( 29 juin, 2010 )

La ‘techno’… suite de Christophe Colomb ?

ftedelazique.jpgC’était il y a quelques jours ‘fête de la musique’ dans les rues de mon quartier du centre-ville de Saint-Nazaire. Qui, pour moi, devint ‘pugilat’ acoustique dont me reste, ce matin encore, de désagréables acouphènes. Je veux parler de l’inégal volume sonore entre de monstrueuses ‘musiques techno’ (sans aucune présence de musiciens) et de petites formations d’artistes de diverses sortes : chant choral, groupes de blues-rock (guitares, voix, harmonicas, batterie ou boîte-à-rythme), ou orchestres de jazz… qui ont ma préférence. Le fait est que, d’année en année, cette ‘techno sauvage’ (hors programme officiel) s’invite et parasite de sa tonitruance l’espace sonore. Elle émane par exemple d’une simple épicerie dite ‘africaine’, pour rameuter sa clientèle : vente de bières et alcool, sandwichs et merguez, au prétexte de danse et gaieté. Bravo, je n’ai rien contre ce ‘défoulement’, sinon sa disproportion de décibels (on l’entend encore à 100 mètres) par rapport à ces artistes de rue… que l’on doit approcher à moins de 10 mètres pour les entendre un peu, sous les effluves de ‘la techno’ !…

J’ai des amis des 2 côtés. Je n’ai rien contre les inouïs progrès technologiques qui, par exemple, ‘sonorisent’ l’harmonica ou le violoncelle, en plus de la voix ou du clavier (de feu le piano acoustique), etc. A condition que cela soit (bien) fait pour les musiciens de chair et d’os, et non pas à leur place ! : Quoi de plus bête que de se retrouver à se boucher les oreilles face à de monstrueuses enceintes qui dégueulent des ‘boum-boum-boums’ pré-enrengistrés par un ‘génial anonyme’ ?… Il ne reste qu’à se saouler la gueule en se dandinant ? Quel progrès !

Le progrès est devenu exponentiel. Fou. Il avait permis à un génial aventurier de ‘découvrir les Indes Occidentales’ (devenues l’Amérique) : Christophe Colomb fut sans doute le premier à découvrir…le Portugal à partir de la (future) Amérique, c’est déjà ça. L’important reste que, depuis, le Capitalisme est né à la fois des colossales richesses de ce nouveau continent à piller et des fabuleux progrès technologiques ainsi engendrés depuis 5 siècles : un bon en avant très supérieur à ceux des millénaires précédents. Avec les atouts-maîtres du cheval et du mousquet, d’abord. Aujourd’hui remplacés par le tank, l’avion, la bombe atomique, pour en rester à la technologie militaire. Qui se complètent par toute la panoplie civile (à son service) : machine à vapeur, moteur à explosion, électricité, sidérurgie, électronique, etc. Tout cela pour en arriver à plus d’un milliard d’humains affamés aujourd’hui, après tant et tant de tempêtes guerrières, tant de révolutions, de contre-révolutions… et la ‘Crise du Capitalisme’, toujours !

rolandderoncenvaux.jpgMusique, Maestro ! … A l’époque de Colomb, on devait encore ‘jouer du cor’, comme le fit Roland de Roncevaux, devenu ‘héros fondateur’ de notre littérature nationale. En 14-18, on jouait encore, sinon du cor, du moins du clairon, pour lancer l’assaut, ‘baïonnette au canon’, face aux mitrailleuses mécaniques. Plus tard on inventa ‘la propagande sonore’ par haut-parleurs, de part et d’autre, par exemple du mur de Berlin ou des 2 Corées. Cela fut un tel boucan insensé qu’on y renonça : il y avait mieux. La radio, puis la télé, puis Internet…outils ‘pacifiques’ apparemment, mais toujours au service de la gueuse, de la guerre du Capitalisme, condition de sa ‘sortie’ de crise…permanente. Voilà ‘la fête de la musique’ dans son contexte. Bon, alors quoi ? On ne peut plus faire la fête ? Oh que si !!… Celle de l’harmonica et pas celle de la techno, voilà mon choix !

Et mon souhait est que mon ami Frank (avec son pote Frank !) conduise le bal du joyeux enterrement du Capitalisme moribond, demain !

22 Commentaires à “ La ‘techno’… suite de Christophe Colomb ? ” »

  1. babelouest dit :

    Eh, pendant que nous devisions
    dessous les vertes frondaisons,
    ma fille était à l’entraînement
    pour un très bel évènement :
    http://www.cg86.fr/TPL_CODE/TPL_ACTUALITE/PAR_TPL_IDENTIFIANT/144/273-actualites.htm
    Ce sera très intéressant
    pour les ducs et puis les manants.

  2. remi begouen dit :

    Je n’aime pas la télé, d’ailleurs je n’en ai pas. Par exception, je vais le regretter ce soir, d’après ce que je viens de lire dans le bien sage ‘Ouest-France’, sous la plume de Serge Poirot, que je cite : ‘Ces catastrophes qui changèrent le monde’ est le titre du documentaire (sur France 5 à 20h35, ce soir). On se demande, à la fin, si elles ont aussi changé les hommes. De l’hiver 1952, qui faillit étouffer Londres dans les fumées de mauvais charbon, à la pulvérisation généralisée de DDT sur les Etats-Unis ; de l’empoisonnement au mercure des pêcheurs de Minamata (Japon) à la fuite de l’usine chimique de Bhopal (Inde), la même mécanique se répète. Industriels avides de profit, risques dissimulés, précautions négligées, experts inébranlables, pouvoirs publics complices, populations meurtries, responsables impunis. Ce qui change au gré des ‘progrès technologiques’, c’est l’étendue des conséquences. L’explosion de Tchernobyl a contaminé un continent entier. (…) Les catastrophes écologiques qui se déroulent sous nos yeux sont désormais globales. Eradication des forêts primaires, réchauffement climatiques menacent l’humanité et la mettent au défi : trouver un peu de sagesse ou périr.

    Nous voilà loin des nuisances de la ‘techno musicale’ : c’est bien plus grave. Mais il s’agit bien du même type de phénomène, au prétexte de ‘progrès technologique’ aveugle…

  3. b.mode dit :

    Vive le luth, le psaltérion et la vesse ! Au moins ça ne faisait pas de bruit, screugneugneu ! :)

    Rémi écoute l’entretien de Paul Ariès que j’ai mis en lien suite à ton billet sur lui. Une belle musique pour les oreilles.
    Et n’oubliez pas le dessin du jour de rené et la phrase du jour de bibi ! ;)

  4. clomani dit :

    Tout d’abord, Rémi, tu peux voir le documentaire loupé pour cause de non télé ici :
    http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-videos/p-10018-Ecologie-Ces-catastrophes-qui-changerent-le-monde.htm
    Sinon, j’ai beaucoup aimé ton énoncé du bruit et des bruits dans tous les âges ! Ton allusion au mur de Berlin m’a fait penser à ces Palestiniens du Golan, s’époumonant de part et d’autre du large no-man’s land de la frontière israélo-syrienne. Les familles ayant été bêtement séparées par … bon, on sait qui, se retrouvent régulièrement pour échanger, montrer les enfants qui poussent côté israélien aux grands-parents côté syrien, ou l’inverse. Au passage, si vous pouvez vous procurer le DVD de « la fiancée syrienne » on voit une belle caricature de cette bizarrerie onusienne.
    Quant à la musique, amateur de rock (mon adolescence a été bercée par les Stones, the Animals and the others), je suis devenue plutôt « folklo » (ça s’appelle de la « world » dans les supermarchés de l’inculture). Mais je ne trouve jamais ce que je cherche dans ces zendroits bizarres. Quant à la fête de la musique, elle était diverse et variée, à Montmartre où j’étais allée au vernissage d’une artiste chez un copain (http://www.galerie3f.fr/index.php?option=com_morfeoshow&task=view&gallery=12&Itemid=42). A mon retour à pied chez moi, j’ai rencontré au moins un groupe par coin de rues, tous jouant sous les effluves de vendeurs de merguez et de coca… ça sentait la manifestation parisienne ;o)).
    A noter au passage les sonos tonitruantes des défilés des organisations syndicales lors des grandes manifs… au point qu’on a un mal fou à se parler ! Un peu comme si les centrales syndicales avaient intérêt à faire un concours de bruit pour empêcher le clampin de base de se parler.

  5. Didier Goux dit :

    Dans son premier roman, « Ferdydurke », Witold Gombrowicz avait inventé le « viol par les oreilles ». Bien entendu, l’expression visait alors (mais pas seulement) la propagande communiste, mais elle reste valable de nos jours…

  6. babelouest dit :

    Merci Didier : toujours aussi cultivé !

  7. Didier Goux dit :

    C’est juste que j’ai (encore) une assez bonne mémoire…

  8. clomani dit :

    Une artiste (j’en reviens à la musique puisqu’elle adoucit les moeurs)… Elle rassemble aussi : meilleur exemple, Mercedes Soza dans cette chanson :
    http://www.youtube.com/watch?v=icrCSlBGkl0&feature=related

  9. remi begouen dit :

    Merci beaucoup, B-Mode, d’avoir fait le lien avec Paul Ariès. J’ai écouté cela, il y en a pour 41 minutes! Mais on en redemande!… Quelques remarques, la première pour toi : tu aurais pu, en plus d’envoyer cela en commentaire à mon article du 17 avril (…faut le retrouver!) sur Ariès, nous donner directement les références du lien, ce que je fais ici pour tous :
    http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Regarde-les-hommes-changer/Sons/Paul-Aries-218826/
    (J’espère que je n’ai pas fait d’erreur dans la retranscription)Autres remarques, plus importantes, sur cet entretien :
    1- Il est curieux que cela ait lieu sur une radio privée, si commerciale, au lieu d’une radio publique…passons sur Val ! : j’approuve que Paul Ariès ait joué des contradictions du système, grâce à l’intelligence de Frédéric Taddei, très correct!
    2- je ne peux beaucoup commenter ce long entretien si riche, mais…au moins ceci :
    3- L’objecteur-de-croissance Ariès est pour la croissance-en-humanité. Au-delà des mots-chocs, c’est important et il le développe par des exemples très concrets, sur la mal-bouffe des mac-do contre la belle table traditionnelle en pays pauvres, etc.
    Sur la boulimie de consommation, tractée par la pub envers les jeunes, au lieu de la solidarité inter-générationnelle, etc.
    4- Quelques citations complémentaires que j’ai noté :
    ‘Moins de biens et plus de liens’
    ‘Dans les marges il y a le pire’ (ex: scientologie) et le meilleur : l’ensemble du mouvement informel des ‘partageux’ depuis au moins Jésus jusqu’à l’escargot d’aujourd’hui (sigle du journal La Décroissance), via des siècles et via paysans, ouvriers, intellectuels (Lafargue : Le droit à la paresse…) et artistes. Par exemple les poètes dans la Résistance…
    ‘Le partage, oui ! et la gratuité, surtout !’… etc : écoutez!

  10. clomani dit :

    Merci, Rémi, d’avoir remis le lien sur Paul Ariès… je n’ai écouté que la moitié de l’émission, je me garde la suite pour « la fraîche » demain, et j’ai l’impression d’entendre exactement ce que je pense, sans savoir le formuler…
    Moi j’ai retenu une chose : lorsqu’il mentionne l’importance du retour de la mort au centre de la cité…
    Le fait de connaître nos limites, d’apprécier la lenteur des vieux… et la nécessité de l’ennui pour se construire… Cet enregistrement est d’utilité publique… il faut absolument le faire tourner à un max de gens… mais, côté mes potes d’arrêt sur images, Aries est un type très souvent cité, comme les Jorion, Lordon etc…
    Tous des gens qui parlent « autrement » et proposent des solutions viables… les seules d’ailleurs puisqu’on va dans le mur, avec notre consommation effrénée.
    Quant au fait que ce soit sur une radio privée, je crois qu’on peut remercier pour ça l’interviewer, Frédéric Taddei, qui travaille aussi sur le service public (France 3 après 23h), en direct et donne la parole aux mêmes belles personnes qui réfléchissent bien et sainement sur la société actuelle.

  11. laetSgo dit :

    salut les Ruminants !

    je poste ici, même si ce serait plus approprié sous le dernier billet consacré à notre ami qui le woerth bien ! Mediapart a sorti la suite des enregistrements de la Bettencourt, et ceux-ci « mouillent » encore plus notre sinistre !
    Mieux encore : ils ont dégoté une obscure association, récipiendaire (si j’ai tout bien compris) du fameux chèque de 7500€ (ou 10000€, le Maestro s’emmêle les pédales dans ses différentes interventions médiatiques). Et ladite association soutient… : le non moins obscur parti politique de Woerth (oui, il a son propre parti ! c’est à ça qu’on le reconnait, le con !). Qui a bénéficié outre des largesses de Mamie Bettencourt (à priori, c’est pas prouvé, mais ça en a tout l’air) de….chèques de l’UMP ! dont le dernier pour un montant de 55000€ !
    pas mal pour un honnête homme qui n’a pas la gueule à truander, hein ?!!!

    @Clo, tu as lu aussi ?
    pour ceusses qui sont pas abo, je peux vous « offrir » l’article sous réserve que vous me confirmiez votre adresse mail (en privé oeuf corse)
    ça vaut son pesant de cahouètes ! #jubilation #niark #woerthgate

  12. laetSgo dit :

    ARG !!!!! la fôôôôôte ! je voulais bien sûr dire : si cela était plus approprié ! un gage ….

  13. clomani dit :

    Laets, j’ai envoyé l’article à qqs uns des ruminants… mais il me manque quelques adresses mails (dont la tienne d’ailleurs, et celle de la Pecnaude…)
    (c’est benêt), je ne garde pas les liens des commentaires sur mes articles, du coup, me v’là fort dépourvue pour faire suivre l’info aux ruminants…

  14. laetSgo dit :

    @clo : ben si ! on a correspondu donc tu dois l’avoir, mon adresse ;-)
    bon, si tu as fait le nécessaire, tant mieux !
    PS : je te renvoie un mail qd même

  15. clomani dit :

    Parmi les partageux, (là je poursuis le commentaire de Rémi), on trouve les Zapatistes dont une des devises est :
    TODO para TODOS,
    NADA para NOSOTROS.

  16. lapecnaude dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=9YIAx-AaiNU&feature=email
    Fête de a musique à Rochefort, le pied que vous voyez battre la mesure derrière la chanteuse est MON FILS, on ne le croirait pas hein ?

    Clomani, je t’envoie les photos, espérons que j’ai la bonne adresse. Rémi est sensass !

  17. clomani dit :

    Bon sang, difficile de voir le pied derrière la chanteuse, j’ai mon tout petit ordi portable. ;o)))

  18. b.mode dit :

    Rémi quand j’ai écouté Aries sur europe 1, la radio du « frère » de qui tu sais, le bossu, pas celui de Paul Féval, j’ai été scotché ! Tant d’intelligence, de cohérence et de lucidité ! Si loin de Morandini, de Fogiel ou de Drucker, les animateurs « phares » de la station.
    La lucidité se tient dans mon froc disait le vieux Léo…

  19. clomani dit :

    B.Mode, qu’est-ce que ces noms (Morandini and co) viennent faire chez les Ruminants ? ;o)))…
    Hier soir, comme pour suivre intelligemment la moitié de l’émission de Taddei avec Ariès, sur Arte, un documentaire extra ! Comment la culture américaine a transformé des êtres humains en d’abominables consommateurs, toujours en quête d’un « plus » en quantité pour « être mieux que les autres » ! Edifiant !

    Ca tombait pile la veille de l’ouverture des soldes ! Ce matin, ouverture de journal de 7h30 sur France 2 avec… LES SOLDES ! Pas un mot sur Woerth… et pourtant, ça craint pour lui !

    C’était le bon point final à cette journée d’hier. Sinon j’ai décidé que j’allais essayer de me passer de téloche, qui ressemble fortement à une consommation pour « combler le manque »…
    Merci encore pour le lien…

  20. b.mode dit :

    Il faut aussi parler de la bêtise, de l’horreur, de la vulgarité ma bonne amie… ;)

  21. clomani dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=_ncW8SxIIGY&feature=player_embedded

    Le p’tit clip de l’UMP (là où ils avaient pompé sans payer les droits), reloaded…

  22. clomani dit :

    La toute première chronique de Didier Porte a arrêt sur images :
    http://www.dailymotion.com/asi.

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|