( 15 juin, 2010 )

Et vous, vous êtes las ?

vuvuzela2.gifLémédia se plaignent beaucoup des vuvuzelas. Que ce soit TF1 qui fait vrombir tes oreilles dès que tu allumes ta lucarne ou les journaux radiodiffusés dont tu n’as plus besoin d’écouter les « titres » : le bourdonnement en fond t’informe que ça cause de coupe du monde. Si tu n’es pas fan de foot, c’est le moment de zapper !

Les vuvuzelas sont pourtant une arme d’intimidation. Je l’ai entendu dans le journal de France Inter ce matin, donc ça doit être vrai. Comme la cornemuse des écossais ou les cris de guerre des Huns, ce son sert à démoraliser l’adversaire. A lui faire peur. Quand il y en a 25000 qui rugissent en même temps, faut dire que l’effet doit être saisissant ! Aux abris ! A moi  les Boules quiès ! Planquons-nous !

Pourtant, toi, spectateur quotidien du petit écran, auditeur attentif de RTL ou de France Inter, tu n’éteins pas ton poste, tous les jours, quand les vuvuzelas démédia raisonnent au fond de ton cerveau… la petit musique lancinante de la fin de l’histoire, de la fatalité, de l’absence d’alternative, cette Tina qui nous envoute, nous hypnotise, nous endort pour mieux nous dévorer, Oh, cette musique-là est bien moins agressive, bien plus douce, bien plus harmonieuse que les vousvouszêtesvuslà! Elle se drape des oripeaux de la raison, de la rationalité, pour t’enfoncer dans le crane que tu n’es rien, que tu ne peux rien changer, que tout ceci est inéluctable. Alors laisse toi faire ! Ecoute la berceuse, surtout, ne pense pas !

C’est comme la pub, en fait. La pub veut te faire croire qu’elle essaie de te fourguer des produits (dont tu n’as pas besoin pour la plupart d’ailleurs), mais ce n’est pas vrai ! Ceci n’est qu’un effet secondaire, la cerise sur le gâteau de quelques annonceurs. Parce que tu es cultivé, toi. Ou sinon cultivé, du moins tu n’es pas un con. Tu n’es pas con au point de croire que ce téléviseur est tellement mieux que celui-là. Ou que cette lessive lave plus blanc que celle-ci. Non, ce serait faire injure à ton intelligence. Et tu as raison. Le but de la pub, ce n’est pas de vendre des produits, c’est de distiller son métapoison dans ton cerveau : consommer, c’est bien. Consommer te rendra heureux. Si tu ne consommes pas, tu seras frustré. Consommer, consommer, consommer…la nouvelle religion de notre société ultra-matérialiste. Une répétition permanente, ostentatoire, l’étalage obscène, partout, de l’objet roi, la possession comme fin en soi.

Dont les média sont les complices, beau duo, avec leur temps de cerveau disponible (de ton cerveau !), dégagé par des brouets insipides, mais dont la capacité de décérébration massive est redoutable.

Dont l’école est complice, elle qui désormais forme des consommateurs et non plus des citoyens ! Séparer les matières, ne surtout pas mettre les choses en contexte, bannir l’histoire des classes formant les futures z’élites. Bannir l’économie, au sens noble, de l’éducation des futurs comptables (au sens beaucoup moins noble) de la nation. Apprendre à voir les choses par le petit bout de la lorgnette, et ignorer les interactions ! Et oui, étudier Newton en le contextualisant, c’est dangereux, ça pourrait donner des idées ! Donc Newton reste dans la physique et ne déborde surtout pas de son domaine pour infiltrer celui de l’Histoire, par exemple et au hasard.

Bourdieu et Chomsky ne s’y sont pas trompés, non plus que leurs détracteurs, qui n’ont cesse d’ignorer, et si ce n’est possible, de ridiculiser leurs thèses dangereuses pour la pensée unique et le capitalisme-qui-nous-délivrera-du-mal.

Les média sont la métastructure qui rend non seulement possible, mais souhaitable ton asservissement.

Nous sommes déjà dans la matrice, et elle est bien plus terrible, insidieuse, cynique et révoltante que le film éponyme. Car nous la construisons nous-mêmes, jour après jour, quand nous continuons à tendre l’oreille et à écouter ce chant de sirènes. Quand nous fermons les yeux sur des injustices qui devraient nous faire hurler de rage, des ignominies qui ne sont pas très éloignées de celles que commirent les nazis, sous l’œil morne, hébété et soumis du peuple allemand, assommé par une récession qui le poussa droit dans les bras du national-socialisme quelques années plus tôt.

Et il n’y a que le premier pas qui coûte : la prochaine fois, tu auras l’esprit tranquille puisque ce n’est qu’une rumeur, ça n’existe pas ! Quand nous renonçons à lutter pour nos idées. Quand nous acceptons les compromis, pour garder notre job, pour avoir la promotion, ne pas risquer le déclassement. Quand nous ne nous insurgeons pas contre la trahison de ceux qui ont confisqué notre parole, et nos voix. Quand, seuls et isolés dans nos maisons, acquises chèrement, ce ne sont pas seulement les liens financiers qui nous entravent, mais la coupure d’avec nos semblables, notre individualisme, notre refus de toute solidarité, à commencer par celle que nous devrions offrir à nos aînés, dont nous préférons ignorer la déchéance, en les parquant dans des maisons de retraite. Celle que nous devrions offrir à nos enfants, alors que nous les poussons à suivre la voie du renoncement, en acceptant d’être précarisés, sous payés, jetables et mal logés : c’est le métier qui rentre, mon petit. Nous sommes tous passés par là ! Tu verras, si tu acceptes ce stage gratuit, cela te fera de l’expérience, tu pourras décrocher le CDI graalesque et, à ton tour, te livrer corps et âme à la petite musique des médias, t’enfermer dans ton univers de con-soumis-mateur.

Les média doivent appartenir au peuple, le CNR en faisait un point clé de son programme, et heureusement, il en est au moi un qui appartienne au peuple : Internet. Pour l’instant du moins. Quant aux étourdisseurs, aux empêcheurs de penser, commencez la résistance en les éteignant.

Luttez au quotidien. Commettez des actes de sabotage. Désobéissez. Pensez par vous-même. Réfléchissez. Lisez. Vivez.

PS : ce billet de (mauvaise) humeur est également publié chez Endogène7

41 Commentaires à “ Et vous, vous êtes las ? ” »

  1. babelouest dit :

    Bravo Laetitia ! Quel punch, quel élan !

  2. babelouest dit :

    La vuvuzela qui vouzoune su’ la tartine pourrait bien casser cet opium du peuple qu’on appelle le bas long rond (hips). Heureux téléphobe, je n’en ai ressenti aucune gêne. La propaganda chère à Bernays ne m’atteint que quand je descends dans l’arène de l’hypermarché, trop tard et trop peu de temps pour en être imprégné. Soustrait à son influence, en deviendrais-je dangereux ?

    Il faut l’admettre, le suggérer, l’insinuer, le déclamer, le crier, ce travail de LætSgo est en tous points remarquable de perspicacité, d’efficacité, de profondeur, c’est en une ou deux pages l’équivalent efficace d’une grosse étude sociologique, de celles qui vous tombent des mains au bout de cent pages, et souvent moins.

    Peuple aveuglé, hypnotisé, canalisé, abruti, anéanti, réveille-toi, ou très bientôt sonnera pour toi la dernière trompette.

  3. Homer dit :

    Je reviens sur le vuvuzela pour perturber l’adversaire: moi je veux bien mais… ça perturbe les deux équipes sur le terrain quand ce n’est pas l’Afrique du Sud !

  4. cui cui fit l'oiseau dit :

    Waaaahhhhhooouuuuuuu !

    Voilà des arguments excellents !

    Du peps, de l’allant, la pêche, de la réflexion.

    Toi qui te plaint de trouver sur Internet matière à perdre le moral…

    Un vrai tribun.

    Spartacus.

    Bravo, LaetSgo !

    Je suis fan.

  5. b.mode dit :

    Joli parallèle entre les trompettes africaines lancinantes et le zonzonnement assourdissant des medias, producteurs de bruits en tout genre pour mieux nous asservir et nous faire assimiler la pensée unique de type « l’état est trop dépensier », « on vit au dessus de nos moyens », « on travaille pas assez », « la vie s’allonge donc il faut prendre sa retraite plus tard » etc… autant de poncifs venus d’en haut pour faire assimiler ce qu’on pourrait qualifier de sodomie sociale…

  6. lediazec dit :

    Elle commençait à me manquer LaetSgo. Comme toujours : sain, colérique, robuste, révolté et entrainant !
    Je suis fan, moi aussi.
    Cela dit, je n’ai pas ouvert tous les liens : aie, aie, aie !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  7. laetSgo dit :

    @babel thank you so much, sir ! tu exagères, mais ça fait plaisir :-)

    @Homer : j’ai jamais dit le contraire ! les sud africains sont « habitués »…un peu, c’est la seule différence

  8. babelouest dit :

    @ LaetSgo
    Mais non, je n’ai pas du tout l’impression d’avoir exagéré, tant ce billet est enthousiasmant et porteur d’un vrai message, structuré,exhaustif en raison de ses liens, efficace !

    Bonne journée, sous la pluie envahissante !

  9. clomani dit :

    Pêchu Laets, en effet… ça donne envie de trouver des milliers de vuvuzelas et d’aller souffler dans les narines de nos gouvernants, du MEDEF et de tous les poteaux du p’tit agité dans les média… et dieu sait qu’il en a, des potes dans lémédias.
    Là ça commence à me chauffer sérieusement les zoreilles, ce que j’entends, ce que je lis (quoiqu’un pote m’a abonnée à Fakir et CQFD)… comme je ne suis abonnée qu’a « Que Choisir », je résiste comme je peux.
    Si j’ai bien compris, les vuvuzelas servaient de bruit de ralliement aux noirs des townships sud-africains pour aller lutter contre l’apartheid… j’espère qu’on va tous s’armer de vuvuzelas et contrecarrer fortement la division syndicale, les mensonges médiatiques, la désinformation systématique (surtout quand il s’agit de Chomsky, Jorion, ou d’autres, qui osent, eux, dire la vérité et dénoncer) et la mise au pas du petit peuple.
    Moi j’aime bien l’idée que les vuvuzelas flanquent la merde sur les terrains de foot sud-af…
    Et je pense qu’une nuée de vuvuzelas dans des manifs partout en France pourrait très bien empêcher ces enfoirés de « là-haut » de passer un bel été. Non mais…
    Je suis prête à tout pour déstabiliser ces cons qui se goinfrent sur nos dos, y compris à investir dans une vuvuzela (déjà ça pourra me permettre d’emm… les voisins de l’aut’côté de la cour qui se croient seuls au monde et hurlent d’une pièce à l’autre sur le coup de minuit… leurs gosses dormant profondément après avoir gueulé toute la journée.
    Hic : la vuvuzela est l’objet de consommation « à la mode » . J’ai regardé sur Internet hier soir en rentrant du match Italie/Paraguay imposé par les Italiens présents au petit troquet où j’étais avec des potes ! Surenchère sur la vuvuzela ! De 6 euros au départ, la voilà proposée le double sur Ebay !). Jusqu’où va se nicher le petit commerce !
    J’avais investi dans un sifflet… je l’ai retrouvé. Il est prêt : pour l’insurrection qui vient, et pour leur pourrir leur été.

  10. laetSgo dit :

    @Clo, excellente idée ! Armons nous de vuvuzela pr la rentrée qui, je l’espère, sera chaude !!! Quant au prix, faut arrêter ! cet instrument (j’ose pas dire de musique) a été inventé par les blacks sud af, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’ils ne roulaient pas sur l’or à l’époque (début 90ies) : matos de récup et bricolage…me dis pas qu’on peut pas faire la même chose avec les carcasses délaissées de la con-sommation franchouillarde !

    @cuicui : mais oui mais non (mais merci :-) ! l’ennemi est puissant, hyper puissant, et la petite musique médiatique déteint dans les billets, malgré tout (le trickle down effect enfin prouvé mais en négatif, si tu veux)…ce qui ne contribue pas à me remonter le moral en règle générale

    @Rodo : le « pire » est le dernier…quand t’as lu ça, tu te demandes juste que croire encore (mais c’est fait exprès, donc résistons à l’intox !)

    @b_mode : c’est bien pour dénoncer tout ça (mais pas seulement) que ce blog existe, n’est-ce pas ? :-) ))

  11. b.mode dit :

    Bah oui entre autres…

  12. Celeste dit :

    Bravo!

  13. remi begouen dit :

    Moi non plus, comme Rodo, je n’ai pas été sur tous les liens, mais tout de suite sur le dernier… j’en ai écarquillé les yeux, je l’ai même relu !
    J’irai relire ton magnifique texte, et picorer sur les liens, à plus tard mieux commenter : les commentaires vont bon train…

  14. b.mode dit :

    La recommandation 3 du texte de ton dernier lien est particulièrement complémentaire de ton billet

    3. Les médias :

    On distinguera le réseau internet du reste des médias classiques (radio, télévision, presse écrite).

    Les médias classiques sont habitués à traiter les situations de crise et à collaborer avec les gouvernances publiques ou privées. La propriété ou le contrôle étatique des grands médias, la pratique habituelle dans ce milieu de l’autocensure et de la mise à l’écart des éléments les plus perméables aux idées des contestataires nous garantissent la collaboration de ces médias à forte audience. Quel que soit le niveau de crise, ils savent contenir l’information dans l’événementiel et éviter d’offrir un espace de remise en cause de la démocratie d’état et de propagande pour les éléments subversifs. Les grands médias sont opérationnels.

    Le réseau internet constitue un monde à part à traiter spécifiquement en situation de crise. Si nous ne contrôlons pas les contenus, nous avons la main mise sur les réseaux physiques de communication. Nous pouvons donc à tout moment contrôler les données et les informations qui circulent sur le réseau, y introduire des éléments de désinformation, et surveiller les individus et les organisations utilisant ce média. Nous pouvons également suspendre le fonctionnement du réseau de façon partielle et ciblée. Le système médiatique et les réseaux de communication sont totalement aux ordres.

  15. edelihan dit :

    Le texte renvoyé par le dernier lien n’est probablement pas « authentique » ; le fait qu’il raconte quelque chose d’intéressant et concret ne fait pas tout.
    Je m’explique :
    « L’association Pour l’Economie Libérale » n’existe pas.
    La plupart des bouquins cités en référence n’existent pas.

    Peut être que ce texte fût écrit afin de provoquer la peur sur un fondement réaliste (m’étonnerai pas personnellement qu’ils réfléchissent ainsi) ; mais probablement pas par un libéral.

  16. b.mode dit :

    Que ce texte ne soit pas authentique n’a finalement que peu d’importance. Mais la pensée relayée par ce texte est bien représentative de la façon dont nos élites veulent mettre le peuple au pas….

  17. Droldidé dit :

    Outre les médias pour décérébrer le citoyen, il existe d’autres endroits consacré à cette tâche. L’école en est un pour les enfants. Pour les adultes c’est le lieu où tu dois te rendre tous les jours pour assurer ta subsistance, ton travail (quand tu en as un). Là on t’impose l’obéissance, le renoncemant, l’ambition, la trahison, etc… bref toutes les tares que t’offre la société capitalolibérale.
    Quand à ceux qui n’ont pas la chance (?) de bosser, il vaut mieux faire profil bas si tu veux survivre avec les maigres subsides de l’état.
    La désobéissance, c’est le premier pas vers la rebellion. Merci LaetSgo!

  18. Edelihan dit :

    Sans agressivité aucune..
    Ceci n’a l’importance que de proposer une information honnête et non fabriquée.
    Visiblement, même « à gauche », on peut parfaitement proposer une fausse information si elle parait réaliste.
    (je ne cite pas ce fameux texte, et pourtant..:))

  19. b.mode dit :

    @edelihan J’avoue avant ton intervention, m’être interrogé sur l’ »authenticité » de ce texte. Le fait de l’avoir trouver dans un TGV sonne quand même un peu gros et les auteurs semblent ne pas vouloir plus que ça nous empapaouter. Ce que je vois c’est l’esprit du texte bien dans la mouvance actuelle de nos élites…

  20. Edelihan dit :

    @b.mode : Tu as raison ; rien n’est à redire sur l’esprit du texte, ça colle bien avec les manipulations cher à Bernays et au libéralisme.

  21. laetSgo dit :

    @edelihan @b_mode : bien d’accord – c’est pas parce que le texte est un fake qu’il n’a pas de valeur ! Je serais au pouvoir, c’est typiquement le genre de stratégie que je chercherais à mettre en place pour discréditer/défaire le peuple (enfin non, pas en « vrai », mais vous comprenez ce que je veux dire…)
    du coup, je m’interroge beaucoup sur notre ami Mélenchon dont le PG correspond(rait) trait pour trait à ce que préconise le texte…(pour les syndicats, c’est déjà le cas)

    PS : je précise que j’ai écrit le billet bien avant de tomber sur ce doc (en plus, c’est un autre lien sur le sabotage que je visais mais comme je suis tombée sur ce texte-ci, ça m’a semblé intéressant de le mettre –> pour ceusses que ça intéresse, voilà le lien que je voulais mettre au départ : http://www.robin-woodard.eu/spip.php?article190 // c’est le vrai petit manuel du saboteur efficace :-)

  22. laetSgo dit :

    J’enfonce le clou au cas où : je n’ai pas mis ce lien pour en renforcer l’authenticité (dont je doute également fort, ce que confirment des forums où il est cité sur lesquels je me suis baladée) ni dans l’intention de tromper les lecteurs mais parce que son contenu me semble pertinent et représentatif d’une attitude du pouvoir en place.

  23. b.mode dit :

    Lien vers endogène7 ajouté ;)

  24. remi begouen dit :

    Oui, il m’a été tout de suite évident que ce ‘document trouvé dans un Tgv’ était une fiction, mais une belle fiction, utile. ‘Qui dépasse la réalité’ comme chacun sait. Cela me rappelle par exemple ‘le rapport Lugano’ de Susan George (fayard 2000), excellente fiction de révélation de la réalité du capitalisme si cruel et cynique…

  25. b.mode dit :

    Je me permettrais de rajouter à ce beau billet le lien vers le texte de mon ami Christophe, publié chez ruminances qui complète fort bien ton coup de calcaire ! ;) http://ruminances.unblog.fr/2009/05/07/la-dictature-constitutionnelle-en-12-etapes/

  26. lediazec dit :

    JE PRÉVIENS : Bravo à LaetSgo ! Ton papier est repris sur AGORAVOX. Seul hic et il est de taille, ils est signé lédiazec ! Quelle bande de nouilles !
    Félicitations à toi Laetitia !
    http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/et-vous-vous-etes-las-76440

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  27. b.mode dit :

    Sur ma remington portative
    J’ai écrit ton nom Laetitia
    L-A E dans l’A T-I T-I-A ;)

  28. laetSgo dit :

    @rodo : pas grave, l’important c’est que les idées soient reprises et diffusées
    @b_mode : oui, mes parents avaient bon goût, hein ! ;-) – je vais voir le lien du billet de Christophe

  29. lapecnaude dit :

    J’ai regardé sur Agora, c’est rectifié. Superbe papier Laetitia, je m’en vais le déguster lien par lien parce que tu sais à mon âge on a la comprenette un peu dure.

  30. clomani dit :

    J’ai trouvé ça sur Internet mais je cherche un bouquin au titre très « lambda » (genre « guide du militant ») mais qui donne vraiment les recettes pour réussir une insurrection…
    Impossible de retrouver le titre ! Bon sang de bonsoir…

    Guérilla kit, Nouveau guide militant

    Infoguerre.com

    Agit-prop, boycott, communication guérilla, guerre sémantique, hacktivism, mailbombing, pétition, usurpation civile… Guérilla Kit est le guide du « parfait-activiste » de A à Z. Sous-titré « Ruses et techniques des nouvelles luttes anticapitalistes », cet ouvrage présente les nombreuses techniques subversives et anti-globalisation, directement issues de l’expérience de terrain de « l’auteur ». De Seattle à Gênes, du Chiapas à Porto Alegre, ce livre est un condensé, plein d’humour et d’anecdotes, de la sphère « militante » vécue par ce groupe « né dans ces chemins de résistance » qui se cache sous le nom de Morjane Baba.

    La guerre de l’information passe par un certain nombre d’acteurs, tels que les ONG, les actionnaires, les associations… sans oublier les militants et milieux activistes. De la contestation politique à la désobéissance civile, de la défense des Droits de l’Homme à celle de l’environnement, les activistes et contestataires de tout poil mènent de véritables « croisades » contre des multinationales et les « gouvernements ». Cet ouvrage reprend de manière quasi-exhaustive ces méthodes de contestation.

    Ce livre s’ouvre par « Carnets de route », sorte de voyage à travers la contestation contemporaine et rappel de quelques uns des principaux points de focalisation de la contestation mondiale (fracture nord/sud, écologie, world company…). Il se poursuit par une présentation des « mots-clé » appartenant au « genre militant ». En voici un florilège : action symbolique, affirmation subversive, black bloc, brouillage culturel, copyleft, diff, legal team, netstrike, outing, TAZ (Temporary Autonomous Zone), vidéoactivisme, zone rouge… Enfin, l’ouvrage se clôt sur le chapitre intitulé « Fiches bricolages » dans lesquelles les lecteurs retrouvent des notes pratiques allant de la création d’une association à la fauche de champs transgéniques (dessins explicatifs à l’appui !!) en passant par la gestion des médias dans ces actions.

    Après la « Business Intelligence » et la « Competitive Intelligence », voici venu le temps de la force créative de l’« Anticapitalist Intelligence »… Dans cette optique, nous recommandons la lecture de cet ouvrage aussi bien à l’étudiant soucieux de comprendre le milieu militant et « alter-mondialiste », qu’au Risk Manager d’une entreprise susceptible d’en devenir la cible.

    AVS

    Morjane Baba, Guérilla kit. Ruses et techniques des nouvelles luttes anticapitalistes. Nouveau guide militant, La Découverte, Paris, 2003.
    ——————————————————
    J’ai acheté samedi dernier le « petit manuel de désobéissance civile » de Xavier Renou (chez Syllepse)… mais ça ne suffit pas, après un premier coup d’oeil…

  31. lapecnaude dit :

    @ Clomani – Tu ne peux pas trouver, à l’aide de tes anciens collègues, une fillière pour se procurer des vuvuzelas ? Cela vaudrait le coup de monter une coop ….. tu imagines les discours électoraux que cela donnerait !

  32. lapecnaude dit :

    Trouvé ! Vuvuzela – 2 rue de la Sur – 31700 BEAUZELLE – tél 05 61 42 90 63 -
    mail : jose.pecci@agm-tec.com
    Ils demandent des délais pour la livraison, trop de commandes ?

  33. clomani dit :

    J’avais trouvé ça hier soir, le site de Pecci… tu en trouves aussi sur Price Minister et sur e.bay… mais j’aime pas ces sites…
    Il faudrait demander aux baveux qui sont en Afrique du Sud de revenir avec des vuvuzelas… sauf qu’ils détestent ça parce que ça leur abîme leurs petites noreilles très délicates… et pis j’en connais plus beaucoup.
    Il faudrait trouver une filière sud-Af… j’ai bien une copine camerounaise qui importe des objets décoratifs d’Afrique du Sud, mais elle en revient, là… c’est loupé !

  34. clomani dit :

    Alors ma copine camerounaise en a commandé des « jolis » en SudAf, en laiton entouré de perles… qui vont être plus chers que la vuvuzela de base à 9,90 + 5,50 de transport chez Pecci !
    Elle va voir si elle peut en acheter plusieurs chez Pecci.
    On dirait bien que c’est la rupture de stock partout !
    Croyez-vous que tout le monde se prépare à l’insurrection ? Parce que ma copine camerounaise à qui j’ai prêté le Naomi Klein, elle trouve les Français mollachons ;o))…

  35. clomani dit :

    Z’avez vu ? Fion a averti les députés et son gouvernement qu’il allait falloir qu’ils consentent à faire des sacrifices…
    mais ils n’y seront pas contraints par une loi…
    On peut dormir sur nos deux oreilles… y’aura toujours et encore des cumulards ! Quelle bande d’enfoirés tous ! Si je les avais sous la main, je leur filerai un bon coup de vuvuzela sur la tronche, en prems, et je les achèverais avec un coup de vuvu dans chaque oreille… pour les rendre sourdingues… mais même sourds, ils pourront encore continuer leurs malversations !

  36. ceriselibertaire dit :

    Super un billet parlant de vuvuzela.
    Je suis parti dans une 3ième dimension. Bravo. Bon maintenant il faut que je pense.

  37. lapecnaude dit :

    Je leur ai envoyé un mail leur demandant leurs conditions, me proposant comme mandataire sur la côte !

  38. clomani dit :

    Ma copine commerçante camerounaise va recevoir ses belles vuvuzelas (emperlousées) la semaine prochaine, m’a-t-elle dit… et allait se renseigner sur le site vuvu-zela.fr
    Pas sûre de pouvoir passer la voir aujourd’hui vu ma cheville douloureuse (parce qu’hier, je me suis fait une 4e entorse sur cette pauvre cheville gauche qui n’a pas le temps de se remettre de la précédente et se tord au moindre faux pas).

  39. b.mode dit :

    Très instructrive cette itw de paul Virilio relayée par Edelihan http://tinyurl.com/33hhshv

  40. remi begouen dit :

    Merci B;mode de cette itw de Paul Virilio, si lucide. J’irai à nouveau l’entendre. Petit détail (car je suis néophyte en la matière) : j’ai eu du mal à neutraliser la pub orale de Arte qui parasitait l’entretien, grave. Ouf, j’y suis arrivé et je suis arrivé à revenir au début de Virilio : quelle misère ce parasitage imbécile! …Ha, je ne suis pas prêt (ni près) d’avoir la télé, même si l’on me dit que je loupe de belles émissions d’Arte. Mais je loupe ces pubs insuportables aussi…

  41. b.mode dit :

    @rémi il dit « La planète est devenue trop petite pour le progrès.» tout eddy ! ;)

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|