Accueil Politique Yade claques qui se perdent

Yade claques qui se perdent

23
0
283

ramayade.jpgEn dénonçant d’une colère bien feinte l’abri antiatomique cinq étoiles des bleus en Afrique du Sud, la ministre des sports Rama Yade s’est livrée à un numéro de poujadisme new look. Elle a touché du doigt les bas instincts de la politique. Était-elle consciente de la portée d’une telle déclaration ? Pensait-elle pouvoir mettre à bas le monde corrompu de la planète foot ?…

Comment ne pas être d’accord avec elle, au moment où, précisément, se joue dans le pays la carte des retraites ? Comment ne pas songer à la précarité, au chômage, au service public qu’on démantèle, alors qu’à l’autre bout du monde nos chèvres se la pètent grand luxe dans un palace ? Et tout ça dans une ambiance délétère avec une équipe de foot qui, malgré le moyens mis à disposition, ne casse pas trois pattes à un canard !

Il est heureux de constater que si le poisson meurt par la gueule, madame Rama Yade a dû éprouver un curieux sentiment en découvrant l’édition du Canard Enchaîné de ce 16 juin.

Jusqu’à nouvel ordre, le ridicule ne conduit pas nos politiques, ni personne, au tombeau. Nous serions, soudain, bien seuls et, pourquoi ne pas le dire, enfin débarrassés d’une bande de bras cassés qui, en dirigeant les affaires du pays, nous conduisent droit dans le fossé.

Rama Yade s’est comportée dans cette affaire de façon irresponsable, même si sur le fond elle a raison. Pas jolie, jolie sa méthode ! Qui ne sait pas aujourd’hui de quoi est fait l’univers du sport et du foot en particulier ? Qui ignore encore la tricherie, l’arnaque et les coups bas d’une mafia qui ne dit pas son nom ? Qui ne veut pas, dans ce pays, que cet univers glauque, fait de combines, de détournement, de violence, de pression et de tricherie cesse de corrompre les esprits ? Ceux qui en profitent !

L’équipe de France de foot fonctionne, à des degrés variables, comme toutes les autres disciplines sportives, à l’argent, au spectacle et au dopage. Le dernier des blaireaux sait ça. Pas un haut dignitaire – responsable politique ou patron médiatique – qui ne soit pas au courant. C’est seulement maintenant que Rama Yade le découvre ou c’est seulement maintenant qu’elle veut focaliser l’actualité sur sa personne ? Que voulait-elle dénoncer au juste ? A-t-on déjà vu un riche, un puissant, un pourri – dont Rama Yade n’est que la servante – scier la branche sur laquelle il est assis ?

Jouer aux vierges effarouchées en dénonçant ce que tout le monde sait depuis des lustres, c’est jouer au coup d’épée dans l’eau. Est-elle assez stupide pour ne pas le savoir ? Voulait-elle disant cela ouvrir le débat pour assainir le milieu sportif ? Voulait-elle que les sommes colossales générées par le sport soient investies à faire le bonheur du monde ou voulait-elle à la manière de son maître et président faire diversion ? Pendant qu’on parle de ça, en loucedé, on magouille réformes et coups tordus ? Si telle était l’objectif, le coup n’est peut-être pas réussi, mais bien tenté. Rama Yade est bien la ministre d’un gouvernement de nazes qui dénonce le lucre pour mieux en profiter. La chose est politiquement éprouvée.

Ce qu’elle ignorait madame Yade c’est qu’elle allait se faire épingler comme une bleue avec sa propre chambre d’hôtel en Afrique du Sud. Entre deux parties de cache-cache avec l’équipe de France – chaque équipe boudant l’autre -, lors d’une visite orchestrée dans les Townships, Le Canard Enchaîné, dans son édition du 16 juin, nous fait faire le tour du propriétaire de la chambrette d’hôtel de la dame. La chose est assez aberrante !

Alors que les joueurs français dorment dans des chambres doubles à 589 euros la nuit, la secrétaire d’État aux sports bénéficie d’une « junior suite » dans un cinq étoiles de Georgetown, à 667 euros la nuit. Économe, Rama Yade n’a pas fait de folies avec les membres de son cabinet, puisqu’ils ne bénéficient que des masures à 340 euros chacune.

Vive le sport !

http://www.dailymotion.com/video/xdo8lf

http://www.dailymotion.com/video/xdozct

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par lediazec
Charger d'autres écrits dans Politique

23 Commentaires

  1. b.mode

    16 juin, 2010 à 4:01

    Yade est à l’image de la gouvernance Sarkozy. De la com pour exister dans le populisme, une méconnaissance des dossiers crasses, un poil dans la main, faites ce que je dis pas ce que je fais, une médiocrité hors classe !

    N’oubliez pas l’erby du jour (en haut à droite) ;)

    Répondre

  2. babelouest

    16 juin, 2010 à 4:34

    Nos (très, très) chers politiciens, c’est du pipeau. En Afsud, évidemment ils sont accueillis à la vuvuzela, c’est tout ce qu’ils, ou elles, méritent. L’affaire ne mérite pas plus de développement. Pitoyable !

    Répondre

  3. b.mode

    16 juin, 2010 à 7:46

    La réponse bidon de Rama qui ose faire croire qu’elle s’est attaquée à des intérêts financiers… http://www.dailymotion.com/video/xdozct_rama-yade-quot-rien-d-anormal-quot_sport#from=embed?start=10

    Répondre

  4. clomani

    16 juin, 2010 à 8:52

    Alors vraiment, la Yade, c’est viscéral : je ne la supporte vraiment pas. (Mais y en a-t-il un que je supporte dans ce gouvernement ?). Rien dans le crâne, inculte mais grande gueule !
    Parce qu’elle « pue » la machine à communiquer depuis le début. Quand elle était porte-parole de Sarko pendant la campagne, elle avait le même discours : creux, formaté, où elle dit tout et absolument rien en même temps. Elle recrachait du pré-mâché par les conseillers UMP à l’époque, elle recrache du pré-mâché par ses conseillers actuellement. Son inculture (l’Uruguay dans l’Euro !) est l’inculture type des gens de son âge, parvenus, incultes, sans beaucoup de bagages… juste un petit vernis qui s’écaille bien vite.
    Rama, c’est le vernis à ongle bon marché du bout des doigts de leur république bananière… ça ne tient pas, ça devient moche et ça fait vulgaire très vite.
    Cette affaire de la chambre d’hôtel, ça sent l’improvisation… la chambre avait été réservée depuis longtemps, avec les exigences de Mâme Yade… pis elle a cru bon de ramener son vernis écaillé sur le devant de la scène… ça n’a pas pris… elle a dû changer d’avis à la dernière minute, de peur d’affronter les bleus et l’opprobe de son petit fan club de décérébrés. Annulation trop tardive : « on » a dû payer !
    Pareil pour son petit tour dans la township (2h après les Bleus)… Déjà ce petit tour « regardez comme on est gentils avec les petits nègres sud-africains très pauvres », ça m’a débectée… à gerber de voir ces connards de footballeurs (qui doivent avoir en gros le même vernis écaillé de culture que leur secrétaire d’Etat) débarquer et essayer de planquer leur air dégoûté dans le township… face à ces petits gamins tout émerveillés, grelottant
    de froid (n’oublions pas que c’est l’hiver là-bas). Le mur était très épais et très haut entre les deux groupes… mais transparent ! Moi j’ai eu honte pour eux, les joueurs, rien qu’en les voyant avec leur morgue ! J’aurais voulu m’excuser auprès des gosses…
    Les journalistes ont dit et pour Rama et pour les Bleus qu’ils apportaient du fric au township… quel fric ? Pour quoi faire ? Ne va-t-il pas être détourné ? Les bleus ont-ils mis les pieds dans une maison d’une township ? Ont-ils eu l’air super dégoûté ?
    J’en ai ras la caquette de tout ce simili-sport, cette simili-empathie… tout du pipeau alors que le fric du sport déborde de partout… Même les jeux en ligne qui s’en mettent plein les poches avec ça !
    Viiiiite, une Kalach’ et devant un mur ! J’vous jure… je deviendrais facilement guévariste avec de tels empaffés !

    Répondre

  5. cui cui fit l'oiseau

    16 juin, 2010 à 9:28

    Ça se gave, ça profite, ça se goinfre, ça s’explose, ça jouit, ça pète dans la soie, ça se regarde dans les yeux des autres, ça roule sa caisse…

    C’est ça le pouvoir, les amis, sinon à quoi bon se faire chier à user tous les vices et stratagèmes pour arriver au sommet, hein ?

    Le pouvoir attire beaucoup trop de névrosés et d’égocentriques . Là est le problème de la gouvernance.

    Bien vu Lediazec !

    Répondre

  6. clarky

    16 juin, 2010 à 13:38

    bien vu breton, j’allais en faire une brévitude lorsque j’ai pris le canard mais t »as été plus réactif ;)

    putain, dire que y’en a qui mettent 30 jours et 30 nuits pour se faire 600 à 800 roros par mois en se farcissant de la merde en barre question taff, sont vraiment trop cons !

    Répondre

  7. laetSgo

    16 juin, 2010 à 13:51

    Rodo : A vrai dire, même si ton papier va droit au but et est sans concession, je suis folle de rage par ce qui a été annoncé sur les retraites (c’est pas une surprise, je sais) et du coup, les déboires de la Dame Yade me passent au-dessus de la tête (ou plutôt très en dessous tellement c’est minable…la petitesse, l’aune du sarkozysme…)
    Clo, Lapecnaude, où ça en est des commandes de vuvuzelas pour la rentrée ? parce qu’il va falloir étouffer les slogans défaitistes et nian-nian des syndicats jaunes, bergers volontaires de ce troupeau de moutons que nous devrions cesser d’être…le temps des promenades de santé est fini, et il serait bien que le 24 soit plus qu’une journée de balade dans les rues-z-ensoleillées (avec un peu de chance)

    Répondre

  8. lapecnaude

    16 juin, 2010 à 15:15

    Bon LaetSgo, puisque je ne suis pas la première à y avoir pensé, je m’en vais prendre mon plus beau téléphone et voir ce qu’on peut faire, mais question souffle, j’ai peur d’être un peu courte !
    A vrai dire, je n’ai pas encore lu le Canard, puisqu’ici la cabane à journeaux est fermée le mercredi, mais pour Yade, je crois qu’elle s’est fait baiser dans les grandes largeurs par sa ministre de tutelle … qui c’est qui a réservé pour elle ? … Où sont passés les euros annoncés à grands coups de trompette pour faire une action envers les gosses des townchips ? … Elle a voyagé en « économique et affaires » … je ne pense pas qu’elle aie voulu faire son effet perso. Quans à ces branleurs de joueurs, ils ont dû oublier que c’est elle qui les avait défendus pour les revenus des pubs, de vraies tapettes ! A +

    Répondre

  9. clarky

    16 juin, 2010 à 15:40

    « de vraies tapettes ! »…là tu risques de faire mouche.

    quant à la dilatée, on comprend de quelle façon elle consomme le sport, elle a dû en bouffer des tonnes chips :)

    Répondre

  10. b.mode

    16 juin, 2010 à 16:06

    Tiens à propos de Roselyne et de ses idioties douteuses sur les aztèques… http://www.lepost.fr/article/2010/06/15/2115143_quand-roselyne-bachelot-soutient-les-bleus.html

    Répondre

  11. clarky

    16 juin, 2010 à 16:17

    roselyne c’est inca pathologique ! c’est plus un melon qu’elle a chopé mais une paztèque :)

    Répondre

  12. clomani

    16 juin, 2010 à 16:41

    Rhôlala… entre l’une qui parle d’Uruguay dans l’Euro et l’autre qui voit des Aztèques en Uruguay ! P’tain les pouffes qu’il a mises au gouvernement l’aut’ nain !
    Elles me font gerber les deux, la maigrichonne qui la ramène tout le temps et qui roule des yeux et la grosse truie qui devrait la boucler tellement son comportement pour le virus H1N1 a été douteux !
    Par dessus tout ça, arrive l’histoire des cigares de M’sieur Blanc (pas blanc-bleu) chargé du GRAND PARIS par le p’tit agité, et les magouilles de la famille Woerth (enfin du couple) avec Liliane Betancourt, plus les pressions élyséennes sont dévoilées sur Mediapart grâce au coup de colère d’un valet de chambre contrarié !
    La cour pue !

    Répondre

  13. b.mode

    16 juin, 2010 à 17:06

    clair clo, la cour pue et pratique la sodomie sociale. Au fait, tu as eu des nouvelles d’Anaïs ? sinon je te file son faune !

    Répondre

  14. Hara Kiri

    16 juin, 2010 à 17:24

    Moi j’aimerais mettre un terme à cette démagogie initiée par nos dirigeants (Sarkozy se déclarant choqué par le salaire des joueurs de foot. Bien sûr, il n’est pas choqué par son augmentation de 170 % pendant que son peuple crève la dalle.). Je ne suis pas un footballeur, je suis plus rugby (mais le pognon est de plus en plus présent dans le rugby également.). Cependant, les joueurs de football sont payés par des bénévoles (ceux et celles qui vont voir les matchs, achètent les maillots, regardent les matchs à la télé…). Plus y’a de gens qui dépensent leur argent dans ce milieu, plus les joueurs seront payés. Mais les joueurs sont les arbres qui cachent la forêt. Si les joueurs touchent beaucoup, d’autres derrière touchent encore plus. Mais, en opposition de notre cher président et sa clique, les joueurs ne sont payés que par ceux qui veulent bien dépenser leur argent pour les payer. Notre président et sa clique, eux, sont payés par tous le monde, même ceux qui ne veulent car, croyez-moi, j’aimerais bien retirer ma petite part de mon argent de son salaire.
    En plus, un joueur est payé en fonction de son talent. Un grand joueur comme Messi (par le talent pas par la taille), sera payé énormément, mais le joueur de 4ème division, lui, sera payé beaucoup moins. Notre président est le président le plus cher payé de la 5ème république, est-ce pour autant le meilleur président ? Bien sûr que non.
    Enfin, notre président est payé malgré qu’il soit mauvais, par tout le monde même ceux qui ne veulent pas, en plus il dépense notre argent comme il veut, mais, pire encore, même si à la fin de son contrat les gens ouvrent les yeux et le trouvent trop mauvais pour lui renouveller son contrat, il touchera quand même à vie sa retraite (alors que le footballeur, quand son contrat est finit, il ne touche plus rien).
    Bref, taper sur le salaire des footballeurs, c’est faire l’affaire de Sarkozy, car il y a plus à s’indigner des doubles salaires des politiciens, les magouilles de ceux-ci (à voir sur mon article Joyandet et sa villa à Saint-Tropez ou Christian Blanc et ses 12 000 euros de cigares par an à nos frais) qui gagnent même quand ils ne le méritent pas, qui embauchent leurs familles, etc… que les footballeurs qui gagnent en fonction de ce qu’ils rapportent (un grand joueur transféré dans un club, rien qu’en augmentation d’abonnements au stade et en vente de maillot, remboursent souvent le montant de son transfert avant même son premier match).
    Maintenant, admettons qu’on décide de payer moins les joueurs de football, l’argent généré serait le même et l’argent en sus irait dans la poche de qui ????

    Rama Yade est bien stupide, avant de dénoncer la paille dans l’oeil du voisin, on vérifie qu’on a pas une poutre dans le sien. Sachant qu’elle devait aller dans un hotel an AdS, la moindre des choses aurait été de s’inquiéter du prix de sa chambre (payé par nous tous) avant de s’occuper du prix de la chambre des joueurs de l’équipe de France (payé par la FiFa : c’est à dire par ceux voulant dépenser leur argent dans le monde du football). Cela prouve sa bêtise et son envie de faire parler d’elle à tout prix (symptomatique de nos dirigeants.)

    Répondre

  15. b.mode

    16 juin, 2010 à 18:52

    Le faire savoir au lieu du savoir faire, voilà qui caractérise bien cette gouvernance de fin de règne, une introduction au chaos !

    Répondre

  16. lapecnaude

    16 juin, 2010 à 19:01

    Bon d’accord Hara Kiri, moi aussi je suis plus rugby que foot, en plus je date car pour moi grand joueur c’est > 1,80, genre Spagherro. En plus, c’est vrai je ne suis jamais descendue au dessous de 110 kgs, bref taper sur les joueurs c’est pas mon genre, mais avouer qu’ils sont un peu couillons, çà c’est vrai, les anciens sportifs intelligents ne se mélangent pas beaucoup avec la classe au pouvoir. Mais je n’aime pas que tu parles de poutre pour Yade, ce que tu dis est faux, elle devait savoir le prix de la suite qui lui avait été réservée puisqu’elle l’a fait décommander AVANT de ramener sa fiote sur celles des joueurs … Le coup était monté et elle s’est fait pièger. Qu’elle soit insupportable parce que , bien qu’ayant compris qu’elle avait choisi le mauvais cheval, elle s’obstine comme une gamine mal élevée, c’est sûr, elle a le temps de mûrir.

    Bon passons à autre chose, si on veut partir de La Rochelle pour aller à Nantes par train, un samedi, faut partir à 13h15 et arriver… longtemps après, pour repartir au bout de quelques 30 mn à 17h12 !!!! Rien d’autre, pas de trains le samedi ! Na.
    Si tu veux aller partout dans le monde, Londre, Oslo, Rome, tu prends l’avion, mais PAS A NANTES ! J’espère que mes copines vont venir, car j’ai eu un véto familial pour me laisser prendre la voiture … veux pas me disputer surtout si les nénettes se dévouent pour vous amener leur ancienne en bon état ! A suivre …

    Répondre

  17. laetSgo

    16 juin, 2010 à 19:09

    tiens, à propos de Rama Yade, elle s’est peut-être faite avoir dans cette histoire, n’empêche que l’attitude des Bleus à son égard n’a franchement pas été à la hauteur (voir dernier billet de Mélenchon que je partage totalement – je mets pas de lien sinon Clarky va s’énerver, déjà que le billet d’hier en était truffé :-) )
    D’ailleurs dans cette république de plus en plus bananière, le manque de hauteur commence à la tête de l’Etat alors faut pas s’étonner qu’il y ait effet domino derrière…

    Répondre

  18. Hara Kiri

    16 juin, 2010 à 19:20

    S’il y a une chose à reprocher à l’équipe de France, c’est vraiment son attitude envers ses supporters. Car, une équipe nationale se doit de faire plaisir à ses supporters et ça passe par deux choses. Faire plaisir sur le terrain en jouant bien et en gagnant. Faire plaisir hors des terrains en allant voir les supporters, leurs parler, signer des autographes. Alors quand une équipe n’est pas capable de donner le plaisir sur le terrain, la moindre des choses c’est d’aller au contact des supporters. Quand on pense à ces gens qui sont allés jusqu’en Afrique du Sud pour les supporter et que les joueurs ne prennent même pas la peine de leur sourire, leur parler, aller serrer des mains, signer des autographes, ça, oui, ça me fout les boules et je comprends le dégoût du public.
    Quand j’étais ptiot, je suis allé voir l’équipe de France de 82. J’ai passé l’après-midi à parler aux joueurs, les regarder, à demander des autographes. Tous ont été souriant, disponibles, tant les joueurs que l’entraîneur, Hidalgo. J’ai vu mes stars de l’époque : Rocheteau, Giresse, Tigana, Bats, tous étaient dispos, sauf un : Platini, qui est arrivé seul, bien des heures plus tard, et n’a même pas pris le temps de signer des autographes aux mômes qui l’avaient attendue pendant des heures. Ba, je peux dire, que malgré toute la gentillesse des autres joueurs, ça m’a quand même foutue les boules à l’époque. Alors, quand c’est toute l’équipe comme ça, je comprends que les supporters soient énervés.

    Répondre

  19. clarky

    16 juin, 2010 à 22:10

    mais nan laet je ne vais pas m’énerver, je suis un gros con mais je sais me tenir ;)
    cette histoire de liens n’avait de rapport qu’avec la branlette générée par le wikio, bon je développe pas plus biscotte on s’en contrefout en plus :)

    tiens, juste pour abonder dans le sens de hara sur le foot mais à un niveau plus bourrin. sûr que les chèvres sont payées grassement mais faut voir aussi qu’aller au stade vaut tout autant que d’aller au théâtre ou au cinoche.

    à l’époque où j’allais encore au vel, le petit, pas la merde qu’ils nous ont faite ensuite, ben t’avais des gars qu’avaient pas un radis mais qui se foutaient bien de savoir que francescoli ou waddle étaient payés comme des nababs. ils allaient à l’om pour faire la fête et retrouver des gonzes qu’ils ne voyaient que dans cette enceinte, on se racontait pas nos misères existentielles biscotte rien à branler, juste voir notre équipe et prendre 1h30 de plaisir.
    et pour finir, je vous dirais que j’ai préféré aller au vel que de me farcir des pièces d’intellos qui m’ont fait chier d’une force, le plaisir de discuter d’un bloc équipe je ne l’ai jamais retrouvé quand il s’est agi de parler avec des cultureux embrigadés dans leur masturbation intellectuelle…

    Répondre

  20. clomani

    20 juin, 2010 à 20:22

    http://www.dailymotion.com/video/xdqwk7_finkielkraut-anelka-et-la-quot-gene_news#from=embed?start=6
    Ca devient de plus en plus grotesque, dans le foot français, et il faut donc que Finkie la ramène une fois encore, avec son racisme primaire… je n’ai fait que copier le lien et n’ai pas écouté le F.crotte parce que ça risquerait de trop m’énerver à quelques heures du coucher !
    Mais bon, n’empêche que ça la fiche mal, l’attitude des Français en SudAf ! Où se croient-ils, d’aller bouder dans leur coin, de refuser de s’entraîner devant du public SudAf ? Et la grosse truie, que n’est-elle allée leur faire des petites gâteries, aux uns et aux autres ? Je rigolerais que les joueurs refusent de jouer, et que la France soit éliminée de toute compétition pendant 4 ans. Du coup, on passerait à l’as pour l’Euro de foot ! Yesssss ! Encore un ratage sur le dos de Sarko ! Pour ça, je bois du petit lait. Mais que l’aut’ enfoiré de Finkielkrotte vienne cracher sa haine, vraiment…
    Bon, les mecs, vous qui vous y connaissez en foot, ceusses qui s’y connaissent, qu’est-ce qui se passe en SudAf, bon sang de bonsoir ? Qui est responsable ?

    Répondre

  21. remi begouen

    20 juin, 2010 à 20:41

    Clomani. Merci de ton cri d’indignation devant la crotte de Finkie. Je n’irai pas voir ce lien de merde, ni l’écouter demain à la radio. Je préfère lire ‘Altermondes’, ça c’est du solide…

    Répondre

  22. clarky

    21 juin, 2010 à 0:30

    qui est responsable clo ??!!?? je te dirais en premier lieu ces cons d’aliénés en culottes courtes qui ont soutenu raymond au soir d’un flop retentissant en 2008 si je divague pas trop, à cette époque t’en n’as pas entendu un seul venir chuchoter que y’aurait peut être un manque de compétence de la part de leur coach adulé !
    et sans dec, faire jouer govou d’entrée :)

    en fait,faudrait gentiment repenser l’organigramme de la fédé, un conglomérat de laborieux amateurs de grands crus :)

    manque juste, pour clôturer cette pathétique mais néanmoins couteuse virée africaine, que roselyne soit titulaire mardi aprem à la pointe de l’attaque des bleus.

    Répondre

  23. clomani

    21 juin, 2010 à 8:45

    Je comprends mal que la presse, ce matin, se jette sur les Bleus comme la pauvreté sur le monde !
    Bon, certes ils sont décérébrés et immatures, nos joueurs, mais visiblement c’est pas leur faute. Ils n’ont pas grandi… la faute à quoi ? Au foot pompàfric nan ?
    Est-ce qu’ils sont vraiment obligés d’obéir à leur connard de coach ? Pourquoi ont-ils attendu le dernier match pour gueuler ?

    Paraît que la Fédé de Rugby est contente, cette histoire va leur amener des tas de petits joueurs dans les clubs ;o)).

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’odeur particulière de la déchéance

L’équipe de France de foot rompt avec les étoiles. Habituellement accueillie dans du…