Accueil Politique L’oréalpolitik

L’oréalpolitik

43
0
1,288

L'oréalpolitik dans Politique brevitudes2

Je ne sais pas s’il s’agit d’une histoire sur le jeu de la Cagoule, mais Schueller de rien, l’imbroglio qui se dessine en ce moment, tourne autour des manuscrits de la mère morte, ou presque. Dans le style « prends l’oseille et tire-toi », l’Oréal politique n’en finit plus de surprendre, sur le fait bien sûr, genre flag. C’est bien connu, là où y’a de l’Eugène,  y’a pas de plaisir.

Une vieille dame pleine aux as, Liliane Bettencourt, est au coeur d’une affaire qui semble se faire dresser le cheveu sur la tête de pas mal d’individus. Question shampooing, y’en a un qui va se voir proposer de s’en faire passer un. Selon Maître Kiejman, qui le vaut bien, c’est le maître d’hôtel, ayant oeuvré pour le bien-être de la riche héritière , désormais démissionnaire. Drôle de position tout de même quand, à 87 ans, on semble plus portée sur les histoires sans queue ni tête. Mais revenons à cette rocambolesque affaire d’arsenic et vieilles dentelles. Ici, point de cadavre exquis, juste un complot de famille où les oiseaux de service ressemblent à des charognards.

Tout démarre parait-il avec une passion débordante, pour la photo, estimée à 1 milliard d’euros. Sauf que le petit venant en mangeant, la fille de l’octogénaire, une certaine Françoise Bettencourt-Meyers, n’a pas l’intention de se faire plumer, l’appât du grain, Partouche au grisbi en somme. Les histoires de pigeon ne volent pas forcément toujours très haut. A la rubrique méfaits divers, la plainte, pour « abus de faiblesse » déposée par la fille unique de Liliane, est un scandale selon l’entourage de la vieille qui marchait dans la merde, Dard aux gorilles lance-t-on pour intimider  le curieux  maladif. L’argent ne fait pas le bon air et les choristes y vont chacun de leur partition bien cadencée. La roue de l’infortune avec, comme gains potentiels, des fraudes fiscales ou des dons pour financer des campagnes électorales. Ce que c’est que de vivre dans le dénuement le plus total…

Alors place au matos, ici un enregistrement piraté (et Hadopi bordel) avec révélations compromettantes à la clef, là un certificat de bonne santé mentale et cognitive des voeux de la vieille. Sous le signe de la divine comédie, on apprend même, grâce aux écoutes illégales, que l’Elysée serait de la partie. On parle d’immixtion, impossible répond laconiquement l’entourage de celui qui pesait 53% en 2007, reste à savoir si la bande audio s’auto-détruira dans les 30 secondes une fois les divulgations devenues trop encombrantes… Mais comble, pas perdu pour tout le monde, un certain ministre serait également allé tâter le pouls de la mère supérieure Bettencourt, histoire d’assurer les arrières de sa femme. Fumeuse révélation n’est-il pas, Eric Woerth serait donc marié, assurément une bonne nouvelle pour tous les physiques ingrats qui peinent à trouver l’âme soeur. En y regardant d’un peu plus près, on pourrait sournoisement supputer des connexions douteuses: Woerth alors ministre du budget, Bettencourt qui fraude le fisc, la femme de l’autre qui trouve une place au sein de la Clymène, structure responsable de gérer la fortune de la richissime shampouinée, et dire que le photographe de la jet set se proposait de mettre la main au Banier en le faisant à titre amical ! Bref, tout ceci ne serait que pures invention et divagation de l’esprit, évidemment il s’agit d’un simple malentendu. Le maître d’hôtel va passer un agréable quart d’heure au sein des locaux de nos pandores nationaux qui vont affectueusement lui dire ses droits, c’est à dire aucun, suite à quoi, il sera brutalement frappé d’amnésie totale et de sévères troubles de la parole le contraignant à évoquer, qu’après tout, il n’a rien vu, rien entendu et in fine, qu’il ne dira plus rien.

A l’hôtel de police, le maître c’est le pouvoir et non un sombre valet déchu adepte de la prise de son sauvage et téméraire! Tiens ça me rappelle un film de De Palma, Blow out, ou une cocasserie du genre the full nantis !

Charger d'autres articles liés
  • Alerte prélèvements

    L’ouverture du courrier relève parfois de la crise de nerfs. En ce Mercredi 17 Novem…
  • Travail d’arabe.

    En ces périodes à gîter, où le badaud ivre se chope le spleen en moins de mauvais temps qu…
  • Police partout, justice nulle part !

    La France serait-elle devenue un état policier ? On peut aisément  se poser la question qu…
Charger d'autres écrits par clarky
Charger d'autres écrits dans Politique

43 Commentaires

  1. b.mode

    18 juin, 2010 à 7:59

    Décidément le financement de la campagne 2007 du nain sent de plus en plus le faisandé

    Répondre

  2. lediazec

    18 juin, 2010 à 8:21

    Ca n’a rien à voir, mais il faut le souligner. Cela a son importance : l’équipe de France de foot, contre laquelle tout le monde tire à boulets rouges après sa défaite contre des chicanos survoltés et très joueurs, mérite tout notre respect. C’est une équipe de gauche, qu’on se le dise. Quand elle s’est aperçu qu’elle allait être instrumentalisée par la Sarkozie, elle a levé le pied. Bravo les prolétaires !
    Sinon, ce feuilleton Liliane Bettencourt est l’illustration parfaite d’un mauvais remake de la série Dynastie. Autrefois, quand je vivais à Bréhat, j’ai bossé chez une copine à Liliane, madame D. Liliane passait ses vacances de temps en temps dans sa maison de l’Arcouest, en face de Bréhat, où je suis allé « prendre le thé ». En fait, des whiskies bien tassés. Elle me donnait de mon brave par-ci, mon brave par-là. La chose m’avait énervé. J’écoutais surtout ce que les deux copines avaient à se dire : rien ! C’est long de passer son temps à écouter le rien !
    Une année, les agriculteurs de Ploubazlanec, en colère contre les mesures du gouvernement, avaient eu l’idée de remplir sa piscine de pommes de terre. Ca avait beaucoup déplu au clan Bettencourt.
    Quel monde !

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  3. b.mode

    18 juin, 2010 à 8:24

    Domenech chantre de l’antisarkozysme, on aura tout vu ! Vive la (f)rance ! ;)

    Répondre

  4. h16

    18 juin, 2010 à 9:04

    Ah zut, si j’avais vu ton article plutôt, je l’aurai linké :)

    Répondre

  5. clomani

    18 juin, 2010 à 9:13

    Oréal ou du réalisme en matière de politique.
    Ca magouille, ça grouille, ça interfère, ça prospère.
    On se surprend à voir tout ce monde des gens riches comme des « très petites gens »… On dirait que la « valetaille » a plus de sens de l’honneur que les « maîtres du monde ».
    J’espère que le majordome (qui n’a pas dû s’enrichir beaucoup au passage… ce qui ne doit pas être le cas des avocats qui ont le nez dans l’affaire) ne va pas se suicider de deux balles dans la tête, comme ça a été le cas de beaucoup de gens qui dérangeait d’autres gens dans les milieux politiques.
    P’tain, ça craint ! Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarko… depuis 50 ans, quelle misère !
    On en viendrait presque à donner dans la de gaullestalgie ! Même pas possible puisque le voilà récupéré par le nabot qui descend, descend, descend… et qui ne peut même pas compter sur une victoire de l’équipe de France.
    Que viva Mexico !

    Répondre

  6. remi begouen

    18 juin, 2010 à 9:57

    Que viva Mexico et que viva Clarky qui nous sème des jeux de mots si jolis sur une histoire si merdique de très gros sous !

    Répondre

  7. clomani

    18 juin, 2010 à 10:12

    Oui, mais si j’ai bien compris, les jeux de mots, c’est la marque de fabrique « clarkienne » ;o)) ?

    Répondre

  8. laetSgo

    18 juin, 2010 à 11:01

    Excellent Clarky ! quelle verve ! j’adore
    sinon, comme je le disais hier soir, maintenant que la mascarade footballistique est terminée, on va peut-être pouvoir passer aux choses sérieuses, à commencer par une présence massive dans la rue jeudi prochain ?

    Répondre

  9. clomani

    18 juin, 2010 à 11:42

    En attendant, aujourd’hui, grosse tentative d’amortissement pour l’annonce d’une retraite injuste grâce à De Gaulle ! Ca y va partout dans les media, avec De Gaulle.

    Répondre

  10. lediazec

    18 juin, 2010 à 12:38

    Un fleuron du gaullisme, un va-en-guerre de tous les instants, est mort : Le général Bigeard n’es plus http://www.lemonde.fr/carnet/article/2010/06/18/le-general-bigeard-est-mort_1374880_3382.html#xtor=RSS-3208

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  11. clarky

    18 juin, 2010 à 14:27

    finalement liliane va presque pouvoir chantonner « vous n’aurez pas ma liberté de dépenser ! « .

    le foot j’en parle même pas, c’était le 1er match que je regardais en entier, et le pire c’est quand j’ai vu roselyne venir apporter son soutien à l’autre enclume de raymond qui pour le coup est tout sauf la science !!!

    bon maintenant faut que je trouve des clopes sinon je vais tuer quelqu’un !

    à tantôt ;)

    Répondre

  12. clomani

    18 juin, 2010 à 14:52

    Z’allez voir que le parquet va condamner le majordome ! En tout cas, « ils » essayent d’étouffer l’affaire.
    Bonnes clopes, les footeux ! La grosse truie, laissons-la se ridiculiser et « sucer » l’équipe de France pour leur remonter le moral. Elle devrait déjà être cuite pour ses histoires de vaccin, tout comme Brice qui devrait être out pour ses histoires de racisme primaire !
    On les aura jusqu’au bout, ces salauds !
    Ce matin, première prise de bec avec une commerçante qui soutient que, puisqu’on vit plus vieux, il faut travailler plus longtemps ! Elle a une retraite (elle a travaillé dans une ONG internationale) et elle tient une boutique pour arrondir ses fins de mois… « La pénibilité, c’est pour les ouvriers fondeurs, les mineurs etc mais pas pour les employés de banque »… dit-elle… si l’employé de banque est harcelée par son chef et engueulée par les clients mécontents des banquiers pour lesquels elle travaille, « ça reste à définir »… ce sont les aléas de la vie ! La déprime, ce sont les aléas de la vie, etc.
    J’ai failli lui foutre sur la gueule. Du coup, je suis partie et je ne suis pas prête à retourner chez elle.
    J’en ai marre… j’ai des pulsions criminelles ! Ou j’crève les cons ou j’veux crever !

    Répondre

  13. laetSgo

    18 juin, 2010 à 15:29

    J’ai écouté tantôt france culture, tantôt france inter aujourd’hui et j’ai entendu plusieurs appels à la résistance par les anciens résistants de la 2ème guerre, une résistance plus que jamais d’actualité contre la nouvelle synarchie, la finance, la mondialisation pour et par le fric, et tutti quanti ! ça m’a redonné le moral ! Sarko doit pas s’en remettre, lui qui essaie de s’approprier le CNR !

    Répondre

  14. b.mode

    18 juin, 2010 à 16:57

    A quand une pub gratos de Carla « parce qu’elle le vaut bien » Bruni pour L’oréal pour rembourser l’argent de la vieille ?

    Répondre

  15. lapecnaude

    18 juin, 2010 à 19:36

    Drôle même, Luc Chatel que j’accroche depuis quelques jours, est un ancien de l’Oréal … comme quoi les cosses-éthiques mènent à tout.

    Répondre

  16. b.mode

    18 juin, 2010 à 19:38

    bah voilà pecnaude ! Woerth et Chatel sont les préférés de chouchou ! L’or est halle !

    Répondre

  17. babelouest

    18 juin, 2010 à 19:52

    Halle à lit ! paddock pieu et tout ce qui se passe dessus et dessous (La jument verte ?)

    Répondre

  18. b.mode

    18 juin, 2010 à 20:17

    rien à voir, un tortionnaire franchouillard est mort aujourd’hui

    Répondre

  19. lapecnaude

    18 juin, 2010 à 20:21

    Babe, arrête de tousser, la jument même re-re-re-reliftée, elle décarre quand même drôlement du ciboulo. Quand même y aurait une île à la clef … dur, dur.

    Répondre

  20. lapecnaude

    18 juin, 2010 à 20:22

    Chouette, çà va faire monter le prix de ma dédicace !

    Répondre

  21. b.mode

    18 juin, 2010 à 20:25

    moi j’en veux une de quasi-modo !

    Répondre

  22. clarky

    18 juin, 2010 à 21:25

    clo, la pénibilité telle qu’elle est présentée par la clique sarko est une foutaise.
    ce matin par exemple, élagage d’un chêne de sa race, moi je peux plus monter biscotte j’ai un genou en vrac depuis le service militaire et j’ai continué à le ruiner depuis.
    quand je vois le garçon qui a élagué, suspendu avec corde et baudrier, la stihl de 3 kgs à la main et de l’autre s’assurer de pas se bouffer la branche une fois débitée, j’imagine mal un gonze de 55 piges faire l’acrobate comme ça.
    la technique a beau te soulager certaines manips mais faut pas rêver, c’est pas à 60 ans que tu vas pouvoir faire le con dans les arbres comme si t’en avais 20 et pesais 50 à 60 kgs tout mouillés !!!

    la vache, sacrée bien fringuée la carlita en visite chez les angliches, on sent que la pénibilité la tiraille sauvagement, faut dire que ça doit user les réceptions mondaines et autres représentations officielles. me rappellerai toujours sa tronche, à la chanteuse aphone, quand elle avait dû se rendre à rungis de très bonne heure pour honorer un morceau de calendos et faire bonne figure afin de servir la cause de son vulcanisé :)

    Répondre

  23. lapecnaude

    19 juin, 2010 à 0:08

    Bernard – quand même de magnifiques photos de beaux mecs musclés, bronzés en treillis ensués sur un fond de sable chaud, çà trouble ! J’en ai l’épine dorsale toute hérissée.

    Répondre

  24. lapecnaude

    19 juin, 2010 à 0:12

    Clarky – j’te jure, la prochaine qu’ils verront un arbre bien branchu, ce sera avec une corde dessus !

    Répondre

  25. clomani

    19 juin, 2010 à 9:24

    Moi, j’ai un jeune Haïtien jardinien à l’A.P.H.P. (Hopitaux de Paris) qui escalade ma ch’tite maison à Montmartre pour tailler la vigne-vierge. Il a créé sa boîte (grâce à Sarko) : il a donc 2 boulots… Il a des neveux à nourrir à Haïti, une ex femme et une fille, plus sa femme enceinte du second enfant ! Il est propriétaire de son appart sauf qu’il doit avoir de sacrés crédits sur le dos ! Mais il est tiré par son endettement (dont il ne parle pas) !
    Je plains beaucoup les quinquas actuels : pas de boulot parce que trop vieux, fin d’assedics, et âge de la retraite qui recule…
    Faut vite que je fasse mes papiers de retraite !

    Répondre

  26. clarky

    19 juin, 2010 à 10:19

    purée clo, moi je plains tout le monde, ou enfin presque, des jeunes aux vieux en passant par les intermédiaires.
    si c’est pour se ruiner la santé et finir avec le minimum vieillesse ou guère plus, autant prendre sa retraite de suite ;)

    Répondre

  27. lediazec

    19 juin, 2010 à 10:24

    @ Laurent. C’est ce que je compte faire : à 60 ans et 4 mois, je pose mon barda et basta !
    D’ailleurs que tu cotise 40-42 ans ou plus, ça ne change rien à l’affaire, c’est arnaque et compagnie !
    Le système étant pyramidal, c’est toujours la base qu’on écrase. Et ce n’est pas ceux qui sont au-dessus niveau privilège qui vont se bouger le train pour ceux qui sont en dessous. C’est tout le système politique qui reste à bâtir.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

    Répondre

  28. clomani

    19 juin, 2010 à 12:13

    Ben si, moi je suis sur le dessus de la pyramide puisque je suis une babyboomeuse… et je suis préoccupée, même en haut de la pyramide des âges, par ceux qui en sont exclus, de cette pyramide du travail… et aussi par ceux qui sont tout au-dessus de la pyramide, invisibles, lourds comme des enclumes, qui pèsent, pèsent, sur nos frêles épaules… parce qu’au-delà de la pyramide, ils sont lourds, dans tous les sens du terme.
    Pour remonter le moral, je viens de commencer un bouquin appelé « petit manuel de désobéissance civile », de Xavier Renou (croisé au cours de quelques manifs et événements pro-palestiniens). Il commence ainsi :
    « En finir avec le sentiment d’impuissance » et juste au-dessous, en petit : « l’Etat a plus besoin de nous déprimer que de nous opprimer ».
    … … … « Et nous devons gagner. Sous peine de continuer de vivre des vies que l’on n’a pas choisies, d’accepter pour survivre des emplois dépourvus de sens, effectués dans des conditions dont on ne voudrait pas pour son chien. Sous peine de ne plus sortir d’une accumulation de biens (pour les plus chanceux) qui nous laisse toujours un arrière-goût de frustration, à force d’inutilité, de promesses non tenues, de crédits à payer, de gadgets innombrables qui encombrent nos meubles et nos murs… … … Nous devons gagner, sous peine de mort, rapide ou à petit feu. Et nous allons gagner. Parce qu’on gagne toujours à la fin. Parce que ceux qui ont voulu changer le monde ont toujours eu raison contre leurs adversaires et toujours fini par vaincre les obstacles. Nous avons toujours obtenu ce que nos rêves avaient imaginés, mais jamais sans nous battre. Le monde n’a jamais changé autrement qu’en luttant contre ceux qui n’ont pas intérêt au changement, ceux qui s’accrochent à leurs privilèges et ont encore besoin de l’injustice pour dominer ».
    Bon, ça commence pêchu… faut voir les solutions qu’il préconise… ça n’est pas un politique, c’est un désobéissant civil.

    Répondre

  29. b.mode

    19 juin, 2010 à 13:04

  30. clarky

    20 juin, 2010 à 1:19

    je viens juste de lire ton lien bernard, l’est au taquet l’arnaud. je pense même, que vu le kilométrage de bettencourt, il serait plutôt favorable au changement de la courroye de distribution afin que les rouages de cette belle mécanique puissent péter à la gueule de pas mal de monde !

    punaise, on parlait tantôt de pyramides et on se retrouve avec un maitre d’hôtel qui a les cigares du pharaon au bord des lèvres biscotte lui est bel et bien dans la merde…

    pour tous les cinéphiles et amateurs de genre, je vous invite à revoir les productions de la hammer (génialissime maison british des années 30) et notamment son cycle de la momie, liliane tient bien le rôle de la momie sanglante, et toutes ces histoires de pyramides sont emplies de maléfices, tiens ça rime avec bénéfices…

    putain, je me sentirais bien un billet cinoche sur la hammer du coup, c’est possible ça ??!!?? mon con je vais me gêner tiens, je vais préparer le bousin ;)

    Répondre

  31. b.mode

    20 juin, 2010 à 5:25

    La hammer ! cultissime ! Christopher Lee, Peter Cushing, Terence Fisher… Ah oui billet !

    Répondre

  32. clomani

    20 juin, 2010 à 9:56

    Extrait (fin) d’une itw d’Eva Joly dans Mediapart (sur le fait qu’on soit intervenu au plus haut de l’état dans l’affaire Bettencourt, que Woerth et sa femme soient compromis, tout comme sur le Karachi Gate où Sarko fait en sorte que son ami M. Marin, procureur de la répûblique, empêche toute enquête sérieuse) :
    « Si on tolère cela, on mithridatise notre vie publique. A force d’injecter
    un peu de poison chaque jour dans notre démocratie, on
    pense vacciner peu à peu les citoyens à l’indécence. Mais ici, l’issue
    de la mithridatisation est létale, et notre démocratie est en
    danger de mort. »

    Répondre

  33. wolfgang

    20 juin, 2010 à 16:26

    L’oréal… Shampoo de la république à la banane !

    Répondre

  34. clarky

    20 juin, 2010 à 17:46

    cette affaire, qui est tout de même une petite bombe en soi, étant phagocytée par le feuilleton des bleus en afrique du sud va certainement être étouffée ;)

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/06/20/eric-woerth-ne-connait-pas-les-finances-de-mme-bettencourt_1375845_823448.html#xtor=RSS-3208

    c’est beau la rupture préconisée par le roitelet, woerth c’est juste démission impossible.

    Répondre

  35. b.mode

    20 juin, 2010 à 17:57

    Marin et Courroye, proches de Sarkozy, respectivement procureurs de Paris et de Nanterre, tentent d’enterrer l’affaire comme dans le karachigate.. ces gens là sont corrompus. ces gens là ont oublié le mythe flou de la démocratie. Ces gens là agissent en république bananière !

    Répondre

  36. laetSgo

    20 juin, 2010 à 19:08

    @b_mode : pas si sure vu le dernier article de Mediapart ! ça s’enflamme, ça gronde, et ça risque de faire des dégâts cette histoire..quoi que, « ils » osent tout, donc finalement, après Hortefeux, cela ne ferait qu’un « osage » de plus (j’ai honte ! c’est quoi le terme adéquat en français ? dur week-end ! j’ai la tête en vrac !)

    Répondre

  37. clomani

    21 juin, 2010 à 8:49

    J’ai vu Woerth dénoncer woerthement les manoeuvres et la malfaisance qui se cachent derrière ces révélations… Non, il est pur, sa femme est pure, ils n’ont pas profité de la position auprès de l’awoerthon… ils sont honnêtes, eux !
    Désolée pour les piètres jeux de mots… je la joue « Clarky » ;o))
    Il a le mauvais oeil, l’awoerthon n’empêche : équipe de France qui ridiculise la FFF ou l’inverse, temps de chiotte sur la France, de plus en plus de ministres pris la main dans le pot de confiture (ou dans le sac)…

    Répondre

  38. b.mode

    21 juin, 2010 à 18:14

  39. clarky

    21 juin, 2010 à 18:23

    « en ce moment faut qu’on ait des amis, c’est pas très cher et ils apprécient », on sent bien que la dame maitrise autant son cerveau que son chéquier :)

    Répondre

  40. b.mode

    24 juin, 2010 à 14:10

  41. b.mode

    27 juin, 2010 à 15:05

  42. clomani

    27 juin, 2010 à 16:21

    Pour Woerth, la théorie des dominos ne marche pas puisque soutenu par son chefaillon… en revanche, pour ses « affaires » c’est la théorie des poupées gigognes : à peine on en ouvre une, qu’y en a une autre en-dessous…

    Répondre

  43. b.mode

    27 juin, 2010 à 17:34

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sept Maures sur ordonnance.

Charité bien ordonnée commence par une une bonne rafle… Faut croire qu’en ces …