( 11 juillet, 2010 )

L’argent de la vieille !

L'argent de la vieille ! dans Brèves brevitudes1

‘Tain, je viens encore de lire un truc incroyable chez Mediapart (repris de Marianne apparemment, mais j’ai la flemme de chercher la réf…) Alors petit cours de fisca vite fait : la Miss Bettencourt a glosé sur le fait qu’elle avait payé 400 M° d’ € d’ISF sur les 10 dernières années. Putain, ça en jette ! 40 Millions par an ? mazette, ça en fait du flouze, hein, citoyen moyen qui n’a jamais vu tant de fric, même à la cagnotte du loto ! Sauf que sur un patrimoine évalué à 17 Milliards, ça fait pas bézef ! C’est même queudchi !

Donc, décortiquons.

Je résume : en gros, les 7/8ème de la fortune de M’âme Bettencourt ne sont pas imposés à l’ISF. Ben oui, faut bien que les cours dispensés dans les – très chères – écoles de commerce soient rentabilisées nom de Zeus ! qui, croyez-vous, imagine de pareils montages ?

Or donc, la majeure partie de cette fortune soustraite est constituée de ce qu’elle reçoit de l’Oréal (je simplifie le bordel). Qui est encaissé chez Thétys, une société, et non chez M’âme Bettencourt, un(e) particulier(e). Les sociétés ne sont pas soumises aux mêmes règles fiscales que les particuliers (surtout les particuliers milliardaires). Elles sont imposées au titre de l’impôt sur les sociétés (33% pour info). Bon, ceci dit, l’Etat aurait du récupérer un beau pactole quand même avec ces 33%…. sauf que c’est un impôt sur les bénéfices. Et là, joli montage devant lequel je m’esbaudirais presque si je ne savais pas que ça existait au préalable…

bettencourt2.jpgThétys – qui fait plein de bénéfices – a une filiale qui s’appelle Clymène. Vous savez, celle qui employait M’âme Woerth laquelle n’avait pas l’air particulièrement efficace en tant que gestionnaire puisque ladite Clymène enregistrait pertes sur pertes…! et ben non, c’était tout combiné et prévu. Parce que les déficits, ils venaient plomber les bénéfices de la société mère, Thetys. Donc minorer de manière TRES conséquente le montant de l’IS versé par Thétys au fisc ! Quel travail d’artiste-conseiller en défiscalisation ! C’est vraiment bien joué ! d’autant que lesdits déficits, ce sont des écritures comptables, c’est pas de l’argent que Clymène a paumé en vrai !

Et, cerise sur le gâteau, M’âme Bettencourt réussit en plus à bénéficier du bouclier fiscal !

Trop forts, ces riches ! je suis admirative ! Franchement !

20 Commentaires à “ L’argent de la vieille ! ” »

  1. babelouest dit :

    En somme tant plus t’en as, tant moins M’sieu Fisc t’en prend, ce qui te permet d’ââvouââr tes pooovres, des ministres sans le sou, des partis affamés, des avocats marron foncé, des tomates bleu clair et des bananes jaunissant sur le gazon, épars.

    Le chevalier sapeur essoré proche est là pour protéger les gentes dames de son bouclier fiscal, pour blanchir leur linge sale et soutenir leurs bâtiments, leurs basses-cours, leurs bassines à sous et leurs bajoues. Toujours prêt.
    http://i30.servimg.com/u/f30/11/40/28/12/bayard10.jpg

  2. b.mode dit :

    On comprend bien pourquoi les riches sont de plus en plus riches… Merci à LaetSgo pour cet édifiant résumé !

    Sinon retrouvez en colonne de droite, l’erby du jour la phrase du jour signée Jean François Kahn, la zique de bashung choisie par Rodo et le plat du jour concocté par Lolo Clarky, une salade mechouia si jeune mabuse. Sinon n’hésitez pas à nous envoyer vos ziques et vos petits plats ! ;)

  3. lediazec dit :

    De quoi va-t-il nous parler demain, le gnome ? Des banksters, de trotskisme rampant, des états voyous, de corruption, d’assainissement, de Karachi, de magistrature au pied, de médias noyautés, de démission ?…
    Merci LaetSgo pour ce survol très pédagogique ! Simple comme un coup de fil.

    Dernière publication sur Kreizarmor : Place Vendôme, haut lieu de l'indécence

  4. clomani dit :

    Il va dire que l’enquête (diligentée par Baroin) n’a rien donné… évidemment puisque c’est le genre de truc qui ne s’est jamais fait (donnée à 1 directeur, directement par un ministre), un directeur qui a 5 jours pour tout regarder à fond… alors que d’habitude, il y a allées et venues entre commission indépendante (ce qui n’est pas le cas pour celle-ci) et ministères concernés.
    Bref, il va nous parler de « vents » comme d’habe ;o)).

  5. laetSgo dit :

    Touchez pas à son grisbi rôgntudju !
    merci @Clarky ! (je viens enfin de comprendre ton humour d’hier soir : le mélange chaleur/rosé avait anesthésié mon unique et précieux neurone on dirait ;-)
    et shutter island sinon ?

    @clo j’ai failli reformuler aussi cette partie-là (après l’évasion fiscale pour les Nuls, le bouclier fiscal pour les Nuls :-) mais j’ai trop eu la flemme…donc c’est parfait de l’avoir posté (mais, entre nous, je sais pas si les gens de Mediapart apprécieraient ces contr-c contr-v….)

  6. b.mode dit :

    Sympa la salade mechouia du sieur Paresse ;)

  7. laetSgo dit :

    Tiens, je viens de tomber sur le dernier billet de Sarkofrance
    http://sarkofrance.blogspot.com/2010/07/eva-banquiere-de-mme-bettencourt-et-et.html
    ça ne s’arrêtera donc jamais ???? mensonges, tromperies, parjures….quelle bande de pourris !!!!
    donc la fameuse banquière qui avait contredit certaines informations de Claire Thibout, décrédibilisant du coup l’ensemble de ses dépositions, est une bonne amie de la soeur de De Maistre…de là à imaginer qu’elle a menti pour couvrir le frérot et la bande de puissants z’et influents qui passent de chez Maxim’s au Fouquet’s comme moi de chez Lulu au comptoir de Gaston, il n’y a qu’un pas que je franchis allègrement !

  8. laetSgo dit :

    @b_mode : très sympa ! je veux la commenter mais ça marche pas ! Help !

  9. b.mode dit :

    Je t’ai répondu en mail et ton gratin sera en ligne demain matin ! ;)

  10. clomani dit :

    C’est vrai que par flemme j’ai fait un copié-collé… Bernard, si tu peux enlever le texte… avant qu’on se fasse tomber eud’ssus (c’est seulement un extrait mais bon, c’est in extenso because la flemme de résumer, moi aussi. C’te chaleur aura ma peau avant Sarko !)

  11. clomani dit :

    Sinon ma mechouïa est au fridge…

  12. b.mode dit :

    Ok clo ! je la vire ! sinon pour la mechouia on peut pas commenter sur la recette… ça marche pas car la colonne de droite c’est des pages cachées reliées à des liens !

  13. b.mode dit :

    Si ça y est ça marche, on peut commenter le plat du jour ! ;)

  14. clarky dit :

    de rien laet, ton post le valait bien ;)

    pour shutter je t’ai répondue mais c’est sur le fil d’hier soir !

    tain, la soeur du frère qui emploie la femme du gars qui bosse pour le petit marié à la grande…purée c’est la nouvelle saison de un fisc dans la mafia :)

  15. toff de aix dit :

    Recette de plat du jour : tête de privilégié sur pique façon « 14 juillet »
    Prendre un bourgeois bien gras (si on n’en a pas sous la main un homme politique bien pourri peut faire l’affaire)
    Prendre une pincée de scandale politico-financier,
    une poignée de collusion entre fortunés et gouvernement,
    deux doses de conflit d’intérêts,
    trois litres de mauvaise foi caractérisée,
    deux louches d’enfumage présidentiel aux journaux TV de 20 heures.
    Faire revenir avec 3 cuill. à soupe d’huile d’allusions fascistes mijotées au point Goodwin
    Ne pas oublier la pincée de tentative d’enterrement du dossier : cuisson à mi-feu par procureur aux ordres, selon le manuel de cuisine du haut fonctionnaire de l’IGS « in-dé-pen-dant » on vous dit

    Laisser reposer… servir (très) chaud
    dites moi si j’ai oublié un ingrédient

  16. babelouest dit :

    Avec deux talonnettes bien marinées de la veille dans du vinaigre d’alcapone, cela rajoute un petit piment pas mal…

  17. clarky dit :

    et ça se boit avec un petit cabernet-sauvageon pour que ce soit bien le bordal !!

  18. lapecnaude dit :

    Et comme disait la vieille : j’vous l’avais bien dit !

  19. clomani dit :

    Tiens, Mediapart pense comme moi : (sur le rapport de l’IGF et ses « trous » )
    « Mais dans l’hypothèse où des interventions se seraient produites, pour peser dans un sens ou un autre, sur un dossier fiscal, qui peut croire qu’il en resterait une trace écrite? Imagine-t-on un ministre du budget assez indélicat pour intervenir dans un dossier fiscal mais aussi assez maladroit pour le faire par écrit? Qui peut douter que si des consignes ont un jour été données, c’est oralement qu’elles auraient pu l’être. Ce qui conduit encore et toujours à la même conclusion: il n’y aurait qu’un juge d’instruction, épaulé par les services de police adéquats, qui le cas échéant pourrait accumuler les témoignages, recueillir les pièces, enquêter. Mais ce n’est pas le métier ni la compétence de l’IGF. »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|