    Pile poil dans le sujet ! du coup, je le mets ici aussi ;-)
    http://blog.monolecte.fr/post/2010/05/13/Les-nouveaux-riches

    Profitez bien de ce long week-end si vous faites le pont !

    Répondre

  19. b.mode

    13 mai, 2010 à 13:54

    Superbe article d’agnès ! comme dab oserais-je ajouter ! du lien du vrai, du réseau social et amical !

    Répondre

  20. laetSgo

    13 mai, 2010 à 14:34

    j’ai entendu pls fois depuis hier des titres sur ces fameux apéro géants organisés via Fesse de bouc… Y’avait un expert psycho socio bintz sur France Inter qui comparait ces évènements aux free parties d’il y a 15-20 ans…désir de convivialité blabla…
    En l’occurrence, je suis bien placée pour en parler (pour une fois !) puisque j’ai participé à ces fameuses free à l’époque (ben voui, je suis pas aussi âgée que certains Ruminants…chacun ses souvenirs de jeunesse ;-) dont le maitre mot était bien free, dans le sens libre (ahah ! les jeux de cache-cache avec les forces de l’ordre et les moyens de communication/information innovants pour pouvoir faire la fiesta en paix dans des lieux improbables !) et également dans le sens gratuit. En effet, pas de thune pour « payer l’entrée » (d’ailleurs, difficile d’avoir une « entrée » quand on est dans une clairière au milieu d’un bois !), mais un pack de bière, ou des bonbons, ou des cigarettes, ou un jerricane d’essence pour alimenter le groupe électrogène et avoir du son aussi longtemps que possible…
    les organisateurs, c’était plutôt des nomades (pas de généralisation abusive surtout !) , des jeunes (ou moins jeunes) qui avaient décidé de vivre en dehors de la société et qui vivaient effectivement dans les zones autonomes temporaires qu’ils créaient le temps d’un week-end (ou d’une semaine parfois), avant de se déplacer ailleurs pour recommencer…il y avait un véritable réseau européen et les personnes qui, comme moi, travaillaient la semaine participaient néanmoins au rêve (rave !) le week-end et entretenaient le mouvement par leurs dons, leurs coups de main, etc… (j’en parle au passé mais si ça se trouve, tout ce réseau est tjs bien vivant et actif, j’en sais rien…)
    je ne vous cache pas que certaines substances réprouvées par la Loi étaient aussi là et qu’il va sans dire qu’elles alimentaient en monnaie sonnante et trébuchante une part de cette économie informelle…(vivre sans argent n’est pas possible dans nos sociétés !)
    Brefle, tout ça pour dire que les apéros géants actuels n’ont rien à voir avec les free parties que j’ai connues, mais par contre, le rassemblement de beaucoup de gens fait toujours peur au pouvoir ! Et ça m’inspire une piste sur le fait que ces rassemblements festifs soient si courus alors que les manifs traditionnelles sont en perte de vitesse…y’a surement des trucs à creuser, là !
    (désolée pour ce long commentaire sans queue ni tête ! c’est sorti comme ça)

    Répondre

  21. b.mode

    13 mai, 2010 à 14:40

    tiens y’en a une à Nantes avec une violente intervention des forces de l’ordre http://www.dailymotion.com/video/xdaf52_apero-facebook-4-h-la-police-fait-e_news

    Répondre

  22. clarky

    13 mai, 2010 à 15:24

    tiens ça cause encore de liens là ??!!??

    Répondre

  23. laetSgo

    13 mai, 2010 à 15:31

    @b_mode : voui, c’est de celle-ci qu’ils parlaient dans les journaux radiodiffusés
    @clarky : oui, mais de vrais liens dans la vraie vie :-)

    Répondre

  24. clomani

    13 mai, 2010 à 16:04

    J’ai entendu parler, de mon côté, d’un apéro géant à Montpellier il me semble… ou alors yoyotté-je, ce qui est fort possible ;o)). Peut-être disaient-ils dans le poste (alors que je préparais mon p’tit déj)… tout comme à Montpellier, etc etc. Et allusion, bien sûr, au fait que nos djeun’s s’alcoolisent à donf. Dans les reportages alatélé, on n’arrête pas de nous montrer que les djeun’s se défoncent comme des fous à l’alcool, n’importe lequel, pourvu qu’il y ait de la quantité et d’arriver vite au point du coma éthylique.
    Comme on a la jeunesse qu’on mérite, je dirais donc que Sarkozy et ses bourges ont les jeunes qu’ils ont mérités, alors. Pour avoir frôlé l’alcoolisme, je sais maintenant qu’il y a une quête très autodestructive dans l’alcool… En France, dans les quartiers riches, on se défonce à la dope (coca ou héro, shit ou herbe pour ceux qui sont moins riches), chez les pauvres, c’est au gros rouge ou à la bière.
    C’est plutôt mal barré pour ressembler à des manifs, parce qu’à part la motivation principale d’échapper au monde réel, pourquoi se réunissent-ils ? En Mai 68, on disait « cours vite, camarade, le vieux monde est derrière toi ». A l’heure actuelle, on a l’impression, même vieux, d’entrer dans leur « vieux monde », leur monde rétrograde où toutes les luttes ont été oubliées, gommées. En 2008, tous les éditeurs nous ont proposé des reproductions d’affiches de Mai 68, des rééditions, des revisites de l’histoire contemporaine… Pas un sursaut, rien !
    Je ne suis pas nostalgique, j’ai raté mai 68, car j’étais en province, informée par ce qu’on voulait bien me laisser voir émis par l’ORTF ;o)), avec des parents gaullistes !
    Mais, bon sang, là, tout y est pour que ça pète et ça ne pète pas. Parce que plus personne n’est capable de nous faire rêver, de « les » (les jeunes) faire rêver.
    Comment faire pour que ces solutions d’entr’aides, de partage des biens, de solidarité, reviennent au devant de la scène, permettant ainsi de fabriquer de l’élan vers l’utopie ?
    Là, l’élan, je le trouve du domaine du suicide de masses… comme les gnous qui se mettent tout d’un coup à tous se jeter à l’eau sans comprendre…
    Pas comme des Indiens du Chiapas qui avaient fui devant l’envahisseur hispanique et avaient préféré du haut des falaises dans le canyon du Sumidoro plutôt que de se laisser mettre en esclavage.

    Répondre

  25. lapecnaude

    13 mai, 2010 à 18:37

    @Clomani – faut pas croire, mais faire une manif, une rave, ou un apéro avec les fesses mouillées c’est plus le rève des jeunes ! Attends un peu qu’il fasse beau. De toutes façons avec ce que nous annoncent tout doucettement les sbires du nain, çà va les faire bouger quand même, les jeunes et les moins jeunes.
    Tu sais en Grèce, si les dirigeants syndicaux n’étaient pas de droite … maintenant il faut que ce soit la base qui bouge et on ne peux le faire à leur place.

    Répondre

  26. lapecnaude

    13 mai, 2010 à 18:39

    Agnes a fait un superbe article, et moi, je suis restée comme deux ronds de flan, il est passé sur « ile de ré » !

    Répondre

  27. clomani

    13 mai, 2010 à 19:16

    Je viens d’aller tailler une bavette avec un pote commerçant (pied-noir, ça c’est pour Christophe)… on parlait « ambiance », gouvernement, Sarko, ses sbires etc… Tout d’un coup il m’a dit : « j’sais pas pourquoi mais cette fois-ci, j’ai comme l’impression que ce sont les paysans qui vont être les premiers à péter un câble et à se révolter »…
    A quoi j’ai rétorqué : « merde, pas de bol… y’a plus de luttes des classes, de gauche, puisqu’il n’y a plus de travail, ou quasiment plus. Donc ça serait tout à fait possible, mais le hic, c’est que les paysans, ils sont de droite, voire d’extrême-droite, et que ça pourrait très mal tourner… ».
    Qu’en pensez-vous ?

    Répondre

  28. babelouest

    13 mai, 2010 à 19:41

    Pas si sûr, Clo. Il n’y a plus de paysans, il n’y a que des artisans ou des industriels de l’agriculture. A la différence d’autrefois, ils ont fait des études, c’est obligé puisqu’ils sont des chefs d’entreprises à part entière, avec compta, TVA, amortissements, même s’ils sont aidés par des comptables faut l’faire !

    Donc si comme les autres leur syndicat est pourri, il se pourrait bien qu’eux ne pensent plus de la même façon. C’est tout de même un gouvernement de droite qui les assaille, et Bruxelles avec ses réglements n’est pas tendre avec eux. Oh, ils ne seront pas tous à gauche, mais ceux qui y seront seront à l’extrême, de même que ceux qui resteront de l’autre côté ne voteront pas forcément Le Pen, mais ils risquent d’être plus loin encore à droite.

    Quand on n’a plus rien à perdre (et je te rappelle que beaucoup d’entre eux sont engagés avec le Crédit Agricole pour 50 ans de dettes, à éponger par leurs enfants), on se jette dans la mêlée sans regarder en arrière. Qui sait jusqu’où cela peut mener ? Maintenant, il faut relativiser : ils ne sont plus très nombreux, et il faut enlever les plus gros, les plus riches, étrangers comme le prince de Galles ou consortiums de céréales comme Limagrain.

    Répondre

  29. clomani

    13 mai, 2010 à 19:53

    Ils pourront peut-être faire peur aux keufs et à l’armée avec leurs tracteurs… D’ailleurs, les mecs de la FNSEA sont respectés par les keufs et l’état français : quand ils destroyent une préfecture, ils n’ont pas de procès. Lorsque ce sont des ouvriers qui cassent quelques bureaux (et encore, légèrement comparé aux bouseux FNSEA, ils ont un procès aux fesses).
    Brèfles, moi, ceux de la FNSEA, je ne les sens pas trop… tu vois, quoi, « chasse et pêche » and co… Mais, bon, je suis une citadine, j’ai perdu le contact avec la campagne… j’en conviens.

    Répondre

  30. lapecnaude

    13 mai, 2010 à 20:22

    Faut surtout pas les confondre, tu risquerais de te faire écharper par les autres, surtout que malgré leurs gr
    os tracteurs, z’ont encore des fourches thieu là !
    Non, un truc qui m’a bien plu aujourd’hui, c’est de voir leurs tronches de cake de commentateurs beni oui-oui à la télé en parlant des « apritifs facebook » … réunir un cent de mille de jeunes (et p’t'être de moins jeunes) comme çà, avec un mot sur internet et ne pas trouver l’origine ! Parce que les premiers ont été gaulés, çà a servi de leçon. Ils vont avoir peur que ce moyen soit employé d’une autre façon et dans d’autres buts. Ils n’ont pas compris que le ras le bol commence et qu’on va ressortir « il est interdit d’interdire », car c’est cela qui motive les participants, vous interdisez, on y va, on en a marre des CRS aux coins de rues, du flicage au faciés, du tabassage au violon ….
    Avec en plus l’annonce que les ministres vont donner le bon exemple en faisant des économies ! pas Sarko hein ? les ministres, moins de téléphone, moins d’avions, toujours autant de gueuletons, de caisses noires, de lobying, d’appartements de fonction HLM …
    Zut, j’ai la tension qui monte …

    Répondre

  31. clarky

    13 mai, 2010 à 23:58

    @laet ça s’en va et ça revient, c’est fait de tout petits liens :)
    bon je te taquine laet, mais toute cette histoire va me rendre fou à lier :)

    la paysannerie, comme le souligne babel, ça n’existe plus vraiment, on est désormais dans l’ère de l’exploitant agricole et les contraintes économiques sont terribles.

    Répondre

  32. clomani

    14 mai, 2010 à 8:18

    Pour en revenir aux zapéros, j’ai trouvé que France 2 (ou 3 ?) tartinait beaucoup sur LE mort de Nantes (bien sûr)… où la teuf a réuni 7000 personnes, et passait très vite en concluant sur celle de Montpellier, laquelle, la veille, avait réuni 12 000 personnes, sans casse (avec détritus mais un match de foot, ça en fait beaucoup plus).
    A quand un apéro avec cocktails mol… hum hum (c’est pour ne pas être repérée par Lopsii).

    Répondre

  33. Kaniass

    14 mai, 2010 à 13:01

    La vanne de la semaine:
    Vous savez ou J. Kerviel a passé ses vacances dernierement? ………
    …….. En Grece! :)

    Répondre

  34. clomani

    14 mai, 2010 à 13:09

    Je viens d’entendre le préfet des pays de Loire pour le mort de Nantes, qui tance avec beaucoup de mépris les organisateurs (qu’il n’arrive pas à trouver) de l’apéro nantais…
    Donc, c’est la faute aux organisateurs si un mec s’est tué parce qu’il avait 2,5g d’alcool dans le sang… On recherche les salauds qui ont eu l’idée de faire boire ce jeune homme… mais on ne les trouve pas.
    Que ne cherche-t-il les responsables d’une grande majorité d’accidents de bagnoles, les week-ends, sur le coup de 4h du mat, lorsque des jeunes et des moins jeunes se plantent parce que se croyant lucides alors qu’ils ont 1g50 dans le sang ! Que ne s’attaque-t-il aux lobbies alcooliers ? Pourquoi la famille de ce jeune homme n’est-elle pas responsable ? Peut-être picolait-il parce qu’il en avait sa claque de vivre avec des cons ?
    Marre, que l’index des représentants de l’état soient toujours en avant, montrés par les media, et qu’on nous cache la lune, la vraie, la réalité de la décadence de notre société !
    P’tain là j’ai la haine ;o))…

    Répondre

  35. babelouest

    14 mai, 2010 à 14:37

    http://www.youtube.com/watch?v=PHOTfUmhrik&feature=related
    Celui-là, c’est ma fille qui vient de me l’envoyer. Cà y est, elle reprend le boulot lundi, sachant que la plupart de celui-ci est resté en attente depuis son arrêt maternité : appréhension.

    Répondre

  36. b.mode

    14 mai, 2010 à 15:36

    @kaniass Désolé pour l’antispam unblog, il se remet à merder ! le malheur est réparé ! comme pour la délicieuse floréal qui a cru qu’on la censurait ! madre de dios !

    Répondre

  37. k2

    14 mai, 2010 à 19:52

    Mon seul espoir, c’est que tous les Européens se rendront compte qu’il est absurde de confier le bien-être (l’existence même) de la société aux banques et réagiront collectivement…
    J’aime bien votre blog – salutations de Grèce!

    Répondre

  38. laetSgo

    14 mai, 2010 à 22:08

    pit1, je sais plus sous quel billet j’avais laissé un commentaire prédisant la dégringolade de cette fin de semaine, après l’euphorie boursière déraisonnée de lundi dernier…quoi qu’il en soit, la chute est bien là, bien rude, avec un Euro au plus bas depuis des lustres (et un cours de l’or à des hauteurs stratosphériques !)…ça va pas se calmer les enfants ! la prochaine étape, c’est la dégradation de la note de l’Espagne (et/ou du Portugal, mais je penche pour le ET) ! les viandards vampires sont aux aguets !
    Et j’apprends à l’instant que Sarko aurait soit-disant menacé l’Allemagne de quitter l’Euro si Angela n’acceptait pas le « plan de sauvetage » ? diantre ! là, je suis soufflée ! Mais l’on ne me fera pas croire que c’est pour les beaux yeux hellènes ! si qq’un a des idées sur le sujet…???

    Répondre

  39. laetSgo

    14 mai, 2010 à 22:09

    et salut à K2 ! dommage que je ne cause pas le grec, ton blog a l’air culinaire (entre autre) :-)

    Répondre

  40. Kaniass

    15 mai, 2010 à 4:50

    Vous en faites pas les gars, on va oublier tout ca…. La Coupe du Monde arrive :)

    Répondre

  41. babelouest

    15 mai, 2010 à 6:17

    Kaniass, quelle coupe du monde ? La coupe réglée des financiers sur les pays européens ? Elle est déjà en cours. Je n’en connais pas d’autre.

    Répondre

  42. clomani

    15 mai, 2010 à 11:52

    Ho, K2, même esppoir de mon côté…
    Quant à la coupe du monde, lémédia ont déjà commencé leur travail de décérébrage à visées sportives…
    Après le décérébrage festivaldecannois-bling-bling j’ai du fric, le sportif. Pourvu que l’équipe de France perde, s’ils allaient en 1/2 finale, Sarko remonterait dans les sondages !

    Répondre

  43. ceriselibertaire

    17 mai, 2010 à 22:07

    Quand la mer monte du mythique chti Raoul de godewarsvelde et le groupe capenoules

    http://ceriselibertaire.canalblog.com/archives/2009/11/23/15906240.html

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La vie continue

C’est une bien triste sujet qui motive ce papier. La disparition de Siné Hebdo est u…